Publication : vendredi 28 mai 2010

Sermon du : 2010/05/14

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le droit des parents

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

Après avoir parlé du droit d'Allah et de son messager (sw), nous allons aujourd'hui parler du droit des parents. Les droits des parents viennent juste après le droit d'Allah et celui du messager d'Allah (sw).

Le droit des parents est un droit immense et important. Ce droit fait partie des meilleures adorations et obéissances envers le seigneur des cieux et de la terre.

Allah a relié le respect des parents à l'unicité d'Allah et son adoration. Il dit dans le saint coran "et ton seigneur a décrété: n'adorez que Lui et soyez bons envers vos parents". Dans un autre verset "adorez Allah et ne lui associez rien et soyez bons envers vos parents". Dans un autre verset "nous avons pris l'engagement des enfants d'Israël afin qu'ils n'adorent qu'Allah et qu'ils soient bons envers leur parent".

Le respect des parents et la bienfaisance à leur égard fait partie des meilleures adorations et c'est une des actions les plus aimées du seigneur des cieux et de la terre. Dans les deux authentiques le compagnon Ibn Mas3oud disait "j'ai demandé au messager d'Allah (sw): quelles actions sont les plus aimées par Allah? Il répondit: la prière à l'heure! J’ai alors demandé: et ensuite? Il (sw) dit: le respect des parents. J’ai alors répété: et ensuite? Il (sw) dit: le combat dans le sentier d'Allah." Le prophète (sw), dans ce hadith, a placé le respect des parents avant le jihad dans le sentier d'Allah.

Donc le meilleur moyen de se rapprocher d'Allah après l'unicité et après la prière à l'heure, c'est le respect aux parents. En effet le respect des parents est un moyen d'entrer au paradis et de se préserver de l'enfer. Dans l'authentique de Mouslim le prophète (sw) a dit "qu'il périsse! Qu'il périsse! Qu'il périsse!" On lui demanda "de qui s'agit-il O messager d'Allah!" Il (sw) dit "celui qui a encore un de ses parents ou tous les deux a un âge avancé et qu'il ne rentre pas au paradis". C'est-à-dire qu'il avait une grande occasion d'entrer au paradis en étant bon avec ses parents âgés mais il ne la pas saisit.

O toi qui implore Allah quotidiennement pour qu'il bénisse ton délai de vie et qu'il te soulage de tes peines, sache que la clé de tout ceci est entre tes mains mais tu l'ignores. Si tu veux qu'Allah te donne des subsistances en abondance, qu'il bénisse ton délai de vie, qu'il te soulage de tes peines sois bon envers tes parents. Dans les deux authentiques le messager d'Allah a dit "trois personnes qui vivaient dans les nations avant vous sont partis en voyage. Lorsque la nuit arriva ils se réfugièrent dans une grotte pour y dormir. Au matin ils se rendirent compte qu'un éboulement de roches avait bouché l'entrée. Ils dirent: rien ne peut nous sauver sauf si nous invoquons Allah à l'aide de nos bonnes œuvres accomplies pour Lui. Et l'un d'entre eux a dit: O mon seigneur j'avais des parents très âgés et je ne donnais jamais de lait à quiconque de ma famille avant de le leur avoir donné pour qu'il s'en abreuve. Un jour j'ai tardé avant de rentrer chez moi et lorsque je suis revenu ils s'étaient endormis et je leur ai ramené leur lait et j'ai attendu qu'ils se réveillent et je n'ai pu leur servir ce lait qu'au matin. O mon seigneur si j'ai accomplit cet acte pour toi soulage nous de cette peine. La roche qui bouchait le passage a bougé mais ce n'était pas assez pour qu'ils puissent sortir jusqu'à ce que les deux autres individus invoquent Allah avec leurs bonnes œuvres et enfin ils purent sortir".

Le respect des parents c'est le chemin qui mène au paradis, c'est une cause d'obtention de la réussite dans la vie d'ici bas et celle de l'au-delà. Un homme s'est rendu auprès du messager d'Allah (sw) et il lui dit "o messager d'Allah! Je veux combattre dans le sentier d'Allah!" Il (sw) lui dit "as-tu une mère?" Il répondit "oui". Le prophète (sw) lui dit alors "attache toi à ses pieds car c'est là que se trouve le paradis" (une façon de lui dire de rester avec sa mère et de bien s'occuper d'elle).

Tu te demandes peut-être comment respecter les parents et comment être bon envers eux?

