Publication : dimanche 14 mars 2010

Sermon du : 2009/11/27

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le prêche de l'Aid

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

L'aïd fait partie des grands évènements de l'Islam. Allah a décrété cette prière pour nous rassembler physiquement et spirituellement. Cette prière a été décrétée pour que nous soyons doux les uns envers les autres. Cette prière a aussi été décrétée afin que la fraternité apparaisse au grand jour. Allah a également décrété le sacrifice. Ce sacrifice qui doit servir à faire plaisir aux enfants et à la famille et à être généreux envers les plus pauvres et faire preuve de bonté envers les amis et les voisins. Ainsi tous les musulmans se rassemblent dans la joie et la gaieté. Les pauvres et les riches se rapprochent et créent entre eux des liens basés sur la clémence et l'amour.

Le Prophète () nous a fortement recommandé la sounnah du sacrifice pour tous ceux qui en ont la capacité et les moyens. Et puisque c'est un acte qui nous permet de nous rapprocher d'Allah, la bête à sacrifier doit être saine et il ne doit lui manquer aucun membre. Et c'est dans ce sens qu'Allah dit dans le coran "vous n'obtiendrez le succès que lorsque vous donnerez et sacrifierez de ce que vous aimez". Et inversement pour ceux qui commettent le péché il dit "ils donnent à Allah ce qu'ils détestent". Le sacrifice est comme le profit dans le commerce. Le commerçant n'attend de profit que d'un capital qui est sain. Et le capital en Islam c'est la correction de sa croyance, de son comportement et c'est suivre la sounnah du prophète (). Corrigez donc votre foi et sachez qu'Il est l'Unique, Il n'a pas été engendré et Il n'engendre point et nul n'est égal à lui. Il n'a aucun associé ni dans ses attributs ni dans ses actions. Il est le seul qui crée, qui donne, qui reprend, c'est de Lui que dépend ce qui est bien pour nous et ce qui est mauvais. Soyez donc sincères dans vos invocations et adorations, et n'invoquez personne en dehors de Lui. Purifiez vos cœurs et vos âmes des mauvaises croyances, des légendes et des contes. Sachez que le véritable serviteur d'Allah, celui qui est sincère avec son créateur c'est celui qui Lui répond et qui Lui obéit car il sait qu'il n'a été créé que pour L'adorer. Allah dit "je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils m'adorent". Dans sa clémence, Allah a voulu que son adoration soit facilitée pour ses serviteurs. La meilleure des adorations qui puisse Lui être vouée c'est la prière. Par contre la négliger ou l'abandonner c'est un grave danger pour l'être humain. Comme l'a dit le Prophète () "ce qui nous sépare des mécréants : c'est la prière, celui, donc qui l'abandonne, a mécru". Allah a mis en garde contre l'abandon de la prière et Il a avertit qu'Il réserve un châtiment douloureux à quiconque la négligerait ou l'abandonnerait.

O musulmans acquittez vous de votre zakat, votre aumône sur vos richesses car elle est toujours citée avec la prière dans le coran. Exemple "pratiquez votre prière et acquittez vous de la zakat". Allah a blâmé celui qui refuserait de s'acquitter de la zakat que ce soit par négligence ou avarice. Il a dit "ceux qui se réservent pour eux l'or et l'argent sans la dépenser dans le sentier d'Allah annonce leur un châtiment douloureux". Et dans un hadith le messager d'Allah a dit "tout bien pour lequel on n’a pas donné la zakat est considéré comme une cause de châtiment". Purifie donc ton cœur de l'avarice.

O musulmans, pendant ces jours les pèlerins musulmans se sont rassemblés en un même endroit, avec les mêmes vêtements, malgré leurs origines, leurs langues et leurs cultures différentes et éloignées. Ce rassemblement unique nous fait ressentir l'unité des musulmans. En effet la relation de fraternité est la plus importante et la plus forte des relations. Allah dit "les croyants ne sont que des frères". L’unité des musulmans est une exigence de l'islam, et c'est un signe de leur puissance et de leur force.

