Publication : mardi 4 mai 2010

Sermon du : 2010/02/12

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon :  Les avantages et inconvénients de la richesse

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

Nous allons parler aujourd'hui des avantages et inconvénients.
Lorsqu'on cherche à récolter et amasser des richesses, ce n'est pas juste pour la richesse elle-même, mais aussi et surtout ce que les richesses garantissent comme intérêts et ce qu'elles réalisent comme avantages.
Les richesses sont un moyen et le moyen peut être louable ou blâmable en fonction de son résultat qui sera soit positif ou négatif. Le messager d'Allah (sw) a dit "chaque nation a une fitna (une tentation) et la tentation de ma nation ce sont les richesses". C’est donc une épreuve. Il y a parmi les gens, certains qui font face à cette tentation et savent la dépasser sans encombre. Et il y en a d'autres qui tombent dans ce piège.
Les richesses sont comme les armes. Quand cette arme tombe entre les mains d'un criminel, il l'utilisera pour tuer les autres et si elle est entre les mains d'un soldat, il s'en servira pour défendre son pays ou préservera la sécurité de son pays. L'arme en elle-même n'est donc ni louable ni blâmable ainsi que les richesses.

Allah parle dans le coran des richesses et ce que l'individu fait avec en bien ou en mal. Allah a dit "celui qui donne et craint Allah et déclare véridique la plus belle récompense, nous lui faciliterons la voie du grand bonheur. Quant à celui qui est avare, et qui se dispense de l'adoration d'Allah et traite de mensonge la plus belle récompense, nous lui faciliterons la voie de la plus grande difficulté". On voit à travers ce verset que l'un d'entre eux a utilisé ses richesses dans le bien, il a donné, son chemin se dirige donc vers la récompense divine. Quant à l'autre il est avare, son chemin se dirige donc vers la difficulté.
Les richesses comme elles peuvent être l'embellissement de cette vie d'ici bas qui facilite vers les chemins de la turpitude, elles peuvent aussi être l'enclos de la religion et la garantie de sa pérennité. Allah a dit "les richesses et les progénitures sont l'embellissement de la vie d'ici bas". Dans d'autres versets, Allah met en valeur les richesses et progénitures, et il indique que cela peut être utilisé pour l'acquisition du triomphe et de l'importance. Il dit "puis nous vous avons donné le dessus et vous avons donné en soutien des enfants". Les nations connaissent donc le succès par le biais des richesses et des enfants. Tout comme elles peuvent connaître la défaite et l'échec par le biais des enfants et des richesses. La défaite atteint une communauté quand celle-ci utilise ses richesses comme un moyen de vie dans le luxe, un moyen d'oppresser et de se tyranniser.
Les richesses ont donc leurs avantages et leurs inconvénients.
Parmi les avantages le fait que celui qui possède des richesses se suffit dans la vie matérielle et n'a pas recours ou besoin de dépendre des autres.
Toujours dans les avantages, le riche ou celui qui a un minimum de richesses aura le moyen et le privilège de dépenser dans les bonnes causes. Il pourra pratiquer le jihad, le pèlerinage, le renforcement des liens de parenté, l'aumône aux pauvres etc. Dans un hadith rapporté par boukhari et Mouslim selon Abou Hourayra que les plus pauvres parmi les émigrants (c'est-à-dire les mecquois qui sont allés vivre à Médine) se sont rendus auprès du prophète (sw) et ont dit "les gens les plus riches ont pris les plus hauts degrés". Le messager d'Allah a demandé "comment ça? Qu'est-ce que vous voulez dire?", ils dirent "ils prient comme nous prions ils jeûnent comme nous jeûnons et ils donnent l'aumône et la charité mais pas nous et ils affranchissent les esclaves mais pas nous car nous n'en avons pas les moyens". Le messager d'Allah leur dit alors "ne voulez-vous pas que je vous enseigne une parole si vous la dites vous rattraperez ceux qui vous ont devancé et devancerez ceux qui sont après vous et personne ne pourrait être mieux que vous sauf s'ils font comme vous ferez". Ils dirent "si messager d'Allah enseigne nous cette parole" il (sw) dit "Glorifiez Allah (dites sobhanallah), louez le (dites alhamdolillah) et proclamez sa grandeur (dites Allah akbar) 33 fois après chaque prière".

