Publication : vendredi 8 octobre 2010

Sermon du : 2010/10/08

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La première connaissance à acquérir :  لا إله إلا الله  (suite)


Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie


L'imam Tirmidhi rapporte qu'Anas Ibn Malik a dit "j'ai entendu le Prophète () dire: O fils d'Adam si tu viens à moi avec des péchés de la taille de la terre mais sans rien m'associer je viendrais à toi avec un pardon de la taille de la terre".

Nous continuons aujourd'hui à parler du mérite de la ilaha illallah la parole du tawhid. Cette parole qui est un moyen pour qu'Allah efface tous les péchés quand bien même ces péchés seraient de la taille de la terre. "Si tu viens à moi avec des péchés de la taille de la terre mais sans rien m'associer je viendrais à toi avec un pardon de la taille de la terre". La condition est tout de même de ne pas pratiquer d'association à Allah qu'elle soit minime ou majeure apparente ou cachée. Et ne peut être préservé de cela que ceux qu'Allah préserve. C'est celui qui a un cœur pur qui en est préservé. Allah a dit "le jour où ni les richesses ni les enfants ne seront d'aucune aide sauf ceux qui viennent à Allah avec un cœur pur". L'érudit Ibn Alqayyim a dit à propos de ce hadith "il sera pardonné aux gens de la pure et exclusive unicité qui ne l'ont ni altéré ni mélangé à l'idolâtrie et il ne sera pas pardonné à ceux qui ne sont pas ainsi". Si l'unificateur (celui qui proclamait l'unicité d'Allah sans pratiquer aucune sorte d'idolâtrie), rencontre son seigneur avec des péchés de la taille de la terre Allah l'accueille avec un pardon de la taille de la terre. Cela ne se fait que pour le véritable unificateur qui ne pratique aucune sorte d'association à Allah et qui n'a pas un manque dans son unicité. En effet aucun péché ne subsiste à la véritable unicité qui n'est atteinte qu’aucune sorte d'association à Allah. Cela parce que cette unicité implique ce qui suffit en crainte d'Allah, en piété, en vénération, espoir en lui pour se purifier des pêchés quand bien mémé ils seraient de la taille de la terre.

Dans ce hadith on comprend la grande récompense réservée au Tawhidi (l'unicité), la miséricorde divine, sa générosité. Il y a également dans ce hadith une réponse à la secte des khawarij qui rendent mécréant le musulman pour avoir commis un péché. Tout comme c'est une réponse à la secte des mo3tazilah qui prétendent qu'il y a un statut entre les deux statuts de croyance et mécréance. Ils disent celui qui commet un grand péché n'est ni croyant ni mécréant, il est entre les deux. Quant aux gens de la sounnah et de la jama3a ils disent celui qui commet un grand péché on ne peut ni lui enlever son titre de croyant ni le lui donner complètement mais on dit il est croyant pécheur ou il est croyant par sa foi et pervers par son péché. Vient prouver ce que nous disons le livre d'Allah, la Sounnah et le consensus des savants. Selon abdollah Ibn Mas3oud "lorsque le Prophète () fit son voyage nocturne et son ascension, Allah lui a donné trois choses: les cinq prières, les derniers versets de sourate Al-Baqara et il lui fut accordé que tous les membres de sa communauté il leurs sera pardonné tant qu'ils n'associent point" (rapporté par Mouslim). L'imam Ahmad, Ibn Majah et Tirmidhi rapportent qu'Anas Ibn Malik a dit "le Prophète () a lu ce verset "c'est lui qui est le plus digne d'être craint et c'est lui qui détient le pardon" et il a dit: votre seigneur a dit je suis le plus digne d'être craint il ne peut donc y avoir avec moi de divinité celui donc qui se préservé de m'associer une divinité je suis digne de leur donner mon pardon". Dans un autres verset "ceux qui ont la foi et ne voilent pas leur foi d'injustice ce sont eux qui ont la sécurité et qui sont les bien guidés" Ibn Kathir, dans son exégèse a dit "ceux qui sont sincère dans leur adoration et qui n'associe rien ni personne à Allah ont la sécurité, ils sont protégés le jour du jugement dernier et ils sont sur le droit chemin, ils sont guidés dans la vie d'ici bas ». Le compagnon IBn Mas3oud a dit "lorsque fut révélé ce verset les compagnons dirent: et qui d'entre nous n'est pas injuste". Ils comprirent de l'injustice dans le verset l'injustice dans son sens général. Le messager d'Allah () leur dit "ce n'est pas de cela dont il s'agit dans ce verset n'avez vous pas entendu que Loqman a dit: l'idolâtrie est certes une grande injustice". Le Prophète () leur expliqua donc qu'il s'agissait de l’injustice. L'érudit de l'Islam (Ibn Taymiyah) a dit "les compagnons avaient compris du verset que la condition du verset c'est de ne pas être injuste envers soi-même et cette sorte d'injustice touche la plupart de gens, ils comprirent donc qu'il n'y aurait ni sécurité ni guidée pour ceux là. Le Prophète () leur montra à travers le livre d'Allah que l'injustice dont il s'agissait ici c'est associer à Allah. Ceux donc qui se préservent de cette injustice sont les biens guidés et ont la sécurité. Ils sont également les gens choisis et établis par Allah puisqu'Allah dit: "ensuite nous fîmes héritiers du livre ceux de nos serviteurs que nous avons choisis, il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes d'autres qui se tiennent sur une voie moyenne et d'autres avec la permission d'Allah devancent tous les autres par leurs bonnes actions telle est la grâce infinie". Puis Ibn Taymiyah continu et dit "ce dernier verset nous montre qu'il y a plusieurs sortes d'injustice, une injustice envers soi-même, une injustice envers les autres et une injustice envers Allah. L'injustice envers Allah est la plus grande et plus grave et c'est d'elle qu'il s'agit dans le premier verset. Cela ne veut pas dire que celui a commis les autres injustices n'aura pas de compte à rendre pour elles. Allah a dit: "celui donc qui pratique un bien du poids d'un atome le verra et celui qui commet un mal du poids d'un atome le verra". Abou Bakr demanda au Prophète () à propos de ce verset: qui d'entre nous jamais commis un mal! Le Prophète () lui répondit: O Abou Bakr n'es-tu pas durant ta vie touché par les épreuves, la tristesse et les problèmes? C’est cela qui vous compensera (c'est-à-dire qui compensera le mal que vous avez commis car cela est un moyen d'effacer les péchés)".

