Publication : samedi 27 février 2010

Sermon du : 2009/10/13

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La culture porcine

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

 

1ère Partie

 

 

Allah a créé l'homme. Et Il est le seul qui connait mieux ce dont l'homme a besoin, Il sait mieux ce qui lui est utile et ce qui lui est néfaste. Allah a envoyé Ses lois pour leur bien et leur bonheur ici bas et dans l'au-delà.

Les lois divines révélées ont toutes eu pour objectif ce qu'on appelle les cinq grandes nécessités ????????? ?????. La religion, l'âme, la dignité, les biens et la raison.

La religion de l'Islam est venue finaliser toutes les révélations venues avant elle. Cette religion a dépassé les lois qui l'ont précédé et a atteint l'apogée en tout domaine.

L'Islam a, entre autre, confirmé l'attachement qui doit être le notre aux cinq grandes nécessités.

L'islam s'attache à préserver la santé de l'être humain ainsi qu'à le protéger de tout ce qui pourrait être nuisible, pour son corps ou son âme.

Les textes révélés à travers le Coran et la sounnah mettent en évidence ce qui est permis et ce qui est interdit en terme d'aliments et de boissons.

_Allah, à travers son livre saint, a rappelé une vérité évidente. C'est que tout ce qui est bon (pour nous) sera forcement licite, et au contraire tout ce qui est mauvais est illicite. Allah, dans un verset, dit "ils te demandent ce qui leur est permis. Dis il vous est permis ce qui est bon".

_Dans un autre verset "O vous les messagers mangez de ce qui est bon et accomplissez les bonnes œuvres". Et dans un autre verset, Allah ordonne à toute l'humanité de consommer et se nourrir de ce qui est pur, bon et utile "o vous les gens, mangez de ce qu'il y a sur terre tant que cela est bon et ne suivez point les pas du diable, car il est pour vous un ennemi déclaré".

_Toujours dans le Coran, Allah met en garde les croyants contre les impuretés et tout ce qui est mauvais "dis le mauvais et le bon ne sont point équivalents quand bien même la quantité du mauvais t'étonnera".

_Dans un autre verset Allah a mis en évidence à la fois la recommandation du bon et le dégoût du mauvais et de l'illicite. "Et Il leur permet le bon et leur interdit le mauvais".

En citant ces versets nous pouvons considérer qu'ils sont un des aspects des miracles du Coran. Ces versets nous prouvent qu'ils sont valables en tout lieu et en tout temps.

O musulmans nous avons précédemment parlé de l'interdiction de la consommation du porc tout en indiquant sa nocivité pour la santé. Parmi les exemples que nous avons donné, il y a la grippe porcine qui est le sujet de discussion numéro un et dont les gens craignent sa propagation. Et pour être plus explicite à ce sujet nous disons de par la grâce de Dieu, qui pour protéger les croyants, renforcer leur foi et augmenter leur certitude Allah leur montre les signes de sa grandeur et de son omnipotence. Allah dit "et ceux qu'il a guidé Allah rajoute de la guidée". L'illicéité du porc dans le Coran est une de ces preuves flagrantes qui montrent que Mohammad a bien reçu la prophétie et la révélation. Cela montre également l'universalité de l'Islam et que c'est la religion la plus parfaite en application jusqu'à la fin des temps. Nous ne disons pas cela avec exagération ou juste parce que nous sommes musulmans. Non! Loin de là! Et sans aucun doute, sera de notre avis tout individu qui n'est pas musulmans se verra obligé de faire le même constat lorsqu'il saura la place du porc chez les arabes tout en sachant les versets qui l'ont interdit. Allah dit "il vous est proscrit le cadavre (d'animal), ainsi que le sang et la viande de porc et ce qui a été sacrifié pour autre qu'Allah". Cette interdiction formelle est répétée à plusieurs reprises dans des versets de la sourate Al Maida (la table servie) AlAn3am (les bêtes) et Annahl (les abeilles). Et nous savons qu'au moment de la révélation de ces versets les contrées romaines et perses n'avaient pas encore été libérées puisque le porc était un animal courant dans ces pays là. Il  n'y a rien qui prouve que le prophéte ait connu ou vu cet animal de toute sa vie sauf si l'on suppose qu'il a pu en voir lorsqu'il a voyagé vers le Cham (la syrie) avec son oncle étant enfant. Les arabes avant l'Islam ne mangeaient pas la viande de porc, soit parce qu'ils en étaient dégoutés soit parce qu'ils ont gardé son interdiction de père en fils depuis le prophéte Abraham. On ne trouve aucune trace du porc ni dans les poésies arabes, ni dans leur littérature ni dans leurs récits historiques alors que toutes les sortes d'animaux sont mentionnés dans leurs écrits et repris en métaphore. La seule mention qu'on pourra retrouver est que des chrétiens arabes de la tribu des ???? taghlib en mangeaient. Les arabes avaient l'habitude de les critiquer pour cela.

