Publication : vendredi 14 septembre 2012

Mosquee Halluin

Sermon du : 2012/09/14

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L'espoir et l'optimisme

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


1ère Partie

 

 

Allah a voulu que la vie d'ici soit atteinte par de nombreux bouleversements. Cette vie n'est stable pour personne. Elle a pour chacun sa part de doute. Il y a en elle du bien et du mal, de la piété et de la perversité, de la joie et de la tristesse, de l'espoir et du désespoir. L'espoir vient ainsi que l'optimisme comme deux rayons qui viennent illuminer les ténèbres obscures. Ils viennent ancrer dans le for intérieur des individus l'assiduité et la persévérance, l'effort et l'endurance.


La vie, avec tout ce qu'elle contient comme difficultés et problèmes, a tout de même donc deux critères avec lesquels l'individu pourra faire face aux problèmes et aux tristesses de la vie. Ces deux critères sont

Ø l'espoir

et

Ø l'optimisme.


En effet c'est l'espoir de profits et de gains qui fait miroiter au commerçant qu'il pourra s'en sortir sans avoir à voyager ou à prendre de risques. Ce qui pousse l'étudiant au sérieux et à la persévérance c'est son espoir dans la réussite. Ce qui pousse le soldat à la bravoure et au courage c'est son espoir dans la victoire. Ce qui pousse le malade à prendre des remèdes amers c'est son espoir dans la guérison. Ce qui pousse le croyant à contredire ses passions et à obéir à son Seigneur c'est son espoir dans le succès et l'obtention du paradis et de l'agrément divin.


C'est l'espoir qui permet à l'individu d'aller vers la vie avec un cœur serein. Quand il combat il est convaincu de la victoire. Quand il est atteint par la difficulté ou la pauvreté son espoir ne cesse pas, il continue à croire que sa difficulté se transformera sous peu en facilité. Quand il commet un péché il ne se laisse pas aller au désespoir parce qu'il s'attache au verset dans lequel Allah dit "Ô vous qui avez commis du tort à vous-même ne désespérez pas de la clémence d'Allah car Allah pardonne tous les péchés Il est Le Pardonneur Le Clément". Ceci évidemment pour celui qui se repent, revient vers Allah et implore son pardon.


Qu'ils sont beaux ces versets qui parlent de l'espoir et fait répandre l'optimisme entre les musulmans. Cela en commençant par les prophètes. Par exemple le prophète Ibrahim (sur lui la paix) qui était devenu très âgé et n'avait toujours pas eu d'enfant. Mais malgré cela son espoir et sa certitude en Allah l'ont conduit à implorer Allah et l'invoquer pour qu'il ait un enfant "Ô mon Seigneur permet moi d'avoir une descendance parmi les pieux et son Seigneur lui répondit et nous lui donnâmes Ismaïl et Isaac sur eux deux la paix". Aussi le prophète Jacob (sur lui la paix), il a perdu son fils Youssouf puis son frère, mais malgré cela il n'a pas laissé le désespoir s'emparer de lui. Il s'est contenté de dire "il ne me reste plus qu'une belle patience, peut-être qu'Allah me les rendra tous les deux, Il est Le Sage L'omniscient". Qu'il est beau cet espoir renforcé par la conviction et la certitude en Allah lorsqu'il dit "Ô mes fils! Partez et enquérez-vous de Joseph et de son frère. Et ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah".


On peut prendre aussi l'exemple du prophète Ayoub (sur lui la paix), Allah l'a éprouvé par la perte des richesses et de la santé. Et après quoi? Allah a dit "Et Job, quand il implora son Seigneur : "Le mal m'a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux"! Nous l'exauçâmes, enlevâmes le mal qu'il avait, lui rendîmes les siens et autant qu'eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs".


Vois aussi mon frère la sourate l'ouverture qui contenait la facilité, l'espoir et l'optimisme pour le prophète
(عليه الصلاة و السلام), le rappel pour lui, ensuite la difficulté suivie de la facilité,  et le chemin pour cette facilité c'est l'effort et la persévérance. Allah a dit "N'avons-Nous pas ouvert pour toi ta poitrine? Et ne t'avons-Nous pas déchargé du fardeau qui accablait ton dos? Et exalté pour toi ta renommée? A côté de la difficulté est, certes, une facilité! A côté de la difficulté, est certes, une facilité! Quand tu te libères, donc, lève-toi, et à ton Seigneur aspire".

Ø "N'avons-Nous pas ouvert pour toi ta poitrine?" en effet Allah a ouvert sa poitrine pour la guidée et la lumière à un point que personne ne peut comprendre en dehors d'Allah.

