Publication : vendredi 2 septembre 2011

Mosquee Halluin

Sermon du : 2011/09/02

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les adorations continuent après le Ramadan

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

Allah a dit "O vous qui avez la foi craignez Allah et que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain et craignez Allah car Allah est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites".

Nous avons, il y a quelques jours, fait nos adieux à un mois honorable et une période grandiose parmi les périodes bénies.

Pendant ce mois, Allah nous a honoré en nous prescrivant le jeûne, en veillant la nuit en prière dans la mesure du possible, tout comme il nous a honoré pendant ce mois des multiples adorations et actions que ce soit dans les paroles ou les gestes. Certains ont accouru vers la lecture du Coran matin et soir, d'autres ont multiplié le rappel et l'invocation, d'autres encore se sont plus axés dans les aumônes avec effort et générosité.

Mes frères dans la foi! Le mois de Ramadan béni s'est achevé, ses jours ont pris fin et ses nuits sont passées. il nous a quitté. Ses pages se sont renfermées après s'être remplies des actions des serviteurs. Parmi les gens il y en a qui sont les gagnants et d'autres qui n'en font pas partie. Certains ont profité de ses jours et nuits pour se rapprocher d'Allah avec les oeuvres dont il est capable. D'autres ont été négligents envers eux-même pendant ce mois. D'autres ont à la fois fait et dit le bon et le mauvais, ils ont mélangés les bonnes oeuvres des mauvaises. Ainsi les niveaux entre les gens sont différents en fonction de ce qu'ils ont acquérit en récompense et de ce qu'ils ont gagné de ce mois divin. Ce mois divin durant lequel les portes du paradis restaient ouvertes et les clémences descendaient, les bonnes actions se développaient, les mauvaises s'effacent et les invocations sont exauçées. Ô notre seigneur permet nous donc de faire partie pendant ce mois des gagnants, des agréés et protège nous ainsi que nos proches et nos parents du feu de l'enfer.

Ô serviteurs d'Allah le mois du jeûne a pris fin. Cependant le temps et le moment de la bonne action ainsi que de la bonne intention ne prennent jamais fin. Cela veut dire qu'il est du devoir du musulman qu'il soit jeune ou âgé, homme ou femme, savant ou pas, de multiplier ses efforts après le mois de Ramadan dans l'obéissance d'Allah afin se rapprocher d'Allah dans tous les domaines et détails de sa vie. Il doit continuer ses efforts comme il les faisait pendant le mois de Ramadan. Cela, parce que le seigneur des mois n'est qu'Un. C'est lui, Allah, qui a prescrit les adorations. Il les a prescrit pour ses serviteurs. C'est Lui qui a incité à la pratique de ces dernières et à les préserver pendant et en dehors du mois de Ramadan. Lui, Allah, qui ne laisse pas disparaître en vain l'action des bienfaisants.

Ô musulmans! Si le mérite et le bienfait de Ramadan s'en sont allés et si ceux qui l'ont raté ne peuvent plus le rattraper qu'on sache que le bienfait d'Allah et sa générosité sont toujours là et ils perdurent jusqu'au jour du jugement dernier. Qu'Il soit exalté! Il comble de son bienfait et de sa générosité qui Il veut de ses serviteurs et Il l'accorde à qui Il aime et à qui Il choisit. La meilleure preuve de cela c'est qu'Allah nous a prescrit les adorations qui nous permettent de nous rapprocher d'Allah et Il nous permet d'obtenir la récompense et d'accéder aux plus hauts degrés du paradis.       Allah nous prescrit le jeûne facultatif en dehors du Ramadan. Il a été authentifié par Mouslim dans le hadith de Abou Ayoub Alansari que le messager d'Allah (sw) a dit "celui qui jeûne le mois de Ramadan puis le fait suivre de six jours (de jeûne) pendant le mois de Shawal c'est comme s'il avait jeûné toute l'année".

