Publication : vendredi 5 avril 2013

 

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2013/04/05

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les remèdes aux conflits conjugaux

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

 

 

 

Nous avons vu la semaine dernière les causes de la décadence de la famille et aujourd'hui nous allons étudier les remèdes à ces maux. Des remèdes qui lorsqu'ils sont appliqués par les croyants, ils vivront une vie stable et heureuse.

Pour commencer nous disons avec l'aide de Dieu que les moyens de stabiliser la vie conjugale et de la préserver de toutes sortes de décadence c'est d'appliquer les principes suivants :

1) Premièrement, utiliser le mariage comme un moyen d'adoration. Le prophète (sw) a dit "quand l'individu se marie c'est qu'il a complété la moitié de sa religion, qu'il craigne donc Allah dans l'autre moitié". C'est ici un principe qui est absent chez la plupart des mariés d'aujourd'hui. En effet, ils voient le mariage comme une coutume et non une adoration, ils voient le mariage comme une jouissance corporelle et sexuelle sans le considérer comme un pilier de la religion. Les jeunes mariés doivent considérer le mariage en priorité comme un acte d'adoration. Le mariage est une adoration. L'absence de ce principe dans l'esprit des jeunes mariés les conduira à négliger l'importance de cet engagement qu'est le mariage et cela les entraînera à commettre des erreurs dans leur vie conjugale et à être injuste sans en avoir le souci.

2) Deuxièmement, être sincère dans la vie conjugale. En effet si le mariage est une adoration, il faut alors être sincère dans cette pratique comme on doit l'être dans tous nos actes d'adoration. Etre sincère ici veut dire remplir ses devoirs et obligations de la vie conjugale et en même temps il obtiendra ses droits qu'il a sur son conjoint. Lorsqu'on remplit ces devoirs, et qu'on prend ses droits dans la vie conjugale, on est récompensé pour cela puisque comme nous l'avons dit c'est un acte d'adoration. S'il ne remplit pas son rôle en considérant que c’est une adoration, il ne sera pas sincère. Allah dit "il ne leur a été commandé que d'adorer Allah en lui vouant un culte exclusif et d'accomplir la salat et de s'acquitter de la zakat, et c'est ça la religion de droiture".

Dans un autre verset "dis c'est Allah exclusivement que j'adore". Nous comprenons donc que nous devons être sincères dans nos adorations et que le culte que nous vouons à Allah doit lui être exclusif, cela dans toutes les sortes d'adoration donc y compris le mariage qui est comme nous l'avons dit un acte d'adoration.

3) Troisièmement, il faut s'entraider dans le bien et se recommander mutuellement le bien. Allah dit "et entraidez-vous dans le bien et la piété". En effet, si cette entraide est attendue dans tous les aspects de la vie, elle le sera d'autant plus dans la vie conjugale. Le prophète (sw) a dit "qu'Allah fasse miséricorde envers un homme qui s'est réveillé la nuit pour prier et il réveille son épouse avec lui et si elle refuse de se réveiller, il l'éclabousse d'eau (pour la réveiller) et qu'Allah fasse miséricorde à une femme qui se réveille pour prier la nuit et réveille son mari avec elle, mais s'il refuse elle l'éclabousse d'eau". La vie conjugale demande de l'entraide, de l'entraide pour adorer Allah, de l'entraide pour éduquer les enfants, de l'entraide pour renforcer les liens de parenté, de l'entraide pour s'occuper du foyer et des tâches ménagères. On demanda à Aicha "qu'est ce que le messager d’Allah avait l'habitude de faire chez lui?", elle répondit "il faisait comme vous, il avait l'habitude de raccommoder lui-même ses chaussures et de recoudre ses vêtements". Al Aswade nous rapporte qu'il demanda à Aicha "qu'est-ce que le prophète (sw) avait l'habitude de faire chez lui, elle lui dit : il était au service de sa famille mais dès que l'heure de la prière arrivait il allait à la prière".

4) Quatrième principe à respecter dans les remèdes aux conflits conjugaux et pour éviter la décadence de la famille : vivre dans la bonne entente. Allah dit"vivez avec elles de la meilleure manière" et dans un autre verset "quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations conformément à la bienséance".

