Publication : mardi 4 mai 2010

Sermon du : 2010/02/26

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon :  L’unicité d’ALLAH

 

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leurs authentiques dans le hadith de mou3adh Ibn Jabal qu'il a dit "j'étais en compagnie du messager d'Allah (r) sur un âne et le messager (r) a dit connais-tu les droits qu'Allah a sur ses serviteurs et les droits d'Allah sur ses serviteurs. Mou3adh dit "Allah et son messager savent mieux". Le Prophète (r) dit "le droit qu'Allah a sur ses serviteurs c'est qu'ils l'adorent et ne lui associent en rien et le droit que les serviteurs ont sur Allah c'est qu'il ne les châtiera point tant qu'il ne lui associe en rien". Mou3adh Ibn jabal était à cette époque un jeune homme et dans ce récit il était derrière le Prophète (r) sur un âne et le messager d'Allah (r) lui a donné ces informations très importantes, le droit d'Allah sur serviteurs et le droit des serviteurs sur Allah. Puis Mou3adh dit "O messager puis-je informer les gens de ce que tu viens de me dire?". Il (r) lui dit "ne les informe pas car ils risqueraient de ne compter que sur cette promesse". Dans une autre version, Mou3adh a informé de ce hadith juste avant sa mort de peur qu'il ne soit dans le péché s'il ne transmet à personne cette parole. Le droit d'Allah sur ses serviteurs c'est qu'ils l'adorent sans rien lui associer. Avant de parler du droit divin, nous devons commencer par connaître Allah. Il n'est raisonnable de rendre un droit qu'en connaissant celui à qui revient ce droit. Qui est donc Allah à qui nous devons rendre ce droit? La réponse à cette question se trouve dans le Coran et la Sounnah. Le premier à avoir attesté de l'unicité d'Allah c'est Allah lui-même lorsqu'il dit "Allah a attesté qu'il n'y a aucune divinité digne d'âtre adoré en dehors de lui ainsi que les anges et ceux doués de science, le mainteneur de la justice point de divinité en dehors de lui le puissant le sage". Allah a donc attesté avant quiconque qu'il n'y a aucune divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah. Et le messager d'Allah (r) est celui qui connait le mieux son seigneur.

Pour répondre à tous ceux qui demandent qui est Allah, Allah leur répond "Allah point de divinité à part lui, le vivant, celui qui subsiste par lui-même. Ni somnolence ni sommeil ne le saisisse. À lui appartient tout ce qui est dans les cieux et la terre. Qui peut intercéder auprès de lui sans sa permission. Il connait leur passé et leur futur. Et de sa science, ils n'embrassent que ce qu'il veut. Son trône déborde les cieux et la terre, dont la garde ne lui coûte aucune peine. Et il est le très haut le très grand".

Voilà qui est Allah. Et toujours pour répondre à ceux qui se demandent qui est Allah, Il répond et dit "c'est lui Allah. Nulle divinité autre que lui, le connaisseur de l'invisible tout comme du visible. C'est lui le tout-miséricordieux, le très miséricordieux. C'est Lui Allah, nulle divinité autre que Lui, le souverain, le pur, l'apaisant, le rassurant, le prédominant, le tout puissant le contraignant, l'orgueilleux. Gloire à Allah il transcende ce qu'ils lui associent. C’est lui Allah le créateur celui qui donne un commencement à toute chose, le formateur. A lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et dans la terre le glorifie. Et c'est lui le Puissant, le Sage". Tu te demandes qui est Allah et il te répond "dis il est Allah l'Unique. Allah le seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui".

