Publication : mercredi 14 mars 2012

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2012/03/02

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les serviteurs du Miséricordieux (Partie VI) " Le suicide et le tabac"

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

Ô musulmans! Nous avons dernièrement parlé de l'interdiction de faire couler le sang et de la sacralité de la vie. Et nous avons su que parmi les caractéristiques des serviteurs du Miséricordieux "ils ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit". Nous avons également montré que le meurtre, c'est s'attaquer à la vie et la vie appartient au Tout Puissant, l'Unique. Si l'homme n'est pas capable de donner la vie à un être aussi infime soit-il sur terre comment peut-il avoir l'audace d'ôter la vie ou de faire couler le sang sans bon droit.

D'ailleurs le Coran nous a informé que celui qui tue sans bon droit c'est comme s'il avait tué toute l'humanité. "C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes". Si l'homme n'a pas le droit ni le pouvoir de tuer les autres il n'a pas non plus le pouvoir ni le droit de se tuer soi-même.

En effet la vie n'est pas la propriété de l'individu mais uniquement la propriété d'Allah qui l'a créé. Allah a dit "Ô homme! Qu'est-ce qui t'a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, qui t'a créé, puis modelé et constitué harmonieusement? Il t'a façonné dans la forme qu'Il a voulue". L'Islam a interdit de la manière la plus formelle de s'attaquer à sa propre vie en se suicidant quelle que soit la situation. Le musulman est appelé à être endurant et patient face à ses épreuves. Le musulman est patient et endurant. Il se satisfait de ce qu'Allah prescrit pour lui et espère qu'Allah le soulage de ses peines et de ses difficultés. Le musulman sait qu'avec la difficulté il y a la facilité et que chaque jour à son lendemain et que le lendemain est proche pour celui qui l'attend. Il sait que toute situation finit par changer et l'obscurité précède toujours l'aube. Pour ces raisons, le musulman ne peut commettre ce crime qu'est le suicide. Il n'y a rien dans la vie qui fait que l'homme puisse se tuer. Serait-ce à cause d'un amour raté et perdu? ou à cause d'un commerce qui s'est achevé par la faillite et la ruine? Ou à cause d'un espoir qui ne vient plus? Est-ce pour une de ces raisons que l'individu pourrait se permettre de se suicider et désespérer d'Allah alors qu'Allah a dit "ne désespèrent de la clémence d'Allah que les mécréants". Et dans un autre verset "et qui d'autre que les égarés désespèrent de la clémence d'Allah".

Les hadiths sont venus mettre formellement en garde contre cet acte et avertir du châtiment. Le prophète (sw) dit "celui qui se jette d'une montagne et se tue sera en enfer et il s'y jètera pour l'éternité, celui qui ingurgite un poison pour se tuer il sera en enfer et prendra du poison pour l'éternité"(rapporté par Boukhari et Muslim). Dans un autre hadith "celui qui s'étrangle, il s'étranglera pour l'éternité en enfer, celui se poignarde se poignardera en enfer et celui qui se jette se jettera en enfer" (rapporté par Boukhari). Toujours dans l'authentique de Boukhari le messager d'Allah (sw) a  dit "il y avait un individu parmi ceux qui ont vécu avant vous qui était blessé et parce qu'il ne pouvait pas supporté cette douleur il s'est tranché la main et le sang n'a cessé de couler jusqu'à ce qu'il en meurt, Allah dit à son sujet: mon serviteur a voulu me devancé (c'est-à-dire en se donnant la mort alors que seul Allah l'a donne) je le priverais donc du paradis". Allah a dit "et ne vous tuez pas vous même car Allah est clément envers vous".

L'Islam a interdit à l'individu de se tuer de manière directe en utilisant une arme à feu, un couteau, un poison, en se pendant ou tout autre moyen qui causerait directement sa mort. L'Islam a également interdit à l'individu qu'il prenne quelque chose ou consomme un produit qui cause du tort à sa santé et conduit à sa mort à court ou à long terme. Allah a dit "ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction".

