Publication : mercredi 9 février 2011

Mosquee Halluin

Sermon du : 2011/01/28

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La fraternité en Islam (suite)

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie


 

Pour clôturer le sujet de la fraternité nous disons la fraternité n'est pas seulement une relation personnelle ou individuelle mais c'est surtout une relation solide basée sur la piété et le noble comportement. Et c'est en même temps un signe et une preuve évidente de la cohérence de la société et l'unité de ses rangs. C'est la fraternité islamique et la relation spirituelle. Pour le comprendre, il te suffit de savoir que le Prophète () a lié la fraternité à la foi et il a fait de l'entretien de cette fraternité une preuve de force de la foi et de sa perfection. Le Prophète () a dit "par celui qui détient mon âme entre ses mains vous n'entrerez au paradis que lorsque vous aurez la foi et vous n'aurez la foi que lorsque vous vous aimerez. Ne voulez-vous pas que je vous indique comment avoir la foi? Répandez le Salam entre vous". La fraternité en Allah produit l'amour en Allah et l'amour en Allah permet au croyant de goûter au délice de la foi. Le Prophète () a dit "il y a trois choses celui qui les détient trouvera le parfum de la foi: qu'il aime Allah et son Messager plus que tout, qu'il aime l'individu mais qu'il ne l'aime que pour Allah et qu'il déteste revenir à la mécréance comme il détesterait être jeté en enfer". Il n'y a donc pas d'entrée au paradis sans foi et il n'y a de foi sans amour en Allah.

Par ailleurs ce qui renforce cette foi et la développe, c'est l'application des droits de la fraternité. Il est donc tout à fait normal de voir que l'Islam prend les dispositions suffisantes qui empêcheront que cette fraternité ne s'ébranle. Pour se faire l'Islam a interdit un certains nombre de vices et mauvais comportements qui viennent troubler la clarté de la fraternité islamique ou semer la rancœur et la haine dans les rangs des musulmans. Les versets de la Sourate Alhoujourate éclairent cette marche à suivre puisqu'Allah nous demande de vérifier à chaque fois qu'on nous rapporte une mauvaise information à propos d'un individu ou d'un groupe de musulmans. On ne doit pas prendre pour argent comptant ce qu'on nous raconte jusqu'à ce qu'on ait la certitude de ces propos.  Allah dit "O vous qui avez foi si un pervers vient à vous avec une  information voyez bien clair de crainte que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait". Se presser d'accepter l'information peut conduire à l'ébranlement de la confiance entre les croyants et nuire à cette relation précieuse. Puis Allah nous ordonne de régler et mettre un terme à tout conflit et division entre les musulmans et en particulier lorsque le conflit est un conflit armé qui fait couler le sang et dans lequel des innocents sont tués. On met un terme à ce genre de conflit avec deux actions. La première: réconcilier entre les musulmans d'abord en mettant fin à ses causes ou en corrigeant la partie injuste qui refuse la réconciliation. Allah dit "et si deux groupes de croyants se combattent, faites la réconciliation entre eux. Si l'un deux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis s'il s'y conforme réconciliez les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables". Ensuite Allah interdit au musulman de se moquer ou de se railler de son frère musulman. La place du musulman auprès d'Allah est grande. La raillerie amène l'aversion et l'animosité entre les musulmans. Ensuite qu'est-ce que tu en sais? Celui dont tu te moques est probablement meilleur que toi auprès d'Allah. Allah dit "O vous qui avez la foi qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe ceux-ci sont peut-être meilleur qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes, celles-ci sont peut-être meilleure qu'elles". La raillerie ne peut provenir que de quelqu'un qui a un cœur remplit de vices. C'est pour cela que le Prophète () a dit "il suffit pour l'individu pour faire du mal de mépriser son frère musulman". Ensuite Allah interdit de trouver des défauts au musulman et d'en parler aux gens et de lui donner des surnoms qu'il déteste car cela nuit au musulman et amène la rancœur et la haine et dans certains cas l'autre répondra de la même manière. Allah dit "Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez point de sobriquets injurieux! Quel mauvais mot que perversion lorsqu'on a déjà la foi et quiconque ne se repent pas ceux là sont les injustes". Allah nous interdit donc de nous donner des sobriquets, des surnoms qu'on déteste et il considère que cela est de la perversité c'est pour cela qu'il dit juste après "Quel mauvais mot que perversion lorsqu'on a déjà la foi et quiconque ne se repent pas ceux là sont les injustes". Ensuite Allah a interdit d'entretenir de la suspicion à propos de ses frères musulmans tant qu'il n'a pas de preuve de ce qu'il pense de lui. En effet à la base on doit considérer que le musulman est honnête et bon jusqu'à preuve du contraire. Penser du mal à propos de son frère amène la prise de distances et la rancœur. Et cela vient en contradiction avec la fraternité spirituelle. Allah a dit "O vous qui avez la foi évitez de trop conjecturer sur autrui car une partie des conjectures est péché". Tout comme Allah a interdit de chercher les défauts du musulman. En effet cela fait propager le blâmable et le vice. C'est compromettre et porter atteint à la réputation de la société musulmane. Allah a dit "et n'espionnez pas".