Il nous est également rapporté l'incitation au jeûne de trois jours de chaque mois lunaire c'est-à-dire les treizième quatorzième et quinzième de chaque mois lunaire. Pour comprendre une des sagesses de jeûner ces jours, il y a une étude scientifique qui a été faite par un médecin à Miami aux Etats-Unis et qui montre qu'il y a un lien étroit entre la période de la pleine lune et l'augmentation de la violence chez les êtres humains. Ce médecin a remarqué en se référant aux registres des différents hôpitaux et centres de police que les pics de violence, de suicides, des accidents de voiture mortels augmentent de façon ostensibles pendant les pleines lune qui correspondent à ces trois jours de chaque mois lunaire qu'il est recommandé de jeûner. Ce médecin a également remarqué que les individus qui souffrent d'angoisse et de troubles sont plus affectés pendant ces périodes là. Cette étude a aussi montré que le taux de divorce et de rixes violentes atteint des pics au moment de la pleine lune. Ce médecin, cherchant une explication rationnelle et acceptable, écrit "nous savons que les marées basses et hautes des océans et des mers dépendent de la pleine lune, l'eau est affecté par la lune et son attraction et ceci et en particulier lors de la pleine lune. Et nous savons que le corps de l'être humain est constitué à 80 % d'eau il n'est donc pas impossible de dire que l'être humain est affecté par l'attraction de la lune sur l'eau qui constitue son corps. Son trouble augmente donc ainsi que son angoisse et en particulier chez les dépendants d'alcool et de drogues". De là on peut avancer qu'une des sagesses de l'incitation à jeûner pendant ces périodes c'est pour que l'eau qui est affectée par la pleine lunene le soit pas ou le soit moins pendant jeûne puisque le jeûne consiste entre autre à se priver d'eau et de boissons. Grace à ce jeûne l'individu obtient donc la stabilité, la sérénité et il évite l'influence de l'attraction de la lune sur la circulation du sang qui en fonction de sa pression élargit les veines ou les rétrécit. Cette pression exerce une pression sur tout le corps de l'individu. D'ailleurs le prophète (sw) a dit à ce sujet "le diable circule dans l'être humain comme circule le sang". Même la hijama c'est-à-dire la saignée qui nous est fortement conseillée par l'Islam est recommandé les dix-sept, dix-huit et vingt et un des mois lunaire c'est-à-dire juste après que le sang ait exercée une grosse pression sur le corps. Le jeûne est donc un moyen de contenir les pulsions du corps afin de ne pas tomber dans l'illicite. L'individu se rapproche donc d'Allah en jeûnant pour ne pas lui désobéir et grâce à cela il obtient la santé et la sérénité psychologique que chacun recherche. Gloire à Allah et qu'Il soit exalté! Que sa création est grandiose!

Il nous est également recommandé de jeûner les lundi et jeudi de chaque semaine parce que ce sont deux jours durant lesquels les actions sont élevées auprès d'Allah. Et le prophète (sw) aimait qu'on expose ses actions à Allah alors qu'il jeûnait. Tout comme il est recommandé de jeûner les dix premiers jours du mois lunaire de Dhoul Hijjah ainsi que le jour de Arafat ainsi que jeûner pendant le mois d'Allah Mouharram ou encore le jour de Achoura et d'autres jours connus. Tout ceci fait partie des adorations prescrites en dehors du Ramadan.

Les enseignements de notre religion nous incitent également à prier de nuit et nous indiquent que cela nous donne un grand mérite auprès d'Allah. Annassaï rapporte que le messager d'Allah (sw) a dit "la meilleure des prière après la prière obligatoire ce sont les prières de nuit". Dans le Mousnad de Ahmed on rapporte que Aïcha disait à tous ceux qui l'interrogeaient "ne délaisse pas la prière de nuit car le prophète (sw) lorsqu'il était malade ou qu'il était fatigué il priait assis".

Il y a une autre adoration qu'on pratique pendant et en dehors du Ramadan qui prend corps dans la multiplication des aumônes quand bien même elles sont minimes. Cela fait partie des meilleures adorations et des meilleurs moyens de se rapprocher d'Allah. Allah a dit dans son livre saint "Allah récompense les généreux qui donnent des aumônes". Il est rapporté du prophète (sw) à propos du mérite des aumônes qu'il a dit "celui qui donne une aumône qu'il a eu d'un labeur licite, et Allah n'accepte que ce qui est pur, Allah la prend (cette aumône) de sa droite et il s'en occupe comme n'importe lequel d'entre vous s'occuperait du petit chameau (qui a été séparé de sa mère) jusqu'à ce qu'elle soit plus importante que la montagne de Ouhoud".

Le rappel d'Allah que ce soit la glorification, la proclamation de son unicité, de sa grandeur, de ses louanges et autres font aussi partie des adorations dont le musulman ne doit pas se distraire que ce soit de nuit ou de jour et en particulier les invocations du matin et celles du soir. Allah a dit "O vous qui avez la foi évoquez Allah évoquez beaucoup Allah et glorifiez le matin et soir".

Il n'y a pas que cela mais en réalité toutes les actions quelle qu'elles soient, gestes ou paroles ou bonnes intentions font partie des oeuvres de bienfaisance, des charités et des obéissances à Allah qu'Allah accepte de ses serviteurs. Allah récompense ceux qui en sont les auteurs de la plus grande des récompenses. Tant que ces dernières soient dotées de deux conditions essentielles. La première est que cette action soit faite dans l'intention de n'obtenir que l'agrément d'Allah. La deuxième est que cette action soit en concordance avec la religion et la guidée du messager Mohammad (sw).