Ensuite Ibn Taymiyah rajoute "celui donc qui est préservé des trois injustices c'est-à-dire l'idolâtrie, l'injustice envers les gens et l'injustice envers soi-même il aura la sécurité et la protection la plus complète et la guidée la plus vaste quant à celui qui n'aura pas su se préserver de l'injustice envers soi-même tant qu'il n'associe point il aura la sécurité et la guidée dans le sens où il entrera au paradis comme cela lui fut promis mais sa sécurité et sa guidée ne seront pas complète, il sera atteint par la peur mais il finira par entrer au paradis. Allah a d'ailleurs dit "ensuite nous fîmes héritiers du livre ceux de nos serviteurs que nous avons choisis, il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes d'autres qui se tiennent sur une voie moyenne et d'autres avec la permission d'Allah devancent tous les autres par leurs bonnes actions telle est la grâce infinie". "Les héritiers du livre ceux de nos serviteurs que nous avons choisis" il s'agit de la communauté du Prophète Mohammad () c'est la nation de ceux qui ont répondu au Prophète (). "Il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes" c'est-à-dire ceux qui commettent certains péchés sans pour autant pratiquer de l'idolâtrie. "D’autres qui se tiennent sur une voie moyenne" ce sont ceux qui pratiquent leurs obligations évitent les interdits mais il ne pratique pas ce qui est simplement recommandé et n'évite pas ce qui est déconseillé. "D’autres avec la permission d'Allah devancent tous les autres par leurs bonnes actions" ils devancent les autres et accourent pour accomplir le bien. Le verset nous indique qu'Allah a établit tous ces gens quand bien même ils ont des degrés. Ils ont tous une part de ce livre saint dans sa connaissance, sa pratique et l'étude de son sens. Enfin Allah explique qu'à la fin la récompense est pour toutes ces catégories "ils entreront dans des jardins d'Eden". Allah les a tous associé dans l'entrée au paradis. Ces trois parties font donc tous parties du groupe sauvé avec la permission d'Allah. Et c'est l'avis d'une partie des Compagnons tel que Omar, Othman, Abou Said alkhoudri, Aicha etc..." C'est ce qu'Ibn Taymiyah a dit dans son livre le tafsir dans l'introduction.

Dans les deux authentiques selon 3odabah Ibn Assamit le Prophète () a dit "celui qui atteste qu'il n'y a aucun dieu sauf Allah l'Unique nul associé à Lui et que Mohammad est son serviteur et envoyé et que Aïssa (‘Issa) est aussi son serviteur et messager et sa parole qu'Allah a donne à Maryam et que le paradis est vérité ainsi que l'enfer Allah le fera entrer au paradis en fonction de ses actions".

