Publication : mardi 27 avril 2010

Sermon du : 2010/01/15

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La Zakat et ses effets

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

Nous reprenons aujourd'hui le sujet concernant la zakat. Nous verrons aujourd'hui la pratique de la zakat, ses conséquences, ses bienfaits et résultats, que cela concerne les richesses, celui qui la donne, celui qui la reçoit ou encore toute la société.

Dans sa clémence, Allah, lorsqu'il a créé les individus, et qu'il les a chargés de son adoration, il les a guidés vers sa religion, il leur a donnés toutes les preuves que c'est la vérité et a mis fin à tous les faux prétextes de refus de croire. Allah dit "dis O vous les gens la vérité vous est parvenue de votre seigneur, celui qui est guidé il est guidé pour lui-même et celui qui est égaré, il est égaré pour lui même". Les décrets révélés d'Allah sont dans les intérêts des individus et pour leur bénéfice quand ils les respectent, et Allah a besoin de personne pour son intérêt divin. Tout comme leur refus face à ces décrets leur sera nuisible, et personne ni rien ne peut être nuisible à Allah. Allah a dit dans un hadith Qoudoussi "O mes serviteurs, vous ne pourrez jamais m'être d'une quelconque façon nuisibles et vous ne pourrez jamais en aucune façon m'être utiles". Et il faut savoir qu'un des commandements les plus importants c'est le pilier de la zakat. C'est l'adoration d'Allah à travers nos richesses et c'est le troisième pilier après les deux attestations de foi et la prière. Le Coran réitère à plusieurs reprises les injonctions à la zakat. Dans de nombreux versets, Allah associe la prière à la zakat. "Pratiquez la prière et donnez la zakat". S'il n'y avait pas autant d'intérêts pour les individus dans la zakat, leurs sociétés et nations, les versets du Coran n'auraient pas porté autant d'intérêts à ce commandement. Allah ne décrète à ses serviteurs que ce qui est utile et bénéfique dans leur vie d'ici bas et celle de l'au-delà.

La zakat est la preuve de soumission du serviteur pour son seigneur et de sa foi, c'est une preuve de sa ferme conviction dans les promesses divines. C'est pour cette raison que l'adorateur d'Allah donne ce qu'il a de préférable et de plus cher sans ressentir aucun mauvais sentiment. C'est entre autre pour cela que la zakat est désignée aussi en arabe par le terme Sadaqa, c'est-à-dire l'aumône. L'étymologie du mot Sadaqa vient de Sidq qui veut dire vérité, conviction et sincérité. Ce sens a été rappelé par l'érudit Abou Bakr Ibn Alarabi. Cette compréhension de la zakat met en évidence la relation étroite qu'il doit y avoir entre l'acte, la parole et la croyance en islam. La croyance ne peut être complète qu'avec la parole et la parole ne peut l'être qu'avec l'action. Cette concomitance est un principe de base dans la foi islamique.

O musulmans, la relation de la zakat avec la foi et le fait que la foi ne peut prendre véritablement place qu'avec cette pratique de la zakat, cette idée est largement rapportée et rappelée dans les versets coraniques qui ont été révélés pendant la période mecquoise. Pendant cette période, l'état islamique n'avait pas encore été fondé, les règles de cette pratique (la zakat) n'avaient pas non plus été données et pourtant pendant toute cette période, il était fait référence à la zakat. Cela, tout simplement, parce que la zakat fait partie de la foi. Ce qui montre et prouve cette corrélation entre la foi en Allah et l'adoration  qui se résume en des paroles et des actes.

O musulmans, le sens linguistique du mot zakat en arabe, c'est la purification, le développement et la bénédiction. Le savant Ibn Taymiyah disait "on a appelé l'aumône légale la zakat, parce qu'elle développe et fait croître les richesses. Et la zakat du don c'est qu'il soit béni". Un des élément les plus étonnants dans cette législation divine, c'est que la zakat est un prélèvement, donc un manque à gagner dans nos richesses et la plupart des gens deviennent avares concernant ce qu'on leur prendrait ou leur manque à gagner. Cependant notre religion nous informe que la zakat, quand bien même, elle est, à première vue, un retrait de nos richesses, elle n'est en réalité qu'une purification, une croissance et une bénédiction contrairement à l'impression que les gens ont de celle-ci. Les textes, qui vont dans ce sens, sont nombreux et très peu de gens se rendent compte de ce véritable aspect de la zakat. Allah dit "prends de leurs richesses une aumône qui permettra de les purifier". Et sans aucun doute la purification de l'âme et du cœur font partie des plus grandes ambitions des individus qui recherchent le bien. La purification, ici, dans la zakat concerne celui qui donne, celui qui reçoit, la richesse qui s'est vue prélever cette part et également toute la société.

