Publication : mardi 2 février 2010

Sermon du : 2008/11/07

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L’éducation

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

 

1ère Partie

Notre prêche et ceux qui suivront concernent l'éducation. L'éducation des enfants, l'éducation des futures générations, la formation des hommes, des femmes. Bref l'éducation et la formation de la société toute entière. L'islam est une religion complète. L'islam est venu avec un mode de vie complet. Un mode de vie convenable pour l'individu, la famille et la société. Cette marche à suivre qu'est l'islam, si chaque individu s'y attache, elle contribuera à donner une génération utile et bénéfique pour soi-même, pour sa religion, pour sa société et pour toute l'humanité.

L'éducation est un acte à la fois grandiose et très difficile à accomplir car il demande de l'effort, de la patience et de la connaissance. Nous ne pouvons nous passer de l'éducation et cela nous le remarquons lorsque nous nous rappelons que lorsque nous parlons d'éducation doivent automatiquement venir à notre esprit les points suivants :

- Tout d'abord prendre comme modèle le prophète (sw), ensuite ses compagnons et ceux qui sont venus après.

- La situation actuelle de notre communauté. Notre situation actuelle est mauvaise et beaucoup de principes de bases de l'islam sont mis à mal. A travers l'éducation nous pourrions revenir à l'ordre d'antan.

- Ensuite c'est par l'éducation que l'individu musulman qu'il soit un enfant, un homme ou une femme sera se protéger des tentations de cette vie d'ici-bas.

- Le fait que ceux qui adorent le diable et leurs passions font répandre la débauche et il faut donc qu'en face il y ait ceux qui par l'éducation sauront répandre la bienfaisance.

- C'est l'éducation qui donne un équilibre à l'enfant et qui l'empêche de tomber dans l'excès ou de devenir fanatique. Et elle le protège des mauvaises croyances.

- Nous voyons que certains vices se sont répandus dans notre communauté et cela par le manque d'éducation telles que l'exhibition, la décadence, les drogues ou bien d'autres...

- C'est par l'éducation que l'enfant accède aux grandes vertus telles que la patience ou la sagesse.

Ces points que nous venons de citer demandent au musulman de redoubler d'effort quant à l'éducation. L'éducation ici veut dire faire grandir le musulman dans une ambiance saine tout en le préparant à tous les aspects de la vie et cela selon les fondements de l'islam.

Il y a plusieurs domaines d'éducation. On peut parler d'éducation spirituelle, éducation corporelle, éducation dans le comportement, la formation intellectuelle, apprendre à vivre en groupe et il y a aussi l'éducation sexuelle et bien d’autres aspects d'éducation. Cela veut dire que lorsqu'on parle d'éducation on ne doit surtout pas croire qu'on parle uniquement de l'éducation comme l'entend la plupart des gens (nourrir son enfant, l'habiller et le laisser faire face à la vie tout seul).

Qui doit s'occuper de l'éducation? Il ne faut pas croire que seuls les parents doivent s'occuper de l'éducation de nos enfants, il y a plusieurs personnes qui doivent jouer un rôle dans l'éducation et la formation de nos enfants. En dehors de la famille il y a l'école, la mosquée, la fréquentation... Si ces facteurs sont bons facteurs l'éducation sera bonne et sinon l'individu sera mal éduqué.

