Publication : vendredi 24 août 2012

Mosquee Halluin

Sermon du : 2012/08/24

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L'après Ramadan

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


1ère Partie

 

Le Ramadan est venu et est passé. L'Aïd est arrivé et s'en est allé. Ceci est la tradition divine pour sa création. Chaque chose a une arrivée et un départ, un début et une fin, une vie et une mort.    Frère musulman sœur musulmane ! Faisons quelques arrêts après que le Ramadan nous ait quitté.

Premier arrêt : Le Ramadan est un hôte, un invité de marque. Et tous les invités ont un jour où ils doivent nous quitter. Et nous, moi, toi, vous tous, sommes dans cette vie de simples invités de passage. Nous devrons un jour ou l'autre la quitter! Préparons-nous donc pour ce départ à travers l'obéissance divine, la droiture, la piété et la foi.


Deuxième arrêt : Le Ramadan est pour ou contre toi. Il est repartit après être venu nous visiter pendant un mois. Sera-t-il un témoin pour ou contre nous? Témoignera-t-il en notre faveur à travers nos bonnes actions, nos veillées en prières et les différents actes d'adoration. Ou témoignera-t-il contre nous à travers les mauvaises actions, les péchés et l'insouciance. Nous a-t-il quitté en pleurant en voyant notre situation? Nous implorons Allah qu'Il accepte de nous le mois de Ramadan comme Il nous a permis de le vivre.


Troisième arrêt : Prends garde à ne pas être "comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l'avoir solidement filé" (métaphore coranique les abeilles 92).

C'est-à-dire ne sois pas telle cette femme qui avait perdu la raison. Elle s'appelait Raytatou Bintou Saad ربطة بنت سعد elle tricotait et tissait des tresses qu'elle s'attachait à nouer solidement puis quand elle avait fini elle dénouait tous les nœuds. Mais cette femme, même si elle défaisait tout ce qu'elle avait fait durant la journée, ne peut être blâmée parce qu'elle avait perdu la raison. Cependant la personne douée de raison ne être pardonnée pour cela. Allah a dit « Ô toi homme doué de raison, que dirais- tu à propos d'une femme qui passerait tout un mois à tricoter puis, lorsqu'elle est sur le point de terminer son vêtement au bout d'un mois, elle se met à tout défaire ». C'est une comparaison à faire avec ceux qui sont assidus dans les adorations pendant le Ramadan mais dès que le Ramadan s'achève ils retournent aux fautes et aux péchés. La personne est, pendant tout le mois, dans la prière, le jeûne, les pleurs et larmes par crainte d'Allah, les supplications. En faisait cela il a solidement tricoté ses adorations, il les a bâti. Et dès que le mois passe il défait tout et détruit tout. Un individu raisonnable ne peut se permettre de faire ça. Il retourne à la saleté et la souillure après s'être attaché pendant tout un mois à se laver et se purifier.


Quatrième arrêt : Prenez garde au diable ! Prenez garde au diable après le Ramadan ! En effet les diables sont libérés après le Ramadan, leurs liens sont défaits mais en réalité le diable n'est pas si fort en ruse et en stratège. Allah nous dit "certes la ruse du diable est faible". Celui donc qui s'attache à Allah, Allah le protègera du diable. Le diable est un ennemi que beaucoup oublient et ne prennent pas en compte. Malgré le fait que nous savons que le diable est une ennemi déclaré pour nous et qu'Allah nous a mis en garde contre lui en nous disant "le diable est pour vous un ennemi alors prenez le comme tél", malgré cela beaucoup d'entre nous ne le considèrent pas comme un ennemi et lui obéissent dans ce qu'il leur demande. Le diable a un message et un objectif, c'est de te faire entrer en enfer. Il veut à tout prix te faire tomber dans le péché après le mois de Ramadan afin que tu perdes tout ce que tu as récolté durant le Ramadan et afin que ce soit une cause pour que tu entres en enfer. Prends donc bien garde de ne pas suivre le chemin du diable. Allah a dit "Ô vous qui avez la foi ne suivez pas les pas du diables car ceux qui suivent les pas du diable c'est qu'ils appellent au blâmable et à la turpitude".