Les émigrants allèrent donc pratiquer cette recommandation prophétique puis ils revinrent auprès du messager d'Allah et lui dirent "nos frères les plus riches ont entendu ce que nous avons fait et eux aussi disent à présent la même chose", le prophète (sw) leur dit "c'est là le bienfait d'Allah, il le donne à qui il veut".
Les avantages de la richesse peuvent continuer après la mort de l'individu. Tant que c'est un héritier qui en profite, c'est un bien pour toi ou aussi lorsque l'individu avait utilisé ses richesses durant son vivant pour une cause publique, il continu d'en profiter après sa mort comme les pauvres continuent de profiter de son action. Le prophète (sw) a dit au compagnon saad Ibn Abi waqass "laissez derrière toi des héritiers riches vaut mieux que de les laisser pauvres dépendants des gens" et dans un autre hadith "quand le fils d'Adam meurt, ses actes prennent fin sauf dans trois cas: une aumône continue, une science utile aux gens après nous ou un enfant pieux qui fera des invocations pour lui".
O musulmans comme les richesses ont des avantages, elles ont aussi des dangers, et une lourde responsabilité. Celui qui n'évite pas ses dangers, les richesses viendront à bout de lui.
Parmi les aspects négatifs de la richesse c'est qu'elles peuvent pousser ceux qui les possèdent à l'orgueil et la tyrannie. Allah a dit "prenez garde car vraiment l'homme devient rebelle dès qu'il estime qu'il peut se suffire à lui-même". Lorsque l'homme se voit riche, il croit qu'il est à l'abri et commence à oppresser et s'enorgueillir.
La plupart du temps les richesses poussent au péché et à la désobéissance d'Allah. La richesse pousse d'abord à trop profiter et  abuser de ce qui est permis et toléré de telle sorte à ce qu'il s'en habitue et ne peut plus vivre sans. Puis il se noie dans le luxe et le luxe est méprisable. Ils sont mis en cause dans de nombreux versets. Ils ont été les ennemis des prophètes et messagers, Allah a dit "à chaque fois que nous avons envoyé à une cité un avertisseur, les luxueux disent nous sommes mécréants en ce pourquoi vous avez été envoyé". La richesse est à l'origine du luxe et le luxe est dans de nombreux cas la cause de la perdition. C'est pour cela qu'Allah dit dans un autre verset "lorsque nous voulons la perte d'une cité, nous commandons à ses gens opulents (d'obéir à nos prescriptions) mais au contraire, ils se débauchent alors la parole prononcée se réalise contre elle et nous la détruisons entièrement".
Les richesses poussent aussi à sacrifier la religion pour préserver la vie matérielle et elle pousse à l'hypocrisie. On rapporte de Ibrahim Ibnou ad-ham إبراهيم ابن أدهم disait "nous essayons de recoller les morceaux de notre vie d'ici bas en déchirant notre religion, et nous ne gardons ni religion ni de quoi recoller les morceaux". Celui qui a beaucoup de richesses se mélangera à beaucoup de gens et il ne sera pas à l'abri de l'hypocrisie, de la médisance et de la jalousie.
Les richesses poussent également à se distraire du rappel d'Allah, car l'individu utilise la plupart de son temps si ce n'est tout son temps à préserver ses richesses tout en laissant de côté la religion et le rappel d'Allah. Allah dit "O vous qui avez la foi que vos richesses et vos enfants ne vous distraient point du rappel d'Allah et ceux qui font cela sont les véritables perdants"
Les richesses poussent aussi les individus à la tromperie, le mensonge et le faux serment dans les transactions et les disputes.
Tout comme les richesses poussent l'individu à renier les bienfaits dont Allah les comble. Méditons par exemple le récit de qaroune قارون. Allah dit "Qaroune faisait partie du peuple de Moïse (moussa) et il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bande de gens, forts. Son peuple lui dit: ne te réjouis point. Car Allah n'aime pas les arrogants. Et recherche à travers ce qu'Allah t'a donné, la demeure dernière. Et n'oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n'aime point les corrupteurs. Il dit: c'est par une science que je possède que ceci m'est parvenu." On voit ici qu'il a renié les bienfaits d'Allah. Il a dit "c'est par une science que je possède que ceci m'est parvenu" au lieu de dire comme Daoud a dit "cela fait partie des bienfaits d'Allah dont il m'a comblé pour voir si je serais reconnaissant ou au contraire ingrat". Ensuite Allah dit, toujours à propos de Qaroune "ne savait-il pas qu'avant lui Allah avait fait périr des générations supérieures à lui en force et plus riches en bien? Et les criminels ne seront pas interrogés sur leurs péchés. Il (Qaroune) sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: si seulement nous avions comme ce qui a été donné à qaroune. Il a été doté d'une immense fortune.

Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: malheur à vous, la récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent. Nous fîmes donc que la terre l'engloutit ainsi que sa maison. Aucun clan en dehors d'Allah ne fut là pour le secourir et il ne put même pas se secourir lui-même. Et ceux qui, la veille, souhaitaient être à sa place, se mirent à dire: Ah il est vrai qu'Allah augmente la part de qui Il veut parmi ses serviteurs et la restreint. Si Allah ne nous avait pas favorisés, il nous aurait certainement fait engloutir. Ah il est vrai que ceux qui ne croient pas ne réussissent pas." Puis Allah dit pour conclure ce récit "quiconque viendra avec le bien aura meilleur que cela encore et quiconque viendra avec le mal qu'il sache que ceux qui commettront des méfaits ne seront rétribués que selon ce qu'ils ont commis".