Dans l'authentique de Mouslim il est rapporté que Abou Moussa AlAsh3ariy disait: le Prophète (r) a dit à propos d'Allah "Allah ne dort point et il ne se peut pas qu'il dorme, il rabaisse l'équité et l'élève, on élève auprès de lui les actions de la nuit avant celles de la journée, et les actions de la journée avant celle de la nuit, son voile est la lumière, s'il l'enlevait on percevrait les lumières de son visage". Anas rapporte aussi dans l'authentique de Mouslim que le Prophète (r) a dit "il nous était interdit de questionner le messager d'Allah (r) alors on aimait quand un homme intelligent venait de la campagne, du désert pour questionner le Prophète (r) et afin que nous écoutions. Un bédouin est venu et a dit "Mohammad!" (Il l'interpelle sans respect car il est bédouin et il ne savait pas utiliser des bons termes pour l’interpeler comme : « o messager d'Allah »). Le bédouin a dit "ton émissaire est arrivé chez nous et il prétend qu'Allah t'a envoyé". Le Prophète (r) répondit à ce bédouin avec un comportement et un respect exemplaire "(l'émissaire) a dit vrai". Puis le bédouin demanda "mais qui donc alors a élevé les cieux?". Il (r) lui dit "c'est Allah". Et le bédouin demanda "mais qui alors a créé la terre?" il (r) lui dit "c'est Allah". Le bédouin demanda "mais qui alors a enraciné les montagnes et y a placé ce qui y est placé?" Il (r) dit " c'est Allah". Le Prophète (r) dit " c'est Allah". Le bédouin demanda alors " je te conjure par celui qui a élevé les cieux et créé la terre et enraciné les montagnes, dis moi est-ce vraiment Allah qui t'a envoyé?". Le Prophète (r) lui répondit "oui c'est Allah qui m'a envoyé et fait prophète". Et c'est dans ce hadith qu'ensuite le bédouin demandera ce qu'Allah lui commande de pratiquer comme prière obligatoire, comme jeûne etc. Et qu'il dira à la fin "je jure que je ne ferai ni plus ni moins que ce qui est obligatoire" et le Prophète dira quant à lui "il a le succès s'il a dit vrai". Ce qui nous intéresse dans ce hadith le Prophète (r) a répondu à chaque fois "c'est Allah", "qui a élevé les cieux... qui a créé la terre... qui a enraciné les montagnes".

Dans un autre hadith authentifié par Boukhari et rapporté par Ibn Mass3oud qu'un rabbin juif a dit au messager d'Allah "O Mohammad! Notre torah nous dit qu'Allah met les cieux sur un doigt, et les terres sur un doigt, et les arbres sur un doigt, et l'eau sur un doigt, et toutes les créatures sur un doigt puis il dit: je suis le roi" et le Prophète (r) sourit jusqu'à ce qu'on puisse distinguer ses molaires pour approuver la parole de ce rabbin. Puis le Prophète (r), pour confirmer lu le verset qui dit "ils n'ont pas estimé Allah comme il devrait l'être alors qu'au jour de la résurrection, il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans sa droite. Gloire à lui il est au-dessus de ce qu'ils lui associent".

Le nom d'Allah désigne et englobe les noms et les attributs les plus parfaits. Allah dit "et c'est à Allah qu'appartient les noms le plus beaux invoquez le donc à travers ses noms". Allah dit "C'est Lui Allah, nulle divinité autre que Lui, le souverain, le pur, l'apaisant, le rassurant, le prédominant, le tout puissant, le contraignant, l'orgueilleux". On dira donc qu'Allah est le souverain et que le souverain (almalik) fait partie des noms d'Allah, le puissant (al3aziz) fait partie des noms d'Allah et on ne dira pas l'inverse c'est-à-dire qu'on ne dira pas le miséricordieux (ar-rahman) fait partie des noms d'Allah. Donc le nom "Allah" est le nom qui rassemble et comprend tous les noms et attributs les plus beaux et les plus parfaits. Et c'est le seul nom parmi les noms de Dieu qui est tellement répété qu'il approche presque les milles fois, et plus précisément 980 fois. Les érudits Ibn Alqayyim, Albayhaqi et d'autres disaient que le nom "Allah" est le nom d'Allah le plus important, celui à propos duquel il est dit que si quelqu'un l'utilise pour invoquer ou implorer on lui répond et on lui donne. C'est le nom qui, lorsqu'il est invoqué dans le peu, ce peu devient beaucoup. C'est le nom qui, lorsqu'il est évoqué pendant la peur on regagne la sécurité. C'est le nom qui, lorsqu'il est utilisé pour se soulager d'une gêne nous sommes soulagés. C'est le nom qui, lorsqu'il est évoqué avec la pauvreté cette pauvreté se transforme en richesse. C'est le nom qui efface les calamités, le nom qui fait descendre les bénédictions, le nom qui fait pleuvoir, le nom avec lequel on demande et recherche nos subsistances, le nom avec lequel on demande à avoir une descendance, celui avec lequel on demande la guérison, c'est le nom de par lequel les cieux et la terre ont pris place. "Allah" est ce nom.

