Publication : mardi 9 février 2010

Sermon du : 2009/06/05

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L'amour des compagnons

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 


Aujourd'hui le sujet de notre prêche concerne les compagnons du prophète qu'Allah les agrée (aa). Le sujet que nous allons traiter avec la volonté d'Allah  concerne le respect qui leur est dû et de leur place importante.
Comment identifier les compagnons du prophète et à partir de quel moment on peut désigner quelqu'un comme compagnon ? Le compagnon, c'est celui qui a rencontré le messager d'Allah en croyant en lui, quand bien même il ne l'aurait rencontré qu'une fois.
Quand le prophète (sw) est décédé, il a laissé environ 120 000 compagnons.
Il fait partie des bases de la foi du musulman et des gens de la sounna et de la jama3a de les aimer, de les respecter, de faire leurs éloges. Tout cela parce que le fait de les aimer provient de l'amour envers le messager, et l'amour envers le messager provient de l'amour en Allah.
Les compagnons (aa) sont les meilleurs hommes après les prophètes et messagers. Ils sont mieux que les apôtres qui étaient autour de 3aissa (Jésus) et mieux que ceux qui avaient la foi et qui étaient autour des autres prophètes comme Moussa (Moïse) ou Noé etc... Cela nous l'affirmons grâce aux preuves que nous allons citer :
1) Premièrement, ils sont la meilleure nation parmi toute l'humanité. Allah a dit "
vous êtes la meilleure nation qu'on fit surgir parmi tous les gens ». Allah désigne ici toute la communauté de l'Islam, mais en premier lieu, les compagnons (aa). 3abdollah ibn Mas3oud a dit "Allah a regardé les coeurs des gens et il a vu que le cœur de Mohammad (sw) était le meilleur des coeurs, il l'a donc choisit pour son message, puis il a regardé les coeurs des gens et il a vu que le cœur de ses compagnons (aa) étaient les meilleurs des cœurs, il les a donc choisit pour être ses ministres qui combattront pour sa religion".
2) Deuxièmement, ils sont la meilleure génération parmi toute l'humanité. Le prophète (sw) a dit "
les meilleurs des gens sont ma génération, puis la génération qui suivra puis celle qui suivra". Le prophète (sw) désigne par sa génération les compagnons (aa) et par ceux qui suivront les tabi3ine التابعين et par celle d'après les tabi3 tabi3ine تابع التابعين.
3) Troisièmement, ils sont les intermédiaires entre le messager d'Allah et la communauté, puisque ce sont eux qui nous ont transmis cette religion, ils nous ont transmis la sounna, les paroles du prophète (sw).
4) Quatrièmement, ils sont à l'origine des grandes conquêtes de l'Islam.
5) Cinquièmement, ils ont fait répandre dans cette communauté, la vertu telle que la vérité, la loyauté, le respect... Et ne pourra connaître réellement cela que ceux qui ont vécu parmi eux.

Pour toutes ces raisons, nous aimons, respectons et faisons les éloges des compagnons (aa). Et nous désavouons deux extrêmes qui sont tous deux égarés. D'une part, les chiites qui insultent les compagnons (aa) et les détestent. D'autre part les nawassib qui dénigrent les gens de la maison du prophète (ses proches parents).