Nous comprenons de ces textes qu'il n'y a ni bonheur ni succès que dans l'unicité et que le bien de la vie d'ici bas et celui de l'au-delà fait partie des bénéfices de l'unicité et son mérite. Nous comprenons aussi que le pardon des péchés et l'absolution des mauvaises actions fait partie des conséquences du Tawhid. Il fait aussi partie des mérite du Tawhid que c'est la plus grande des causes de l'allègement des épreuves de la vie d'ici bas et un moyen de repousser les sanctions des deux demeures. Il empêche également l'éternité en enfer s'il y a dans le cœur la foi ne serait ce que du poids d'un atome. Le Prophète () a dit "ne restera pas enfer celui qui a ne serait ce que le poids d'un atome de foi dans son cœur". Le Tawhid sincère s'il réside dans le cœur empêche l'individu d'entrer en enfer. Toujours parmi les bienfaits du Tawhid et ses mérites c'est que l'individu a droit a la guidée complète et à la sécurité dans la vie d'ici bas et celle de l'au-delà. Le Tawhid est aussi le seul moyen d'accéder à la satisfaction d'Allah et sa récompense et que les plus heureux des gens qui auront droit à l'intercession du Prophète () ce sont qui disent la ilaha illallah de son cœur et de manière sincère. Il faut aussi savoir que tous les actes sont suspendus, ils ne sont acceptés ni considérés comme complets et ne sont récompensés que si l'individu a le Tawhid, l'unicité. Plus sa sincérité et son Tawhid se renforcent plus ses actes se parachèvent et sont acceptés par Allah. Le Tawhid facilité à l'individu la pratique du bien et l'abandon du blâmable. Le Tawhid allège les difficultés qui pourraient atteindre l'individu et minimise les souffrances. Le Tawhid libère l'individu du joug des hommes et de sa dépendance des autres et de ses peurs ou de ses espoirs qui dépendent d'eux. C'est là la véritable puissance et le véritable honneur. L'individu sera ainsi un adorateur sincère d'Allah. Il n'adorera que lui, ne craindra que lui, n'espérera que de lui, ne se soumettra qu'à lui et ainsi son succès se parachève et il a accès à la réussite.

 


2ème Partie


O musulmans Allah a dit "Ibrahim était certes un guide parfait, il était soumis à Allah voué exclusivement à Lui et il n'était point du nombre des associateurs, il était reconnaissant pour ses bienfaits et Allah l'avait élu et guidé vers un droit chemin". Dans ce verset Allah nous donne les caractéristiques d’Ibrahim qui sont en même temps les objectifs du Tawhid. Tout d'abord Allah le décrit comme étant "Ibrahim était certes un guide parfait" il était un guide, un modèle dans le bien. Il avait les qualités de la "perfection" dans la science et il avait en même temps plusieurs qualités que les autres ont mais pas toutes. Le deuxième critère "soumis à Allah". Il était soumis à Allah c'est-à-dire assidu dans son obéissance à Allah. Le troisième critère "voué exclusivement à Lui" c'est-à-dire celui qui va vers Allah et qui se détourne de tout ce qui s'y oppose. Il était donc un unificateur qui accourait vers Allah et ne faisait point partie des idolâtres. Il s'est dissocié des idolâtres à travers la langue, le cœur et les actes. Il a dénoncé leurs pratiques, leurs fausses divinités, brisé leurs idoles et a enduré dans toutes ses épreuves dans son appel au Tawhid. Le quatrième critère "il était reconnaissant pour ses bienfaits". Il faut savoir que la reconnaissance pour les bienfaits est bâtit sur trois piliers :

Le premier pilier reconnaitre le bienfait que nous possédons, ne pas le nier.

Le deuxième faire la relation entre ce bienfait et celui qui nous en a comblé.

Le troisième c'est utiliser ce bienfait dans ce qui satisfait Allah.

L'individu n'est reconnaissant qu'avec ces trois piliers.

Enfin pour terminer écoutons la grandeur de ce Tawhid, cette unicité, la grandeur de cette religion ainsi que la gradeur de la soumission à Allah et les relations qui lient le dernier des hommes au premier. Qu'est-ce qui te lie avec les Prophètes et les hommes pieux et sincères. L'Imam Razi a dit "le croyant trouve à travers l'attestation de foi la paternité de Ibrahim puisqu'Allah dit: "c'est la religion de votre père Ibrahim". Toi en disant la ilaha illallah Mohammadoune rassouloullah il n'y aucune divinité hormis Allah et Mohammad est son messager tu deviens un des enfants de Ibrahim qui est le père de tous les Prophètes. Ce n'est pas un lien de sang mais religieux. Et toujours en disant cette parole tu accède à la maternité des épouses du Prophète () Allah a dit: "et ses épouses sont vos mères". Et tu accèdes à la fraternité des croyants du début de la vie jusqu'à la fin. Allah a dit "les croyants ne sont que frères". Tu obtiens le fait que les Prophètes demandent pardon pour toi. Allah dit, en s'adressant au messager () "et demande pardon pour ton péché ainsi que celui des croyants et des croyantes". Le Prophète Mohammad () et les autres Prophètes demandent pardon. Tu obtiens également la demande de pardon des anges. Allah en parlant des anges dit "et ils demandent pardon pour ceux qui ont la foi ils disent au seigneur tu englobes toutes choses de ta miséricorde et de ta science pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent ton chemin et protège les du châtiment de la Géhenne, seigneur fais les entrer dans des jardins d'Eden que tu leur a promis ainsi que les pieux parmi leurs pères, leurs épouses et leur progéniture. Tu es certes Le puissant le sage et préserve les des mauvaises actions et ceux que tu préserves de leurs mauvaises actions c'est que tu leur a fais miséricorde". C'est donc l'adoration des anges qui est à ton service. Toujours avec ta foi et ton attestation de foi tu obtiens l'intercession du meilleur intercesseur dans cette vie et celle de l'au-delà. Il () a dit "mon intercession sera pour ceux qui ont commis les grands péchés parmi ma communauté".

 

Affichages : 1495

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11