Publication : lundi 24 janvier 2011

Mosquee Halluin

Sermon du : 2011/01/07

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le jour du Vendredi et son importance

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie


 

Ce jour que nous vivons, le jour vendredi est un jour grandiose. C'est un jour que beaucoup de musulmans négligent. C'est un jour parmi les jours d'Allah. Il y a en ce jour des particularités, des caractéristiques et bienfaits qu'on ne trouve pas dans d'autres jours. C'est l'Aïd de la semaine, la fête hebdomadaire, une grande devise, une occasion honorable qui se répète tous les sept jours. Allah a privilégié cette nation par ce jour. Les nations avant nous ne l'ont pas eu et notre nation l'a eu. Les juifs avaient le samedi et les chrétiens le dimanche. Il est rapporté dans les deux authentiques que le messager d'Allah (sw) a dit "nous sommes les derniers (à être arrivé sur terre) et pourtant les premiers et ceux qui devanceront le jour du jugement dernier alors qu'ils ont eu le livre (la révélation) avant nous. Et aujourd'hui (vendredi), ce jour qu'Allah leur a décrété, ils ont divergé à son propos et Allah nous a guidé vers lui et les gens nous suivent, pour les juifs c'est demain et pour les chrétiens c'est après-demain". Le prophète (sw) a dit que nous sommes les derniers c'est-à-dire les derniers chronologiquement sur terre. Les premiers c'est-à-dire dans le mérite. Ceux qui devanceront le jour du jugement dernier car il est rapporté dans d'autres hadiths que cette nation est la première à être rassemblée pour le jugement et les premiers à être jugé et les premiers à entrer au paradis. Puis il (sw) a dit "et pourtant les premiers et ceux qui devanceront le jour du jugement dernier alors qu'ils ont eu le livre (la révélation) avant nous" c'est-à-dire nous les devanceront malgré le fait qu'ils aient eu le livre avant nous. Puis il (sw) a dit "Et aujourd'hui (vendredi), ce jour qu'Allah leur a décrété, ils ont divergé à son propos et Allah nous a guidé vers lui et les gens nous suivent, pour les juifs c'est demain et pour les chrétiens c'est après-demain" Allah leur a décrété le vendredi comme il nous l'a été décrété mais ils en ont choisit un autre jour.

Dans un autre hadith le messager d'Allah (sw) a dit "le meilleur jour pour lequel le soleil peut se lever c'est le vendredi car c'est un vendredi qu'est né Adam et c'est un vendredi qu'il entra au paradis et un vendredi qu'il en sortit et l'heure de la fin du monde aura lieu un vendredi". Il faisait partie de l'enseignement du prophète (sw) qu'il honore ce jour et de le caractériser d'adorations qui le distinguent des autres jours. Le messager d'Allah (sw) lisait à la prière de l'aube du vendredi la sourate assajdah (la prosternation) et la sourate alinssane (l'homme) car ces deux sourates font référence aux évènements passés présent et futur du vendredi. Elles parlent de la création d'Adam, de jugement dernier et du rassemblement de l'humanité pour le jugement denierr et tout cela se déroule le vendredi. Il y a dans la lecture et la récitation de ces deux sourates un rappel pour la communauté des événements qui se dérouleront en ce jour afin que chaque individu se prépare pour ces événements.

O musulmans! Parmi les bénédictions de ce jour il y a le fait qu'Allah pardonne à son serviteur les péchés qu'il a commis entre les deux vendredi tant qu'il évite les grands péchés. Dans le hadith authentique le prophète (sw) a dit "les cinq prières quotidiennes ainsi qu’entre 2 vendredi et d’un Ramadan à l’autre sont un moyen d'absoudre les péchés tant que les plus grands sont évités".

Toujours parmi les bénédictions de ce jour il y a le fait que si un musulman meurt en ce jour ou la nuit du vendredi, Allah le préserve du châtiment et du supplice de la tombe si ce musulman fait partie des gens de bien et piété. L'imam Ahmed et d'autres ont rapporté un hadith doté d'une chaine de transmission authentique que le prophète (sw) a dit "quand un musulman meurt le vendredi ou la nuit du vendredi Allah le préservé des supplices de la tombe".

C'est en un jour comme aujourd'hui que le monde prendra fin. Et c'est un jour comme aujourd'hui que le jugement dernier se déroulera pour que les gens aillent soit au paradis soit en enfer. Le prophète (sw) a dit "le meilleur jour pour lequel le soleil peut se lever c'est le vendredi car c'est un vendredi qu'Adam fut créé, et c'est un vendredi qu'il est descendu sur terre et c'est un vendredi qu'il est mort et c'est vendredi qu'Allah accepta son repentir et c'est un vendredi que le jour du jugement dernier aura lieu et il n'est d'être qui ne tendent l'oreille le vendredi par crainte du jour dernier sauf les djinns et les hommes" et dans une autre version "et il n'est d'être le vendredi qui n'attend par crainte que ce soit le jour dernier".