Cinquième arrêt : Attachez-vous à être assidu dans les cinq prières quotidiennes en groupe. En particulier les prières de l'aube et celle de l'Isha. A ce sujet, le prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit "si les gens savaient ce qu'il y a (comme bienfaits) dans les prières du soir (isha) et celle de l'aube ils viendraient à elles même s'il fallait ramper pour cela" (rapporté par Bukhari).                                                                             Pendant le Ramadan nous avons prouvé à nous même que nous sommes capables de pratiquer la prière en groupe dans la mosquée, celle du soir et celle de l'aube alors faisons en sorte de continuer à prier à la mosquée après le Ramadan dans la mesure du possible. La prière est une lumière pour toi dans ta tombe, sur le sirat. C'est une bénédiction pour les richesses et la progéniture. Si la prière est convenable ce sont toutes les actions qui le seront. La prière est un lien entre le serviteur et son créateur. A travers elle nos invocations s'élèvent vers Allah et ses miséricordes descendent vers nous. Allah a dit dans ce qui nous a été rapporté du messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) "j'ai divisé la prière entre moi et mon serviteur en deux parties. Mon serviteur a ce qu'il demande. Quand le serviteur dit : «  louanges à Allah Le Seigneur de l'univers », Allah dit : « mon serviteur m'a loué ». Quand il dit : «  Le Clément Le Miséricordieux », Allah dit : «  mon serviteur a fait mes éloges ». Quand il dit : «  Le Roi du jour de la rétribution », Allah dit : « mon serviteur m'a glorifié ». Quand il dit : « c'est Toi seul que nous implorons et c'est Toi seul que nous adorons », Allah dit : « ceci est entre moi et mon serviteur et mon serviteur aura ce qu'il a demandé ». Quand il dit : «  guide nous sur le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblé de tes faveurs non pas celui de ceux qui ont encouru Ta colère », Allah dit : «  Ceci est à mon serviteur et mon serviteur aura ce qu'il a demandé ».

On dit si tu veux parler à Allah prie et si tu veux qu'Allah te parle lis le Coran. La prière est la première obligation en Islam, c'est le second pilier après les deux attestations de foi. Allah l'a prescrite à son messager lors de l'ascension nocturne et ceci pour montrer son importance et sa valeur. Allah en a fait un moyen d'obtenir ses besoins. Quand le messager d'Allah était soucieux par rapport à une affaire il (عليه الصلاة و السلام) priait deux unités de prière. Allah a fait qu'il y a un lien étroit entre la prière et le besoin. Il y a ce qu'on appelle la prière de consultation. On peut aussi citer la prière effectuée par le prophète (عليه الصلاة و السلام) sur le sable de Badr, ses supplications, ses larmes jusqu'à ce qu'Allah ait fait descendre ses anges pour aider les musulmans à un tel point que les musulmans voyaient les mécréants mourir avant que leur sabre n'arrivent à eux. "Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres"(verset coranique). Ils ont même entendu un appel provenant du ciel qui disait "viens vite Hayzoum" et Hayzoum c'est le nom de la monture de Jibril. Après la bataille, le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) demanda à Jibril "qui d'entre les anges a dit: viens vite Hayzoum?". Jibril répondit "je ne connais pas tous les résidents du ciel Ô Muhammad". " Et nul ne connait le nombre des soldats de Ton Seigneur en dehors de Lui" (verset coranique). Ibn Abi Dounia rapporte que Al-Hassan Al-Bassri a dit qu'un des compagnons du messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) est tombé entre les mains d'un pillard alors qu'il voyageait. Il était sur le point de le tuer juste après s'être emparé de son argent. Le compagnon demanda une dernière faveur avant de mourir c'est qu'il prie quatre unités de prière. Le compagnon pria et invoqua en répétant ya wadoud ya wadoud ya wadoud Ya dhal 3archil majid ya fa3aloun lima yourid a3oudhou binouri wajhik alladhi ada'a arkana 3archik wa biqodratika llati qadarta 3ala jami3i khalqik wa birahmatika llati wassi3ate koulla shay la ilaha illa anta Ya moughithou aghithni (qui veut dire : Toi Le Tout Affectueux Toi Le Tout Affectueux Toi Le Tout Affectueux, Toi détient le trône glorieux, Toi qui fait ce que Tu veux, Je demande protection à travers la lumière de Ta face qui illumine les piliers de ton trône, et à travers Ton omnipotence qui décrète pour toute Ta création et à travers Ta miséricorde qui englobe toute chose, point de divinité en dehors de Toi, Ô secoureur viens à mon secours". Et en terminant la prière, il trouva un grand cavalier qui venait de tuer le pillard. Il lui demanda qui es-tu ? Et d'où viens-tu ? Il répondit : l'invocation que tu as prononcé a fait trembler les cieux et je suis un des soldats d'Allah, je suis venu te sortir de cette situation". Donc, sans la relation avec Allah et la demande de Son aide et de Son secours, l'individu est tel le mort. Et la première action à travers laquelle on entre en relation avec Allah c'est la prière. L'individu qui n'entre pas en communication avec Allah à travers entre autre la prière est tel un mort quand bien même il vit au milieu des gens, il mange et boit. Allah a dit "Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir?".