Le Coran nous décrit les véritables croyants en ces termes "et ceux qui sont venus après eux, ils disent « O notre Seigneur, pardonne nous ainsi qu'à nos frères qui nous ont devancé dans la foi et ne met point dans nos coeurs de rancœur envers ceux qui ont cru, O notre Seigneur tu es certes Le Clément Le bienveillant". Ce verset vient après deux versets qui parlent tout d'abord des Compagnons émigrants, c'est-à-dire les mecquois, ensuite des compagnons médinois qui les ont accueillis. Et le verset que nous avons cité dit "et ceux qui sont venus après eux" c'est-à-dire après les compagnons. Les véritables croyants invoquent donc Allah pour ceux qui les ont devancé dans la foi c'est-à-dire les compagnons (aa) et ils demandent qu'Allah ne mette pas dans leur cœur quelque rancoeur que ce soit envers les compagnons (aa).
D'ailleurs lorsqu'on demanda à Aicha (aa) à propos de ceux qui insultent les compagnons (aa), elle dit "
ne vous étonnez point, car les compagnons ne peuvent plus agir en accomplissant de bonnes œuvres après leur mort, Allah a donc voulu qu'ils puissent toujours récolter des récompenses après leur mort". Cette parole de Aicha est étonnante. En effet, elle a voulu dire par là que ceux qui insultent les compagnons sont entrain de leur offrir leurs bonnes actions, car il est rapporté que lorsqu'on commet la médisance ou qu'on insulte quelqu'un en réalité c'est comme si on lui offrait nos bonnes actions. A ce propos, on raconte que l'imam Hassan Al Basri, un jour il est venu voir une personne, et lui a offert un cadeau en lui disant "on m'a dit que tu m'offres tes bonnes actions (en pratiquant la médisance à mon sujet) alors je t'ai ramené ce cadeau pour te remercier".
Le prophète (sw) nous a formellement mis en garde contre le fait de dénigrer ou d'insulter les compagnons (aa), car malgré tous nos efforts, on ne pourrait jamais arriver à leur niveau. Il (sw) a dit "
n'insultez pas mes compagnons car par Celui qui détient mon âme entre ses mains si l'un d'entre vous donnait (en aumône) le poids d'or de la montagne de Ouhoud. Il n'arriverait même pas au niveau d'une poignée qui a été donnée par le compagnon ou même la moitié de cette poignée". On rapporte également que Ibn Abbas a dit "n'insultez pas les compagnons du prophète (sw) car le fait qu'un compagnon soit resté un instant en présence du prophète vaut mieux que vos adorations pendant quarante ans".
La sincérité des compagnons (aa) n'est nullement équivalente à la sincérité des autres. Leur loyauté aussi n'est nullement comparable à celle des autres ou encore leurs actions et leurs adorations.

Il faut savoir que les compagnons sont aussi différents entre eux. Certains d'entre eux sont mieux que d'autres. Les califes bien guidés sont le sommet parmi les compagnons (a). Abou Bakr (aa) est à leur tête puis vient Omar, puis vient Othmane, puis vient Ali (aa).

Dans l'authentique de Boukhari, il est rapporté que Ibn Omar a dit "Nous choisissions entre les compagnons en nous demandant qui était le meilleur, et cela du vivant du messager d'Allah (sw), et nous disons c'est Abou Bakr ensuite omar, ensuite Othman". Toujours dans l'authentique de Boukhari on rapporte que Mohammad ibn alhanafiyah محمد ابن الحنفية (ce Mohammad est un des enfants de Ali mais sa mère n'était pas Fatima la fille du prophète), on rapporte donc qu'il a dit "j'ai demandé à mon père qui est mieux, il a répondu c'est Abou Bakr puis j'ai demandé qui était le suivant il m'a dit c'est Omar et là j'ai eu peur qu'il me dise Othman alors je lui ai dit ensuite c'est toi père mais il m'a dit non moi je ne suis qu'un homme parmi les musulmans".

Cela Ali l'a dit pendant son califat, il met donc ainsi fin à tous ceux qui pourrait prétendre que Ali est mieux qu’Abou Bakr et Omar.
Nous devons aussi savoir que les émigrants (les mecquois) sont mieux que les anssar (les médinois). Les médinois ont porté secours aux croyants, mais les émigrants, eux ont tout sacrifié pour la religion, ils ont abandonné leur famille, leurs terres pour aller vers Allah et son messager. Allah a dit "
quant aux premiers parmi les émigrants et les médinois et ceux qui les ont suivi dans le bien, Allah est satisfait d'eux et ils sont satisfait d'Allah". Dans ce verset Allah a d'abord cité les émigrants pour ensuite citer les médinois pour nous montrer que les émigrants ont plus d'importance.
Par ailleurs, ceux qui se sont convertis et ont dépensé de leurs richesses dans le sentier d'Allah avant la libération de La Mecque sont mieux que ceux qui l'ont fait après. Allah dit "
Ils ne sont pas équivalents (aux autres) ceux qui ont dépensé avant la libération et ont combattu, ils ont un plus grand degré que ceux qui l'ont fait après, et Allah leur a promis à tous, la grande récompense". Ce verset nous prouve d'une part que les compagnons sont différents entre eux et d'autre part, qu'ils ont tous une grande importance puisqu'Allah a promis à tous la grande récompense.
Tout comme les compagnons présents à la bataille de Badr sont mieux que les autres. Allah leur a pardonné leurs péchés et Il leur a dit "
faites ce que vous voulez je vous ai pardonné" et cela est rapporté dans l'authentique de Boukhari, dans le récit du compagnon Hatib Ibn Abi Balta3a حاطب ابن أبي بلتعة. Il a envoyé une lettre aux idolâtres pour les informer de la venue du prophète (sw). Et cela est une trahison, c'est un grand péché, mais puisqu'il a été présent pendant la bataille de Badr le messager d'Allah (sw) a informé qu'Allah a pardonné à l'avance à tous les combattants de Badr.