La foi en ce nom est la base du succès et du bonheur. C'est pour cela qu'il a été évoqué dans le Coran d'aussi nombreuses fois. La plupart du temps lorsque tu commenceras à lire une page du coran, tu liras facilement le nom "Allah" une dizaine de fois. De là on peut déduire que le Coran dans sa totalité ne parle que de la foi en Allah. Ce sera soit une évocation directe de la foi en Allah, en son unicité, en ses Noms et Attributs, ou alors ce sera un appel à l'adoration d'Allah et à l'abandon de tout autre qu'Allah. Ou alors ce sera une évocation des gens pieux et ce qui leur est promis dans la vie d'ici bas et celle de l'au-delà. Ou alors ce sera une évocation des mécréants qui mécroient en Allah seigneur de l'univers, et ce qu'Allah leur réserve sur terre et dans l'au-delà. Ou alors ce sera des versets qui commandent l'obéissance à Allah et l'application de ses ordres. Donc le Coran dans sa totalité n'est finalement qu'un appel à la foi en Allah. Et c'est là la base et le cœur de l'islam. C'est pour cela qu'Allah a créé les cieux et la terre, c'est pour cela qu'Allah a créé le paradis et l'enfer, c'est pour cela qu'Allah a envoyé les messagers et parmi lesquels le Prophète Mohammad (r). La plus grande voie à suivre pour connaitre Allah c'est donc le Coran.

Nous devons savoir avec certitude que le Coran s'adresse à tous les gens quel que soit le temps ou l'espace dans lequel ils vivent. Le Coran s'adresse aux gens de la campagne, aux gens des déserts, aux astronautes, aux analphabètes qui ne savent ni lire ni écrire, aux savants spécialisés dans l'atome, à ceux spécialisés dans la nature, dans la chimie et il s'adresse à toutes les espèces sur terre. Chacun de ceux que nous avons cités trouve dans le Coran ce qui emplit son cœur de foi et de certitude. N'importe quel individu qui dirige son visage vers le livre d'Allah connaitra Allah dans sa seigneurie, sa divinité, dans ses noms et ses attributs. Il n'y a de livre qui nous fait mieux connaitre Allah que le Coran, le livre saint d'Allah.

 

 

2ème Partie

 

 

 

 

 

O musulmans! Tout comme le Coran a donné une large importance à l'unicité d'Allah, on peut même dire que c'est le livre de l'unicité par excellence, eh bien la Sounnah du Prophète (r) aussi s'y est attachée. Il faut savoir que la révélation du Prophète (r), sa vie et sa Sounnah mecquoise ou médinoise, que ce soit des récits lors des voyages ou ses périodes de résidence, que ce soit en temps de paix ou de guerre, tout cela évoque l'unicité. Et tout cela nous fait connaitre Allah. Cette vie, cette longue marche que le Prophète (r) a accomplit, 23 années dans la connaissance d'Allah. Ceux, donc qui célèbrent l'anniversaire du Prophète (r) qui coïncide avec ces jours-ci. Certains attendent uniquement ce jour pour se rappeler et se remémorer le Prophète (r) et sa vie. Sans évoquer le statut de cette célébration, est-ce une innovation ou une sounnah, est-ce bien ou mauvais? La véritable manière de célébrer la naissance du Prophète (r), la véritable manière de célébrer la Sounnah du Prophète (r) c'est commémorer et célébrer Mohammad comme un Prophète, c'est célébrer son message car il a passé toute sa vie à le transmettre. La célébration ou le rappel du Prophète Mohammad (r) ne doit pas avoir lieu uniquement une fois dans l'année, ou deux jours ou deux mois. Non, en vérité se rappeler et se commémorer Mohammad comme Prophète et Messager doit se faire chaque jour qui passe. Sinon quel sens cela aurait que l'on se rassemble un jour dans l'année pour manger des pâtisseries et boire le thé et se rappeler de la naissance du Prophète Mohammad (r).

