Publication : vendredi 28 octobre 2011

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2011/10/28

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les causes et les facteurs de la maladie des coeurs

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

Nous nous sommes attachés pendant deux prêches à étudier les catégories des coeurs. Il y en a trois, le coeur vivant, le coeur mort et le coeur malade. Nous avons également énuméré les causes qui font qu'un coeur soit vivant ou au contraire qu'il soit mort. Il nous reste à présent à étudier les causes et les facteurs qui rendent le coeur malade. 
Le coeur tout comme le corps peut être atteint de la maladie. Le mal qui touche le coeur est bien plus grave que le mal qui touche le corps. La maladie spirituelle est bien plus grave que la maladie physique. 
Lorsqu'un individu tombe malade il accourt chez le médecin ou à l'hôpital pour se soigner mais lorsque c'est son coeur qui est atteint d'un mal il n'en a même pas conscience. Il ne ressent pas la douleur et il ne cherche pas de remède. Dans le hadith authentique, le prophète (sw) a dit "lorsque le serviteur commet une faute, un point noir se forme dans son coeur, et s'il arrête et se repent son coeur se purifie et se nettoie mais s'il s'obstine dans le péché la noirceur augmente jusqu'à envahir tout son coeur et c'est lui qui a le coeur couvert de noirceur comme Allah le mentionne dans le verset où il dit "mais non! Plutôt ce qu'ils ont accomplit couvre leurs coeurs"". Ce genre de coeur est renfermé, scellé, c'est un coeur qui n'accepte pas le bien et il est difficile pour l'individu qui a un coeur comme celui-ci de faire marche arrière.
Il y a en réalité deux sortes de maladies qui peuvent atteindre les coeurs. Il y la maladie des tentations et la maladies des ambiguïtés. 
La maladie des tentations c'est lorsque le coeur penche vers l'amour des péchés, le désir des turpitudes, l'envie de commettre la perversité. De là ce coeur est envahit par les vices tels que l'arrogance, l'avarice, la lâcheté et autres. Tout cela est concerné par la maladie des coeurs par les tentations.
Concernant la maladie des coeurs par les ambiguïtés, c'est lorsque le coeur penche vers les fausses croyances et accepte les doutes vils et se met ainsi à mélanger vérité et faux, bien et mal, guidée et égarement. La maladie des ambiguïtés et des doutes sont les plus graves et mettent le plus à mal le coeur. Cela parce qu'elles ont une incidence directe sur la croyance et amènent à l'hypocrisie. Le Coran a fait allusion à cette sorte de maladie en disant "il y a des versets sans équivoque qui sont la base du livre (le Coran) et d'autres qui peuvent prêter à des interprétations diverses. Les gens donc qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement mettent l'accent sur les versets à équivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation alors que nul n'en connaît l'interprétation à part Allah". Ceux donc qui ont ce penchent pour l'égarement préfèrent prendre les versets équivoque parce que ce sont les seuls qui leur permettent de trouver une interprétation à leurs passions et leurs fausses croyances et ainsi ils disent que le Coran est leur preuve alors qu'il est en réalité une preuve contre eux. Allah a dit "il en est parmi les gens qui disent avoir foi en Allah et au jour dernier alors qu'ils ne sont pas croyants, ils cherchent à tromper Allah et les croyants mais ils ne trompent qu'eux même et ils ne s'en rendent pas compte. Il y a dans leur coeur une maladie (la maladie du doute et de l'hypocrisie) et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux pour avoir menti". Dans un autre verset "et quand on les appelle vers Allah et son messager pour que celui-ci juge parmi eux, voilà que quelques uns d'entre eux s'éloignent mais s'ils ont le droit en leur faveur ils viennent à lui soumis. Y a-t-il une maladie dans leur coeur ou doutent-ils ou craignent-ils qu'Allah les opprime ainsi que son messager? Non! Mais ce sont eux les injustes". 
Parmi les graves maladies qui guettent les coeurs il y la maladie des passions. Allah a dit "Ô femmes du prophète! vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage afin que celui dont le coeur est malade ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent". Quand Allah dit "celui dont le coeur est malade" il s'agit de celui qui veut commettre la fornication ou l'adultère. Pour cette raison l'islam ordonne de baisser les regards pour se préserver de cette maladie. Allah a dit "dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Allah est certes parfaitement connaisseur de ce qu'ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards et de garder leur chasteté". Le regard interdit fait naître une pulsion dans le coeur qui le rend malade et le trouble. Il ne se rend compte de rien jusqu'à ce qu'il soit à la merci du diable. 