Parmi cela il y la consommation des boissons enivrantes et des drogues, ou encore le tabac. Je tiens à m'arrêter quelques instants sur le tabac qui est une addiction qui touche bien des musulmans. C'est devenu un vice que les gens se partagent et s'échangent. Je dis que sans aucun doute le tabac est néfaste dans plusieurs domaines non pas seulement pour la santé mais aussi pour l'âme, pour la raison, pour la religion, pour la richesse et la progéniture. C'est un tort qui s'attaque à ce que les juristes ont appelé les cinq nécessités qui sont la base de l'humanité de chaque individu.

Les médecins et les comités scientifiques du monde entier sont unanimes pour dire que le tabac est un tort et une nuisance pour l'individu et sa santé. Il cause plusieurs sortes de cancers, le cancer des poumons et bien d'autres. 90%  des décès qui sont dus à un cancer des poumons ont pour origine la consommation du tabac, ces chiffres ont été donnés par la faculté des médecins britanniques. Les chiffres montrent également que les causes de décès dus au tabac sont bien plus nombreuses que les décès causés par les accidents de la route. Le tabac est également néfaste pour le coeur, il bouche les poumons. Le tabac est dangereux pour la santé et la vie de l'individu. Quelqu'un qui meurt à cause du tabac c'est quelqu'un qui s'est suicidé. Il est vrai que le tabac n'est pas un tort immédiat mais à long terme. Il y a des poisons qui tuent immédiatement et d'autres qui tuent à petits feux comme le tabac. La cigarette contient énormément de substances toxiques pour l'homme, du goudron, de la nicotine et bien d'autres substances qui agissent sur le corps de l'homme à long terme. Celui donc qui s'adonne à cela se tue mais petit à petit. Il cause lui-même sa propre perte alors qu'Allah a dit "ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction". Il cause du tort à soi et aux autres alors que le messager d'Allah (sw) a dit "point de tort à soi-même et point de tort aux autres". La médecine nous a prouvé que le fumeur nuit à ceux qui sont autour de lui qui ne fument pourtant pas. C'est ce qui est appelé le tabagisme passif! Les médecins disent "quelqu'un qui est dans une pièce où il y a des fumeurs pendant quatres heures c'est comme s'il avait fumait dix cigarettes". Le fumeur cause du tort à ceux qui l'entourent, à son épouse, à ses enfants, à ceux qui le fréquentent tout comme il cause du tort à l'environnement dans lequel il vit.

Pour tout cela nous disons les nuisances causées par le tabac sur la santé et la vie sont des nuisances assurées, il n'est pas permis qu'une personne douée de raison laisse cette substance toxique entrer dans son corps. Allah a dit "et Il leur autorise les choses bonnes et Il leur interdit les mauvaises". Le tabac fait partie des choses mauvaises, néfastes avec une odeur nauséabonde. Le prophète (sw) a dit "celui qui croit en Allah et au jour dernier qu'il ne cause point de tort à son voisin" (rapporté par Boukhari). Le fumeur avec sa fumée et son odeur cause du tort à son voisin, son épouse et ses enfants et en particulier  les anges et ceux qui prient.

Le tabac est aussi néfaste pour la raison. Allah nous a donné la raison pour réfléchir. Comment donc l'individu peut réfléchir et prendre lui-même la décision de se causer du tort en fumant alors qu'il n'est pas sous la contrainte et que personne ne le force. Le tabac est nuisible pour la raison puisqu'il enivre à petite dose et l'engourdit en particulier pour la personne qui n'est pas un fumeur invétéré. Quand le fumeur  prend de grandes bouffées ça l'enivre à petite dose et cela est attesté par un certain nombre de spécialistes en médecine et même par les fumeurs qui ont eu cette mauvaise expérience. Le prophète (sw) a dit "ce qui enivre en grande quantité est interdit en petite quantité". Allah a dit à propos de l'alcool et les jeux de hasard "dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité" et concernant le tabac sans aucun doute sa nuisance est plus importante que son utilité. On peut même dire qu'il ne contient que péché et nuisances.