Il y a des gens qui se sont réjouis lors de la naissance du Prophète (r) et pourtant lorsque la révélation lui est venue ils l'ont refusé, ils l'ont combattu et lui ont fait du mal. Donc le plus important dans tout ça, c'est célébrer la législation du Prophète Mohammad (r). Les gens, qui tous les jours, tentent d'appliquer la Sounnah, se remémorent la vie du Prophète (r), eux ils aiment le Prophète (r). Quel sens aurait la célébration de sa naissance, si on la célèbre un jour et le reste de l'année on irait invoquer, implorer et adorer les tombes. Cette célébration n'a aucun sens.

Le Prophète (r) a passé toute sa vie à rapprocher les gens d'Allah et pour qu'ils connaissent l'unicité. Il l'a fait depuis le moment où Allah lui a ordonné d'avertir les gens et qu'il lui dit "o toi le revêtu d'un manteau, lève toi et avertis, et de ton seigneur proclame la grandeur et tes vêtements purifie les et de tout péché écarte toi". Ensuite vint l'ordre d'avertir les plus proches "et avertis ta tribu proche", ensuite vint l'ordre de proclamer l'appel au grand jour "fais entendre ce dont on t'a ordonné et évitez les ignorants" puis vint l'ordre de l'émigration "n'aie crainte, Allah est avec nous". Puis vint l'ordre de combattre "ce qui se sont fait sortir de leur demeure sans aucune raison à part qu'ils disaient notre seigneur est Allah". On comprend que tout tourne autour d'Allah. Puis vint la libération de La Mecque lorsque les idoles furent démolis et que le Prophète lu le verset suivant "dis: la vérité est venu et le faux est vaincu", c'est-à-dire que l'unicité a triomphé et l'idolâtrie a échoué. Et lorsque la mort commença à se faire sentir pour le Messager d'Allah (r) le verset suivant fut révélé "par la louange, célèbre la gloire de ton seigneur et implore son pardon car c'est lui le grand accueillant au repentir". Et le Messager d'Allah (r) a dit alors qu'il agonisait "O mon seigneur ne fais pas de ma tombe une idole car probablement il y a des gens qui prennent les tombes de leurs prophète pour des temples d'adoration". Ainsi on voit qu'il n'y a pas eu une seule étape de la vie du Prophète (r) sans qu'il n'appelle à l'unicité d'Allah et à combattre l'idolâtrie sous toutes ses formes.

Et si Allah a légiféré les cinq piliers ce n'est que pour proclamer l'unicité d'Allah. Le premier des cinq piliers est les deux attestations de foi et en les proclamant on certifie l'unicité d'Allah. Le deuxième, la prière, elle débute par la proclamation de la grandeur d'Allah "Allaho Akbar" et chaque mouvement on répète cette parole, Sans parler de la lecture et des invocations qu'on fait pendant la prière. Nous récitons "c'est toi seul que nous adorons et toi seul que nous implorons". Allah a dit "accomplis la prière pour mon rappel". Quant à la zakat c'est un parallèle de la prière dans l'adoration et revendication du seigneur et le fait de la donner sincèrement en espérant la récompense divine. Allah dit "malheur aux idolâtres qui ne s'acquittent pas de la zakat et traitent de mensonge le jour dernier". Quant au jeûne, le croyant abandonne l'alimentation et la boisson pour son Seigneur. Quant au pèlerinage, c'est la réponse à l'appel d'Allah "labaykallahoma labyk me voici à toi mon seigneur me voici, labayka la charika laka labayk, me voici à toi point d'associé à toi me voici etc..."

