Publication : mardi 2 février 2010

Sermon du : 2009/01/02

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L’éducation dans le comportement : Le vol

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

Nous avons commencé à parler de l'éducation, et nous avons dit que l'éducation a plusieurs aspects et domaines. Nous avons déjà parlé de l'éducation spirituelle, de l'éducation dans les actes d'adoration et en particulier la prière. Puis nous sommes arrivés à l'éducation dans le comportement et le caractère. Le caractère prend en effet toute son importance puisque c'est le fruit de la crainte et de la piété. Le prophète () disait "je n'ai été envoyé que pour parfaire les plus nobles caractères".
Observez donc cette guerre qui est menée contre Gaza en Palestine. C'est une guerre qui n'est dotée d'aucune vertu, c'est une guerre qui est loin de tous principes. Il est normal d'avoir des divergences et de se combattre, mais il y a des principes que l'on doit respecter en Islam, quand bien même nous sommes en guerre. On ne doit pas tuer d'enfants, ni de femmes, ni les personnes âgées. Pendant les guerres, il nous est interdit de toucher aux temples religieux comme les mosquées. Des mosquées sont détruites à Gaza. Quel sont les crimes de ces mosquées qui sont détruites, quels sont les crimes de ces enfants et de ces femmes qui sont tuées. C'est donc une guerre qui est vidée de tous principes, de toutes vertus, bref c'est une guerre qui est loin de toute forme d'humanité. Certaines parties ont demandé une trêve humanitaire, même cela a été refusé.

Nos cœurs pleins d'angoisse face à ce qui se passe, nos yeux laissent couler des larmes. Notre devoir est de soutenir nos frères qui sont là-bas. Nous devons les aider de ce que nous pouvons et ce que nous pouvons c'est donner de ce que nous possédons pour leur venir en aide. Nous devons également les aider avec les invocations, nous devons implorer notre seigneur, et cela en particulier le vendredi car il y a un instant le vendredi où les invocations sont exaucées.

Revenons à notre sujet, les nobles caractères. Durant le dernier prêche sur les vices que nous devons à tout prix éviter, et nous avons commencé par mettre en évidence le danger qu'est le mensonge, et qu'il faut à sa place faire preuve de loyauté et d'honnêteté.
Aujourd'hui nous allons parler du vice qu'est le vol. Le vol est aussi grave et dangereux que le mensonge. Allah dit à propos du mensonge "ne profèrent des mensonges que ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu". Quant au vol le prophète (
) a dit "quand le voleur commet un vol il ne saurait être croyant". Si l'enfant n'apprend pas qu'Allah l'observe, et si on ne lui enseigne pas à acquérir la crainte et la piété, il est tout à fait normal qu'il grandisse dans la tromperie, le mensonge et le vol. L'absence de religion et d'éducation spirituelle entraine l'enfant vers la décadence et la débauche.
Nous allons justement parler des causes qui amènent l'enfant à être déviant. Il y a d'abord, la pauvreté qui peut en effet pousser l'enfant à voler pour obtenir ce qu'il ne peut pas avoir normalement. Quand les parents sont perpétuellement en conflits et en querelles, cela pousse l'enfant à changer d'environnement, il va donc dehors pour trouver des amis qui lui feront oublier sa situation familiale, mais qui malheureusement dans bien des cas le pousseront à avoir un mauvais comportement.

Donc différentes situations peuvent dégrader l’éducation de l’enfant :
- Le divorce : car lorsque l'enfant se réveille et ne trouve pas de parents qui lui montrent le bon chemin, qui lui donnent de l'attention sans doute cet enfant se dirigera vers le crime
- Le temps libre. L'enfant et l'adolescent généralement a toujours beaucoup de temps libre, et lorsque ce temps libre n'est pas rempli correctement, cela ne peut qu'attirer les mauvaises fréquentations vers cet enfant. Cela bien entendu nous amène à parler des mauvaises fréquentations qui sont bien entendu une grande cause de l'égarement de l'enfant en particulier lorsqu'il n'a pas une forte personnalité.
- La façon d'agir des parents. Si l'enfant est souvent puni durement, sa réponse se verra dans son comportement et cela peut même pousser l'enfant à quitter la demeure familiale pour se soulager de cet excès.
- Regarder des films à travers les chaines de télévision ou via internet qui a fait de ce monde un petit village. En particulier les films violents et d'action dans lesquels on voit comment voler une banque, comment forcer une porte etc...
- La propagation du chômage dans la société contribue aussi à l'égarement des enfants. Lorsque le père ne travaille pas et qu'il n'a pas de quoi faire vivre convenablement sa famille, les enfants seront poussés à la délinquance.
- Le fait que les parents négligent leurs enfants. Lorsque la mère oublie ou néglige ses enfants parce qu'elle est trop occupée à discuter avec ses voisines ou ses amies ou parce qu'elle est trop occupée à sortir de chez elle et lorsque le père néglige son devoir de recommandation et d'enseignement qu'il a envers ses enfants, cela va les faire grandir comme des orphelins. Un sage disait "le véritable orphelin n'est pas celui qui n'a pas de parents mais c'est celui qui a une mère négligente et un père occupé".