Oui O musulmans craignez Allah et reconnaissez le droit de ce jour et sa place. Faites en sorte que ce jour se distingue des autres à travers vos actions.

Attachez vous donc le vendredi à ce qui suit:

_ Multiplier les saluts et bénédictions sur le prophète (sw) le jour du vendredi et sa nuit. Cela parce que tout le bien que notre nation est obtenu dans la vie d'ici bas et celle de l'au-delà a été obtenu par notre prophète Mohammad (sw). Il (sw) a d'ailleurs dit dans un hadith authentique "parmi vos meilleurs jours il y a le vendredi car c'est un vendredi qu'Adam fut créé et c'est un vendredi qu'il y aura le souffle (dans la trompe) et qu'il y aura le foudroîment multipliez donc vos saluts pour moi en ce jour car vos prières me sont exposées". Un homme demanda "O messager d'Allah comment seront exposés à toi nos salut quand tu ne seras que poussière?". Il (sw) répondit "Allah a interdit à la terre de dévorer les corps des prophètes".

_ Il faut également se laver, se parfumer, se brosser les dents le jour du vendredi. Choisir ses plus beaux vêtements car c'est le jour du rassemblement des musulmans et l'aîd hebdomadaire.

_ Aller à la prière du vendredi à pied si c'est possible car chaque pas qui est fait le jour du vendredi pour aller vers la mosquée assister à la prière du vendredi correspond à la récompense d'une année toute entière de jeûne et de veillée en prières. Dans un hadith le prophète (sw) a dit "celui qui se lève et se lave le vendredi, qui est matinal et arrive tôt et qui marche sans prendre de monture et s'approche le plus possible de l'imam et écoute et se tait il aura pour chaque pas fait vers la mosquée la récompense d'une année de journées en jeûne et de nuits en prières". Il faut ajouter à cela que celui qui vient tôt à la mosquée et s'occupe dans les prières, le dhikr et la lecture du coran obtient un grand bien, les anges implorent le pardon pour lui tant qu'il est à la mosquée et il est considéré en prière tant qu'il y attend la prière. Malheureusement on peut déplorer avec regret que beaucoup de gens se détournent de ce bien.

Beaucoup n'arrivent pour la prière qu'au dernier moment et d'autres n'arrivent que pour le début du prêche ou arrivent pour la fin du prêche. C'est là un constat qu'on peut faire puisque nous le voyons et nous le vivons. Au moment où le prédicateur entre à la mosquée il n'y a que quelques rangs de fidèles et dès que le prédicateur commence son prêche la mosquée à son tour commence à se remplir. Cela est sans aucun doute une grande privation et une illusion du diable le maudit et une faiblesse de l'âme. Craignez donc Allah O serviteurs d'Allah ne vous privez pas de cette grande récompense. Venez le vendredi à la mosquée le plus tôt possible et n'oubliez pas de lire la sourate la caverne. Le prophète (sw) a dit dans ce qui a été rapporté par Albayhaqi avec une chaine de transmission authentique "celui qui lit sourate alkahf le jour du vendredi il aura une lumière qui l'éclairera entre les deux vendredi" c'est un hadith authentique qui a été authentifié par nassereddine el albani et d'autres. Il y a certains savants qui ont affaiblit ce hadith en indiquant que c'est une parole authentique du compagnon Abou Said Alkhoudri et une parole prophétique sans qu'il y précise que c'est le jour du vendredi. Pas de doute qu'il y a un grand mérite à lire la sourate la caverne. Dans un hadith le prophète (sw) a dit "celui qui lit la sourate La Caverne comme elle a été révélée il aura une lumière de là où il se trouve jusqu'à la maison sacrée".

Attache-toi à la prière du vendredi et à son prêche à travers lequel on fait les éloges d'Allah et on revendique son unicité et la prophétie de son messager. Le prêche sert également à rappeler aux fidèles les jours d'Allah, de ses bienfaits et de sa satisfaction et on les met en garde contre ses interdits, son courroux et son feu. Ecoutez le prêche et se concentrer pendant le prêche et la prière est une condition pour obtenir la récompense de ce jour. Celui qui ne se tait pas et n'écoute pas c'est qu'il pratique la futilité et celui qui pratique la futilité il n'a pas de vendredi. Dans l'authentique de Mouslim le prophète (sw) a dit "celui qui fait ses ablutions et vient à la prière du vendredi et écoute et se tait il lui est pardonné ses fautes entre ce vendredi et l'autre et trois autres jours en plus et celui qui caresse le sol c'est qu'il est dans la futilité et celui qui est dans la futilité n'a point de vendredi". Cela indique que celui qui s'amuse avec sa montre par exemple ou un autre objet il est dans la futilité et celui qui est dans la futilité a perdu son vendredi.