L'islam nous a appelé à éduquer nos enfants afin de les protéger de l'enfer. Allah a dit : "O vous qui avez la foi protégez-vous et vos familles de l'enfer". Dans un autre verset il nous est dit : "et ordonne à ta famille de prier et efforce-toi à l'appliquer". Dans un autre verset : "Allah vous recommande vos enfants". Allah te recommande donc de bien t'occuper de tes enfants et bien les éduquer. Allah te demandera des comptes le jour du jugement dernier à propos de cette recommandation, l'as-tu accomplie comme il se doit. Dans le coran Allah dit que les gens pieux l'invoquent en ces termes : "O notre Seigneur fais de notre progéniture et de nos épouses une réjouissance pour nos yeux". Le prophète (sw) a dit : "l'homme est un protecteur dans le foyer et il est responsable de ses protégés, la femme est également un protecteur dans le foyer de son mari et elle est responsable de ses protégés". Dans un hadith rapporté par l'imam Ahmed le prophète (sw) a dit : "ordonnez à vos enfants la prière à partir de sept ans" et dans un autre hadith "enseignez à vos enfants le bien ainsi qu'à vos familles et éduquez-les". Nos prédécesseurs pieux donnaient une grande importance à l'éducation et ils choisissaient des formateurs à la hauteur pour leurs enfants. Un des rois omeyyades Abdalmalik ibnou Marwan disait à l'éducateur de ses enfants : "enseigne-leur à dire la vérité comme tu leur enseignes le coran, indique-leur le bon comportement, et fais-les assoir auprès des gens nobles et respectés ainsi que les gens de science et éloigne-les des mauvaises personnes, devant les gens donne-leur de l'importance et ne les rappelle à l'ordre qu'en aparté, frappe-les s'il mentent car le mensonge conduit à l'immoralité et l'immoralité conduit au feu". Vois-tu comment les gens s'attachaient à l'éducation de leurs enfants. Sachez que les enfants naissent purs et c'est par la suite que chacun joue son rôle pour conforter cette pureté ou pour l'effacer. Le prophète (sw) a dit : "chaque enfant naît dans la fitra (la pureté), ce sont les parents qui les judaïsent, les christianisent ou les rendent idolâtres". L'enfant est une amana, une responsabilité pour les parents. S'ils lui enseignent le bien il s'y habituera et s'ils lui enseignent le mal il s'y habituera.

2ème Partie

Quand commencent l'attention et le soin que l'on doit apporter aux enfants? Le soin et l'importance que l'on doit donner aux enfants commencent très tôt. Cela commence par le choix de l'épouse pieuse et de l'époux pieux. C'est là que débute le soin, l'importance et l'éducation que l'on doit à nos enfants. C'est la première démarche à accomplir pour l'éducation saine et pure. Le prophète (sw) a d'ailleurs dit à ce sujet : "quand vient à vous quelqu'un qui vous satisfait dans la religion et le caractère mariez-le et si vous ne le faites pas il y aura un grand désordre sur terre". Quant au côté de la femme le prophète (sw) a dit : "attache-toi plus au critère de la religion et tu seras enrichi". Ainsi si l'homme pieux et la femme pieuse s'unissent ce ne sera qu'une progéniture pieuse qui en résultera.

Ensuite il ne faut pas oublier d'invoquer Dieu. Les deux mariés dès qu'ils sont unis doivent invoquer leur Seigneur afin qu'Il leur donne des enfants pieux. Le prophète Ibrahim invoquait son Seigneur en disant : "O seigneur donne-moi (des enfants) parmi les pieux".

Il faut également ne pas oublier de prononcer les invocations au moment du rapport sexuel. Le prophète (sw) a dit : "quand l'un d'entre vous va auprès de sa femme et qu'avant il dit Allahomma jannibna achaytana wa jannibi achaytana ma razaqtana (O mon Dieu éloigne le diable et éloigne-le de ce que tu nous donneras comme progéniture), jamais le diable ne pourra nuire à l'enfant qui viendra".
Ne pas oublier les règles à respecter lorsqu'on a un nouveau-né. Faire l'appel à la prière dans son oreille, couper ses cheveux, choisir un beau prénom, sacrifier une bête, le circonciser... Tout cela rentre dans l'éducation des enfants.

Faire des invocations auprès d'Allah afin que l'enfant ait une bonne éducation. Le prophète Ibrahim disait : "O Allah préserve-moi et mes enfants d'adorer et de vénérer des idoles". L'invocation des parents est exaucée. Le prophète (sw) a dit : "trois personnes Allah ne leur rend pas leurs invocations sans réponse : celle du parent pour son enfant, celle du voyageur et celle du jeûneur". Ici il est important de rappeler que l'invocation n'est pas suffisante, l'invocation est une arme de poids mais il ne faut pas s'arrêter là. Il ya deux catégories de personnes, il y a ceux qui font toutes les causes possibles pour donner la meilleure éducation à leurs enfants mais ils oublient les invocations et c'est là une erreur. L'autre catégorie ce sont ceux qui ne font aucun effort et ne se contentent que des invocations et ça aussi c'est une erreur. Il faut faire les causes sans oublier que les invocations font partie des causes.

Nous continuerons sur les moyens qu'il faut appliquer pour la meilleure éducation de nos enfants.

Affichages : 2000

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11