Publication : vendredi 28 septembre 2012

Mosquee Halluin

Sermon du : 2012/09/28

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le message d'Allah (عليه الصلاة و السلام)

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


1ère Partie

 

Ô musulmans! Allah a dit "Nous t'avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs". Il dit aussi "C'est plutôt celui qui te hait qui sera certes, sans postérité".

En réalité de la même manière le musulman ressent de la colère face aux insultes qui sont faites au messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) il ressent aussi un peu de pitié à l'égard de ces individus.

-Pauvre d'eux ils ne savent pas qui ils combattent et qui ils insultent!

-Pauvre d'eux ils ne savent pas de qui ils se raillent et de qui ils se moquent!

-Pauvre d'eux ils ne savent pas qu'en réalité leurs torts se retournent contre eux! Si les gens les plus rudes se rassemblaient en un endroit pour faire monter la poussière avec leurs balais afin de cacher la lumière du soleil, ils ne réussiraient finalement qu'à faire tomber la poussière sur leurs têtes.

Le soleil restera toujours cet astre éclatant quand bien même mille charlatans prétendraient que ce n'est qu'un point noir et obscur.

L'eau de la rivière restera toujours douce quand bien même mille langues l'insultaient en prétendant que son eau est salée et imbuvable.

La pluie donnera toujours la vie quand bien même mille imposteurs prétendraient que c'est un poison toxique.

L'océan vaste ne ressent aucun tort quand des enfants lui jettent leurs cailloux.

Lorsque certains insolents s'étaient permis de dénigrer sa tribu à travers des rimes, Al-A3sha الأعشى leur répondit "vous êtes tels l'animal qui frappe de toute ses forces un rocher pour l'humilier mais il ne lui causa aucun tort si ce n'est qu'il s'est brisé les cornes pourtant si solides". Oui ces railleurs tentent de fracasser le rocher du prophète (عليه الصلاة و السلام) de toutes leurs cornes médiatiques mais la fin nous la connaissons déjà, c'est al-A3sha qui nous la dévoilée "ils ne lui causeront aucun tort si ce n'est qu'ils se briseront les cornes pourtant si solides".


Ces "cornes" médiatiques ne font donc du tort qu'à elle-même et la lutte qu'ils mènent n'est pas contre un être humain mais c'est contre le Seigneur de l'humanité. Tout simplement parce que le prophète (
عليه الصلاة و السلام) est protégé par Allah, il (عليه الصلاة و السلام) a l'infaillibilité qu'Allah lui a donnée, ni les insultes, ni les railleries ni les moqueries faites à son égard ne l'atteignent. Allah a dit "Nous t'avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs". Dans un autre verset "Allah te protège contre les gens (qui veulent te causer du tort)" ou encore "Allah n'est-il pas suffisant (comme protecteur) pour son serviteur (Muhammad)" ou encore "C'est plutôt celui qui te hait qui sera certes, sans postérité" ou encore "ceux qui font du tort à Allah et son messager, Allah les maudit sur terre et dans l'au-delà et Il leur réserve un châtiment humiliant" ou encore "ceux qui causent du tort au messager d'Allah ont un châtiment douloureux" ou encore dans un hadith qodssi "celui qui est hostile à un de mes alliés je lui déclare la guerre". Ces sources nous montent clairement qu'Allah protège son messager et le venge de ceux qui sont injustes envers lui (عليه الصلاة و السلام), il le protège de ceux qui se moquent de lui (عليه الصلاة و السلام).


Le devoir des musulmans dans ce genre de situations est

-Qu'ils condamnent de toutes leurs forces et qu’ils refusent du plus grand refus qu'on fasse du tort au messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) ou qu'on le méprise et qu'ils protestent sans aucune violence ni vandalisme.


-Dans le même temps il est de leurs devoirs de faire connaitre Muhammad (
عليه الصلاة و السلام). Si les gens savaient qui était ce prophète et son importance ils ne se seraient jamais permis de faire ce qu'ils ont fait.


En effet Muhammad (
عليه الصلاة و السلام) est le meilleur des prophètes, le plus honorable des messagers, le leader de l'univers, le guides des serviteurs pieux, le garant de la révélation divine et ceux qui ont étaient choisis par Allah. Allah l'a choisi et envoyé comme miséricorde pour toute l'humanité "et nous ne t'avons envoyé que comme miséricorde pour tout l'univers" que ce soit pour les musulmans ou les mécréants. Il a porté la lumière de la prophétie. Allah a fait en sorte qu'on le mentionne (عليه الصلاة و السلام) avec Allah et il lui a donné une haute place.

(Poème):


N'as-tu pas vu qu'Il a donné son nom à la postérité;                                           lorsque  le muezzin dit ach hadou cinq fois par jour
Et de Son nom vient le sien pour son admiration;                                                            Le détenteur du trône est digne des louanges quant à lui il est loué.