Rappelez vous que les chemins du bien sont nombreux, et que les chemins du succès sont facilités pour quiconque les emprunte et le paradis a huit portes d'entrée et que la miséricorde d'Allah englobe et touche toutes choses. Allah dit comme nous l'a rapporté le messager (sw) dans le hadith qodossi "Ô mes serviteurs, ce ne sont que vos actions que je dénombre pour vous ensuite je vous les rend. Celui donc qui trouvera le bien qu'il loue Allah et celui qui trouvera autre chose qu'il ne blâme que sa propre personne" (rapporté par Mouslim).

Il fait partie de la mauvaises compréhension des rites de l'Islam que les adorations ne se pratiquent que pendant des périodes bien définies. Cela va à l'encontre des enseignements de base de la religion et ne va pas du tout dans le sens du message de notre prophète Mohammad (sw). Allah a dit "et adore ton Seigneur  jusqu'à ce que la certitude (de la mort) t'atteigne".


2ème Partie

Ô musulmans nous sommes pendant ces jours en train de nous préparer à la fois pour faire nos adieux et à la fois pour accueillir. Quant à faire nos adieux c'est en plus que les faire au Ramadan qui nous a quitté il y a quelques jours, les faire aussi à la période de vacances scolaire. Concernant l'accueil c'est pour accueillir une nouvelle année scolaire. Nous implorons Allah qu'Il comble nos enfants de la réussite et du succès pendant cette année qui arrive.

Ô musulmans il est de notre devoir pendant ces jours de nous rendre des comptes et de soumettre notre âme à la remise en question. La remise en question est attendue à chaque période de transition. A chaque fois que l'individu passe d'une période à une autre il doit se remettre en question: qu'a-t-il fait pendant la période précédente et que compte-t-il faire pendant la période d'après?Avons-nous rempli nos objectifs durant la période précédente et quels sont nos prochains objectifs?

Nous étions en vacances alors nous devons nous interroger: comment se sont achevées ces vacances? Comment ses nuits et jours se sont passés? Comment avons-nous vécu ses instants? Quels sont les avantages que nous avons gagné de cette période? Cette période l'avons-nous utilisé dans l'obéissance d'Allah ou au contraire dans sa désobéissance? Et d'autres questions qui permettent à l'individu de comprendre la réalité des vacances et la nature de la vie de chacun d'entre nous pendant cette période. Et en même temps l'individu se doit de s'arrêter d'un arrêt sincère avec soi-même en se demandant s'il est prêt pour la période qui arrive. Qu'il se demande ce qu'il a préparé comme moyens pour cette période! A-t-il l'intention et la volonté pour que sa situation et celle de ses proches seront meilleures que celles d'avant?

Celui qui se force à rendre des comptes et se remettre en question à chaque nouvelle période qui arrive pour se corriger, c'est lui le véritable musulman. C'est lui le véritable musulman qui sait qu'Allah ne l'a pas créé en vain et il sait qu'il sera questionné à propos de sa propre personne, de sa famille et de sa vie toute entière. Tous les gens devront nécessairement se présenter devant Allah pour rendre des comptes et il seront questionnés.

Les messagers et leurs peuples seront questionnés. Allah a dit "vraiment nous questionneront ceux à qui nous avons envoyé des messagers et nous questionneront les messagers eux-même". Les gens de vérité aussi seront questionnés, Allah a dit "afin qu'Il (Allah) questionne les véridiques à propos de leur vérité". Ceux qui sont comblés par les bienfaits et les privilèges seront aussi questionnés, Allah a dit "ensuite certes on vous questionnera le jour du jugement dernier à propos des privilèges".

La personne raisonnable est celle qui prend de soi même pour elle même. Devance donc le temps, sois plus fort que tes passions, interroge toi, efface le mauvais et prépare toi pour les souffrances de la mort. Celui qui corrige ce qui lui reste à vivre les péchés avant lui seront pardonnés et absouts.

"Le jour où chaque âme se trouvera confrontée avec ce qu'elle aura fait de bien et ce qu'elle aura fait de mal, elle souhaitera qu'il y ait entre elle et ce mal une longue distance! Allah vous met en garde à l'égard de lui-même. Allah est Compatissant envers ses serviteurs" (verset coranique).

Ô nation de Mohammad ne soyez pas négligents car vous rendrez des comptes pour vos actes. Vous serez soit récompensés soit sanctionnés pour chacun de vos actes.

Sachez enfin qu'Allah vous a commandé de saluer et d'invoquer en faveur du prophète (sw) en disant "Allah et ses anges bénissent le prophète ô vous qui avez la foi bénissez le prophète et saluez-le d'un grand salut".

Affichages : 1338

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11