Au contraire les arabes mangeaient les félins s'ils en avaient besoin et s'ils en avaient entre les mains. Ils avaient aussi l'habitude d'utiliser les ânes domestiques comme monture tant ils pouvaient les manger. Son interdiction fut décrétée lors de la bataille de khaybar.

Malgré cela il n'y a pas un seul verset qui parle dans le Coran de l'interdiction des ânes, des félins, ou des oiseaux carnivores. On trouve leur interdiction dans la sounna mais pas dans le Coran alors qu'ils étaient très courant chez les arabes. C'est plutôt l'interdiction du porc qui est mentionnée dans le Coran alors que les arabes de l'époque ne le consommaient pas et la plupart d'entre eux ne savaient même pas à quoi cela ressemblait. Cela pourrait nous paraître étrange mais il n'y a plus rien d'étrange lorsqu'on sait que la viande de porc est la viande la plus consommée au monde même les musulmans et les juifs pratiquants n'en consomment pas. N'est-ce pas un signe évident de révélation et de prophétie de Mohammad (sw).

Cela est une preuve que l'islam est universel et que ses lois sont destinées à tous, quelque soit leur temps ou leur lieu.

Tout comme cela est une preuve que l'Islam est un rappel pour tout l'univers et que le prophète Mohammad (saw) n'est venu que par miséricorde pour tout l'univers car le Coran n'interdit que ce qui leur est nuisible et leur recommande ce qui leur est bénéfique. Allah dit "ceci n'est en fait qu'un rappel pour tout l'univers". Dans un autre verset "nous ne t'avons envoyé que comme une miséricorde pour tout l'univers".

L'universalité de l'Islam, qui a largement dépassé les limites de La Mecque et de la Péninsule arabique, arrive jusqu'aux oreilles des mangeurs de porcs en tout lieu pour leur interdire sa consommation. "(Il vous est interdit) la viande de porc car c'est une impureté". Son interdiction a aussi dépassé les âges et les périodes dans lesquelles l'Islam était à son apogée et que les musulmans tenaient les reines de ce monde pour n'apparaitre au grand jour qu'au moment où les musulmans sont faibles et que ce monde est à la merci des mangeurs de porcs. Cela n'est qu'un moyen divin de renforcer la confiance des croyants afin qu'ils sachent que la religion d'Allah n'est que vérité et qu'ils s'y attachent et augmentent leur foi. Allah dit "patiente car la promesse d'Allah est vérité, ceux qui n'ont la certitude ne pourront te dédaigner". Il y a dans les versets qui interdisent le porc un défi évident aux maîtres de ce temps. Ce temps, cet âge pendant lequel l'homme est capable d'envoyer des engins dans l'espace, ou encore sonder les profondeurs des océans à l'aide de sous marins, grâce à leurs techniques, ils ont pu découvrir les maladies qui sont causées par le porc, eux qui sont les plus attachés à une santé saine mais malgré cela ils persistent à consommer ce qui les décime et les perdra.

Cet entêtement s'explique par le fait que le porc est un des commerces au monde les plus fructueux. En effet le porc est un animal qui grandit vite et qui se nourrit de tout ce qu'il trouve et qui stocke beaucoup de viandes et de graisses. Dans le porc tout se vend rien n'est jeté. Sans oublier que la truie (femelle du porc) peut donner naissance en une seule fois à sept à vingt porcines. Et ça aucun autre animal parmi ceux qui sont consommés n’est capable de le faire. C'est cela qui séduit les "gens civilisés" car ils vivent dans une société matérialiste.

Leur acte et leur entêtement ne peut qu'être considéré comme un défi face à la loi d'Allah qui a interdit le porc à travers les différentes révélations des messagers et prophètes comme nous l'avons indiqué dans le prêche de la semaine dernière.