Allah lui a donné le message et la prophétie et Il l'a établi parmi les hommes et tous les prophètes et messagers afin qu'il (
عليه الصلاة و السلام) soit le sceau et dernier des prophètes et ainsi les faveurs d'Allah à son égard furent grandioses. Il a fait de lui (عليه الصلاة و السلام) l'étendard de la louange. Il (عليه الصلاة و السلام) avait un visage éclatant de lumières, plus éclatant encore que la lune en une nuit de pleine lune. Tous ceux qi ont pu le rencontrer reconnaissaient sa sincérité sur son visage. Salman qu'Allah l'agrée a dit "lorsque je l'ai bien regardé, j'ai su que son visage et ses traits n'étaient pas ceux d'un menteur, il (عليه الصلاة و السلام) ne fronçait jamais les sourcils, il (عليه الصلاة و السلام) ne tirait pas les traits de son visage ni ne faisait de grimaces, il (عليه الصلاة و السلام) était plus pudique que la vierge cachée derrière son voile. Quand il (عليه الصلاة و السلام) était joyeux tout son visage s'illuminait comme s'il était une partie de la lune, ses sourcils étaient longs, il (عليه الصلاة و السلام) avait des yeux noirs, il (عليه الصلاة و السلام) était tel un lingot en argent, son visage était gracieux".

Anas Ibn Malik qu'Allah l'agrée dit "je n'ai jamais touché un tissus ni une soie aussi douce que les paumes du messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام)". On savait qu'il (عليه الصلاة و السلام) arrivait en sentent l'odeur parfumée du musc à son approche, il (عليه الصلاة و السلام) avait le meilleur des comportements parmi les gens, il (عليه الصلاة و السلام) marchait en compagnie des pauvres, on pouvait voir la petite fille lui saisir la main facilement et il (عليه الصلاة و السلام) la suivait jusqu'à ce qu'il réponde au service qu'elle demandait. Il visitait ses compagnons et saluait leurs enfants, il (عليه الصلاة و السلام) soutenait les plus faibles et se souciait des malades. Il (عليه الصلاة و السلام) assistait aux funérailles, il (عليه الصلاة و السلام) s'asseyait et mangeait par terre, il (عليه الصلاة و السلام) attachait la chèvre lui-même pour la traire lui-même. Il (عليه الصلاة و السلام) raccommodait ses sandales, il recousait ses vêtements et était au service de ses proches. Il (عليه الصلاة و السلام) se contentait de peu, Il (عليه الصلاة و السلام) passait des nuits sans manger, il (عليه الصلاة و السلام) n'avait pas de quoi diner, il y avait des périodes où il avait tellement faim que des douleurs se faisaient sentir dans son estomac et il (عليه الصلاة و السلام) attachait des pierres à son ventre pour calmer sa douleur. Il acceptait les cadeaux mais refusait les aumônes. Il était le pus brave et le plus courageux, pendant les combats on (les ennemis) le craignait. Il (عليه الصلاة و السلام) était le plus doux et clément. Il (عليه الصلاة و السلام) faisait montre d'affection, de générosité. Si un chat passait à ses côtés il (عليه الصلاة و السلام) se baissait pour lui donner à boire. Il (عليه الصلاة و السلام) était grandiose dans son comportement, grandiose dans ses principes, ses valeurs et dans ses traits.


Est-il digne que quelqu'un qui a tous ces traits, puisse être insulté, raillé, dénigré ou méprisé en public. On doit donner la place qu'il mérite, celui qui a tous ces traits et ces qualités. On doit le mettre au-dessus de nos têtes par admiration et par respect pour lui (
عليه الصلاة و السلام).


Pour ces raisons les compagnons et les véritables croyants après eux admirent le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام), ils le respectent et l'aime d'un amour que les langues ne peuvent exprimer, et que les plumes ne peuvent écrire et que l'éloquence ne peut illustrer. Il suffit de dire que cet amour et cette admiration sont contenus dans le cœur. Aimer le prophète (عليه الصلاة و السلام) fait partie de la religion, c'est l'obéissance à Allah et un moyen de se rapprocher de son Créateur.


Il (
عليه الصلاة و السلام) disait "nul d'entre vous ne sera véritablement croyant que lorsqu'il m'aimera plus qu'il n'aime ses parents, ses enfants et tous les gens". Comment les croyants ne l'aimeraient pas alors qu'il (عليه الصلاة و السلام) fut la cause de leur guidée et de leur secours du châtiment de l'enfer. Sa bienfaisance (عليه الصلاة و السلام) pour nous, ne peut être rendue et ne peut être mesuré. Allah a dit "Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu'Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent auparavant dans un égarement évident".