Sois donc assidu dans ta prière après le Ramadan.


Sixième arrêt : N'abandonne pas le Coran après le Ramadan. Ne sois pas de ceux qui ne lisent le Coran que pendant le Ramadan et le délaisse en dehors de ce mois. Le Coran a été révélé pour être lu en toutes périodes pendant et en dehors du Ramadan. Attache-toi à avoir des habitudes dans la lecture du Coran, au minimum deux hizb (chapitres) afin de le clôturer au moins une fois par mois. Ne sois pas de ceux de qui Allah a dit en citant la parole du messager
(عليه الصلاة و السلام) "et le messager s'exclama: Ô mon seigneur mon peuple a délaissé ce Coran". Ils ont délaissé sa lecture, sa psalmodie, son écoute, sa compréhension et sa méditation, sa mise en pratique, le prendre comme une guidée, sa foi, rendre licite ce qu'il rend licite et rendre illicite ce qu'il rend illicite, le fait de l'utiliser comme un remède. L'abandon du Coran concerne tous ces aspects.


Septième arrêt : Multiplie le rappel d'Allah. Fais en sorte après le Ramadan de faire partie de celles et ceux qui se rappellent souvent d'Allah. Le rappel est une protection contre tous les maux et les mauvaises personnes et un moyen d'obtenir de grandes récompenses. Sois donc assidu dans les invocations du matin et du soir, les invocations avant de dormir, en sortant de chez soi etc... Profite de ton temps quand tu es au travail ou lorsque tu t'y rends pour évoquer Allah.

Allah a dit "Ô vous qui avez la foi Ô vous qui croyez! Évoquez Allah d'une façon abondante et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour. C'est Lui qui prie sur vous, - ainsi que Ses anges, - afin qu'Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière; et Il est Miséricordieux envers les croyants".

Huitième arrêt : La bonne compagnie. Choisi les fréquentations qui t'aideront pendant le mois de Ramadan. En effet « l'individu a la religion de son compagnon » (parole prophétique). Le Coran dit "les amis seront ce jour-là des ennemis sauf les gens pieux". L'amitié qui est bâtie sur la religion durera éternellement mais ceux qui sont dans le péché leur amitié se retournera contre eux. Choisis donc un bon ami pieux, s'il voit de toi un péché il te met en garde contre cela et te montre le bon chemin. De la même manière que toi tu veux un ami doté d'un bon comportement, ton ami aussi cherche que tu ais un comportement exemplaire. Sois bien intentionné afin d'avoir en retour le bien.


2ème Partie


ô musulmans! Nous ne demandons pas aux gens qu'ils soient comme ils étaient pendant le Ramadan. Non, mais nous leur demandons d'être dans la continuité même s'ils en font moins que pendant le Ramadan. Le Ramadan se caractérise par la multitude (des actions). Il est dit dans un hadith "l'action la plus aimée auprès d'Allah c'est celle qui dure même si elle est petite".


