Publication : vendredi 14 octobre 2011

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2011/10/14

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le coeur et ses trois catégories

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

Allah a créé l'homme et l'a façonné dans les formes les plus belles et les meilleures. Allah a dit "Ô homme qu'est-ce qui t'a trompé au sujet de ton Seigneur Le Noble, qui t'a créé puis modelé et constitué harmonieusement, il t'a façonné dans la forme qu'Il a voulu".

Allah a fait de l'homme un être composé de plusieurs membres et chacun de ses membres a été créé pour une action bien précise. Si le membre est malade, l'action pour laquelle il a été créé devient impossible ou est altérée. Si le bras est malade ce sera le fait de prendre et de saisir avec force qui deviendra difficile voire impossible. Si l'oeil tombe malade, c'est la vue qui sera difficile voire impossible. Si l'oreille tombe malade c'est l'ouïe qui est difficile voire impossible. Si le coeur tombe malade à cause des péchés c'est toute son action spécifique pour laquelle il a été créé qui devient impossible. Et l'action du coeur c'est la science, la connaissance, la sagesse, l'amour d'Allah, son adoration, être sincère envers Lui, aimer en Lui et détester pour Lui, savoir faire la distinction entre le bon et le mauvais, l'utile et le néfaste.

Ce qu'il y a de meilleur sur terre c'est l'homme et ce qu'il y a de meilleur chez l'homme c'est son coeur et le meilleur de ce qu'il y a dans le coeur c'est la foi. Le coeur, c'est le composant essentiel chez l'homme puisque le coeur c'est le roi des membres et leur maître. Le coeur, c'est la source du bonheur des membre ou à l'inverse la source de leur malheur. Le coeur, c'est la source de leur droiture ou au contraire de leur déviance.

Le messager d'Allah (sw) l'a indiqué en disant "n'y a-t-il pas dans le corps un membre, s'il est bon c'est tout le corps qui est bon et s'il est altéré c'est tout le corps qui est altéré? ce membre n'est-il pas le coeur?". Ce hadith prouve que la droiture des actions du serviteur se fera en fonction de droiture ou non du coeur. Et inversement l'altération et la déviance du coeur se fera en fonction de l'altération et la déviance du coeur.

Il y a trois sortes de coeurs. Il y a le coeur pur et saint, le coeur malade et le coeur mort.

Le coeur pur, c'est le coeur sans lequel on ne peut se présenter devant Allah sans être sauvé. Rien d'autre ne pourra être utile auprès d'Allah hormis ce genre de coeur. Allah a dit "le jour où rien ne sera utile ni richesse ni enfant sauf ceux qui viennent auprès d'Allah avec un coeur saint". Ce coeur a été appelé saint en arabe salim سليم parce qu'il est exempte des maladies. Le salut est la caractéristique principale de ce coeur. Ce coeur est saint et sauvé des passions qui contredisent les commandements d'Allah et ses interdits. Ce coeur est saint dans son adoration exclusive pour Allah. Il est saint dans son amour pour Allah, dans sa crainte révérencielle, dans le fait de s'en remettre à Lui, se soumettre à Lui, s'éloigner de sa colère et de son courroux.     C'est par ailleurs cela le sens de l'adoration d'Allah qui ne peut être pratiquée que pour Allah. Le coeur saint c'est le coeur qui est saint de toutes sortes d'idolâtrie. C'est un coeur qui voue un culte exclusif à Allah dans sa volonté, son amour, le fait de ne s'en remettre qu'à Lui, se soumettre à Lui, le craindre ou espérer en Lui. Ses actions sont loyales et sincères pour Allah. Lorsqu'il aime, il aime pour Allah. Lorsqu'il déteste, il déteste pour Allah. Quand il donne, il donne pour Allah et quand il s'abstient de donner, il s'abstient de donner pour Allah.

