Publication : mardi 6 mars 2012

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2012/04/06

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les serviteurs du Miséricordieux (Partie X)

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

Nous sommes toujours avec les serviteurs du Miséricordieux. Nous nous sommes arrêtés au verset qui les décrit en disant "ce sont ceux qui, lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappelés, ne deviennent ni sourds ni aveugles". Ils sont interactifs avec les versets d'Allah. 
Lorsque n'importe qui leur rappelle les versets d'Allah, ils se dirigent vers ces derniers avec des oreilles attentives, des yeux intéressés, des cœurs présents, des raisons qui méditent. 
L'homme a besoin du rappel en toutes situations et si les serviteurs du Miséricordieux sont décrits de ces caractères et ces qualités, et ont besoin du rappel, qu'en sera-t-il des autres individus. En effet la distraction et l'insouciance font partie des caractères humains innés. La continuité de l'insouciance c'est l'oxydation du cœur, ce qui le tue. Par contre sa purification et son remède c'est le rappel. 
"Ce sont ceux qui, lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappelés, ne deviennent ni sourds ni aveugles". Lorsqu'on leur rappelle les versets d'Allah ils ne sont ni sourds ni aveugles, ils sont attentifs et méditent. 
Que sont les versets qui lorsqu'ils sont rappelés à ces serviteurs ils ne sont ni sourds ni aveugles? Le terme utilisé dans le verset c'est ‘ayate’ et traduit ici par verset. Il y a deux sortes de ayate. Il y a les ayate qui sont les signes universels et les ayate qui sont les versets révélés. 
Les signes universels sont les signes qu'Allah a mis en chaque individu et dans tout l'univers. Ce sont les signes qu'Allah a placé dans la création pour qu'ils indiquent et guident les individus vers Allah. Un poète disait "c'est étonnant! Comment peut-on désobéir au Seigneur? Ou comment peut le nier le négateur? Alors qu'Allah a dans chaque mobilité et immobilité un témoin. Et dans chaque chose Il a un signe qui montre qu'Il est l'Unique". Les signes universels sont éparpillés dans chaque endroit. Seuls les serviteurs du Miséricordieux et les gens de la foi répondent à ces signes. Allah a dit "En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence" donc la nuit est un signe, le jour est un signe, les cieux sont un signe, la terre est un signe. "En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : Notre Seigneur! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu". 
Les signes d'Allah sont en tout endroits, dans les endroits et en chaque individu. Allah a dit "et en vous-même ne voyez-vous donc pas?". Le signe d'Allah est présent en l'homme dans sa composition, dans sa situation et guide vers Allah. Allah dit "et dans la terre il y a des signes pour les gens pleins de certitude". Dans un autre verset "ne voient-ils donc pas le chameau comment il a été créé?". Il y a donc des signes en chaque chose. «Ne voient-ils donc pas le chameau comment il a été créé  et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées et la terre comment elle est nivelée?". Tout cela fait partie des signes qui indiquent Allah. Allah a dit "N'ont-ils pas observé le royaume des cieux et de la terre, et toute chose qu'Allah a créée". Observer et regarder est un devoir pour méditer parce que cela amène à la même conclusion c'est que cet univers a un Créateur et un Gérant. Dans un autre verset "Dis : Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre. Mais ni les preuves ni les avertisseurs (prophètes) ne suffisent à des gens qui ne croient pas". Ceux donc qui observent ces signes avec des yeux aveugles, des oreilles sourdes, cela ne leur est d'aucune utilité. "Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue" ils sont donc sourds muets et aveugles. 
Puis il y a les ayates qu'Allah a révélé c'est-à-dire les versets. Ce sont ses paroles qu'Il a fait descendre pour son prophète Muhammad (sw). Allah a fait descendre le Coran pour guider les gens vers Lui-même, pour ouvrir leur cœur. " Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l'entendre); puis leurs peaux et leurs cœurs s'apaisent au rappel d'Allah. Voilà le [Livre] guide d'Allah par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Allah égare n’a point de guide" (verset coranique). Allah a faits descendre ce Coran qui contient ses attributs parfaits, ses noms les plus beaux, ses actes, les caractères des croyants et les caractères des hypocrites et des mécréants, on y mentionne également la destination de chacun, le paradis et l'enfer, la promesse et l'avertissement, les exemples, les métaphores, les paraboles, les récits, les exhortations etc... Allah a dit "Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans". Ce saint Coran est un miracle dans le sens où aucun individu n'a et ne pourra amener quelque chose de comparable. Allah a dit "Dis : Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les uns les autres". Le Coran était le plus grand signe et le plus grand miracle pour Muhammad (sw). Les signes qu'Allah