Le tabac est aussi néfaste pour la religion. Certains individus par exemple n'ont pas la capacité de jeûner tout simplement parce qu'ils ne peuvent pas se passer du tabac dans la journée. Et beaucoup de ceux qui arrivent à jeûner parmi les fumeurs la première chose avec laquelle ils rompent leur jeûne c'est avec une cigarette. Le tabac pousse l'individu à commettre ce qu'Allah a interdit comme le gaspillage, nuire à autrui. Allah a dit "et ne gaspille pas car ceux qui gaspillent sont les frères du diable et le diable est un grand ingrat face à son Seigneur". Tout comme le fumeur négligera nécessairement certaines de ses obligations car le tabac l'affaiblit physiquement et l'empêche d'accomplir ses obligations.

Le tabac est une nuisance à la descendance. Le fumeur cause du tort à ses enfants. Il est attesté scientifiquement que les enfants qui grandissent dans une ambiance et un environnement de fumeurs, les parois de leurs artères du coeur sont moins renforcées que celles des autres. Ces enfants puisqu'ils vivent dans cette ambiance, ils vivent sans aucun doute dans un environnement pollué parce qu'ils inhalent sans cesse un air pollué par le tabac. On peut ajouter à cela que les enfants prennent généralement exemple sur leurs parents et le fait qu'ils fument ou que l'un deux fume incitera les enfants à faire de même. Il aura donc montré un mauvais chemin à ses enfants et dans le hadith "celui qui met en place une mauvaise tradition, il se chargera de son péché et du péché de ceux qui feront de même après lui jusqu'au jour du jugement dernier".

Le tabac est une nuisance pour les richesses. En effet le tabac conduit le fumeur à utiliser le tabac dans ce qui ne lui sera pas utile ni dans cette vie ni dans celle de l'au-delà. Pourtant le prophète (sw) a interdit de gaspiller les richesses. Il (sw) a dit "Allah vous a interdit  de trop bavarder, de trop poser de questions et de gaspiller l'argent". L'individu devra d'ailleurs rendre des comptes à propos de l'argent qu'il a utilisé pour ce qui était néfaste pour lui et sa communauté. Le prophète (sw) a dit "l'individu ne bougera pas le jour du jugement dernier avant d'être questionné à propos de quatre choses"et parmi ces quatre choses il (sw) a cité "à propos de ses richesses d'où elles proviennent et dans quoi il les a utilisé". Le fumeur achète donc son propre mal et son propre tort avec son argent. Il achète du tabac qui ne l'apaise pas de sa soif et ne le nourrit pas lorsqu'il a faim. Comme Allah a dit à propos des gens de l'enfer "Il n'y aura pour eux d'autre nourriture que des plantes épineuses, qui n'engraisse, ni n'apaise la faim". Si l'individu avait ne serait-ce qu'un peu de raison il ne se permettrait jamais de fumer.

Ô musulmans! L'Islam est attaché à préserver ta santé! Il t'a permis toutes les bonnes choses qui sont utiles et bénéfiques comme les fruits et qu'ils sont nombreux et variés et l'Islam t'a interdit toutes les mauvaises choses néfastes comme l'alcool, le hachich, le tabac et toutes les autres sortes de drogues.

Celui donc qui est atteint de cette addiction et ce mal, qu'il fasse un arrêt dans sa vie, un arrêt de volonté, de fermeté et de conviction. Qu'il s'arme d'une volonté ferme et forte afin de ne pas retomber dans ce mal et ce vice et là et seulement là l'individu aura sauvé son âme, ses enfants et la société autour de lui sera sauvée. C'est grâce à cette volonté ferme que l'individu se sauvera. Un poète ancien disait à ce sujet "si tu as une opinion alors ais aussi une volonté ferme; ton opinion est vouée à sa perte si tu t'empresses; et si tu as une volonté ferme alors met la en oeuvre au plus vite; ta fermeté est vouée à sa perte si tu l'emprisonnes".