En plus de vivre de la meilleure manière avec son épouse, l'islam a demandé à l'homme en particulier d'endurer toutes les nuisances qui pourraient provenir de son épouse, et qu'il soit bon, doux, clément et patient face à ses imprudences ou à sa colère ou encore au mal qu'elle pourrait lui faire. Allah a dit "si vous les détestez, sachez que vous détestez une chose dans laquelle il y a beaucoup de biens". Les érudits de l'exégèse commentent le sens de ce verset en indiquant qu'il veut dire "si vous les détestez, patientez et endurez, car il se peut qu'il y a énormément de biens pour vous dans quelque chose que vous détestez". C'est ici, en réalité une manière de défendre la femme détestable et quelle meilleure défense pour les femmes qui nuisent à leur mari que ce verset qui ordonne malgré cela aux hommes de répondre à ce mal par la patience et l'endurance. Le prophète (sw) a aussi recommandé de manière générale d'être bon envers les femmes, il a dit "soyez bons envers les femmes car elles ont été créées d'une côte et c'est le haut de la côte qui est le plus courbé, si tu t'efforces de la remettre droit, elle se cassera et si tu la laisses, elle restera courbée, soyez donc bons envers vos femmes".

5) Cinquièmement, baisser le regard car le fait de trop regarder et qui plus est le licite, cela provoque de mauvaises pensées et le fait d'être attaché à ce qui ne leur est pas permis. Et cela sans aucun doute peut amener à la destruction de la vie conjugale. Allah a dit "dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Allah est certes parfaitement connaisseur de ce qu'ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards et de garder leur chasteté". Quant au prophète (sw) il a dit à Ali"O Ali ne fais pas suivre ton premier regard d'un deuxième car le premier est pour toi mais le second ne l'est pas".

6) Le sixième principe, c'est de préserver les secrets de la vie conjugale. Afin que ce mariage connaisse le succès, il faut que chacun des deux époux préservent les secrets de la vie conjugale. Il ne faut jamais dévoiler les secrets de la vie conjugale même à la famille proche, sauf quand il n'y a plus aucun moyen de résoudre les conflits conjugaux qu'en faisant intervenir les proches. Et ce qui est le plus grand des secrets dans la vie conjugale ce sont les relations intimes, cela pour couper la route aux libertins qui veulent connaître ces secrets pour faire répandre le mal et le vice. Le messager d'Allah (sw) a un jour prié puis en terminant, il s'est adressé aux gens en louant et en faisant les éloges d'Allah, puis il leur a dit "est ce que parmi vous, il y a des gens qui lorsqu'ils ont un rapport intime, ils ferment la porte et se cachent avec le voile d'Allah?", ils ont dit "oui!" puis il (sw) demanda "et est-ce que par la suite, certains vont s'asseoir et raconter aux gens ce qu'ils ont fait avec leur épouse?", ils n'ont pas répondu puis il (sw) s'est adressé aux femmes en leur disant "et est-ce que parmi vous, il y en a qui le font (raconter les détails)?", elles gardèrent le silence et une jeune fille pubère s'est levée sur ses genoux et elle a dit "oui O messager d'Allah il y en a parmi les hommes qui le font et il y en a parmi les femmes qui le font (c'est-à-dire qu'ils vont raconter les détails de leurs relations sexuelles)" c'est alors que le prophète (sw) a dit "Savez-vous à quoi on peut comparer cela? On peut le comparer à un diable qui a rencontré une diablesse sur son chemin et il a jouit d'elle sexuellement en public".