Ø "Et ne t'avons-Nous pas déchargé du fardeau qui accablait ton dos?" c'est-à-dire des péchés, Nous t'avons pardonné tes péchés passés et à venir.

Ø "Et exalté pour toi ta renommée?" Allah a en effet exalté son nom et sa renommée à un tel point qu'à chaque fois qu'Allah est mentionné que ce soit dans le adhan ou dans un autre rite le nom du messager est aussi évoqué. La ilaha illallah Muhammad rassouloullah nulle divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah et Muhammad est son messager (عليه الصلاة و السلام).

Ø "A côté de la difficulté est, certes, une facilité! A côté de la difficulté, est certes, une facilité! Quand tu te libères, donc, lève-toi" c'est-à-dire lorsque tu n'es plus occupé lève-toi pour le rappel d'Allah et son adoration.

Ø "Et à ton Seigneur aspire" aspire c'est-à-dire espère en Lui seul, implore Le et invoque Le et ne sois pas de ceux qui lorsqu'ils sont libres s'amusent, se divertissent et se détourent du rappel d'Allah et font partie des perdants.


D'ici le prophète
(عليه الصلاة و السلام) à travers ses hadiths, ses exhortations et ses sermons appelait à l'espoir et l'optimisme. Notre prophète (عليه الصلاة و السلام) aimait l'optimisme. Bukhari et Muslim rapportent selon Anas Ibn Malik que le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) a dit "point d'épidémie (si ce n'est par la volonté d'Allah), point de superstition, il ne reste que l'optimisme" ils demandèrent "qu'est-ce que l'optimisme?" il dit "c'est la bonne parole". Le prophète (عليه الصلاة و السلام) n'était pas pessimiste. Il aimait la bonne parole, la bonne annonce, les paroles pleines d'espoir.


Lorsque le prophète
(عليه الصلاة و السلام) négociait le pacte d'Al-Houdaybiyah, on lui annonça que les idolâtres lui avaient envoyé "Sahl Ibn Amr" il (عليه الصلاة و السلام) dit "votre affaire est d’ores et déjà facilitée". Il (عليه الصلاة و السلام) dit cela parce que Le nom Sahl veut dire  ‘facile’. A travers le travail l'individu ressent le bonheur et à travers l'optimisme il ressent la gaieté de la vie.


L'homme dans sa nature aime la bonne nouvelle et il se tranquillise à son entente. Cela le pousse à l'effort et à jouer un rôle dans la vie. Pour cette raison Anas Ibn Malik rapporte que le prophète
(عليه الصلاة و السلام) a dit "rendez facile et ne rendez pas difficile, annoncez la bonne nouvelle et n'annoncez pas la mauvaise". L'espoir c'est donc rendre facile. Le désespoir c'est le renfrognement et la mauvaise nouvelle.


Le prophète
(عليه الصلاة و السلام) a blâmé ceux qui ont l'habitude de mal parler et d'annoncer les mauvaises nouvelles. Il (عليه الصلاة و السلام) a dit comme cela est rapporté dans l'authentique de Muslim selon Abu Hourayra "si l'individu dit ‘l'homme est perdu’ en réalité il est le plus perdu d'entre eux". Le narrateur Abu Isaac a dit "je ne sais s'il a dit "il est le plus perdu d'entre eux" ou s'il a dit "il les a fait perdre" (en arabe ahlakouhum ou ahlakahoum). En réalité ce hadith a été rapporté avec les deux versions. L’imam Humeydi qui était le professeur de Bukhari a dit "ahlakoum (le plus perdu d'entre eux) c'est ce qui revient le plus". Al-Khattabi a dit "le sens de cela est qu'il ne cesse de dénigrer les gens, de mentionner leurs défauts, il ne cesse de dire "les gens sont perdus ils vont périr etc..." s'il fait cela c'est qu'il est le plus perdu d'entre eux et le pire d'entre eux dans la situation". Enfin Ibn Al-Athir dit  quant à ceux qui rapportent la version "il les fait périr" cela veut dire que ceux qui font désespérer les gens de la miséricorde d'Allah et se répètent, les gens sont perdus, c'est-à-dire ils sont promis à l'enfer, en réalité ceux qui disent cela sont eux qui les ont amené à cela non pas Allah. Alors si vous entendez quelqu'un rabaisser les gens et les mépriser sachez que c'est une mauvaise personne, un innovateur". Se rapproche de ce sens ce qui a été rapporté par l'imam Muslim selon jundub ibn Abdillah que le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) a dit "un homme a dit je jure par Allah qu'Il ne pardonnera pas les péchés d'untel alors Allah a dit : qui se permet donc de prétendre que je pardonnerai pas à untel! Eh bien Je lui ai pardonné tous ses péchés".