L'imam chatibi dit à propos de ce que nous venons de dire "nous savons que tout cela, la prononciation des deux attestations de foi, la prière et toute les adorations n'ont été légiférées que pour se rapprocher d'Allah et revenir à lui". Enfin dans l’invocation régulière et quotidienne que le Prophète Mohammad (r) faisait il y a ce rappel : Il disait le matin "Asbahna 3ala fitrati lislam wa3ala kalimati likhlass la ilaha illallah w3ala dini mohammad wa"ala millati ibrahim hanifan mouslima wa ma kana minal mouchrikine" c'est-à-dire nous nous sommes réveillé avec la pureté de l'Islam, avec la parole de sincérité nulle divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah, et avec la religion de Mohammad et avec la doctrine de Ibrahim qui était pur et soumis à Allah et n'a jamais fait partie des idolâtre". Puis le soir il disait "Amsayna 3ala fitrati lislam wa3ala kalimati likhlass la ilaha illallah w3ala dini mohammad wa"ala millati ibrahim hanifan mouslima wa ma kana minal mouchrikine" c'est-à-dire nous rentrons dans le soir avec la pureté de l'Islam, avec la parole de sincérité nulle divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah, et avec la religion de Mohammad et avec la doctrine de Ibrahim, qui était pur et soumis à Allah et n'a jamais fait partie des idolâtre". Dans un autre hadith il disait le matin "allahoumma inni assbahtou ouch hidouka wa ouch hidou hamalata 3archika wa malaïkataka wa jami3a khalqika annaka antallaho la laha illa anta wahdaka la charika lak wa anna mohammadane 3abdouka wa rassoulouk" c'est-à-dire "O mon seigneur je me réveille et je te prends à témoin et je prends à témoin ceux qui portent ton trône et tous tes anges et toute ta création que tu es Allah nulle divinité digne d'être adorée en dehors de toi, l'unique point d'associé à toi et que Mohammad est ton serviteur et ton messager". Et pour le soir il disait "allahoumma inni amsaytou ouch hidouka wa ouch hidou hamalata 3archika wa malaïkataka wa jami3a khalqika annaka antallaho la laha illa anta wahdaka la charika lak wa anna mohammadane 3abdouka wa rassoulouk" c'est-à-dire "O mon seigneur je rentre dans le soir et je te prends à témoin et je prends à témoin ceux qui portent ton trône et tous tes anges et toute ta création que tu es Allah nulle divinité digne d'être adorée en dehors de toi, l'unique point d'associé à toi et que Mohammad est ton serviteur et ton messager". Et dans l'invocation Prophétique il (r) disait "allahoumma inni a3oudhou bika ane ouchrika bika wa ana a3lam wa astaghfirouka lima a3lam" c'est-à-dire "O mon seigneur je te demande protection d'associer à toi alors que je sais et j'implore ton pardon pour ce que je sais".

Sachez donc que l'unicité d'Allah c'est un grand bienfait du seigneur. Avec cette unicité l'individu sort des ténèbres de l'idolâtrie et son ignorance pour aller vers la lumière d'Allah et de la foi. Avec l'unicité l'individu quitte l'égarement, la perdition et le doute pour se retrouver dans la connaissance, la sérénité, la satisfaction et la guidée. Nulle divinité digne d'être adorée en dehors de lui, toute chose est vouée à périr sauf sa face (honorable), à lui la justice et vers lui que vous retournerez.

 

Affichages : 1945

Horaires de Prières (*)

Horraires du 18/7/2018
Fajr : 04:07
Dohr : 13:59
Asr : 18:09
Maghrib : 21:55
Isha : 23:38
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11