Le coeur saint ne se contente pas de cela mais en plus il se soumet devant ce que le messager d'Allah (sw) nous a amené en le suivant et en voulant lui ressembler que ce soit dans les actes ou les paroles. Cela concerne donc les paroles du coeur qui sont les croyances. Cela concerne aussi les paroles prononcées par la langue qui ne font que traduire ce qu'il y a dans les coeurs. Tout comme cela concerne les actes du coeur qui sont la volonté, l'amour et d'autres actes encore. Cela concerne également les actes des membre du corps. Et ce qui est juge et gérant de tout cela c'est ce qui nous a été amené par le messager d'Allah (sw). L'individu qui un coeur saint c'est quelqu'un qui ne se permet d'avoir de croyance ni de prononcer une parole ni de faire un acte sans que ce soit ceux du prophète (sw). Allah a dit "Ô vous qui avez la foi ne devancez pas Allah et son messager" c'est-à-dire ne les devancez pas dans vos initiatives et vos paroles. Ne dites que ce qu'il dit et ne faites que lorsqu'il ordonne.

Un prédécesseur pieux disait "quel que soi ton acte aussi, infime soit-il, on exposera pour celui-ci deux egistres. Sur l'un d'entre eux il sera inscrit pourquoi et l'autre comment" c'est-à-dire pourquoi tu as fait cette action et comment as-tu accomplit cette action.

Le pourquoi pose la question sur la raison de l'action et ce qui pousse à cette action. Est-ce pour acquérir une part de la vie d'ici bas ou pour un de ces vils intérêts? Ou plutôt cette action est appliquée pour mettre en place un des commandements d'Allah ou pour aimer Allah ou se rapprocher de Lui? Finalement, en posant cette question tu te demandes si cette action tu l'as fait pour Allah ou tu l'as fait pour un intérêt et par passion.

La deuxième question (le comment de l'action) interpelle à propos de la conformité de l'action avec la sounnah du prophète Mohammad (sw). Est-ce que cette action est en concordance avec ce qu'Allah a commandé à travers son messager (sw)? Ou est-ce une action qui n'a ni été prescrite ni n'est agréée par Allah?

La première question c'est à propos de la sincérité dans l'intention et la seconde concerne la conformité de l'action. Allah n'accepte les actions qu'avec ces deux éléments. Pour répondre correctement à la première question il faut être sincère dans son intention à travers l'action. Quant à la seconde question pour y répondre correctement il faut se conformer à ressembler et imiter le prophète (sw) dans l'action.

C'est en cela que se cache le salut du coeur qui garantit par ailleurs le salut pour l'individu ainsi que son bonheur le jour du jugement dernier.

La deuxième sorte de coeur, c'est le coeur mort et c'est donc l'inverse et le contraire du coeur saint et pur. Le coeur mort, c'est le coeur dénué de toute vie. Lorsque le coeur meurt (qu'Allah nous en préserve) il s'endurcit et devient tel un pierre. Comme Allah le dit "puis vos coeur s'endurcirent après cela, ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgissent l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites". Allah montre dans ce verset que les pierres sont mieux et ont plus de mérites  que ces coeurs morts, ces coeurs durs qui avaient pourtant vu tant de miracles. Parmi ces miracles, !a résurrection du mort qu'on frappa avec une partie de la vache pour qu'il retrouve la vie, puis Allah lui redonna la vie pour qu'il désigne son assassin. "Nous dîmes donc: frappez le tué avec une partie de la vache, ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de sa puissance) afin que vous raisonniez" (verset coranique). Cette histoire est bien connue et mentionnée dans la sourate albaqarah.

Ceci peut être la conséquence de celui qui s'éloigne d'Allah et contredit ses commandements. Plus il est éloigné d'Allah plus son coeur s'endurcit.

Le coeur mort c'est le coeur qui ne connait pas son seigneur et ne l'adore point. Au contraire il est soumis à ses passions et à ses désirs quand bien même cela lui amène le courroux d'Allah. Ce genre d'individu ne s'occupe que d'assouvir ses désirs et ses passions et ne prend aucune considération de l'agrément d'Allah ou sa colère. Lorsqu'il aime, il aime pour ses passions. Lorsqu'il déteste il déteste par passion. S'il donne, il donne en fonction de sa passion et s'il prive, il prive pour sa passion. La passion est son guide, le désir est son chef, l'ignorance est son conducteur et l'insouciance est son transport. Il est ainsi dupé par ses ambitions de la vie d'ici bas. Ses passions l'assourdissent face au reste et l'aveuglent. Fréquenter ce genre d'individu est une maladie, l'accompagner est un poison, s'asseoir avec lui est pure perte.