Le prophète
(عليه الصلاة و السلام) a été lui-même envoyé comme un annonciateur et un avertisseur. Pendant treize années il (عليه الصلاة و السلام) a appelait à l'Islam à la Mecque. Les idolâtres répondaient à son appel par l'insulte et la moquerie, aux versets par l'hostilité, à ses compagnons par la persécution. Mais le prophète (عليه الصلاة و السلام) n'a jamais faiblit, l'espoir n'a jamais quitté sa poitrine. Lorsqu'il (عليه الصلاة و السلام) a émigré vers Médine, alors qu'il (عليه الصلاة و السلام) était dans la grotte avec son compagnon Abu Bakr, les recherches des idolâtres pour le (عليه الصلاة و السلام) retrouver ne cessaient pas à un tel point qu'ils sont arrivés jusqu'au pied de la grotte. Et le prophète (عليه الصلاة و السلام) de dire à Abu Bakr avec la langue de la conviction et la certitude en Allah "que penses-tu de deux personnes si leur troisième est Allah".


Par ailleurs le prophète
(عليه الصلاة و السلام) a annoncé la nouvelle du triomphe de l'Islam, son apparition au grand jour malgré l'hostilité des ennemis et des adversaires, et quand bien même ils dessineraient des caricatures insultantes, ou des films d'un bas niveau, cela n'atteindra l'Islam ni le prophète de l'Islam en rien. L'Islam augmente en force jour après jour, il se propage jour après jour. Selon Tamim Ad-Dari le prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit "cette affaire (cette religion) se propagera tant que les jours et les nuits se succèderont et Allah ne laissera aucune demeure ni dans les villes ni dans les campagnes sans qu'Il y fasse entrer cette religion, avec la puissance d'un puissant ou l'humiliation d'un humilié. Une puissance avec laquelle Il rendra l'Islam puissant et une humiliation avec laquelle Il humiliera la mécréance".

 

2ème Partie


 

Ô musulmans! Si nous voulons corriger la société nous devons savoir que chaque évènement a des aspects positifs et d'autres négatifs. Le rôle du réformateur n'est pas de venir pour tout renouveler mais d'abord d'attirer l'attention des gens sur ce qu'ils ont de positif et les renforcer et essayer d'amenuiser leurs aspects négatifs.


Le saint Coran a une méthode excellente en cela. Il commence toujours par mentionner les points positifs et termine par les points négatifs quand bien même les points négatifs sont plus nombreux que les positifs. Par exemple lorsqu'il parla des gens du livre qui, comme nous le savons, la plupart sont égarés, il a commencé par mentionner le positif en disant "il y en a parmi eux qui sont croyants mais la plupart d'entre eux sont pervers". Aussi lorsqu'il parla des relations avec eux, il commença par le positif en disant "Et parmi les gens du Livre, il y en a qui, si tu lui confies un qintar, te le rend. Mais il y en a aussi qui, si tu lui confies un dinar, ne te le rendra que si tu l'y contrains sans relâche".

Ø Shaykh Al-Islam Ibn Taymiyah a dit vrai lorsqu'il a dit "il en est des gens qui sont comme les mouches ils ne vont que sur les blessures". Ce genre de personnes ne voit jamais les qualités, ils ne s'attachent qu'aux erreurs. Mais qui donc n'a que des qualités sans aucun défaut.

Ø Un ancien poète disait "et de qui donc pourrait-on être satisfait de tous ses caractères? Il suffit comme honneur à la personne qu'on lui compte ses défauts".


Allah a dit "Et n'eussent été la grâce d'Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d'entre vous n'aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient". Allah Seul est parfait. Les défauts appartiennent à l'homme. A l'homme donc de prendre en compte dans ses relations avec autrui qu'il a affaire à un individu qui a des défauts. Allah a dit "Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C'est Lui qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre". Et puisqu'Il vous a créé de la terre, de l'argile, de la poussière vous êtes des individus déficients, vous avez tous des défauts, vous n'êtes pas parfaits. Les gens doivent donc s'accepter ainsi. Nous sommes tous avec des défauts, nous sommes tous négligents, dans ce que nous devons à notre Seigneur, dans ce que nous devons à nos pères, nos mères, nos femmes, nos enfants, nos frères, nos proches, nos voisins et tous les musulmans.

 

 

 

Affichages : 1417

Horaires de Prières (*)

Horraires du 15/12/2017
Fajr : 07:16
Dohr : 12:48
Asr : 14:26
Maghrib : 16:45
Isha : 18:09
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11