Par ailleurs le prophète (
عليه الصلاة و السلام) aimait sa communauté parce qu'il était attaché à elle et se souciait d'elle. Combien de fois il (عليه الصلاة و السلام) avait l'habitude de dire "si je n'avais pas peur d'être dur envers ma communauté je leur aurais ordonné ceci ou cela".

-"Si je n'avais pas peur d'être dur envers ma communauté je leur aurais ordonné d'utiliser le siwak pour chaque ablution".

-"Si je n'avais pas peur d'être dur envers ma communauté je leur aurais ordonné d'utiliser le siwak pour chaque prière".

-"Si je n'avais pas peur d'être dur envers ma communauté je leur aurais ordonné de retarder la prière du isha jusqu'au milieu de la nuit".

Combien de fois il (عليه الصلاة و السلام) invoquait Allah en disant "Ô mon Seigneur ma communauté, ô mon seigneur ma communauté" tout en laissant les larmes couler et descendre de son visage et sur sa barbe. Il pleura toute une journée en répétant "Ô mon Seigneur ma communauté, ô mon seigneur ma communauté". Allah envoya Jibril demander ce qui le faisait pleurer même s'Il le savait. Puis Allah lui envoya Jibril pour lui dire "sache que nous te satisferons concernant ta communauté et nous ne te décevrons pas".


Par Allah, nos cœurs tremblent d'amour et d'affection pour notre bien aimé le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام) pour tous ses bienfaits sur nous mais aussi parce que lui-même nous a aimé. Le prophète (عليه الصلاة و السلام) est partit au cimetière d'Al-Baqi3 avec ses compagnons et il (عليه الصلاة و السلام) a invoqué pour les morts. Puis il (عليه الصلاة و السلام) s'est tourné vers ses compagnons en disant "j'aurais tant aimé pouvoir rencontrer nos frères!". Ils demandèrent "ne sommes-nous pas tes frères?". Il (عليه الصلاة و السلام) dit "non vous êtes plutôt mes compagnons! Nos frères sont ceux qui viendront après moi et c'est moi qui les devancerais au Hawd (le hawd c'est l'eau par laquelle boiront les croyants avant d'entrer au paradis)". Tous musulmans qui a cru au messager d'Allah et l'a suivi fait partie de ses frères et le prophète a hâte de le voir.


Plus l'individu connaitra le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام) plus il l'aimera et aura hâte de le rencontrer. D'ailleurs lorsque les compagnons ont connu le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام), leur amour pour lui (عليه الصلاة و السلام) s'est ancré dans leur cœur et ils ont sacrifié tout ce qu'ils avaient de plus cher. Comment ne l'auraient-ils pas aimé alors qu'ils ont même vu la végétation ou les solides aimer le prophète (عليه الصلاة و السلام).

- Un tronc de palmier pleura par amour pour le prophète (عليه الصلاة و السلام).                    - La chèvre qu'on empoisonna et qu'on lui servit, l'informa qu'elle était empoisonnée                       par crainte de ce qui aurait pu lui arriver.                                                                           - Les arbres et les roches se sont prosternés à son passage, ce fut une prosternation de salutation et non une prosternation d'adoration.

Si le solide comme le rocher l'a aimé alors que c'est sourd, immobile et inactif qu'en est-il des êtres humains qui ont vécu avec lui (عليه الصلاة و السلام) et ont eu à lui parler, l'entendre etc...


Si les cœurs fondaient dans les poitrines et les foies s'arrachaient dans les abdomens par affection et hâte de voir le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام) je jure par mon Seigneur qu'ils ne seraient pas blâmables.


Prenons l'exemple de Ourwah Ibn Masoud qu'Allah l'agrée lorsque que les qoraïchites l’avaient envoyé au messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام) à Al-Houdaybiyah pour les négociations. Il s'est mis à observer les compagnons et leur façon d'agir avec le messager d'Allah et il a vu des choses étonnantes. Il raconte "par Allah le messager d'Allah n'a pas craché une seule fois sans qu'un de ses compagnon saisissait ce crachat pour s'essuyer avec son visage et sa peau. Quand il leur donnait un ordre ils couraient tous pour le mettre en application. Lorsqu'il (عليه الصلاة و السلام) faisait ses ablutions ils étaient sur le point de se battre pour récupérer l'eau qu'il (عليه الصلاة و السلام) a utilisé pour ses ablutions, même dans leur façon de le regarder on devinait toute leur admiration et leur respect". Puis Ourwah retourna auprès des siens et il leur dit "ô mon peuple! J'ai été votre empereur auprès des rois et des souverains. J'ai été votre diplomate auprès de l'empereur de Perse, auprès de l'empereur romain, auprès de Najachi l'empereur abyssain, et je jure que je n'ai jamais vu un roi que son peuple admire autant que les compagnons de Muhammad respectent Muhammad (عليه الصلاة و السلام)".


"Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants" (verset coranique)


 

 

2ème Partie

 

Ô musulmans! L'amour pour le prophète Muhammad (عليه الصلاة و السلام) n'est pas juste un sentiment passager ou sans bases, c'est plutôt un dogme enraciné dans nos cœurs.


Cet amour a une saveur qu'on ressent avec le cœur, il a une lumière qui éblouit la poitrine. Plus le serviteur aimera le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام) plus il ressentira le sens profond de la foi et sa saveur. Dans le hadith authentique, le prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit "il y a trois critères celui qui les possède trouvera le parfum de la foi. Aimer Allah et son messager plus que tout. Aimer l'individu mais ne l'aimer que pour Allah et enfin qu'il déteste retourner à la mécréance comme on détesterait être jeté en enfer".


Avoir hâte de rencontrer le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام) est une preuve que tu l'aimes vraiment. Il (عليه الصلاة و السلام) a d'ailleurs dit "ceux parmi ma communauté  qui m'aimeront le plus sont des gens qui viendront après moi et qui serait prêt à sacrifier ses richesses et ses proches pour me rencontrer".


Parmi les signes qui montrent son amour il y a le fait de ressentir une émotion dans le cœur lorsqu'on le mentionne (
عليه الصلاة و السلام). Par exemple Bilal Ibn Rabah qu'Allah l'agrée a fait l'appel à la prière pendant le vivant du prophète (عليه الصلاة و السلام) à Médine pendant 10 ans. Puis lorsque le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) décéda un lundi matin, Bilal monta sur le toit pour faire l'appel à la prière suivante et lorsqu'il devait dire "ach-hadou anna Muhammadane rassouloullah" (j'atteste que Muhammad est le messager d'Allah). Il s'est mis à pleurer et à sangloter et il ne put terminer l'appel à la prière. Et lorsqu'on enterra le prophète (عليه الصلاة و السلام), Bilal dit "par Allah je ne ferais plus pour personne l'appel à la prière après le prophète (عليه الصلاة و السلام)". Après de longues années, Omar est venu au Sham en compagnie d'un grand nombre de compagnons. Ils demandèrent à Omar d'ordonner à Bilal de faire l'appel à la prière. Omar l'appela et le supplia de faire l'appel. Bilal accepta et monta sur une hauteur et il a commencé l'appel "Allahu akbar Allahu akbar (...)" jusqu'à ce qu'il arriva à "ach-hadou anna Muhammadane rassouloullah" (j'atteste que Muhammad est le messager d'Allah), il se mit à pleurer et tous les compagnons se mirent à pleurer et Omar était celui qui pleura le plus.


Abu Issac At-Tajibi disait "les compagnons du prophète (
عليه الصلاة و السلام) ne se rappelaient du messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) sans qu'ils se concentrent et que leurs peaux frémissent".


Ô toi qui aime le messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام)! Si tu es véridique dans cet amour, multiplie les salutations et les bénédictions pour lui (عليه الصلاة و السلام) de nuit comme de jour, en public et en secret et en particulier le jour du vendredi. Le prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit "les personnes qui seront le plus digne de moi le jour du jugement dernier sont ceux qui me saluent le plus". Le prophète (عليه الصلاة و السلام) a également dit "saluez moi le plus le jour du vendredi car vos salutations me sont exposées le jour du vendredi et ceux qui me saluent le plus seront les plus proches de moi".


Enfin ô frère qui aime, remplit ton cœur de l'amour du messager d'Allah, fais tout ce que tu peux pour suivre ses préceptes, te soumettre à ses commandements, mettre en avant sa sunnah et tu seras ainsi des aimés du prophète (
عليه الصلاة و السلام) et tu feras parties de ceux qui seront le plus proche de lui (عليه الصلاة و السلام) le jour du jugement dernier. Un homme est venu voir le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) et a dit "Ô messager d'Allah à quand l'heure de la fin des temps?". Il (عليه الصلاة و السلام) répondit "et qu'as-tu préparé pour son arrivée?". L'homme répondit "pas grand-chose si ce n'est que j'aime Allah et son messager". Le prophète (عليه الصلاة و السلام) lui annonce "tu seras avec ceux que tu aimes". Et le compagnon Anas Ibn Malik dit "jamais nous n'avons été autant réjouis que d'entendre le messager (عليه الصلاة و السلام) dire tu es avec ceux que tu aimes. En effet moi j'aime le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) et j'aime Abu bakr et omar et j'espère être avec eux même si je n'ai pas fait autant d'œuvres qu'eux".


{audio}/www/media/audio/coran/001.mp3{/audio}

 

Affichages : 1404

Horaires de Prières (*)

Horraires du 15/12/2017
Fajr : 07:16
Dohr : 12:48
Asr : 14:26
Maghrib : 16:45
Isha : 18:09
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11