Cela est donc une preuve flagrante que même si les compagnons commettent un grand péché, ils ont toujours ce privilège et cette grande importance. Cela est aussi l'annonce qu'aucun d'entre eux ne mourra mécréant. A l'inverse, le coran a annoncé du vivant d'Abou Lahab qu'il entrera en enfer, et il est mort mécréant.

Il ne s'est même pas convertit de manière mensongère pour contredire le coran.
Nous avons aussi les compagnons du serment d'allégeance le jour du pacte d’Alhoudaybiyah
الحديبية, ils sont mieux que les autres. Ils étaient ce jour là 1400. Allah a dit à leur sujet "Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t'ont prêté le serment d'allégeance sous l'arbre, il a su ce qu'il y avait dans leurs coeurs et a fait descendre sur eux la quiétude, et il les a récompensé par une victoire proche".

Il faut ajouter à cela que le prophète (sw) a dit "personne parmi ceux qui ont prêté serment d'allégeance sous l'arbre n'entrera en enfer".
Est-il permis après tout cela qu'un individu qui croit en Allah et au jour dernier puisse se permettre de dénigrer ou rabaisser les compagnons (aa). L'auteur du livre Al3aquida attahawiya
العقيدة الطحاوية a écrit "nous aimons les compagnons du messager d'Allah, mais nous ne les aimons pas plus que la limite, nous ne désavouons aucun des compagnons, nous détestons ceux qui les détestent et qui parlent d'eux en mal, quant à nous, nous ne parlons d'eux qu'en bien, et le fait de les aimer fait partie de la religion, de la foi et de la bienfaisance, et à l'inverse le fait de les détester fait partie de l'hypocrisie, la mécréance et la tyrannie".


2ème Partie

O musulmans la place des compagnons auprès d'Allah est grande, mais malheureusement, il y a un groupe d'individus qui revendiquent l'Islam et qui insultent les compagnons et les maudissent et disent qu'ils étaient des injustes et qu'ils ont apostasié après la mort du prophète (sw).
En réalité le fait d'accuser les compagnons consiste aussi à accuser le prophète (sw), la loi d'Allah et à accuser Allah lui-même. Les compagnons sont ceux qui nous ont transmis cette religion, et les accuser revient à accuser le prophète (sw). D'autre part, le messager d'Allah (sw) nous a fait les éloges des compagnons, et dire le contraire c'est accuser le prophète (sw) de mensonge.
Le véritable objectif de ceux qui insultent les compagnons, c'est de mettre à mal cette religion car ils nous l'ont transmis, donc lorsqu'on met en doute leur loyauté et leurs paroles, c'est qu'on veut mettre à mal l'Islam tout entier.
Ibn abil 3izz
ابن أبي العزّ a dit "qui pourrait être plus égaré que celui qui a dans son cœur de la rancoeur envers les meilleurs croyants et les maîtres des pieux (les compagnons)? Les juifs et les chrétiens les ont dépassé d'une vertu.

Puisque lorsqu'on demande aux juifs qui sont les meilleurs de votre nation, ils disent ce sont les compagnons de Moussa (Moïse), et quand on demande aux chrétiens, ils disent ce sont les apôtres de Jésus. Et quand on demande aux négateurs (les chiites) qui sont les plus mauvais de votre communauté, ils répondent ce sont les compagnons de Mohammad (sw)".
Quelle religion que celle-ci qui consisterait à insulter les compagnons du prophète (sw). Nous désavouons et remettons en cause ces pratiques des chiites. Nous affirmons qu'aimer les compagnons est un pilier et une obligation. Nos coeurs alhamdolillah sont pleins d'amour pour les compagnons (aa) qui ont combattu aux côtés du prophète (sw) et qui nous ont transmis cette religion.

 

Affichages : 1531

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11