Publication : dimanche 19 août 2012

Mosquee Halluin

Sermon du : 2012/08/19

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Aid El Fitr

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


 

 

Ce jour est le jour de votre fête, l'Aïd el fitr. Allah en a fait pour vous et pour tous les musulmans sur terre un jour de joie et de gaieté. Un jour de fête après qu'ils aient remplis l'obligation du jeûne et après qu'ils se soient chargés en bonnes actions pendant le mois de ramadan et après qu'ils aient remplis leurs devoirs envers leur Seigneur et qu'ils aient suivi les enseignements du Prophète (عليه الصلاة و السلام) établit et choisit.

Félicitations à vous! Vous qui avez jeûné! Vous qui avez veillé en prières! Vous qui avez dépensé! Vous qui avez beaucoup évoquez Allah! Vous qui avez lu son livre!
Ce jour est un jour de fête pour vous. Aucune autre communauté n'a fête à part vous! Quelle plus grande joie que la joie d'un croyant qui a obéit à son Seigneur à travers ce qui lui a été légiféré. Allah a dit "Dis :[Ceci provient] de la grâce d'Allah et de sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent".

Comment ne seriez-vous pas réjouis aujourd'hui alors qu'Allah vous a comblé de la guidée, qu'Il vous a permis de vivre jusqu'au Ramadan, Il vous a permis de jeûner. Comment ne seriez vous pas réjouis aujourd'hui alors qu'Allah a parachevé sur vous ses bienfaits, Il vous a enveloppé de sa miséricorde, vous a comblé de son pardon et Il vous a promis de vous affranchir des flammes de l'enfer.

Comment le jeûneur ne serait pas réjouit aujourd'hui alors qu'Allah lui a donné une langue qui l'évoque et à laquelle Il a ordonné de proclamer la grandeur d'Allah pour le louer et lui être reconnaissant face à toute sa guidée. "Afin que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!" (Verset coranique).

Comment le croyant ne serez pas réjouit alors qu'il a réalisé l'objectif en jeûnant c'est-à-dire la piété. Il s'est privé de nourriture, de boisson et il a préservé son ouïe, sa vue et sa langue de l'illicite sans être surveiller par quiconque. Cela tout simplement parce qu'il sait qu'il a Un Seigneur qui voit tout et entend tout, Il gère sa royauté et sa création. Il ordonne et interdit. Il juge et décrète et nul ne peut rejeter son décret et nul ne peut revenir sur ceux-ci.
Il a prescrit les adorations à ses serviteurs sans qu'Il n'ait besoin d'eux. Allah a dit "Ô vous qui avez la foi on vous a prescrit le jeûne comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous afin que vous acquériez la piété".

Comment le musulman ne serait pas réjoui le jour de l'Aïd alors qu'il a réalisé l'adoration totale envers Allah en jeûnant tout ce mois et en célébrant aujourd'hui cette fête. En appliquant cela il se soumet à la volonté de son Seigneur. Et pour être complet et parfait dans la reconnaissance envers Allah il y a le fait de rester dans la continuité dans l'obéissance d'Allah et préserver son élan après le Ramadan. Et ceci est une preuve flagrante de l'acceptation d'Allah de ses œuvres. C'est l'annonce d'une bonne nouvelle pour le serviteur sur terre. "En effet Allah n'accepte que des gens pieux" (verset coranique). Quant à ceux qui dévient du droit chemin et retourne à sa néglige et son insouciance et se remet à commettre les grands péchés ceux là sont ceux qui sont vraiment privés de la miséricorde d'Allah. Ils font partie de ceux à propos de qui Allah a dit "Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l'avoir solidement filée".