Le remède à cette maladie se fait à travers la patience et la persévérance tout en s'éloignant de tout ce qui peut entraîner vers ces vices. 
Alors que le remède à la maladie des ambiguïtés se trouve dans la certitude, la méditation des verset et des signes, la soumission au Seigneur des cieux et de la terre. Allah a dit "et nous fîmes d'eux des guides parce qu'il furent patients et avaient la certitude en nos signes". Allah nous montre donc qu'à travers l'endurance et la certitude l'individu accède au degrés supérieur de piété il devient un guide pour les gens. Avec la patience ce sont les passions qui s'en vont et avec la certitude ce sont les ambiguïtés et les doutes qui disparaissent. 
Toujours parmi les maladies du coeur il y a le fait de manger et consommer l'illicite. La mauvaise consommation a une influence néfaste sur l'individu et son coeur. Il suffit pour démontrer la nocivité de cette mauvaise alimentation sur l'individu de ne citer que la conséquence de la non acceptation des invocations cela aurait été suffisant. Le prophète (sw) a dit à propos d'un homme qui était en voyage ébouriffé et poussiéreux "il tend ses mains vers le ciel en implorant ô mon seigneur ô mon seigneur, pourtant il s'alimente de l'illicite, s'abreuve d'illicite, se vêtit de l'illicite comment ses invocations pourraient lui être exaucées?". 
Ô musulmans! La droiture des coeurs et leur purification est un résultat de l'alimentation licite. Au contraire l'altération des coeurs et leur maladie provient de l'alimentation illicite et le fait d'être piégé par ses propres passions. Dans le hadith authentique le prophète (sw) a dit "le licite est clair et l'illicite est clair et il y a entre les deux des choses douteuses peu de gens les connaissent. Celui qui s'éloigne des choses douteuses s'est préservé dans sa religion et son honneur. Celui qui tombe dans les choses douteuses tombe dans l'interdit comme le berger qui fait paître son troupeau autour d'un domaine réservé, il est toujours sur le point d'y pénétrer. Chaque roi dispose de son domaine réservé et le domaine réservé d'Allah sur terre est constitué de ce qu'il a interdit. N'y a-t-il pas dans le corps un organe s'il est pur c'est tout le corps qui se purifie et s'il est altéré c'est tout le corps qui est altéré". 
Parmi les pires maladies du coeur, il y a la jalousie. Allah a commandé de demander la protection contre le mal du jaloux. "(et je demande protection auprès du Seigneur) contre le jaloux lorsqu'il jalouse". La jalousie est très grave parce que le jaloux s'oppose au destin d'Allah dans la distribution des privilèges et des bienfaits aux serviteurs. En effet le sens de la jalousie c'est espérer que le bienfait dont est comblé autrui disparaisse et l'avoir pour soit ou au minimum que l'autre ne l'est plus. Lorsque ne se produit pas ce que veut le jaloux il fond de haine et de rancoeur et c'est le trouble, le désordre et le malheur pour le jaloux. Un poète disait "qu'elle est étonnante la jalousie! Elle est tellement juste et équitable! Elle commence d'abord par le jaloux et elle le tue. Laisse le jaloux avec ce qui l'atteint de tristesse. Il te suffit de savoir que son foie est rongé les braise (de sa jalousie). Sache qu'en blâmant le jaloux tu le soulages de sa peine mais si tu gardes le silence tu le châties en utilisant ses propres mains". 
Toujours parmi les graves maladies du coeur il y a l'orgueil. L'orgueil qui est le guide de la haine et de la rancoeur envers les gens. En effet l'orgueil pousse à détester les gens. Le prophète (sw) a dit "n'entrera pas au paradis celui a dans son coeur le poids d'un atome d'orgueil dans son coeur".
On peut aussi citer parmi les maladies du coeur le fait de ne ressentir aucune affection pour les gens et de ce fait le coeur s'endurcit. Le prophète (sw) a dit "le serviteur sera déçu et aura perdu si Allah ne met pas dans son coeur une miséricorde quelconque pour l'humanité". Eprouver de la miséricorde pour les gens fait partie des critères de l'humanité et le fait d'avoir le coeur vide de miséricorde fait partie des plus grandes maladie du coeur. 
De manière générale tous les péchés sont nocives pour le coeur. Sachez, qu'Allah vous fasse miséricorde, que le remède à ces maladies se trouve dans ce qu'Allah nous a fait descendre dans son livre et dans la sounnah de son prophète (sw). Allah a dit "ô vous les gens une exhortation vous est venue de votre seigneur ainsi qu'une guérison pour ce qui se trouve dans les poitrines". Dans un autre verset "nous avons fait descendre de ce Coran ce qui est un remède et une miséricorde pour les croyants". Accourons donc vers le livre d'Allah et vers la sounnah de son messager (sw) afin de soigner nos coeur car en eux se trouve la guérison et la miséricorde, en eux se trouve la lumière et la guidée, en eux se trouve l'âme et la vie et en eux se trouve la protection contre le diable et ses séductions.
Ô toi qui fait osciller (entres quidée et égarement) les coeurs raffermis nos coeurs dans ta religion.