Nous mettons en garde que l'individu ne change totalement c'est-à-dire qu'il passe d'un extrême à un autre. Allah a décrit les croyants en disant "ceux qui sont assidus dans leurs prières". On peut aussi lire dans les recommandations divines envers les prophètes comme lorsque le Coran cite Aïssa "il m'a recommandé la prière et la zakat tant que je serai vivant". Allah a d'ailleurs recommandé le meilleur des prophètes en lui disant "et adore ton seigneur jusqu'à ce que te vienne la certitude (la mort)".


Ce qui compte donc c'est d'être dans la continuité et l'assiduité dans les actions même si on n’en fait pas autant qu'on en a fait pendant le Ramadan. Si le jeûne de Ramadan obligatoire était d'une durée d'un mois, il y a des jeûnes facultatifs qui sont prescrits après le Ramadan afin que tu restes dans la continuité. Il y a par exemple les six jours de Shawal à propos desquels le prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit "celui qui jeûne le mois de Ramadan  puis les fait suivre de six jours de Shawal c'est comme s'il avait jeûné toute l'année". C'est comme s'il avait jeûné toute l'année parce que chaque action en vaut dix donc trente jours du mois de Ramadan en valent 300 et six en valent 60 donc une année complète. Il y aussi le jeûne du lundi et du jeudi, trois jours de chaque mois (lunaires). Il est rapporté par Abu Hurayra "Mon ami (le prophète (عليه الصلاة و السلام)) m'a recommandé trois choses, de faire le witr avant de dormir, de faire les deux unités de prière de doha et de jeûner trois jours pour chaque mois".
Ensuite si nous avons veillé en prière toutes les nuits de Ramadan la prière de nuit est prescrite et légitime toute l'année. Que le musulman s'attache donc au moins à se réserver un moment dans la nuit une fois dans la semaine pour appeler son Seigneur. La prière de nuit est une cause d'entrée au paradis en paix. Le Prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit "répandez le salut, donnez à manger et priez de nuit vous entrerez au paradis en paix".


Si l'individu s'est habitué à donner en aumône pendant le Ramadan il ne doit pas arrêter cette grande qualité après le Ramadan, en particulier le jour du vendredi. L'aumône le vendredi par rapport aux autres jours de la semaine c'est comme l'aumône du Ramadan par rapport aux autres mois de l'année. Shaykh Al Islam Ibn Taymiyah, quand il sortait pour la prière du vendredi, faisait une aumône. Et son élève Ibn Al-Qayyim disait "je l'ai entendu dire: si Allah nous demande de donner une aumône avant de s'entretenir avec le messager d'Allah de manière confidentielle (il fait référence au verset "Ô vous qui avez cru! Quand vous avez un entretien confidentiel avec le Messager, faites précéder d'une aumône votre entretien") eh bien il faut savoir que l'aumône avant de s'entretenir confidentiellement avec Allah est encore mieux". En effet celui qui sort pour la prière du vendredi vient pour s'entretenir avec Allah, pour prier, pour louer Allah...

Ô musulmans! La vie d'ici-bas est tel un champ qu'on sème pour l'au-delà. Celui qui sème le bien récoltera le bien et celui qui sème le mal récoltera le mal comme il est dit dans le hadith "Ô mes serviteurs ce ne sont que vos actions que je compte pour vous, celui qui trouve le bien qu'il loue Allah et celui qui trouve autre chose qu'il ne blâme que sa propre personne". Le poète arabe disait vrai lorsqu'il a dit "arme toi pendant ta vie pour ta résurrection, et lève-toi pour Allah et fais les meilleures œuvres, et n'amasse pas trop dans cette vie, car les richesses sont amassées pour finalement périr, te satisferais-tu d'être en compagnie de personnes qui ont des vivres mais toi n'en a aucun?".

Nous sommes tous en mal de vivre (d'actions), nous sommes tous négligents et fautifs mais le meilleur des fautifs c'est celui qui se repent comme le messager d'Allah (sw) a dit.

Affichages : 1678

Horaires de Prières (*)

Horraires du 24/8/2017
Fajr : 05:25
Dohr : 13:55
Asr : 17:40
Maghrib : 20:53
Isha : 22:13
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11