Allah a aussi interdit la médisance. La médisance c'est parler de son frère de ce qu'il n'aimerait pas entendre en son absence. La médisance c'est porter atteinte à son honneur et le trahir en son absence. Allah a donné une comparaison à la médisance pour nous montrer à quel point elle est révulsant. Allah a comparé celui qui médit au sujet de son frère à quelqu'un qui dévore sa chaire alors qu'il est mort. Cela nous est détestable et nous dégoute et pourtant c'est ce que fait celui qui médit. Allah a dit "et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chaire de son frère mort? Non vous en aurez horreur. Et craignez Allah car Allah est grand accueillant au repentir très miséricordieux".

O musulmans cela est un échantillon de ce qu'Allah a mis en place dans cette Sourate (Alhoujourate) pour la consolidation de la fraternité entre les musulmans et comment leur société doit être. Combien il y a dans le livre d'Allah et dans la Sounnah du Prophète () d'ordres et d'interdictions concernant ce sujet qui, s'ils sont respectés, les musulmans domineraient le monde et ils le guideraient comme l'ont dominé et guidés les premiers hommes de notre nation. Allah a dit "vous êtes la meilleure communauté pour les gens vous recommandez le bien interdisez le blâmable et vous avez foi en Allah".

 

 

2ème Partie


 

O musulmans la foi de l'individu ne se réalise véritablement que lorsqu'il aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. Dans le hadith "nul d'entre vous ne sera véritablement croyant que lorsqu'il aimera pour son frère ce qu'il aime pour lui-même" et dans une version "le serviteur n'atteint la véritable foi que lorsqu'il aimera pour les gens le bien qu'il aime pour lui-même". L'imam Nawawi en commentant la parole Prophétique "jusqu'à ce qu'il aime pour son frère" a dit "on doit comprendre cela dans la globalité de la fraternité cela veut dire que cela concerne le musulman et le mécréant". L'imam Nawawi dit cela parce que le mécréant est frère pour le musulman dans l'humanité. Tu dois aimer pour lui la guidée vers l'Islam comme tu dois aimer pour ton frère musulman qu'il continue sur le chemin de l'Islam. Tu aimes donc pour les autres ce qu'il aime pour lui-même. Il n'y a pas de doute que toi tu attends de ton frère qu'il dissimule ton intimité et qu'il se taise à propos de ce qui te fait mal ou te rabaisse alors pourquoi tu ne le fais pas pour lui? Dans le hadith authentique "celui qui aimerait être éloigné de l'enfer et entrer au paradis, qu'il meurt donc en croyant en Allah et au jour dernier et en étant avec les gens comme il aurait aimé que eux soient avec lui". Il n'y a pas de doute que tu n'acceptes pas de ton frère la moindre nuisance alors ne lui cause pas du tort à ton tour. Tu attends de ton frère qu'il soit sincère avec toi dans sa relation et qu'il ne trompe ni ne te trahisse alors pourquoi tu agis avec lui de cette manière? Tu demandes à tes frères d'être honnêtes avec toi et juste alors pourquoi tu ne l'es pas avec eux? Tu es concerné alors par la parole dans laquelle Allah dit "malheur aux fraudeurs qui, lorsqu'ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure et qui, lorsqu'eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres leur causent perte". La religion de l'islam interdit de causer du tort aux musulmans ou de porter atteinte à leurs droits. Par exemple dans le commerce il est interdit de pratiquer la surenchère comme quand quelqu'un n'a pas du tout l'intention d'acheter le produit intervient dans la transaction pour faire augmenter le prix pour que l'autre l'achète au prix le plus fort. L'Islam interdit également de conclure une vente alors qu'elle avait déjà été conclue avec quelqu'un d'autre. L'Islam interdit de demander en mariage une femme qui est déjà demandée. Si un homme a demandé une femme en mariage il n'est pas permis qu'un autre homme demande cette femme jusqu'à ce que soit ce mariage soit conclu entre eux ou alors que finalement il n'y ait pas d'accord entre eux. L'Islam interdit également d'entraîner une femme à détester son mari ou se quereller avec lui. Voici ces quelques hadiths qui nous le montrent:

- Selon Abou Hourayra le messager d'Allah () a dit "ne vous jalousez point, ne pratiquez point la surenchère les uns sur les autres, ne vous détestez point, ne vous tournez pas le dos et que nul d'entre vous ne vende par dessus une vente déjà conclue et soyez des frères serviteurs d'Allah". Vous voyez ceci fait partie des maladies. Les maladies dans la société. Des vices sociaux et économiques. Ces vices qui sont à l'origine de la division dans la société l'Islam l'interdit.

- Selon Abou Hourayra le Prophète () a dit "il ne fait pas partie des nôtres celui qui pousse une femme contre son mari"

- Selon Thawbane le servant du messager d'Allah () rapporte qu'il () a dit "à chaque fois qu'une femme demande le divorce à son mari sans raison l'odeur du paradis lui est interdit".

- Selon Abou Hourayra le Prophète () a dit "ne pratiquez pas la surenchère. Que nul d'entre vous ne vende par dessus la vente déjà conclue par son frère! Que nul d'entre vous ne demande une femme déjà demandée par son frère! Et qu'aucune femme ne demande à un homme qu’il divorce de sa femme afin qu'elle prenne sa place". 

Craignez donc Allah serviteurs d'Allah! Respectez les droits de vos frères!

 

 

 

 

 

Affichages : 1671

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11