Publication : vendredi 3 février 2012

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2012/02/03

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les serviteurs du Miséricordieux (Partie III)

 

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

 

Nous continuons à propos des serviteurs du Miséricordieux. Allah a dit à leur sujet "les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, et lorsque les ignorants s'adressent à eux disent paix, qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur qui disent : Seigneur, écarte de nous le châtiment de l'Enfer car son châtiment est permanent. Quels mauvais gîte et lieu de séjour!".

Allah les a décrit dans leur façon d'être avec eux-mêmes en disant  "les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre et lorsque les ignorants s'adressent à eux disent paix et qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur". Allah nous a parlé de leur comportement avec les autres, comment ils se comportent avec les individus et, à présent, Il nous a donné leurs caractéristiques dans leur façon d'entretenir leur relation avec Allah et Il a dit "ils passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur". Qu'est-ce qui les a poussé à cela? Les a poussé à cette adoration la crainte et l'espoir. La crainte de l'enfer et l'espoir du paradis. Ils n'ont pas oublié leur destinée et leur destin le plus important, c'est-à-dire leur retour vers Allah. Ils savent que, quel que soit leur délai de vie sur terre, ils sont voués à la mort, et qu'ils ressusciteront après leur mort et qu'après la résurrection ils rendront des comptes. Soit ils iront au paradis soit ils iront en enfer. L'enfer est toujours devant eux et c'est pour cela qu'Allah les a décrit en disant "ceux qui qui disent : Seigneur, écarte de nous le châtiment de l'Enfer car son châtiment est permanent. Quels mauvais gîte et lieu de séjour!". Il n'y pas plus mauvais gîte et plus mauvaise destination que l'enfer.

Ô gens, craignez l'enfer, préservez-vous et protégez-vous de ce dernier. "Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne". Si la mort était la fin, l'affaire serait facile. Mais il y a après la mort la résurrection et après la résurrection l'attente et après l'attente il y a la remise des comptes et la balance et des registres qui sont distribués sans qu'on ne puisse savoir si nous prendrons nos registres de la droite ou de la gauche et sans que nous puissions savoir si nos balances pencheront vers les bonnes actions ou les mauvaises actions. Ta balance s'allègera-t-elle ? Et ainsi tu feras partie des gens qui auront une vie (éternelle) apaisante. Ou alors s'alourdira-t-elle ? Et tu feras partie de ceux qui auront une vie (éternelle) dans l'abîme. "Mais qui te dira ce qu'est l'abîme? C'est un feu ardent!" (Verset coranique).

Il y aura la mort et son agonie, la tombe et sa compression, l'attente et sa foule, la balance et sa précision, les comptes et leur rapidité, le paradis et ses privilèges, l'enfer et son ardeur.

Les serviteurs du Miséricordieux ont mis face à leurs yeux l'enfer comme si il voulait, à chaque instant, avec ses flammes et son ardeur, s'emparer d'eux et les engloutir. Ils le voient ainsi face à eux comme s'il ouvrait son immense bouche pour ne faire d'eux qu'une bouchée. Ainsi leur invocation était "Seigneur, écarte de nous le châtiment de l'Enfer car son châtiment est permanent". Cela parce que tout le monde passera par-dessus l'enfer. Le sirat (le pont qui sépare les gens du paradis) surplombe l'enfer. Et c'est un pont très fin. Vas-tu réussir à le franchir ou tomberas-tu et les crochets du pont s'empareront de toi pour te jeter dans les flammes de l'enfer. Allah a dit "Il n'y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L'Enfer] : Car [il s'agit là] pour ton Seigneur d'une sentence irrévocable. Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés". Un jeune pieux (Ibn Abi Maysarah) pleurait lorsqu'il allait à son lit en disant "si seulement ma mère ne m'avait point enfanté!" Et sa mère lui disait "fils! Allah t'a comblé en te guidant à l'Islam". Il lui disait alors «mais mère, Allah nous a informé que nous passerons tous par l'enfer (c'est-à-dire au-dessus) sans nous préciser que nous tiendrons le coup".