7) Septièmement, il faut soigner son apparence. Le fait de donner de l'importance à son apparence poussera chacun des deux époux à être attiré par l'autre, cela prend donc toute son importance dans la vie de couple. Notre religion appelle à cela puisque l'islam dit que l'hygiène fait partie de la foi, l'islam appelle à se laver, à pratiquer ses ablutions, à nettoyer les vêtements, le corps et l'endroit, à avoir une bouche et un nez propre, l'islam se préoccupe également de ce dont on se nourrit. Tout cela pour qu'il y ait de bonnes relations entre les gens en général alors qu'en sera-t-il des relations entre le couple? L'islam recommande à la femme de se faire belle pour son mari en utilisant le henné et le kouhl. Ces deux éléments sont en réalité suffisants pour la femme musulmane et il faut que la femme évite tout ce qu’il y a sur le marché comme produits de beauté comme les maquillages car nous avons su dernièrement à travers les médias que nombre de ces produits ont été interdits par le parlement européen, car des études ont montré que ces produits contiennent des substances toxiques cancérigènes. Le prophète (sw) a dit à propos de la femme musulmane "si la femme prie ses cinq prières et jeûne son mois (de ramadan) et obéit à son mari, elle entrera par n'importe quelle porte du paradis qu'elle désire". L'homme aussi est appelé à respecter ces principes puisqu'Allah dit "elles ont des droits équivalents à leurs obligations conformément à la bienséance". Comme toi tu aimes que ta femme se fasse belle pour toi et se parfume avant de venir à toi, de la même manière, il n'est pas raisonnable que tu vas vers ton épouse sans te faire élégant et sans être parfumé. A partir de là, il faut que les deux époux aient confiance envers leur conjoint et n'éprouvent pas de la suspicion envers l'autre afin de renforcer les liens conjugaux. Cela à un tel point qu'il n'ait pas permis à l'homme s'il rentre d'un voyage tard d'arriver chez son épouse trop tard dans la nuit sauf si son épouse est prévenue. Le messager d'Allah a dit "si l'un d'entre vous s'est absenté longuement qu'il ne frappe pas à la porte de son épouse en pleine nuit". Cela est déconseillé car si l'homme ne prévient pas sa femme de son retour, il pourrait la trouver dans un état détestable et peut lui faire éprouver de l'aversion envers son épouse alors que si elle est prévenue, cela lui donnera l'occasion de s'occuper de son apparence pour accueillir son époux.

8) Le huitième principe, être mesuré et modéré dans sa jalousie. La jalousie dans un couple est indispensable mais elle ne doit pas être excessive. Le prophète (sw) a dit "il y a une jalousie qu'Allah déteste et il y en a une qu'Allah aime, la bonne jalousie c'est celle qui concerne ce qui est douteux et la mauvaise c'est celle qui est sans raison" c'est-à-dire que s'il y a des signes qui montrent dans le comportement du conjoint, qu'il peut y avoir quelque chose d'anormal à ce moment la jalousie est louable, mais si elle intervient sans aucune raison apparente alors cette jalousie est blâmable et mauvaise. Le prophète (sw) donnait une nuit à chacune de ses épouses et Aicha raconte et dit "alors que c'était ma nuit le prophète (sw) s'est levé du lit, alors qu'il croyait que je dormais, il a tout doucement pris son vêtement et il a tout doucement mis ses chaussures, il a ouvert la porte et la refermait en faisant le moins de bruit possible, je me suis alors levée et j'ai mis mes vêtements et je me suis voilée et je l'ai suivi jusqu'à ce qu'il est arrivé au cimetière de Albaqi3 et il est resté là bas debout un long moment et il y a levé les mains trois fois puis il fit demi-tour, j'ai donc aussi fait demi-tour et il s'est mis à marché de plus en plus vite, alors moi aussi j'ai marché de plus en plus vite (pour qu'il ne me rattrape pas) puis il a couru et j'ai couru et j'ai pu le devancer, je suis rentrée et j'ai juste eu le temps de me coucher et il est rentré et il m'a dit "qu'as-tu à être essoufflée?", j'ai dit qu’il n'y avait rien et il m'a dit "ou bien tu me le dis ou alors c'est Dieu qui le fera", je lui ai dit que je l’avais suivi, il m'a alors dit "c'est toi la silhouette que j'ai vu devant moi?", j'ai dit "oui", il m'a poussé sur ma poitrine et m'a dit"croyais tu qu'Allah et son messager allaient te tromper?", elle a dit quoi que les gens cachent dans leur cœur Allah le sait, et là le messager d'Allah lui a dit "Jibril est venu à moi et m'a appelé sans que tu puisses l'entendre, je lui ai répondu et je suis allé à lui car il ne pouvait entrer alors que tu n'étais pas vêtue et je pensais que tu étais endormie et je ne voulais pas te réveiller et te laisser seule (ce qui explique pourquoi le prophète est sorti sans faire de bruit) et Jibril m'a dit ton Seigneur t'ordonne d'aller demander pardon aux gens de Albaqi3, je lui ai demandé de me dire ce que je devais dire". Ici on voit dans ce récit que cette jalousie de Aicha le prophète (sw) ne l'a pas acceptée, car elle fait partie des sortes de jalousie qui dépassent les limites.

