Publication : mardi 9 février 2010

Sermon du : 2009/06/25

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le bon et le mauvais

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

 

1ère Partie


Nous Avons vu lors des derniers prêches l'importance à donner aux gens de science et le bien qu'il y avait dans leur respect et inversement qu'il était interdit de fréquenter les gens de la perversité, de la débauche, de la décadence et du péché.  
En effet, quand il nous est commandé de pratiquer un acte, il est évident que son contraire sera interdit ou formellement déconseillé.  
Allah a créé le bon et le mauvais, il a créé ce qui est utile et ce qui nuit, et il a fait une distinction entre ces choses et leur contraire tout en expliquant que d'aucune manière, ils ne pourraient être équivalents. Allah nous dit à travers le coran "dis le bon et le mauvais ne sont pas semblables, et cela quand bien même tu serais étonné par la quantité du mauvais". 
Le sujet de notre prêche aujourd'hui est donc la distinction entre le bon et le mauvais, et que l'homme doit rechercher le bon et s'éloigner du mauvais. Et de toute évidence le croyant est bon et il fait partie de ce qui est bon. 
Dans sa sagesse, Allah a créé la chose et son contraire. Il a donc créé le bien et il a créé son contraire, le mal. Il a créé le bon et il a créé son contraire le mauvais. Il a créé l'honorable et il a créé le débauché. Il a créé l'utile et le nuisible. Tout cela pour deux raisons principales, d'abord pour éprouver et tester les serviteurs, ensuite pour que la distinction soit faite de manière flagrante entre telle chose et son contraire.  
En effet, si la maladie n'existait pas, les gens ne connaitraient pas la valeur de la santé. Si la fatigue n'existait pas, les gens ne connaitraient pas ni la valeur ni l'importance du repos. Si la faim n'existait pas, les gens ne connaitraient pas la valeur de la satiété. Si la soif n'existait pas, les gens ne connaitraient pas le bonheur d'étancher sa soif et de se désaltérer. Si l'ignorance n'existait pas, les gens ne connaitraient pas la science. Si le malheur n'existait pas, les gens ne connaitraient pas la valeur du bonheur. Si les ténèbres et l'obscurité n'existaient pas, les gens ne connaitraient pas l'importance et la valeur de la lumière. Si le mauvais n'existait pas, les gens ne connaitraient pas ce qui est le bien, le bon et ses privilèges, et ainsi de suite... On ne connait les choses que par leur contraire. 
Il y a dans le verset que nous avons cité précédemment une négation claire à toutes ressemblances possibles entre le bon et le mauvais. Tout comme ce verset nous indique que le mauvais est généralement plus considérable dans sa quantité que le bon puisque qu'il est dit "et quand bien même tu serais étonné par la quantité du mauvais".  
Il faut savoir également que le mauvais peut être déguisé d'apparence par le bien et par ce qui est bon, afin de nous tenter et de nous séduire. Mais sans aucun doute sa réalité finit par apparaitre au grand jour. 
Ici, le verset lorsqu'il nous parle du mauvais, il fait allusion aux mauvais individus, aux mauvaises actions, aux mauvaises paroles, aux mauvaises richesses, aux mauvaises nourritures et boissons. Et en aucun cas, le bon et le mauvais de ce que nous venons de citer ne seront semblables, équivalents ou encore comparables. 
En aucun cas, les individus bons et mauvais ne sauraient être comparables. Allah dit "celui qui est croyant est-il comparable au pervers? Non ils ne sont point égaux". Dans un autre verset "ceux qui pratiquent les mauvaises œuvres croient-ils que nous les considéreront comme ceux qui ont la foi et qui ont accomplit les bonnes œuvres de leur vivant et après leur mort, quelle est mauvaise leur façon de considérer et de juger". Ce verset nous dit clairement que quiconque croit qu'Allah mettra au même niveau les gens de bien et les gens du mal ils sont dans l'erreur, et ils jugent de la pire des manières et quel mauvais jugement que de les considérer équivalents. 
Ensuite les actions mauvaises et bonnes aussi ne peuvent être équivalentes et semblables. L'action bonne n'est pas comme l'action mauvaise. Allah dit "la bonne (action) et la mauvaise (action) ne sont pas équivalentes". 
Ensuite les paroles mauvaises et bonnes aussi ne sont pas semblables et comparables. Allah dit "ne vois-tu donc pas comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élance dans le ciel. Il (l'arbre) donne à tout instant ses fruits par la grâce de son seigneur, Allah propose des paraboles à l'intention des gens afin qu'ils exhortent. Et une mauvaise parole est pareille à un mauvais arbre déraciné de la surface de la terre et qui n'a point de stabilité". Nous comprenons donc qu'il n'y aucune ressemblance entre la bonne parole et la mauvaise. Allah nous a aussi informé qu'il élève vers lui la bonne parole, il dit "c'est vers lui que monte la parole et il élève la bonne action". 
Le bon s'élève vers Allah, et Allah l'accepte tandis que le mauvais n'est pas accepté par Allah. Le prophète (sw) nous informe qu'Allah n'accepte les aumônes que si elles proviennent des richesses pures et non douteuses. Il (sw) a dit "A chaque fois qu'un individu donne en aumône quelque chose qui provient du pur (le licite), et Allah n'accepte que le pur, Allah la prend de sa droite et la fait se multiplier pour le donneur".