Est-il possible de concevoir qu'après la ferveur dans les prières, dans le jeûne, dans les aumônes, dans la récitation coranique, dans le rappel d'Allah et les bonnes actions il peut y avoir la désobéissance, la déviance et la négligence. Je jure par Allah que ceci ne fait pas partie des signes qui montrent l'acceptation des œuvres. Allah nous a ordonné la persévérance et la continuité dans l'adoration jusqu'à sa rencontre car ce qui compte finalement c'est la façon de clôturer les œuvres. "Et adore ton Seigneur jusqu'à ce que te vienne la certitude (la mort)". Et nul d'entre nous ne sait quand viendra à lui la fin, sa mort. Il est donc du devoir de chaque musulman et musulmane de s'attacher à cela. Allah a dit "Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis". Dans un autre verset "Demeure sur le droit chemin comme il t'est commandé, ainsi que ceux qui sont revenus [à Allah] avec toi. Et ne commettez pas d'excès. Car vraiment Il observe ce que vous faites". Sofyane Ibn Abdillah Atthaqafi disait "Ô Messager d'Allah dis moi dans l'Islam une parole que je ne demanderai à personne d'autre que toi?". Il (عليه الصلاة و السلام) lui répondit "dis: j'ai foi en Allah puis sois droit sur le chemin".

Ô croyants ; la fête de l'Aïd el fitr, la sortie des musulmans, leur proclamation de la grandeur d'Allah et de l'unicité d'Allah, leurs félicitations mutuelles et fraternelles là où ils se trouvent dans les villes, les campagnes, les désert, les villages, au bord des fleuves, des côtes, sur les montagnes, tout cela prouve de manière évidente l'unité de cette nation dans son dogme, dans sa façon de voir les choses, ses principes. Ceci est la preuve évidente de la consolidation des liens entre les individus de la communauté islamique. Et cela montre que la relation entre les musulmans, leur fraternité est une des devises les plus importantes de l'Islam qui malheureusement est négligée et oubliée par bien des musulmans. Bien des gens de notre communauté préfèrent s'en détourner, ils rompent leurs liens et ne les renforcent plus. A la place de la fraternité vient la discorde, la division. Les cœurs s'emplissent de haine et de rancœur. Pourtant Allah dit "les croyants ne sont entre eux que des frères". Allah a fait l'éloge de ses serviteurs en disant "et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés". Le Prophète (عليه الصلاة و السلام) a même fait de la fraternité un moyen d'accéder au parfum de la foi.

Il (عليه الصلاة و السلام) a dit "il y a trois caractéristiques celui qui les possèdent trouvera le parfum de la foi, qu'il aime Allah et son messager plus que tout, qu'il aime son frère mais qu'"il ne l'aime que pour Allah et qu'il déteste revenir à la mécréance comme il détesterait qu'on le jette en enfer" (rapporté dans les deux authentique). Il (عليه الصلاة و السلام) a aussi fait de la fraternité une clé pour ouvrir les portes du paradis, il (عليه الصلاة و السلام) a dit "Je jure par celui qui détient mon âme entre ses mains vous n'entrerez au paradis que lorsque vous aurez la foi et vous n'aurez la foi que lorsque vous vous aimerez entre vous. Voulez-vous que je vous indique quelque chose si vous le faites vous vous aimerez, répandez le salut entre vous" (rapporté par Muslim).

Où est donc cette relation si ferme et solide? Où est la fraternité entre les musulmans aujourd'hui? Nous devons revenir à la vie de l'amour, de la miséricorde mutuelle, du pardon, de la fraternité. C'est cette fraternité qui fut la cause de la gloire et de la puissance des musulmans d'antan. Un poète arabe disait "si un minaret proclame la grandeur d'Allah au fin fond de la Chine, c'est tout les fidèles au Maghreb qui se mettent à répondre en proclamant l'unicité du Seigneur. Quand un musulman se plaint en Inde il me prive de sommeil, et quand un musulman pleure en Chine je pleure à mon tour. Je vois les fumées de mon pays qui est pourtant si loin, et pour me reposer il me suffit de me rappeler de Khurassane. Et là où on la mentionne, j'ai l'impression que toute contrée fait partie de ma nation. La loi d'Allah à  rassemblé nos rangs et a bâtit, les jalons de la bienfaisance et de la foi".

Ô serviteurs d'Allah! Lorsque la fraternité et l'amour disparait d'entre les gens vient à sa place la rupture, la fracture et l'éloignement. Apparait la jalousie et les cœurs se remplissent de haine et de rancœurs.