Frères et sœurs, nous tous passerons par-dessus l'enfer mais le problème des gens est que dans leur esprit l'au-delà est loin, bien loin de leurs pensées. Les gens ne pensent qu'à leur présent, qu'à leurs intérêts immédiats, qu'à leurs plaisirs sur le point de s'accomplir. Quant au lendemain et à ce qui viendra après, chacun l'éloigne de soi, de son esprit, de ses projets et de sa vie alors que cela est proche, très proche. Et tout ce qui doit arriver est proche. Abou Bakr disait "chaque individu se réveille et se sent en sécurité auprès des siens pourtant la mort est plus proche de lui que le lacet de sa chaussure". Allah a dit "Et l'ordre [concernant] l'Heure ne sera que comme un clin d’œil ou plus bref encore!". Le problème de la vie se complique parce qu'on voit les gens comme des loups et des prédateurs voraces dans la jungle, le plus fort dévore le plus faible. On voit les gens aujourd'hui tels des poissons dans l'océan le plus gros avale le plus petit. Quelle est la raison de cela? C'est l'éloignement de l'au-delà de l'esprit des gens. La vie d'ici-bas et ce qu'elle contient est devenue la première préoccupation des gens. Elle est devenue leur premier souci, leur premier objectif et le centre de leur pensée et réflexion.

Cependant les serviteurs du Miséricordieux sont une autre catégorie de gens, ils se rappellent de l'au-delà, et se rappellent de l'enfer et disent "Seigneur, écarte de nous le châtiment de l'Enfer car son châtiment est permanent".

Al-Boukahri rapporte dans son authentique d'après Anas Ibn Malik qu'une des invocations les plus répétées par le messager d'Allah (sw) était: Ô seigneur donne-nous dans la vie d'ici-bas la meilleure (vie) et dans l'au-delà la meilleure (vie)". Il (sw) enseignait à ses compagnons une invocation comme il (sw) leur enseignait les sourates du Coran. Il (sw) leur disait "dites: ô Seigneur protège moi contre le châtiment de l'enfer, protège moi contre le châtiment de la tombe, protège moi des tentations de la vie et de la mort et protège moi contre la tentation du Messie le dajjal". Et il (sw) disait cette invocation après tous les tachahud de la prière et il (sw) enseignait à le dire à ce moment-là.

C'est ce que nous devions continuellement faire. Le musulman doit toujours se rappeler de l'enfer. Et qui te dira ce qu'est l'enfer? Le prophète (sw) a dit "le feu des enfants d'Adam que vous utilisez n'est qu'un dixième du feu de l'enfer". Les compagnons lui ont alors dit "par Allah, si le feu de l'au-delà était équivalent à notre feu ce serait bien suffisant". Le prophète (sw) leur répéta alors "eh bien sachez que le feu de l'au-delà est plus brûlant que le feu sur terre 69 fois plus" (hadith rapporté dans les deux authentiques).

Il est rapporté qu'un prédécesseur pieux disait "Seigneur je n'ai point la capacité de patienter face à la chaleur du soleil comment donc pourrais-je patienter face à la chaleur de l'enfer". Allah a décrit les gens doués d'intelligence en disant d'eux "ce sont ceux qui réfléchissent à propos de la création des cieux et de la Terre et se rappellent d'Allah debout, assis et allongés et disent: Seigneur Tu n'as point créé cela en vain, gloire à Toi! Seigneur ceux que tu fais entrer en enfer sont ceux que tu as avili et les injustes n'ont point de secoureurs". L'enfer ne sera donc pas simplement un châtiment physique mais aussi moral puisqu'il est dit dans ce verset "Seigneur ceux que tu fais entrer en enfer sont ceux que tu as avili". Ceux que tu as avilis c'est-à-dire humilié, méprisé et déshonoré. Quelle humiliation quand il leur sera répondu après leurs différentes plaintes et lamentations du fond de l'enfer "demeurez-y et ne Me parlez point!". Quelle humiliation et quel déshonneur plus grand que cela. L'enfer est la demeure de l'humiliation, du déshonneur, la demeure de ceux qui seront séparés de leur Seigneur.

Le prophète (sw) a dit "je n'ai jamais vu aussi grave que l'enfer et, pourtant, celui qui devrait le fuir dort (est distrait). Et je n'ai jamais vu aussi important que le paradis et pourtant celui qui devrait le convoiter dort (est distrait)" rapporté par Tirmidhi et chaîne de transmission jugée par ce dernier).