Quant à celui qui donne, la zakat le purifie de l'avarice, de la cupidité, de l'individualisme et de l'avidité. Combien de gens qui ont de l'argent sont possédés par leurs propres richesses sans qu'ils ne les possèdent vraiment. Et combien de gens qui ont de l'argent sont possédés par l'argent et sont gérés par leur argent et ils deviennent les esclaves de leurs richesses. Ce genre d'individu deviendra quelqu'un qui aime pour les richesses, et déteste pour les richesses, il choisit ses amis et alliés en fonction de l'argent et ses ennemis le seront aussi en fonction de ses richesses. Ce genre d'individu craint que ne lui échappe une seule part de ses richesses plus qu'il ne craint que sa religion ne lui échappe, ou son âme, ses enfants ou encore sa dignité. Ce genre d'individu peut périr à cause de sa ruine. Cet homme est un esclave de ses richesses quand bien même c'est lui qui les possède. Celui, donc, qui donne la zakat se libère de ce joug et de cet esclavage pour n'être plus que l'esclave d'Allah uniquement. Il  se purifie de son avidité, de la pauvreté de son cœur. Allah a fait les éloges de ceux qui sont ainsi et il a dit à leur sujet qu'ils ont le succès. Dans un verset "quiconque se prémunit contre sa propre avarice ceux là sont ceux qui réussissent". Ensuite dans un autre verset, Allah nous indique qui sont ceux qui réussissent. Il a dit "Les croyants ont véritablement le succès" puis dans un des critères, il dit "ce sont ceux qui donnent la zakat". Le Prophète (sws4) a blâmé celui qui ne se purifie point en refusant de donner la zakat. Il (sws4) a dit "qu'il soit malheureux l'esclave et l'adorateur du dinar et du dirham (...) quand on lui donne il est satisfait et lorsqu'on ne lui donne pas il ne se satisfait pas" (rapporté par Al Boukhari). La zakat est donc une purification, une purification pour celui qui donne la zakat, pour son âme, pour sa religion et pour sa croyance.

La zakat est aussi un moyen de purifier les cœurs des pauvres et des démunis, c'est-à-dire celui qui la reçoit. Ils sont purifiés de toute rancœur, de toute rancune ou jalousie qu'ils éprouveraient à l'encontre des plus riches. En effet en recevant la zakat, ils voient que les plus riches les prennent en considération, ils sont à leur service et s'occupent de subvenir à leurs besoins. La zakat est un des meilleurs moyens de renforcer les liens qui doivent exister entre les riches et les pauvres.  La zakat supprime les barrières qui sont mises entre ces deux groupes. Ainsi ils deviennent des frères qui s'aiment en Allah. Si les pauvres savent  qu'ils ont un droit sur la part des richesses des plus riches qu'Allah a décrété et que ces riches s'acquittent de cette obligation, ils espèrent que les riches en auront plus et se réjouissent de ce qu'ils acquièrent dans leur commerce. Ils invoquent Allah en leur faveur et afin qu'ils mettent sa bénédiction dans leurs richesses, car ils savent  que leur part de la zakat ne fera qu'augmenter si le capital des plus riches augmente. Il est rapporté que le messager d'Allah (sws4) a dit à Saad qui pensait avoir une quelconque supériorité sur les plus pauvres « Ne savez-vous pas que si vous triomphez et si vous gagnez en subsistances, ce n'est que grâce aux plus faibles d'entre vous ». Dans une autre version le Prophète (sws4) a dit "Allah donne le triomphe à cette communauté à travers les plus faibles d'entre eux, grâce à leurs invocations, à leurs prières et à leur sincérité". Quels que soient les moyens qu'utiliseront les gens pour rapprocher les pauvres et les riches, et pour lier leurs cœurs; ils ne trouveront de meilleur moyen que la zakat.

Gloire à Allah! Lui qui a décrété et l'a fait parfaitement! il a ordonné et l'a fait avec sagesse!

 

 

 


2ème Partie

 

 

 

 

O musulmans, comme la zakat purifie celui qui l'a donne et celui qui la reçoit, elle purifie aussi les richesses de ce qui s'y est infiltrée de manière douteuse ou par négligence. D'ailleurs le Prophète (sws4) a appelé la Zakat la souillure des gens. Dans un hadith Il (sws4) a dit "ces aumônes légales ne sont que les souillures des gens et ni le Prophète ni sa famille y ont droit". Et 3abdollah ibn Arqam a dit "les aumônes légales ne sont que les saletés des gens dont les gens se débarrassent et se lavent". L'imam Nawawi disait "les saletés des gens et leurs souillures ici désignent la purification de leurs richesses et leur âme". Les richesses ne se purifient qu'à travers la zakat. Et si la part de zakat reste dans les richesses que nous possédons alors nos richesses restent sales. C'est aussi dans ce sens qu'Allah a dit "prends de leurs richesses une aumône qui permettra de les purifier".

La zakat est également un moyen de purifier la société de la misère, de la pauvreté et d'éviter de creuser le fossé entre les classes sociales et économiques. Et beaucoup de problèmes économiques se règlent à travers la zakat qu'Allah a décrétée. De ce principe la société sera aussi purifiée des crimes liés aux vols, aux pillages et toutes les façons de s'emparer des richesses des autres sans droit.

La zakat est aussi comme l'a dit le compagnon ibn Abbas "une adoration et la sincérité". C'est pour cela qu'Allah élimine toute idée de zakat et donc d'aumône venant des idolâtres. Allah dit "et malheur aux idolâtres qui ne donnent point la zakat et traitent de mensonge l'au-delà". Shaykh el Islam ibn Taymiyah disait "la zakat comprend la purification car elle induit l'abandon des mauvaises actions et la pratique des bonnes". La zakat comprend donc deux principes, l'abandon et la purification de l'individu d'une part et d'autre part les bonnes œuvres.

Craignez donc Allah O musulmans et répondez à ses ordres et éloignez vous de ce qu’il vous a interdit.

 

Affichages : 1470

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11