O musulmans, après cet office que nous sommes en train de célébrer, vous allez, à travers votre sacrifice, vous rapprochez d'Allah. Remerciez Le donc et louez Le pour votre guidée et pour ce qu'Il vous a donné. Sachez par ailleurs que la Sounnah du sacrifice est légitime jusqu'au coucher du soleil du treizième jour de Dhoul Hijjah c'est à dire le troisième jour après l'Aïd. Et cela correspond aux jours du Tachriq qui sont des jours importants. Le Coran a fait mention de ces jours. Allah a dit "et rappelez vous d'Allah dans des jours précis". Ces jours ont été caractérisé par le rappel d'Allah. Le Prophète () a dit "les jours du Tachriq sont des jours pour manger, boire et se rappeler d'Allah".

O musulmans réjouissez vous de votre Aïd et glorifiez votre Seigneur. Préservez-vous du blâmable pendant ces jours. Soyez respectueux envers vos parents, soyez bons envers vos proches, vos voisins et n'oubliez pas les résistants, les moujahidine et les exilés dans vos invocations. O musulmans, cette année nous vivons deux fêtes en un seul jour. L'Aïd el Adha qui est une célébration annuelle et l'aïd hebdomadaire qui est le vendredi. Il est arrivé du vivant du Prophète () que l'aïd fut un vendredi. On rapporte que Mou3awiya ibn Abi Soufiane a demandé un jour à Zayd Ibn Arqam "t'est-il arrivé du vivant du Prophète () de vivre deux Aïd en un seul jour?" il lui dit "oui". Il demanda alors "comment le messager d'Allah a fait". Il lui dit "Il () a célébré l'Aïd et ensuite il a permis aux gens de ne pas prier la prière du vendredi et il a dit: celui qui désire prier qu'il prie". On rapporte d'Abou Hourayra qu'il a entendu le Prophète () dire "aujourd'hui vous célébrez deux fêtes, celui qui le souhaite il lui suffira de prier le vendredi quant à nous, nous allons tout de même prier le vendredi". Dans un autre hadith selon Abdoullah ibn Omar "en un seul jour il est arrivé au Prophète de célébrer les deux fêtes (l'aïd et le vendredi), Il () a donc guidé les gens dans la prière et il leur dit celui qui souhaite venir pour la prière du vendredi qu'il vienne quant à celui qui désire ne pas venir (la célébrer) qu'il ne vienne pas". 3ata ibn Abi Rabah rapporte qu'un jour Ibn Zoubayr les a guidé dans la prière dès le début de la journée un jour de l'aïd qui était tombé un vendredi puis il rajoute "nous sommes ensuite revenus pour le vendredi mais Ibn Zoubayr n'est pas sorti pour prier nous avons donc prié chacun individuellement et Ibn Abbas était à Taif, nous ne pouvions donc pas lui demander mais dès qu'il revînt nous lui dîmes ce qu'avait fait Ibn Zoubayr (qu'il pria l'Aïd mais pas le vendredi) il nous dit alors: il a accomplit la Sounnah". Wahb Ibn Kissan quant à lui, il dit "une année le jour de l'Aïd est tombé un vendredi avec ibn Zoubayr, et il retarda la prière et il fit un long khotba puis il pria sans célébrer ce jour là l'office du vendredi". Ce qui est le plus apparent dans ce dernier hadith c'est qu'Ibn Zoubayr a prié le vendredi sans prier l'Aïd et c'est pour cela qu'il la retardait.

Pour résumer ce sujet:

-          Celui qui a prié l'Aïd il lui est permis de ne pas prier le vendredi mais il prie le Dohr. Et s'il prie le vendredi c'est mieux pour lui.

-          Celui qui n'a pas prier la prière de l’Aîd n'est pas concerné par cette permission, la prière du vendredi reste pour lui obligatoire.

-          L'imam se doit de célébrer la prière du vendredi car le Prophète () a dit "quant à moi je vais la prier".

-          Celui qui choisit de ne pas prier le vendredi doit prier la prière du Dohr.

-          Il n'est pas légitime de faire l’Adhane, l'appel à la prière pour la prière de Dohr sauf dans les mosquées qui vont célébrer la prière du vendredi.

-          Le fait que certains pensent que ce jour là il est permis de ne prier ni le vendredi ni le Dohr est une opinion fausse car elle est obligatoire et il n'a aucune preuve pour dire de ne pas prier le Dohr s'il ne prie pas le vendredi.

Affichages : 1858

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11