Dans l'authentique de Mouslim, le messager d'Allah (sw) dit "Allah n'accepte de prière sans purification tout comme il n'accepte d'aumône qui a été récolté dans l'illicite". 
Par ailleurs le bon et le mauvais dans les nourritures et boissons ne sont pas équivalents.  
Allah a commandé le bon et interdit le mauvais et il dit en décrivant son messager "il leur permet les bonnes (choses) et leur interdit les mauvaises". Cela fait partie des qualités du prophète et des descriptions qui ont été faites de lui dans la torah. En effet, se nourrir et s'abreuver des choses bonnes et pures a de bonnes conséquences sur le cœur, le corps et le comportement. Et inversement se nourrir et s'abreuver de choses mauvaises et impures a des conséquences néfastes sur le cœur, le corps et le comportement. Allah dit en s'adressant aux messagers "O vous les messagers, mangez de ce qui est pur et accomplissez les bonnes œuvres". Abou hourayra rapporte que le prophète (sw) a dit "Allah est bon et n'accepte que ce qui est bon et Allah ordonne aux croyants ce qu'il ordonne aux messagers, il dit "O vous les messagers mangez de ce qui est bon et pur et accomplissez les bonnes œuvres" et Allah a dit "O vous qui avez cru, mangez de ce que nous vous avons donnez parmi le bon et soyez reconnaissant envers lui, si vraiment vous avez foi en Lui" ensuite il (sw) a parlé d'un homme voyageur aux cheveux ébouriffés et gris de poussière qui lèverait ses mains au ciel et implorerait "o seigneur o seigneur" alors que ce dont il se nourrit, s'abreuve et ses vêtements proviennent de l'illicite, comment Allah pourrait répondre à ses invocations". 
Cela nous indique clairement qu'Allah n'accepte que ce qui est pur et vient du pur. Il n'accepte que les œuvres bonnes, les aumônes bonnes qui proviennent du licite.  
Et les individus aussi. Allah ne veut des individus qu'ils ne soient que parmi les bons, les purs. Et les individus purs ce sont les croyants. Allah accepte tout ce qui est bon, qu'ils soient des individus ou non.  
La meilleure chose qui peut rendre les œuvres bonnes, c'est la nourriture bonne, pure et licite. Et ce qui empêche les actions d'être pures, c'est de se nourrir de l'impur, du mauvais et de l'illicite. Cela est explicite dans le hadith que nous avons cité tout à l'heure dans lequel l'homme demande et implore son seigneur, mais Allah ne répond pas à ses invocations, car il se nourrit, s'abreuve et se vêtit de l'illicite.  
Craignez donc votre seigneur, « O serviteur d'Allah. Il y a dans le licite et le pur ce qui est largement nécessaire sans devoir aller puiser dans le mauvais, l'illicite et l'impur. Ne mangez que ce qui est bon pour vous, que ce qui est pur et licite et évitez le reste. Préservez vos langues de l'illicite, de la calomnie et de la médisance, ne l'utiliser que pour dire le bien et appeler vers le bien. Eviter les mensonges, les mauvaises paroles, les injures et l'insolence. Ne prononcez pas ce genre de paroles et ne les écoutez pas. 