Tout cela doit nous faire comprendre que toutes les décadences qui sont de mises sur terre, mer, dans le ciel, dans les aliments et les boissons n'a pour origine que les actes méprisables de l'être humain. La grippe porcine pour laquelle on a décrété l'état d'alerte maximum et pour laquelle on met en garde contre une éventuelle mutation du virus, n'est en réalité qu'une des conséquences directes de ce que l'homme commet. Allah a dit "a chaque fois qu'une épreuve vous touche elle ne provient que de ce que les gens ont commis et Il pardonne à beaucoup d'entre eux, ne croyez pas être des intouchables sur terre, vous n'avez vraiment aucun allié ni sauveur en dehors d'Allah".

 

 

2ième Partie

 

Celui qui jettera un œil dans le Coran se rendra compte qu'Allah n'y interdit aucune boisson hormis le vin, et aucun animal en donnant son nom  à part le porc. Quant à celui qui s’arrête un instant pour observer cette civilisation moderne qui défie les lois d'Allah, se rendra compte que les individus de cette civilisation matérialiste sont noyés dans l'alcool et ses problèmes. L'industrie du vin et de l'alcool fait partie des industries qui font le plus de profits à travers le monde. Tout comme il se rendra compte que le porc est la viande la plus consommée et la plus vendue à travers le monde.

Cette civilisation se distingue des autres dans ses élevages de porcs et son utilisation que ce soit pour la consommation ou pour tout autre chose. Nous voici donc face à la décadence des vertus humaines car les êtres humains déteignent sur ce qu'ils mangent. La plupart des individus qui consomment le porc ont les mêmes caractères et critères que ceux du porc.

Une étude britannique montre que le porc se distingue des animaux de son espèce (les ovins). Le porc mâle ne proteste pas quand sa femelle est accouplée par un autre  contrairement aux autres mâles de son espèce. Cette étude britannique montre aussi que le porc contrairement aux autres ne défend pas sa femelle en cas de dangers ni ses petits. Il ne montre aucune résistance si son territoire est conquis par un autre animal. C'est pour cela que le porc est décrit comme étant un animal qui n'a pas d'honneur, qui est connu pour sa bassesse. Et il se trouve qu'insulter un individu de porc fait partie des insultes les plus détestés chez tous les peuples, même chez ceux qui le mangent et l'élève. Parmi les spécificités du porc, c'est que le mâle ne se contente pas de sa femelle il a aussi l'habitude de monter les autres mâles de son espèce. Ibn Sirine disait "aucun animal ne commet le péché qu'a commis le peuple de Loth (l'homosexualité) à part le porc". Des études indiquent également que le sexe en groupe n'est pratiqué par aucune espèce à part le porc.

La culture qui appelle à la permission de la fornication, l'adultère, l'homosexualité, le libertinage en groupe, l'échangisme et bien d'autres dérives sexuelles est une culture porcine car tous ces actes détestables font partie des distinctions du porc. N'avoir aucun honneur ni dignité, trahir sa nation et collaborer avec les ennemis fait partie de cette culture porcine. En effet, le porc ne protège pas son refuge comme il ne protège ni sa femelle ni ses petits. Et ceux qui ont trahit leur nation et l'on servit aux occupants et ont rusé contre leurs concitoyens et ne protestent aucunement pour leur honneur, leur dignité et pour la défense des femmes et des enfants musulmans sont, eux aussi, de cette culture porcine. Quant à ceux qui font répandre la débauche et appellent à la fin de la morale religieuse et au libertinage au nom de la liberté ce sont ceux là qui veulent répandre la pratique sexuelle et ses dérives sous toutes ses formes et en font un devoir. Et en même temps ils combattent la pureté et l'honnêteté en les considérant comme archaïque. Ces gens là ont allaité de cette culture porcine.

Peut-on concevoir qu'un individu raisonnable puisse accepter d'avoir les mêmes caractères que ceux du porc ? Il est impossible que les gens doués de raison puissent l'accepter.

Enfin il nous faut savoir que répandre cette culture et cette immoralité porcine entre les individus est plus interdite et bien plus grave que la consommation de sa chaire et de sa graisse. Ce qui se passe aujourd'hui s'est déjà déroulé et Allah a châtié ces individus et nous dit à leur sujet "dis voulez vous que je vous informe à propos de ceux qui ont eu la pire des sanctions auprès d'Allah. Ce sont ceux qu'Allah a maudit et contre qui Il s'est mis en colère, Il en a fait des singes, des porcs et des adorateurs du taghout*. Ce sont ceux là qui ont la pire des situations et qui sont les plus égarés".

 

 

*Le Taghout désigne en règle général tout ce qui est adoré et vénéré en dehors d'Allah comme il peut désigner les passions ou le diable.

Affichages : 1346

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11