_Leur obéir tant qu'ils ne nous commandent pas l'interdit.

_Être joyeux lorsqu'ils nous demandent ou ordonnent quelque chose.

_Les saluer et leur embrasser la main et la tête.

_Leur faire de la place lorsqu'ils veulent s'assoir et lorsqu'on s'assoit en leur présence le faire avec respect.

_Les aider dans leurs tâches.

_Répondre à leur appel rapidement.

_S'éloigner de tout ce qui peut les énerver et éviter la polémique en leur présence.

_Marcher derrière eux et pas devant eux.

_Ne pas commencer à manger avant eux sauf s'ils le permettent.

_Leur demander l'autorisation lorsqu'on veut rentrer ou sortir de la maison.

_Leur faire le rappel d'Allah, leur apprendre, les inciter au bien et les dissuader de faire le mal s'ils sont ignorants. Mais cela doit se faire dans le respect, avec douceur et compassion. C'est ce que le coran nous enseigne à travers le récit d'Ibrahim lorsqu'il s'adressait à son père idolâtre dans le respect en lui disant "O mon père" et lorsque son père le rejeta il lui dit "paix à toi j'implorerai pour toi le pardon".

_Préserver l'image des parents et cela en surveillant nos fréquentations et en étant bons. En effet l'enfant, garçon ou fille, s'il dévie il fait du tort à ses parents, à leur image et leur honneur.

_Ne pas les blâmer ou les brutaliser.

_Faire ce qui les réjouit même quand ils ne le demandent pas.

_Multiplier les invocations de leur vivant et après leur mort. Respecter ses parents se fait donc lorsqu'ils sont vivants et lorsqu'ils sont morts. Quelqu'un qui pour une raison ou une autre n'aura pas su respecter ses parents de leur vivant, tant que lui est vivant il peut toujours rattraper le temps perdu en invoquant Allah pour eux. Un homme de la tribu des Bani Salama est venu auprès du messager d'Allah (sw) et lui a dit "O messager d'Allah! Me reste-t-il une quelconque manière d'être bon envers mes parents après leur mort?". Le prophète (sw) lui dit "oui en priant pour eux (c'est-à-dire en invoquant pour eux), en demandant pardon pour eux, en remplissant à leur place les engagements qu'ils ont pris, en renforçant les liens de parenté, en honorant leur amis". Dans un autre hadith le prophète (sw) a dit "quand le fils d'Adam meurt ses actes prennent fin sauf dans trois choses. Une aumône continue, une science utile ou un enfant pieux qui invoque Allah pour lui".

 

 

 

2ème Partie

Si le respect des parents fait parties des meilleures adorations et obéissances à Allah, alors inversement la désobéissance et le non-respect aux parents fait partie des plus grands péchés et des interdits les plus graves.

Dans les deux authentiques le prophète (sw) a dit "ne voulez-vous pas que je vous indique les plus grands des péchés?" Ils dirent "si O messager d'Allah!" il (sw) leur dit "associer à Allah et le non-respect des parents" il (sw) était allongé et à ce moment il s'est assis et a dit "et le faux témoignage! Et le faux témoignage! Et le faux témoignage" les compagnons rapportent "il n'a cessé de le répéter jusqu'à ce que nous nous disions si seulement il arrêtait tellement nous avions de la peine pour lui".

Associer est le plus grand péché. Allah ne pardonne pas à la personne qui est morte en ayant commis ce péché sans se repentir. Vient juste après ce péché la désobéissance aux parents et le non-respect envers eux. O toi qui prétends être musulman! Toi qui a laissé pousser ta barbe et qui prétend suivre la sounnah! Sache avec certitude qu'Allah n'accepte de toi aucun acte tant que tu désobéis à tes parents. Dans un hadith jugé bon par Albani le prophète (sw) a dit "il y a trois personnes, Allah n'acceptera d'eux ni piliers ni sounnah, celui qui désobéit à ses parents, celui qui pratique l'ostentation et celui qui traite de mensonge le destin". Ibn Abbas disait "il y a trois versets qui ont été révélés accompagnés de trois autres versets, chacun d'entre eux n'est valable que si il est accompagné de l'autre. Le premier c'est celui qui dit: "obéissez à Allah et à son messager". Celui qui obéit à Allah sans obéir au messager son obéissance à Allah n'est pas valable. Le deuxième c'est celui qui dit: "accomplissez la prière et pratiquez les bonnes œuvres" Celui qui prie mais refuse de s'acquitter de la zakat cela n'est pas accepté de lui. Le troisième verset c'est celui qui dit: "Sois reconnaissant envers moi et tes parents" celui, donc, qui est reconnaissant envers Allah sans l'être pour ses parents cela n'est pas accepté de lui".