 


 

2ème Partie

 

 

 

Nous savons à présent que les richesses ont des avantages et des inconvénients. Le statut des richesses sera donné en fonction de ce qui est plus majoritaire, le positif ou le négatif. On ne peut être sans aucun avantage tout comme on ne peut être sans aucun inconvénient mais ce qui compte c'est la quantité, qu'est-ce qu'il y a de plus.
S'il y a plus d'avantages que d'inconvénients dans les richesses elles sont un bien pour celui qui les possède que ce soit dans l'immédiat ou plus tard, dans la vie d'ici bas ou celle de l'au-delà. Et l'inverse est vrai aussi si le négatif a plus de place dans les richesses, c'est un mal pour celui qui les possède.
Si on veut continuer à citer les inconvénients des richesses, on peut parler du gaspillage. Et il y a deux sortes de gaspillage, dans les dépenses et dans la consommation.
Concernant les dépenses, le gaspillage dans les dépenses c'est le fait de dilapider les richesses. Allah blâme les dilapidateurs et interdit cette pratique, il dit dans le coran "et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu'au pauvre et au voyageur en détresse. Et ne gaspille pas indûment, car les gaspilleurs sont les frères des diables et le diable est très ingrat". Le gaspillage c'est le fait de dépenser dans ce qui n'est pas bon, dans ce qui n'a pas été légiféré par Allah. Quant à ce qui est dépensé dans ce qui est légiféré cela ne fait pas partie du gaspillage. Le savant Moujahid disait "si un homme dépensait tout ce qu'il possède dans le bien ce ne serait pas du gaspillage, mais s'il dépense une seule poignée dans autre chose que le bien ce serait un gaspilleur". Aujourd'hui, malheureusement le gaspillage est devenu une pratique courante et habituelle chez bien des musulmans. Le gaspillage dans l'eau, l'électricité, dans les aliments, les boissons, dans les vêtements. Le gaspillage est pratiqué dans bien des aspects de la vie. Par exemple, l'eau. Quand un individu veut faire ses ablutions et il sait qu'un litre d'eau lui est suffisant pour les faire mais il s'entête à remplir un récipient qui prend cinq litres, il utilise un seul litre et renversera les autres. N'est-ce pas du gaspillage? N'est-ce pas formellement interdit d'avoir recours à de telles pratiques? Ne serait-ce qu'ici dans la mosquée lorsqu'on se rend à l'endroit réservé pour faire les ablutions, on peur remarquer que la plupart des seaux sont pleins et ceux qui viennent évidemment n'utiliseront pas cette eau déjà présente dans les eaux, il renversera l'eau pour en utiliser une autre. Celui qui a renversé cette eau ne devra-t-il pas rendre des comptes? Et celui qui a versé dans le seau de l'eau qu'il n'a pas utilisé ne devra-t-il pas rendre des comptes? On peut aussi prendre l'exemple de l'électricité, on remarque qu'on laisse la lumière allumée dans toutes les pièces. Les vêtements, combien de vêtements avons-nous dans notre garde robe? En particuliers, les jeunes qui vont acheter un vêtement juste parce qu'il a une marque, alors qu'il pourrait se contenter d'acheter le même vêtement moins cher sans marque. N'est-ce pas du gaspillage? C'est du gaspillage comme il y en a aussi avec les voitures ou les aliments. Tout cela est grave non seulement parce que c'est interdit mais aussi et surtout parce que c'est illicite et qu'Allah nous interrogera à ce sujet.

Il y a aussi le gaspillage dans la consommation. C'est consommer avec abus et excès. Allah a dit "mangez et buvez et ne soyez point dans l'abus et l'excès, car Allah n'aime pas ceux qui sont abusifs". Allah a autorisé à ses serviteurs de manger le licite et il leur a interdit d'être dans l'excès. C’est-à-dire manger et boire plus qu'il ne faut, car cela est néfaste pour la santé et rend fainéant.

Le prophète (sw) a dit "quand le fils d'Adam remplit un récipient ce n'est jamais aussi néfaste que lorsqu'il le fait avec son propre ventre. Il lui suffit de prendre quelques petits mets pour se raffermir. Et si vraiment il veut le remplir, qu'il réserve un tiers à ses aliments, un tiers à sa boisson et un tiers pour sa respiration". On dit également "si tu manges beaucoup, tu dormiras beaucoup et donc tu regretteras beaucoup".
Les médecins disent que si nous appliquions ce hadith que nous avons cité sur les trois tiers à réserver pour le ventre, l'individu serait à l'abri des maux et maladies et les pharmacies n'auraient plus beaucoup de travail.

 

Affichages : 5252

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11