Allah a dit "Et t'est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du sanctuaire! Quand ils entrèrent auprès de David, il en fut effrayé. Ils dirent : "N'aie pas peur! Nous sommes tous deux en dispute; l'un de nous a fait du tort à l'autre. Juge donc en toute équité entre nous, ne sois pas injuste et guide-nous vers le chemin droit. Celui-ci est mon frère : il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n'ai qu'une brebis. Il m'a dit : "Confie-la-moi"; et dans la conversation; il a beaucoup fait pression sur moi". Quel matérialisme et quel individualisme que cela! Il a 99 brebis et au lieu d'en donner quelques unes à son frère il exige de récupérer la seule brebis que son frère possède. Et ainsi est la vie de bien des gens aujourd'hui ils n’agissent qu'en fonction de leurs uniques intérêts et en fonctions de ce que son âme lui commande.

L'Islam est venu pour éduquer les gens, les corriger. Il a fait de la fraternité, de l'amour la devise pour la vie des musulmans en société et une cause du bonheur. Que les gens en ont besoin aujourd'hui! Les peuples et les gouverneurs, les individus et les sociétés, les partis et les groupes ont besoin de cette fraternité à une époque où les problèmes se multiplient ainsi que la haine. A une époque où le sang est répandu, où le frère s'attaque à son propre frère, où la discorde prend place, la division se répand. Si seulement ces divergences pouvaient avoir comme objectif la religion, la vérité et les grands principes. Au contraire cela n'est que pour des choses éphémères et des évènements qui ne sont que de passage. Quelle est la valeur de cette nation quand bien même elle remplit la terre de l'occident à l'orient si individuellement ils sont dans la discorde, si en groupe ils se font la guerre? A ce moment là sa force en réalité se retourne contre elle. Que soit donc la relation fraternelle ce qui lie entre tous les musulmans. Et que chaque musulman agisse de sorte à ce que cette devise passe de la théorie à la pratique, un moyen de satisfaire son seigneur, et renforcer son rang et préserver sa nation.

Ô croyants! Nous devons pendant ce jour de fête faire rentrer la joie dans le cœur de nos épouses, nos enfants, nos voisins et nos proches en visitant et en offrant des cadeaux et se prendre des nouvelles. Et qu'il est beau de tendre sa main à ceux qui nous entourent! Qu'il y en a des orphelins autour de nous, des gens dans le besoin, des veuves, des malades. faisons entrer dans leur cœur la joie et la gaieté dans la mesure du possible en cherchant à se rapprocher d'Allah et pour se conformer à la guidée du Messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام) qui dit "l'homme le plus aimé d'Allah c'est celui qui est le plus utile aux gens et l'action la plus aimée d'Allah c'est une joie que tu fais entrer chez un musulman ou que tu le soulages d'un mal ou que tu lui supprime une dette ou que tu l'apaise de sa faim et sachez que je préfère accompagner un musulman qui est dans un besoin plutôt que de faire une retraite dans la mosquée pendant tout un mois. Et celui qui retient sa colère Allah couvre ses défauts, celui qui maitrise sa colère qu'il est en mesure de réagir Allah remplira son cœur de quiétude le jour du jugement dernier. Celui qui marche avec son frère pour réaliser une de ses affaires, Dieu affermira ses pas le jour où les pas glissent. Et sachez que le mauvais comportement altère l'action comme le vinaigre altère le miel" (authentifié par Albani).

Félicitations à vous pour l'Aïd Ô gens de l'Aïd! Qu'il soit pour vous un jour de joie! Un jour de gaieté et de fraternité! Soyez donc ferme et droit sur le chemin, armez vous de l'adoration, des bonnes oeuvres. Appliquez les commandements de la religion. Participez à la construction de votre société et votre nation et à faire répandre le bien et l'amour afin que vous ayez le bonheur dans la vie d'ici bas et celle de l'au-delà.

 

Affichages : 1238

Horaires de Prières (*)

Horraires du 24/8/2017
Fajr : 05:25
Dohr : 13:55
Asr : 17:40
Maghrib : 20:53
Isha : 22:13
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11