 


2ème Partie

 

Ô musulmans! Ces cigarettes sont un grand vice qui touche beaucoup de personnes. Il ne nous est pas permis à nous les musulmans de participer à la propagation de ce fléau. Au contraire nous avons le devoir de le combattre afin de préserver notre sécurité, notre santé,  nos raisons, nos enfants, nos voisins et nos richesses. Il n'est donc pas permis au musulman de fumer et il ne lui est pas permis d'aider quiconque à fumer. Il n'est pas permis par exemple de donner de l'argent à un fils qu'il utilisera pour acheter des cigarettes ou à un frère ou un ami. Il n'est pas permis de s'entraider dans le péché et la désobéissance à Allah. Et même si la personne est pauvre il n'est pas permis de lui donner de l'argent de la zakat qu'il utilisera pour s'acheter ses cigarettes. L'entraide pour arriver plus facilement à ce qu'Allah a interdit est proscrit par l'Islam. C'est d'ailleurs pour cela que le messager d'Allah (sw) a maudit dix sortes de personnes qui ont un lien direct ou indirect avec l'alcool. Il (sw) a maudit "celui qui presse le raisin (ou celui le distille) pour en faire de l'alcool, celui pour qui il est pressé (ou pour qui il est distillé), celui qui le boit, celui qui le transporte, celui qui le sert (aux autres), celui qui le vend, celui qui profite de son bénéfice, celui qui l'achète pour lui-même et celui qui l'achète pour un autre". On comprend de cela que tous ceux qui participent à rapprocher l'interdit de près ou de loin est maudit de la langue du messager d'Allah (sw).

Ceci est la nature de l'Islam. Lorsqu'il interdit quelque chose il ferme toutes les portes et les issues qui peuvent y conduire. Nous voyons à ce sujet une grande contradiction dans ces sociétés contemporaines en particulier occidentales. On voit par exemple que l'individu ivre n'a pas le droit de conduire mais il a entièrement le droit de boire à flot et toutes les portes sont ouvertes face à lui pour qu'il obtienne l'alcool qu'il désire. Cela ressemble à ce qu'un ancien poète décrivait dans ces rimes "il le jeta à l'eau ligoté et attaché; sans oublier de lui préciser et répéter gars gars à ce que tu ne sois trempé par l'eau".

Lorsque l'Islam t'interdit quelque chose il te ferme d'abord toutes les portes qui peuvent t'y conduire. Pour cette raison nous disons que la culture du tabac du hachich et de toutes autres drogues sont des productions illicite aux yeux de l'Islam. Les gouvernements qui autorisent ces cultures ne veulent pas le bien pour ses populations. Jamais l'histoire n'a montré qu'une civilisation n'a connu l'essor et le succès à travers la production des drogues que ce soit le succès dans la religion ou dans la vie.

Tout comme il est interdit de fumer ou de produire le tabac il est également interdit de le vendre et de profiter de son commerce. Son prix n'est qu'illicite et son commerce n'est qu'abomination. D'ailleurs le prophète (sw) a dit "quand Allah interdit à un peuple de consommer un produit, Il leur interdit également son bénéfice". Celui donc qui vend du tabac ou toutes autres sortes de drogues commet deux grands maux. Le premier c'est qu'il participe à la propagation de ce fléau en facilitant aux gens l'accès à ce vice. Le deuxième crime qu'il commet c'est qu'il consomme une richesse illicite dans laquelle Allah ne met pas la bénédiction.

Craignez donc Allah serviteurs d'Allah! Faites attention aux conséquences! Il y a dans le licite ce qui suffit largement face à l'illicite. Allah dit "et celui qui craint Allah, Allah lui donnera une issue et lui pourvoira de là où il ne s'y attend pas et celui qui s'en remet à Allah, Il lui suffira". Nous implorons Allah pour que toutes les personnes atteintes par ce méfait puisse s'en débarrasser, et nous appelons ces personnes de se repentir au plus vite et d'abandonner ce vice par obéissance à Allah et pour protéger sa santé. Dans le hadith authentique, le messager d'Allah (sw) a dit "celui qui abandonne quelque chose pour Allah, Allah le lui remplace par autre chose de bien meilleur".

Affichages : 1454

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11