Il n'est de religion sur terre qui oblige ses croyants et ses fidèles pendant un jour de la semaine à se rendre à la mosquée d'écouter attentivement et de se taire comme il se doit et ne pas se déconcentrer, ne pas répondre pas au salut, ne pas répondre à celui qui éternue... Ils sont tous avec l'oreille tendue comme si des oiseaux étaient posés sur leur tête et ainsi étaient les compagnons du prophète (sw). Il n'y a aucune religion qui exige cela en dehors de l'Islam pour que ses fidèles obtiennent le plus grand bien.

Fais donc attention serviteur d'Allah n'annule pas ton vendredi avec la futilité. Concentre toi avec ton cœur pour la prière du vendredi et ne parle pas pendant le prêche et ne sois pas de ceux qui sont battus par la fainéantise ou ne donnent aucune considération du prêche. Ils sont vite las de s'assoir un moment pour écouter un rappel ou un prêche et c'est pour cela qu'ils ne viennent le vendredi qu'à la fin du prêche afin de ne pas trop s'assoir dans la mosquée. Pourtant si on leur demandait de s'assoir dans un autre endroit ils pourraient s'assoir pendant des heures dans la futilité et le divertissement. Quelle plus grande privation que celle-ci?

Dans les deux authentiques le prophètes (sw) a dit "celui qui se lave vendredi du lavage rituel puis se rend (à la mosquée) dès les premières heures c'est comme s'il avait donné en offrande un chameaux, et celui arrive après c'est comme s'il avait donné une vache, et celui arrive au troisième moment c'est comme s'il avait donné bélier cornu et celui qui arrive au quatrième moment c'est comme s'il avait donné une poule et celui qui arrive au cinquième moment c'est comme s'il avait donné un œuf et lorsque l'imam arrive les anges, eux aussi, assistent et écoutent" et dans une autre version "les anges referment les registres et écoutent le rappel". Les savants ont divergé à propos de ces moments indiqués dans les hadiths et à partir de quel moment précis chaque tranche horaire commence. Certains ont dit le premier commence au moment du Doha c'est-à-dire dès que le soleil s'est bien levé de l'horizon et le dernier moment prend fin dès que l'imam arrive. D'autres (comme les malékites et certains chafé3ites) ont dit que, les moments dans le hadith indiquent des instants courts, le premier selon eux correspond au zénith du soleil (qui est aussi le début de l'horaire de prière) et le dernier se termine au moment de la sortie de l'imam pour le prêche. Les érudits disent à propos de ce hadith puisque le vendredi est pour la semaine ce qu'est l'Aïd est pour l'année et puisque l'Aïd Eladha comprend prière, sacrifice et offrande et que le vendredi est un jour de prière sans sacrifice ni offrande, Allah a fait que l'empressement vers la mosquée et le fait de s'y rendre tôt ce jour là est l'équivalent aux offrandes. Celui qui s'y rend dès les premières heures c'est comme s'il avait acheté un chameaux puis le distribue aux pauvres. Attachez vous donc à ces grandes récompenses et voyez donc la différence qu'il y a entre l'offrande de celui qui arrive aux premières heures et celui qui arrive au dernier moment. Celui qui arrive au dernier moment c'est comme s'il offrait un œuf. A toi de voir ce que tu choisiras! S'il t’arrive un jour un événement qui t'empêche d'arriver aux premières heures attache toi au mois à faire partie de ceux qui offrent une vache ou au minimum encore une poule mais si tu es toujours de ceux qui n'offrent qu'un œuf il n'y a pas de doute que cela est une privation. Par contre si le prédicateur est déjà là lorsque tu arrives tu n'auras même pas pu avoir la récompense de celui qui offre un œuf.

 

 

2ème Partie

 

Voici quelques mises au point que nous devons écouter attentivement et mettre en application.

1) D'abord si tu arrives et que l'imam est déjà en train de faire son sermon ne t'assois pas avant de prier deux unités de prières. Le messager d'Allah (sw) a dit "si l'un d'entre vous entre à la mosquée et l'imam fait son prêche qu'il ne s'assoit pas avants d'avoir fait deux unités de prières" et dans une version "qu’ils les écourtent".