Il y a beaucoup de façon de désobéir aux parents ou leur manquer de respect, en voici quelques unes.

_Les faire pleurer ou les attrister pas la parole ou les actes.

_Les réprimander ou hausser la voix face à eux. Le coran nous dit clairement "ne leur dites point Ouf! et ne les réprimandez point mais dites leur des paroles honorables".

_Refuser leurs ordres.

_Tirer les traits du visage en leur présence ou froncer les sourcils ou les regarder de travers.

_Leur donner des ordres. Et c'est là un signe de la fin des temps. le prophète (sw) a dit en parlant des signes précurseurs de la fin du monde "que l'esclave mette au monde sa propre maîtresse" c'est-à-dire que l'enfant devienne le maître et que les parents soient à leur service.

_Critiquer les repas qui ont été préparés par la mère car critiquer sa nourriture revient à la critiquer elle.

_Refuser ou arrêter de les écouter.

_Les mépriser ou les rabaisser devant les gens.

_Les insulter. Un jour le prophète (sw) a dit "parmi les plus grands péchés c'est d'insulter ses propres parents". Les compagnons se sont étonnés et ont dit "mais comment quelqu'un pourrait insulter ses parents?!" Il (sw) leur dit "quand l'individu insulte le père d'un autre c'est comme s'il insultait son propre père et quand il insulte la mère d'un autre c'est comme s'il insultait sa propre mère". Ici il est fait référence à celui qui insulte ses parents indirectement alors que doit-on dire de celui qui les insulte directement?

_Provoquer des problèmes en leur présence soit dans la fratrie ou avec l'épouse ou autre.

_Rabaisser leur image en déviant.

_Ramener des choses interdites au foyer sans qu'ils le sachent comme des films illicite ou des images dénudées etc...

_Rester longtemps en dehors de la maison sans leur autorisation.

_Les violenter.

_Espérer leur mort.

_Être avare et radin à leur égard et pratiquer la vanité et l'ostentation face à eux en leur rappelant le bien qu'on leur a fait.

_Les placer en maison de retraite. Parmi les histoires qui peuvent nous attrister dans ce domaine c'est une histoire que j'ai lu c'est l'histoire de quelqu'un qui a marié ses enfants et les a fait vivre dans sa grande demeure et chacun avait son appartement avec son épouse. Les épouses ont convaincu leurs maris de ramener ce père en maison de retraite, car il avait atteint un âge avancé, plus de quatre vingt dix ans, il était devenu aveugle et il perdait souvent la raison. Ils l'ont donc ramené et fait croire aux responsables de l'hospice que c'est une personne qu’ils ont trouvé dans la rue. Le responsable leur a demandé un numéro de téléphone pour les prévenir en cas de mort. Puis le vieil homme a retrouvé la raison et il a appelé ses enfants en disant: ramène moi de l'eau je veux faire mes ablutions. On l'informa alors qu'il était en maison de retraite. Il demanda depuis combien de temps il était là et on l'informa. On lui décrivit les hommes qui le ramenèrent et il dit: ce sont mes enfants. Puis il leva les mains en disant: O mon seigneur prive les du paradis comme ils ont mal agit envers moi. Puis il fit rédiger un testament dans lequel il demanda à ce que soit légué sa maison et tout ce qu'il possède à cet hospice. Cet homme ne put supporter longtemps ce choc et il mourut peu de temps après. L’hospice contacta les enfants et ils sont venus contents de pouvoir partager l'héritage. On les informa qu'il n'avait plus droit à leur demeure et qu'ils devaient en sortir. C'est là une privation terrestre avant la privation de l'au-delà.

Enfin nous devons tous savoir que le respect des parents est un fruit qu'on récolte sur terre avant l'au-delà ainsi que le non-respect des parents. Dans un hadith authentique le prophète (sw) a dit "deux péchés, Allah sanctionne ceux qui les commettent sur terre avant l'au-delà, l'injustice et le non-respect des parents".

Le respect des parents est une dette et leur non-respect en est une aussi. Le respect des parents est une dette dans le sens où tu goûteras à ce bienfait avant ta mort et le non-respect en est une aussi dans le sens ou tu verras les conséquences de ton acte avant ta mort.

 

Affichages : 2017

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11