 

2ème Partie

9) Connaître la nature de son conjoint et s'attendre à ce qu'il commette des erreurs. En effet tout le monde peut se tromper et il faut que chaque conjoint accepte l'erreur de l'autre. Le prophète (sw) a dit "tout être humain est fautif et le meilleur des fautifs c'est celui qui se repent".

10) Dixièmement, chaque époux doit se libérer de ce qui le distrait de son conjoint, car la vie de couple ne dure pas et ne peut être stable que lorsque chacun se débarrassera des occupations qui l'éloignent de son conjoint. Et si ce sont des occupations qu’il ne peut abandonner, il faut que l'individu sache être équilibré dans ses tâches pour donner du temps et les droits qui sont dus au conjoint. Le prophète (sw) avait à son arrivée à Médine désigné des personnes émigrantes de La Mecque et des personnes de Médine et il en faisait des frères qui devaient tout se partager. Et il avait désigné Salmane Alfarissi et Abou Addarda pour être des frères. Salmane a visité Abou Addarda et il a trouvé la femme de Abou Addarda dans un état négligé (au niveau des habits), il lui demanda la cause de cela, elle répondit "ton frère Abou Addarda ne s'intéresse pas du tout au matériel et à la vie d'ici bas", il dit alors à Abou Addarda "ton seigneur a sur toi un droit, ton âme a sur toi un droit, ta famille a sur toi un droit, donne donc à chacun son droit!". Abou Addarda n'était pas d'accord avec cette parole, il est alors parti voir le prophète (sw) pour lui demander ce qu'il en était et le messager d'Allah lui confirma en disant"Salmane t'a dit vrai!".

11) Le onzième principe c'est que chacune des personnes ne se charge pas tout seul d'une responsabilité sans la partager avec l'autre, car le succès de la vie conjugale ne se fera qu'avec un partage des responsabilités. Certains savants ont dit "l'homme est la tête du foyer, quant à la femme elle est son cœur et l'un ne peut aller sans l'autre".

12) Douzièmement que les autres interviennent pour réconcilier un couple lorsque le seul moyen de réconciliation c'est que d'autres interviennent.

13) Treizième principe : rappeler régulièrement aux deux époux les conséquences de la séparation, du divorce ou de l'effondrement de la famille, car l'individu a tendance à oublier et Allah dit "et rappelle car tu n'es qu'un rappeleur".

14) Le quatorzième et dernier principe : l'invocation. Il ne faut pas négliger les invocations car elles contribuent énormément à renforcer et consolider le couple et la famille. Le prophète (sw) a dit "l'invocation c'est l'adoration". Il y a deux sortes d'invocations, l'invocation qui consiste à louer et faire les éloges d'Allah et les invocations qui consistent à demander à Allah. Allah nous enseigne dans le coran à invoquer en disant "O notre Seigneur donne nous dans ce monde la hassanah et dans l'au-delà la hassanah et épargne nous du châtiment de l'enfer". Parmi les meilleures hassanah de la vie d'ici bas, parmi les meilleures hassanah qu'on puisse obtenir c'est l'épouse pieuse pour l'homme et l'époux pieux pour la femme. Parmi les meilleures hassanah qu'on puisse vivre sur terre c'est la stabilité du couple. Parmi les meilleures hassanah c'est d'avoir des enfants pieux. Quand on invoque donc Dieu de cette invocation, il faut savoir que l'on demande tout cela. C'est une invocation qui regroupe beaucoup de choses, il faut donc que le couple s'attache à répéter souvent cette invocation qui contribuera à une vie de couple sereine heureuse et stable.

Affichages : 2087

Horaires de Prières (*)

Horraires du 15/12/2017
Fajr : 07:16
Dohr : 12:48
Asr : 14:26
Maghrib : 16:45
Isha : 18:09
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11