2) Deuxièmement il n'est pas permis de voyager le jour du vendredi à partir du moment du zénith pour ceux qui doivent assister à la prière du vendredi c'est-à-dire les hommes et il est déconseiller de voyager avant le zénith sauf s'il a l'intention d'assister à l'office du vendredi en chemin.

3) Ne rompt pas les rangs si tu arrives en retard car le prophète (sw) a vu un homme rompre les rangs et il (sw) lui a dit "assieds toi car tu fais du tort et tu arrives en retard".

4) Il n'y a pas de prières surérogatoires connues avant la prière du vendredi mais il est recommandé de multiplier les prières facultatives de manière générale avant l'arrivée de l'imam. Quand à la prière surérogatoire après le vendredi il y en a quatre ou deux.

Des savants ont recommandé d'en prier deux si on les fait chez soi et d'en faire quatre lorsqu'on les fait à la mosquée pour qu'il n'y ait pas de confusion et que les gens croient qu'en priant deux on prie finalement la prière de Dohr. C'était ce que faisait ibn Omar.

5) Il est rapporté dans les deux authentiques que le prophète (sw) a dit "il y a un moment le jour du vendredi si le serviteur est debout en train de prier pendant ce moment et qu'il demande quelque chose à Allah, il le lui donne". Attache-toi donc à implorer Allah pendant ce moment. Les savants ont divergé à propos de ce moment. Par rapport aux textes authentiques on peut dire qu’il y a deux opinions probables. La première c'est après que l'imam monte sur le minbar et qu'il s'y assoit jusqu'à ce qu'il termine la prière. La preuve de cette opinion c'est ce qui est rapporté dans l'authentique de Mouslim quand on demanda au messager d'Allah (sw) ce moment il répondit "c'est entre le moment où s'assoit l'imam sur le minbar et le moment ou la prière prend fin". La deuxième opinion consiste à dire que ce moment c'est après la prière de Alassar puisqu'il est aussi rapporté que le prophète (sw) a dit "le jour du vendredi c'est 12 moments et il y un moment où l'individu demande quelque chose, Allah le lui donne cherchez la donc aux derniers moments après l'Assar". Ces deux opinons sont probables et il n'y aucune contradiction à dire que ce sont deux moments l'un quand l'imam monte sur le minbar jusqu'à ce qu'il termine sa prière et le deuxième après l'Assar. Multiplie donc le jour du vendredi les invocations pour toi et pour tes frères musulmans. En effet la situation des musulmans aujourd'hui demande à ce qu'on invoque Allah de manière sincère. Des invocations qui sortent d'un cœur de manière sincère et qui souffre de voir les musulmans en cette situation.

6) Il est déconseillé de jeûner le vendredi exclusivement ou veiller exclusivement la nuit du vendredi. Le prophète (sw) a dit "ne veillez pas exclusivement la nuit du vendredi sans les autres nuits et ne jeûnez pas le jour du vendredi exclusivement sans d'autres jours sauf si c'est un jeûne que l'un d'entre vous a l'habitude de jeûner". Dans un autre hadith le prophète (sw) a dit à une de ses épouses alors qu'il la trouvé jeûnant le vendredi "as-tu jeûné hier?" elle dit "non". Puis il (sw) lui demanda "as-tu l'intention de jeûner demain" elle répondit "non" il (sw) lui dit alors "alors rompt ton jeûne".

7) Voici ce hadith qui nous a été rapporté par Alboukhari dans son authentique selon Sahl Ibn Saad سهل بن سعد "il y avait parmi nous une femme qui avait un petit terrain sur lequel elle plantait du سلق silq de la blette (c'est une plante dont on mage les feuilles). Chaque vendredi cette femme avait l'habitude de prendre des feuilles de cette plante et elle les mettait dans un récipient et elle y ajoutait une poignée d'orge qu'elle faisait moudre. Et le سلق la blette prenait la place de la viande. Après la prière du vendredi Nous la saluions et elle nous donnait ce repas que nous mangions et nous espérions que le jour du vendredi arrive vite pour avoir ce repas". Dans une autre version "et nous ne faisions notre sieste ni ne mangions qu'après la prière du vendredi".

Alhafidh Ibn Hajar en commentant ce hadith a indiqué "il est recommandé de se rapprocher d'Allah à travers le bien même quand c'est quelque chose d'insignifiant". Il ajoute "cela montre aussi comment les compagnons étaient dans le besoin et qu’ils se satisfaisaient du peu qu'ils avaient. Et cela montre comment était leur priorité dans l'application des actes d'adoration puisqu’ils ne faisaient leur sieste ni ne prenaient leur repas qu'après la prière du vendredi et ils faisaient cela parce qu'ils venaient à la mosquée tôt".

 

Affichages : 2219

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11