Un jour le messager d'Allah (sw) après avoir guidé les compagnons dans la prière, il (sw) leur dit "par Celui qui détient mon âme entre ses mains, je suis votre guide (dans la prière). Ne me devancez donc pas dans l'inclinaison, la prosternation et la position debout ni dans le départ (de la prière)" puis il (sw) leur dit "si vous aviez vu ce que j'ai vu vous ririez peu et pleureriez beaucoup". Ils demandèrent "mais qu'as-tu vu Ô messager d'Allah?" il (sw) dit "j'ai vu le paradis et l'enfer" (rapporté par Mouslim).

Le paradis et l'enfer sont deux demeures qui attendent ceux qui leur sont destinées. Choisis donc, ô être humain, laquelle de ces deux demeures tu veux habiter". Le poète Abou Al-3atahiyah disait "la mort est une porte par laquelle chacun devra passer.  Si seulement c'était la bonne demeure après la mort. La demeure sera jardins d'Eden si tu agis en fonction de ce qui satisfait Allah, sinon ce sera l'enfer. Elles sont les deux destinations, l'homme n'aura d'autre choix que ces deux. Choisis donc pour toi-même la demeure que tu préfères".

Chaque individu doit se sauver de l'enfer et on ne peut s'en préserver et s'en protéger qu'avec les bonnes œuvres et en évitant l'interdit. Protège-toi de l'enfer en accomplissant les obligations, en donnant l'aumône de ta richesse si une année lunaire est passée et si tu as le nisab (minimum pour donner la zakat). Protège-toi de l'enfer en accomplissant le hadj (pèlerinage) si tu en es capable physiquement et financièrement. Protège-toi de l'enfer en évitant tous les interdits comme le prophète (sw) a dit "éloigne toi des interdits et tu seras le plus fervent adorateur des gens". Sauve ton âme de l'enfer en préservant les droits qu'Allah a sur toi. Sauve ton âme de l'enfer en prononçant l'attestation  de l'unicité d'Allah, nulle divinité digne d'être adorée en adorée en dehors d'Allah. Sauve ton âme de l'enfer en t'attachant fermement au câble d'Allah. "Celui qui dit la ilaha illallah (nulle divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah) de son cœur plein de sincérité entrera au paradis". Sauve ton âme de l'enfer en appliquant les droits que tu dois aux autres, les droits de tes parents, de tes voisins, de tes liens de parenté, des proches, des démunis, des orphelins etc... Sauve ton âme de l'enfer en contribuant aux constructions des mosquées et à leur peuplement. Le prophète (sw) a dit "celui qui construit une mosquée même si (en participant à la construction ) c'est de la taille du nid d'un oiseau Allah lui bâtit une demeure au paradis". Sauve ton âme de l'enfer en donnant, en faisant l'aumône. Le messager d'Allah (sw) a dit "éloigne toi de l'enfer même si c'est en donnant une partie d'une datte". Sauve ton âme de l'enfer en t'attachant aux sounnah et en t'éloignant des innovations. Le messager d'Allah (sw) a dit "attachez-vous à ma sounnah ainsi qu'à celle de mes successeurs bien guidés. Mordez-la de vos molaires! Prenez garde aux nouveautés dans la religion car toute nouveauté (dans la religion) est innovation et toute innovation est égarement et tout égarement est en enfer". Sauve ton âme de l'enfer en enseignant à tes enfants le Coran et les lois de l'Islam. Sauve ton âme de l'enfer en te repentant à Allah lorsque tu commets un pêché. "Ô vous qui avez la foi repentez-vous à Allah d'un repentir sincère afin que votre Seigneur vous efface vos pêchés et vous fasses entrer au paradis dans des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux". On rapporte qu’Aïssa (sur lui la paix) disait "combien de corps en bonne santé, et de langues éloquentes, de visages clairs seront demain entre les bas-fonds de l'enfer à hurler". Et lorsque tu hurleras demain les cris ne te seront d'aucune utilité. Aujourd'hui les œuvres sans remise de comptes et demain remise des comptes sans pouvoir agir. Agis donc aujourd'hui pour demain afin de sauver ton âme de l'enfer. Allah a dit "et que ce jour-là, on amènera l'Enfer; ce jour-là, l'homme se rappellera. Mais à quoi lui servira de se souvenir?" alors que dira-t-il à ce moment terrible "Il dira : Hélas! Que n'ai-je fais du bien pour ma vie future!" Parmi les invocations du messager d'Allah (sw) "Ô mon Seigneur je te demande le paradis et toutes paroles ou œuvres qui en rapproche et je te demande protection contre l'enfer et toutes paroles ou œuvres qui en rapproche". Dans un autre hadith le prophète (sw) disait "celui qui implore pour avoir le paradis trois fois, le paradis dit Ô Seigneur fais le entrer au paradis. Et celui qui demande protection contre l'enfer trois, l'enfer dit Ô Seigneur protège le de l'enfer".