2ème Partie

Craignez Allah O serviteurs de Dieu. Craignez le et soyez avec les croyants, les pieux, les véridiques, les purs et éloignez vous des mauvais, des pervers et décadents.  
Allah nous le demande dans le coran et il dit "les croyants et les croyantes sont les alliés les uns des autres, ils commandent le bien, interdisent le blâmable, s'acquittent de leur prière, donnent l'aumône et obéissent à Allah et son messager, c'est eux à qui Allah fera miséricorde, Allah est certes le Puissant le Sage".

Ensuite Allah dit à  propos des mécréants "quant à ceux qui ont mécru, ils sont les alliés les uns des autres, si vous ne le faites pas (commandez le bien et interdire le mal), il y aura une grande débauche sur terre". 
Nous comprenons donc que si on ne se rallie pas aux gens de bien, il n'y aura sur terre que décadence et débauche. Le prophète (sw) a dit "ne dites pas à l'hypocrite maître sous peine de mettre en colère votre seigneur".  
Si le mauvais se mélange au bon, c'est que le bon deviendra mauvais. Il est connu que lorsque le mauvais se mélange au bon, le mauvais est plus fort, il l'altère et le fait devenir comme lui. Allah dit "Les mauvaises sont avec les mauvais et les mauvais sont avec les mauvaises, les bonnes sont avec les bons et les bons sont avec les bonnes". Il est donc évident que ce qui est bon recherche naturellement le bon, tandis que ce qui est mauvais recherche naturellement le mauvais et cela que ce soit pour les individus ou pas.  
Allah, comme il a fait une distinction entre le bon et le mauvais sur terre, il la fait pour l'au-delà. Allah dit "et le jour du jugement dernier, ils seront séparés, quant à ceux qui avez la foi et ont accomplit les bonnes œuvres. Ils seront dans un jardin tout en se réjouissant, mais ceux qui ont mécru et traité de mensonge nos signes et leur rencontre avec l'au-delà, ils seront dans le grand châtiment". 
Le paradis est la demeure des gens du bien et jamais un mauvais individu ne pourrait y entrer. Allah dit "ceux, dont les anges reprendront leur âme, alors qu'ils sont bons, ils leur diront paix à vous entrez au paradis pour ce que vous œuvriez". 
L'enfer est la demeure des mauvais et en aucun cas le bon y entrera. 
Craignez Allah et sachez distinguer entre le bon et le mauvais. Soyez avec les bons parmi les croyants et ne profitez que de la bonne nourriture, et ne prononcez que les bonnes paroles et rapprochez vous d'Allah avec les bonnes œuvres et dépensez de vos bonnes richesses afin d'accéder à la demeure des bons c'est-à-dire le paradis. Eloignez vous du mauvais dans les paroles, la nourriture, les boissons, les vêtements et les individus afin que vous soyez préservé de la mauvaise demeure dans l'au-delà.

 

Affichages : 1357

Horaires de Prières (*)

Horraires du 24/4/2018
Fajr : 05:09
Dohr : 13:51
Asr : 17:42
Maghrib : 21:00
Isha : 22:24
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11