donné aux envoyés avant étaient des signes universels et des miracles visibles et la particularité de ces signes c'est qu'ils ont lieu à un moment bien précis et s'achèvent. Si par exemple le Coran ne nous avait pas informé que Moussa avait un bâton qui se transformait en serpent et Aïssa guérissait les lépreux nous ne le saurions pas. Ce sont donc des miracles historiques, qui appartiennent à l'histoire alors que le Coran est un miracle qui durera jusqu'à la fin des temps. Tout simplement parce que le Coran est un miracle scientifique, littéraire et logique. C'est pour cela que les polythéistes lorsqu'ils sont venus demander au messager d'Allah (sw),&&&&&&&&&&&&&&&& un verset du Coran fut révélé en guise de réponse "ne leur suffit-il pas que nous avons fait descendre sur toi le livre qui est récités en leur présence, il y a en cela une miséricorde et un rappel pour un peuple qui croit". Le Coran est un signe, un miracle largement suffisant pour quiconque a une raison et pour quiconque a dans sa poitrine un cœur. Allah a dit "Il y a bien là (dans le Coran) un rappel pour quiconque a un cœur, prête l'oreille tout en étant témoin". 
Ce Coran c'est le miracle éternel du messager d'Allah (sw) son signe durable. Les paroles de ce Coran entrent dans les cœurs et les oreilles sans autorisation. C'est un livre qui a été facilité pour le rappel, compris par les élites et les autres chacun selon son niveau. "En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir?". Les polythéistes l'ont entendu et l'un d'entre eux malgré son hostilité se mit à dire après l'avoir écouté "je jure que ces paroles sont savoureuses, elles sont si éloquentes, son dessus est si dense, son dessous est si abondant, il s'élève et rien ne s'élève au-dessus de lui". Ils dirent également "ces paroles ne sont ni les paroles d'un homme ni celles des djinns". Même les djinns en entendant ce Coran, furent impressionnés, "ils dirent : Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur". Dans un autre verset "(Rappelle-toi) lorsque Nous dirigeâmes vers toi une troupe de djinns pour qu'ils écoutent le Coran. Quand ils assistèrent [à sa lecture] ils dirent : écoutez attentivement... Puis, quand ce fut terminé, ils retournèrent à leur peuple en avertisseurs Ils dirent : Ô notre peuple! Nous venons d'entendre un Livre qui a été descendu après Moïse, confirmant ce qui l'a précédé. Il guide vers la vérité et vers un chemin droit. Ô notre peuple! Répondez au prédicateur d'Allah et croyez en lui. Il [Allah] vous pardonnera une partie de vos péchés et vous protégera contre un châtiment douloureux"
Un groupe de chrétiens entendit le Coran, leurs yeux débordèrent de larmes, leurs cœurs se sont mis à frémir et ils eurent foi en Allah. C'est à leur sujet qu'Allah a dit "Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : Nous sommes chrétiens. C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent : Ô notre Seigneur! Nous croyons : inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran). Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions-nous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux? Allah donc les récompense pour ce qu'ils disent par des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle est la récompense des bienfaisants". 
C'est cela le Coran, les croyants l'entendent et leurs cœurs frémissent et leurs yeux débordent de larmes comme Allah l'a dit "Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur". Les croyants quand ils entendent le Coran leur foi augmente alors que les hypocrites et les déviants quand ils l'entendent cela ne fait qu'augmenter souillure à leur souillure d'origine. Allah a dit "Et quand une Sourate est révélée, il en est parmi eux qui dit : Quel est celui d'entre vous dont elle fait croître la foi? Quant aux croyants, elle fait certes croître leur fois, et ils s'en réjouissent. Mais quant à ceux dont les cœurs sont malades elle ajoute une souillure à leur souillure, et ils meurent dans la mécréance". C'est pour cela que certains compagnons ont dit "à chaque fois que quelqu'un s'assoit avec le Coran (c'est-à-dire pour le lire ou l'écouter) il repart avec quelque chose en plus et quelque chose en moins car Allah dit "Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants Cependant, cela ne fait qu'accroître la perdition des injustes". Dans un autre verset Allah dit "Dis : pour ceux qui croient, il est une guidée et une guérison. Et quant à ceux qui ne croient pas, il est une surdité dans leurs oreilles et ils sont frappés aveuglement en ce qui le concerne; ceux-là sont appelés d'un endroit lointain". Ils n'entendent pas et ne raisonnent pas. 
Voilà comment sont les gens avec le Coran! Compare ta situation pour savoir de quel groupe tu fais partie. Est-ce que ta foi augmente? Est-ce que ta crainte d'Allah augmente? Est-ce que ton cœur frémit? Est-ce que tes yeux débordent de larmes? Ou alors tu lis le Coran, tu l'entends comme si tu étais face aux paroles des gens, tu n'es pas touché. "Ce sont ceux qui lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappelés, ne deviennent ni sourds ni aveugles". 