 

 

 


2ème Partie

 

Le troisième coeur c'est le coeur malade. Il est vivant mais atteint d'un mal.

Il a deux éléments qui le touchent tour à tour et ce coeur tendra vers ce qui sera le plus fort. (Lorsque nous parlons ici de la maladie il s'agit bien évidemment de maladie spirituelle et non pas physique). Il y a dans ce coeur malade un minimum d'amour d'Allah, de sincérité envers Lui qui sont la source de sa vie. Tout comme il contient l'amour des passions, la jalousie, l'orgueil, l'ostentation qui sont l'origine et la source de sa perte.

Il est donc éprouvé et tenté entre ces deux éléments. Il est est tenté par deux prédicateurs, un prédicateur qui l'appelle vers Allah, son messager et vers l'au-delà, et un autre qui l'appelle vers la vie d'ici bas et ses vils passions et il répondra au plus proche de lui. Le prophète (sw) a dit "l'ange a un appel et le diable a un appel. Quant à l'appel de l'ange c'est promettre le bien et attester en la vérité, quant à l'appel du diable c'est promettre le mal et attester le faux". Après ces paroles le prophètes (sw) lu le verset "le diable veut vous faire craindre l'indigence et vous commande des actions honteuses et Allah vous promet pardon et faveur venant de  lui. La grâce d'Allah est immense  et Il est Omniscient". Ce coeur est donc appelé par deux choses, de temps en temps par le diable et de temps en temps par l'ange et finalement soit il répondra au diable soit il répondra à l'ange.

Quant au premier coeur, celui dont nous avons parlé au début du prêche, c'est un coeur pur, soumis et conscient. Quant au deuxième coeur il est sec, dur et mort et enfin le troisième coeur il est malade et usé.

Allah a fait référence aux trois coeurs dans un seul et même verset "nous n'avons envoyé avant toi ni messager ni prophète qui n'ait récité (ce qui lui a été révélé) sans que le diable n'ait essayé d'intervenir (pour semer le doute dans le coeur des gens au sujet) de sa récitation. Allah abroge ce que le diable suggère et Allah renforce ses versets. Allah est Omniscient et Sage. Afin de faire, de ce que jette le diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond. Et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet la vérité venant de Ton Seigneur, qu'ils y croient alors et que leurs coeurs s'y soumettent en toute humilité. Allah guide certes ceux qui croient vers le droit chemin". Dans ce verset Allah mentionne trois coeurs, deux qui sont tentés, ce sont le malade et le dur et un coeur sauvé qui est le coeur pur.

Allah a également mentionné les caractères du coeur qui se soumet à Allah en toute humilité. Il a dit "et fais bonne annonce à ceux qui se soumettent en toute humilité, ceux dont les coeurs frémissent quand le nom d'Allah est mentionné, ceux qui endurent ce qui les atteint et ceux qui accomplissent la salat et dépensent de ce que Nous leur avons attribué". En effet tout ce que le diable lance aux oreilles comme doutes et présomptions sont une tentation pour le coeur malade et le coeur dur. C'est pour cela qu'Allah a dit dans le verset que nous avons cité précédemment "afin de faire de, ce que jette le diable une tentation pour ceux qui ont une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur". Par contre ceux qui ont un coeur pur et saint ces tentatives du diable ne font que le renforcer parce qu'il sait pertinemment que ce qui provient du diable n'est que faux. C'est pour cela qu'Allah a dit "et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet la vérité venant de Ton Seigneur, qu'ils y croient alors et que leurs coeurs s'y soumettent en toute humilité".

Nous reviendront à ce sujet et plus particulièrement aux raisons de la vie du coeur ou de sa mort ou de sa maladie.

 

Affichages : 1614

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11