Publication : mardi 2 février 2010

Sermon du : 2008/02/01

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La fraternité

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


1ère partie


Nous continuons le sujet que nous avons commencé la semaine dernière, qui est la fraternité.
Omar ibn alkhattab a dit: "
la rencontre des frères permet d'évacuer les soucis et les tristesses". On demanda a mohammad ibn almoukandir: "que te restes-t-il comme bonheur?" Il répondit: "la rencontre et pouvoir les rendre joyeux". Ali a dit a son fils hassan: "O mon fils! L'étranger c'est celui qui n'a pas d'amis proches". Hassan albassri a dit: "nous aimons plus nos frères (dans la foi) que nos propres familles et nos frères (dans la foi) nous font rappeler l'au-delà alors que nos familles nous font rappeler la vie d'ici-bas".

La fraternité n'est pas seulement une relation personnelle mais bien plus que ça, c'est une relation basée sur la piété et l'entraide dans son meilleur modèle et c'est en même temps une preuve irréfutable de l'unité des rangs et de la cohérence, de l'homogénéité de tous les acteurs dans une société. D'ailleurs le prophète (ص) a lié la fraternité à la foi, et il a fait des facteurs qui contribuent à cette fraternité des signes de la foi et de sa ferveur. Il a dit: "Par celui qui détient mon âme, vous n'entrerez au paradis que lorsque vous croirez et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez entre vous. Voulez-vous que je vous indique quelque chose si vous le pratiquez vous vous aimerez entre vous. Répandez le Salam (salut) entre vous!" On comprend à travers ce hadith qu'on ne rentrera au paradis que lorsqu'on aura la foi et on ne saurait avoir la foi que lorsqu'on s'aimera les uns les autres. La fraternité apporte donc l'amour en Allah et l'amour en Allah apporte le ressentiment du plaisir et du délice de la foi. Le prophète (ص) a dit: "Trois caractéristiques quand un individu s'en acquiert, il a trouvé le délice de la foi: 1.qu'il aime Allah et son messager plus que tout, 2. qu'il n'aime son prochain que pour Allah, 3. qu'il déteste autant revenir à la mécréance qu'être jeter en enfer."


Quand l'Islam est venu il a interdit tous les mauvais comportements qui troublent cette fraternité. Les enseignements de l'islam entendent garder ferme l'unité des rangs musulmans et s'attachent à répandre la clémence et l'amour entre les individus de la communauté. Ces enseignements nous disent: "
les croyants ne sont que des frères" ou encore "les croyants entre eux sont comme une bâtisse dans laquelle chaque élément dépend de l'autre" ou encore " le musulman c'est le miroir de son frère musulman" ou encore "le musulman est celui qui aime la compagnie et on aime sa compagnie et il n'y a aucun bien chez celui qui n'apprécie pas la compagnie et qu'on n'apprécie pas non plus sa compagnie". Un jour on demanda au prophète
(ص): "qui est le meilleur parmi les gens? il dit: ceux qui ont un coeur pur et ceux qui disent la vérité. Ils dirent: nous connaissons ceux qui disent la vérité mais qui est celui qui a le coeur lavé? Il répondit: c'est le pieux, l'honnête qui n'a dans son coeur ni péché ni jalousie ni haine".


Sachez qu'Allah a décrété ce qui nous permet d'acquérir les meilleurs degrés de fraternité tout comme il nous a mit en garde contre tout ce qui peut nous amener à rompre nos liens de fraternité. Parmi ces décrets, le fait qu'il nous est commandé de réconcilier entre les musulmans lorsqu'ils divergent ou qu'ils sont en désaccord. Allah a dit: "
Les croyants ne sont que des frères entre eux alors réconciliez entre vos frères!" Parmi les devoirs et droits des musulmans entre eux ils doivent respecter le caractère intime ou d'inviolabilité chez les uns et chez les autres. Et en aucun cas, ils n'ont le droit de se rabaisser les uns les autres, Allah dit: "O vous qui avez cru qu'un groupe ne se moque pas d'un autre groupe ceux-ci sont peut-être bien mieux qu'eux et que des femme ne se raillent d'aucune, celles-ci sont peut-être aussi bien mieux qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous insultez pas en vous lançant mutuellement de mauvais surnoms. Quel vilain mot que perversion lorsqu'on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas ceux-là sont les injustes" Allah nous interdit aux croyants et croyantes de se moquer les uns des autres tout comme il nous a interdit le dénigrement mutuel ainsi que de se lancer des sobriquets ou des surnoms injurieux.

Les exégèses en interprétant ce verset ont dit "cela peut être le fait qu'on insulte autrui ou qu'on le nomme de manière injurieuse tel que: O pervers, ou  O âne ou chien etc..." Egalement parmi les devoirs des musulmans, il y a le fait qu'il nous est interdit d'entretenir en nous de la suspicion envers nos frères ou de s'en méfier ou d'espionner... Allah a dit: "O vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer sur autrui car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerez-t-il manger la chair de son frère mort? Non vous en auriez horreur".  Parmi les devoirs entre les frères croyants, il y a l'entraide mutuelle dans le bien et la piété et pour l'intérêt général. Allah dit: " Entraidez-vous dans le bien et la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et l'injustice".


Toujours parmi ces devoirs il y a le fait qu'on se doit de toujours se recommandez le bien et s'interdire mutuellement le mal. Allah dit: "
les croyants entre eux sont des alliés qui se commandent mutuellement le bien et s'interdisent le mal" et le prophète
(ص) a dit: "la religion c'est la nassiha (la recommandation) on demanda: la recommandation pour qui? il répondit: pour Allah, son livre son messager pour les guides des musulmans et ceux qui les suivent"
Toujours parmi les devoirs du musulmans envers son frère, le fait que le musulman doit aimer pour son frère ce qu'il aime pour lui-même, comme le prophète
(ص) l'a dit dans un hadith. L'amour doit on parle ici c'est l'amour religieux et non pas l'amour humain d'instinct car certaines âme aiment le mal et le mauvais, mais le croyant lui, il se doit d'aimer pour son frère ce qu'il aime pour lui-même comme bien. Quant à celui qui n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même c'est qu'il est jaloux et la jalousie est un vice.


Toujours parmi les devoirs de fraternité, l'interdiction de tromper ou de duper son frère musulman.
Ils se doivent aussi de respecter les droits de chacun. Il n'est pas permis par exemple de pratiquer la surenchère sur la vente de son frère ou de demander la main en mariage d'une personne qui est déjà demandé par un frère.


Toujours parmi les devoirs de fraternité: se visiter les uns les autres, se saluer, rendre service, être clément envers les plus faibles, respecter les plus âgés et être doux envers les plus jeunes, rendre visite aux malades et assister aux funérailles de son frère. Le prophète
(ص) a dit: "le musulman a six devoirs envers son frère: le saluer lorsqu'il le rencontre, répondre à son invitation, de lui répondre lorsqu'il te demande conseil, lorsqu'il loue Allah après avoir éternué invoque la miséricorde d'Allah pour lui, le visiter quand il est malade et assiste à ses funérailles quand il meurt". Tous ces enseignements dans le but de raffermir la fraternité.


2ème partie

Les croyants ont comme devoirs mutuels aussi d'invoquer Allah les uns pour les autres. Allah dit: "et invoque Allah pour le pardon de ton péché ainsi que ceux des croyants et des croyantes".
Allah a lié les musulmans avec les liens de la fraternité de la foi, qui sont bien plus forts que les liens de parenté, nationaux ou de langue. Attachez-vous donc fermement à respecter ces devoirs. Ne les négligez pas.

 

 

 

 

 

Affichages : 1620

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11