2ème Partie

 

Ô musulmans nous vivons des jours grandioses. Nous sommes aujourd'hui le premier jour du mois lunaire de Dhoul Hijja. Et les jours les plus importants de ce mois sont les dix premiers jours. Allah Le grandiose a juré par ces jours dans son livre (le Coran) et Le grandiose ne jure que par ce qui est grandiose. Allah a dit "par l'aube et par les dix nuits". Ibn Abbas qu'Allah l'agrée et d'autres ont dit "ces dix nuits sont les dix premiers jours de Dhoul Hijjah". Allah en a parlé aussi en disant "afin qu'il évoquent Allah en des jours bien déterminés". 
La bonne action et leur récompense sont pendant cette période multipliées et on peut même dire qu'on ne connait pas la limite de la récompense réservée aux bonnes oeuvres pendant cette période. Dans le hadith authentique le messager d'Allah (sw) a dit "il n'y a pas de jours où les bonnes oeuvres sont autant aimées d'Allah que pendant ces jours (c'est-à-dire les dix premiers jours de Dhoul Hijjah)". Les compagnons demandèrent "même pas le djihad ô messager d'Allah" il (sw) dit "même pas le djihad sauf un homme qui est partit pour le combat avec ses biens et son âme et ne serait revenu avec aucun des deux". La condition évidemment pour qu'il en soit ainsi c'est que le serviteur applique ces oeuvres avec sincérité. Quand nous parlons des bonnes oeuvres pendant cette période cela comprend également les actes prescrits, obligatoires. S'acquitter de ses obligations pendant cette période est mieux récompensé que les actes obligatoires pendants les autres périodes tout comme les actes surérogatoires sont mieux récompensés pendant cette période que pendant une autre. 
Certains savants ont dit que cette période se distingue par rapport aux autres parce que toutes les sortes d'adoration sont rassemblées pendant cette période. Il y a le jeûne, la prière, l'aumône et le pèlerinage. Cela ne se rassemble que pendant ces jours.
Et le jour qui se distingue le plus pendant cette période c'est le neuvième jour de Dhoul Hijjah c'est-à-dire le jour de Arafat, le jour pour s'affranchir du feu de l'enfer et le fait de jeûner ce jour pour ceux qui ne sont pas en pèlerinage absout les péchés d'une année passée et d'une année à venir. Et cela est sans aucun doute un grand mérite et une grande récompense auprès d'Allah. 
Il y aussi le jour du sacrifice qui est le grand jour du pèlerinage. Les musulmans se rapprochent d'Allah à travers leur sacrifice. Le prophète (sw) a donné une recommandation en disant "celui qui voit la lune de Dhoul hijjah et a l'intention de sacrifier qu'il arrête de couper ses cheveux et ses ongles". Cette recommandation a été donnée pour que le musulman ressemble et s'associe aux pèlerins qui lorsqu'ils sont en état de sacralisation n'ont plus le droit de couper leur cheveux et leurs ongles jusqu'à ce qu'ils se désacralisent c'est-à-dire jusqu'à la fin de leur pèlerinage. Cela concerne uniquement le responsable du sacrifice comme le chef de famille mais ne concerne pas l'épouse et les enfants.

 

 

Affichages : 1487

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11