Implorez donc souvent le paradis et la protection contre l'enfer.


2ème Partie

 

 

Ô musulmans! Allah a mis en garde, averti, exhorté, rappelé et a révélé dans son livre des versets et signes clairs et évidents dans lesquels Il a décrit l'enfer et ce qu'Il y a préparé pour les pervers injustes. Il a dit et Il est Le Puissant "Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s'ils implorent à boire on les abreuvera d'une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure!".

Dans un autre verset "Certes l'arbre de Zakkoum sera la nourriture du grand pécheur comme du métal en fusion; il bouillonnera dans les ventres comme le bouillonnement de l'eau surchauffée. Qu'on le saisisse et qu'on l'emporte en plein dans la fournaise; qu'on verse ensuite sur sa tête de l'eau bouillante comme châtiment".

Dans un autre verset "Et ce jour-là, tu verras les coupables, enchaînés les uns aux autres, leurs tuniques seront de goudron et le feu couvrira leurs visages".

Allah nous a décrit l'enfer afin que ce soit comme s'il était devant nous et afin que nous n'ayons plus le prétexte de dire que nous ne savions pas et afin d’œuvrer pour ne pas faire partie de ceux qui doivent y demeurer. L'individu doit toujours être entre ces deux sentiments : crainte et espoir.

Allah dit "ils espèrent sa miséricorde et redoutent son châtiment". Le prophète (sw) a fait une métaphore entre celui qui craint Allah et le voyageur qui craint un danger pendant son chemin. Il (sw) a dit "celui qui a peur marchera toute la nuit et celui qui marche toute la nuit arrive à bon port. La marchandise d'Allah ne vaut-elle pas chère ? La marchandise n'est-elle pas le paradis ?" (Rapporté par Tirmidhi et authentifié par lui-même). Omar Ibn Al-Khattab disait "celui qui a peur d'Allah n'apaise pas son désir. Et celui qui craint Allah ne fait pas ce qu'il désire. Et s'il n'y avait pas le jour du jugement dernier il n'y aurait pas tout ce que vous voyez".

Dans un hadith le prophète (sw) a dit "les droits seront rendus à ceux qui en sont dignes à un tel point que la bête écornée reprendra son droit de la bête cornée" (rapporté dans les deux authentiques).

Nous sommes dans cette vie de manière éphémère. Nous ne sommes pas là pour rester, pour durer. Nous sommes tous sur terre comme des voyageurs qui attendent l'avion ou le train qui viendra nous prendre vers notre demeure éternelle. Sera-t-elle le paradis ou l'enfer?

Al-Hassan est passé à côté d'un jeune qui riait aux larmes, distrait, futile et il l'interrogea "pourquoi ries-tu ainsi? As-tu la certitude que tu saisiras ton registre d'actions de la main droite?". Il dit "non je n'en sais rien!". Il lui demanda alors "es-tu passé par le Sirat et tu as pu te sauver?" il a dit "non!". "Alors peut-être que tu sais déjà si tu tomberas en enfer ou tu en seras préservé" "non" dit-il "alors dis-moi donc pourquoi tu ris ainsi?". Cela ne veut pas dire que les gens n'ont pas le droit de se distraire, de rire et de se divertir mais chaque chose en son temps.

Nous devons nous rappeler de l'au-delà et ne pas le jeter derrière nous, dans les oubliettes. Nous devons nous rappeler l'au-delà afin que notre vie soit une vie de droiture et afin que nos actes soient les bons.

 

 


Affichages : 1484

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11