Publication : mardi 2 février 2010

Sermon du : 2007/11/22

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les catégories de shirk

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

Les catégories de shirk idolâtries sont nombreuses dans les sociétés. Et le plus attristant c’est qu’elles se sont introduites dans les sociétés islamiques. La cause de tout cela est l’ignorance que les gens ont à propos de la croyance du Tawhid (L’unicité), qui nous a été amené par le prophète (ص), et qui a été expliqué par le coran.

Allah dit « invoquez ceux que vous adorez en dehors d’Allah, ils ne possèdent même pas le poids d’une poussière dans les cieux et la terre. Ils n’y ont aucune association et l’intercession ne peut leur être bénéfique auprès d’Allah que pour ceux, à qui, Il a promis ». Le verset a coupé tous les chemins que les idolâtres prennent en dehors d’Allah.

Le serviteur ne s’attache à l’adorer, que par rapport à ce qu’il en espère de bénéfique pour lui-même. Car s’il n’avait aucune espérance en lui, il ne saurait jamais attacher à lui.

L’adoré doit absolument posséder les causes, qui vont faire bénéficier son adorateur, ou être associé à celui qui les possède, ou encore être un intermédiaire, ou alors il doit avoir la possibilité d’intercéder en faveurs des adorateurs. Si ces 4 éléments ne sont pas présents alors les causes de l’idolâtrie n’ont pas lieu d’être, et donc il n’y a plus aucune excuse pour que les gens tombent dans l’idolâtrie.

Nous avons d’ailleurs déjà parlé la semaine dernière de certaines sortes d’idolâtries. Aujourd’hui, il y a une autre sorte d’idolâtrie. C’est le shirk dans l’amour que l’on porte. Allah dit « il y a parmi les gens certains qui prennent des associés en dehors d’Allah et les aiment comme on doit aimer Allah ».

L’amour en Allah, c’est l’esprit de l’islam et un de ses fondements. Le croyant doit aimer Allah qui est son créateur et qui est à l’origine de tout. Sans Allah, l’homme ne pourrait vivre ne serait-ce qu’une seconde. L’individu dans sa nature aime la beauté, et donc il observe la création, il y trouve les traces de la beauté et de la perfection. Cela pousse le croyant à aimer Allah.

Aussi l’individu dans sa nature aime l’excellent, et ceux qui sont bons envers lui. Et quelle excellence pourrait égaler celle d’Allah ? Lui qui a tout crée, à partir de rien. Allah a dit « c’est lui qui a crée pour vous, tous ce qu’il y a sur la terre ». Et il a dit «  tout les bienfaits qui vous touchent, viennent d’Allah ».

Le croyant aime Allah plus qu’il n’aime ses parents, ses enfants, et même plus qu’il ne s’aime lui-même. Voilà le véritable amour que l’on doit porter pour Allah.

Ainsi, le croyant aime Allah, et il aime tout ce qui vient de Lui. Et il aime tout ce qu’Allah aime, et il aime le livre qui a été révélé pour faire sortir les gens des ténèbres vers la lumière. Il aime le prophète qu’il a envoyé parce que c’est Allah qui l’a envoyé et Allah lui-même l’aime. Le croyant aime tout les gens pieux.

Le prophète (ص) avait l’habitude de dire : « O mon Dieu, je te demande Ton amour, et l’amour de ceux qui t’aiment ». Donc le fait de prendre un associé à Allah dans l’amour, représente du Shirk. Un compagnon a demandé « Quel péché est le plus grave ? » et le prophète (ص) a répondu : « c’est de prendre un associé avec Allah alors que c’est Lui seul qui t’a crée ».

Ceux qui pratiquent l’idolâtrie et associent à Allah, avoueront leur grave égarement alors qu’ils seront en enfer. Ils diront à leurs idoles : « Nous étions vraiment dans un grand égarement puisque nous vous mettions à égalité avec le seigneur de l’univers ». Ces gens se feront châtier parce qu’ils prennent des associés à Allah dans son amour.

Aujourd’hui les gens aiment énormément de choses en dehors d’Allah. A un tel point que certains donnent plus d’importance à des tombes plutôt qu’à Allah, ou ils peuvent sans problème mentir en jurant par Allah, mais ils ne se permettront jamais de mentir en jurant par un autre qu’Allah.

Allah dit : «  Dis, si vraiment vous aimez Allah, alors suivez-moi (le prophète (ص)), et Allah vous aimera et vous pardonnera ». Cela veut dire que pour aimer Allah convenablement, il faut suivre à la lettre le prophète Mohammed (ص).

A propos des signes de ceux qui aiment Allah, Il dit : « O vous avez cru, celui qui revient sur sa religion, Allah ramènera un peuple qui l’aimeront et qu’il aimera, modestes avec les croyants, puissant et fier devant les mécréants, ils combattent dans le sentier d’Allah et ils ne craignent rien en dehors d’Allah ». Voici les signes de ceux qui aiment Allah :


- Modestes avec les croyants : c'est-à-dire cléments, miséricordieux, doux.

- Puissants et fiers devant les mécréants : c’est-à-dire, qu’ils refusent d’être rabaissé ou humilié devant les mécréants.

- Le combat dans le sentier d’Allah au sens large du mot : le combat avec la parole, avec les richesses, ou encore le combat physique.

- Ils ne craignent rien en dehors d’Allah : c’est-à-dire, qu’ils ne craignent en aucun cas d’être blâmés par autre que leur bien-aimé (Allah).


 

Les erreurs dans la prière


On a dit la semaine dernière que pour se prosterner, il faut d’abord poser les mains et ensuite les genoux.

A présent, nous allons voir comment doit se faire la prosternation ? Sachez d’abord que la prosternation est un des grands piliers de la prière.

Le moyen pour le serviteur d’être le plus proche d’Allah, c’est de se prosterner. D’ailleurs, le prophète (ص) reconnaîtra au jour du jugement dernier sa communauté par les traces de la prosternation. Ils auront des traces lumineuses sur le front du visage par la prosternation.

Comment le prophète (ص) se prosterner ? Il s’appuyait sur la paume des mains et il n’écartait pas les doigts. Il les plaçait de temps en temps au niveau des oreilles, et de temps en temps au niveau des épaules. Il levait les coudes afin qu’il ne touche pas le sol. Il ne collait pas les bras à son corps, au niveau du bassin. Il détachait les coudes de son corps. Il posait le nez et le front sur le sol. Les genoux et le bout des pieds du prophète (ص) touchaient le sol. Il dirigeait les orteils vers la qibla, et pendant la prosternation il serrait les 2 pieds, qu’il ne laissait pas écartés.

Il y a donc 7 parties du corps qui doivent participer à la prosternation : Les 2 paumes de la main, les 2 genoux, les 2 pieds et le front avec le nez. Si l’on compte le front et le nez, cela fait 8 et pas 7, mais le prophète (ص) a fait du front et du nez un seul membre de la prosternation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Affichages : 1801

Horaires de Prières (*)

Horraires du 19/8/2017
Fajr : 05:15
Dohr : 13:56
Asr : 17:46
Maghrib : 21:03
Isha : 22:26
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11