2ème Partie

 

 

ô musulmans! Le Coran a été descendu pour qu'il soit médité pour qu'il serve de rappel. Allah a dit "(ce livre) est un livre que nous avons fait descendre béni afin que ses versets soient médités et afin que se rappellent les gens doués d'intelligence". Le Coran a été révélé pour que nous le méditions, pour que nous réfléchissions, pour son application. Allah a dit "Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?" et dans un autre verset  "Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!".

Il faut donc absolument méditer le Coran et être interactif avec ses versets. Chaque musulmane et chaque musulman, chaque croyant et chaque croyante doit œuvrer d'efforts pour méditer le Coran puisqu'Allah s'adresse à eux à travers lui. Allah a dit "Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montage, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah". Si tel est le cas pour une montagne qui aurait reçu le Coran comment nous ne sommes pas pris de ce même sentiment lorsque nous entendons le Coran.

Le savant Muhammad Iqbal disait "aucun conseil ne m'a autant aidé que le conseil que ma mère m'a donné, elle me dit alors que je fus encore tout petit "ô mon fils lis le Coran comme s'il n'avait été révélé qu'à toi". Un prédécesseur disait "je ne trouvais au Coran aucun goût jusqu'à ce qu'Allah m'a comble et je me suis mis à lire le Coran comme si je l'entendais directement du messager d'Allah (sw) jusqu'à ce qu'Allah me fit élever d'un degré et je lisais le Coran comme si j’entendais Jibril le lire au messager d'Allah puis je fus élevé d'un degré encore bien plus haut et je lisais le Coran comme si je l'entendais directement d'Allah".

Les gens sont de deux sortes face à la lecture du Coran, il y a ceux qui s'en détournent et ceux qui accourent vers lui. Ceux qui s'en détournent sont évidemment les non croyants. Quant à ceux qui accourent vers le Coran sont de deux sortes, il y a ceux qui accourent vers lui avec leur apparence sans leur for intérieur et il y a ceux qui accourent vers lui avec leur apparence et leur for intérieur. Ceux qui vont vers le Coran avec leur apparence sans leur for intérieur ce sont les hypocrites. Quant à ceux qui vont vers lui avec leur apparence et leur for intérieur ils sont de deux sortes, ceux qui l'écoutent, méditent et sont concentrés et d'autres part ceux qui sont distraits. Toutes ces catégories citées sont à blâmer sauf ceux qui l'écoutent avec sincérité, concentration et méditation.

Et c’est de cette catégorie dont il s'agit lorsqu'Allah a parlé des serviteurs du Miséricordieux "ce sont ceux qui lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappelés, ne deviennent ni sourds ni aveugles".

 

 

Affichages : 1351

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11