Quand l'enfant est un orphelin, s'il ne trouve pas quelqu'un qui remplacera ses parents ou du moins dans ce qu'ils doivent apporter à cet enfant, il ne sera que mal guidé et se dirigera petit à petit vers la délinquance. Le prophète () a dit "moi et celui qui s'occupe d'un orphelin seront au paradis comme ces deux doigts (et il a lié ses deux doigts)".
Il faut donc s'attacher à prendre garde de ces causes qui mènent l'enfant tout droit vers le mauvais comportement, et en particulier, le vol comme nous l'avons dit. Le vol est un vice très répandu dans nos sociétés aujourd'hui. Et cela à un tel point que le vol est pratiqué avec ruse et dans certains cas le vol est même régi par des règles. D'ailleurs il est su qu'aujourd'hui il y a deux moyens de voler les gens à grande ampleur et dans les règles et sans être hors la loi : le système bancaire et les assurances. L'individu se voit donc obligé de s'assurer contre tout, des événements qui risquent probablement de lui arriver et d'autres qui n'ont aucune raison de lui arriver. Il doit assurer son véhicule, sa maison, son frigidaire, son lave linge, son téléviseur, son aspirateur, ses lunettes, il fait une assurance vie, il s'assure pour tout et n'importe quoi. On prend donc des sommes considérables d'argent pour toutes ces sortes de garanties et d'assurance, et cela n'est qu'une façon de voler.

Quant aux banques, l'individu travaille dur pendant le mois et son salaire va directement en banque, il est utilisé par autres que lui et lorsqu'il veut retirer une somme, il doit dans certains cas payer des frais, alors que c'est son argent durement gagné. D'ailleurs pendant cette crise financière que nous vivons, nous avons entendu parler des escroqueries. Nous avons tous entendu parler de cet homme aux Etats-Unis qui à lui seul a escroqué pour 50 milliards de dollars, en France, en Allemagne et d'autres pays. Cela concernant les pays occidentaux ou les pays développés, mais si nous parlons des vols qui sont pratiqués dans les pays du tiers monde ou en voie de développement, là-bas ce sont les chefs d'état, les généraux qui volent et font partir cet argent vers l'étranger.

Tout cela n'est que le résultat de l'absence de religion et de l'éducation spirituelle. Il y a deux choses qui peuvent empêcher un individu de commettre un mal: la crainte de Dieu et de son châtiment, et cela est bien entendu exclusif aux croyants, la deuxième, c'est la peur de la sanction judiciaire. Allah a dit "le voleur et la voleuse coupez leur la main en réponse à ce qu'ils ont commis". Notre religion a bien entendu mis en place des règles à respecter pour mettre en place cette sanction, c'est tout d'abord la décision du juge, et qu'il y a un seuil minimum pour mériter cette sanction, et que l'on ne donne pas cette punition à quelqu'un qui vole pendant des années difficiles de sécheresse ou de famine...
Ce qui est attristant c'est de voir certains parents qui ne s'occupent pas correctement de leurs enfants. Ils voient par exemple que leur enfant est jeune, il ne travaille pas, mais il a beaucoup d'argent ou s'offre des produits de luxe et à aucun moment ses parents ne lui demanderont comment t'es-tu procuré cet argent ou ces affaires. Ou alors d'autres parents demandent et se contentent d'une réponse peu convaincante comme je l'ai trouvé par terre ou c'est un ami qui me l'a donné sans qu'ils ne cherchent vraiment à connaitre la vérité. Il est tout à fait normal dans ces cas de voir l'enfant devenir un spécialiste du vol parce que ses parents ne s'intéressent pas tellement à lui, et ne se posent pas de questions sur ce qu’il a acquis. Le plus grave dans certaines familles, c'est que certains parents encouragent leurs enfants dans le vol. On raconte qu’un juge avait décidé pour un individu qu'il fallait lui couper la main pour des vols qu'il avait commis. Et lorsqu'on voulut lui couper la main, il s'écria "avant de couper ma main, coupez d'abord la langue de ma mère, car le premier vol que j'ai commis c'était quand j'étais petit, j'ai volé un œuf chez nos voisins, et ma mère ne m'a pas réprimandé, au contraire elle m'a montré qu'elle était fière de moi, et elle a dit aujourd'hui mon fils est devenu un homme".
Les grands vols commencent par les petits, et garder le silence face à un petit crime pousse l'individu et l'encourage à en commettre de plus graves.

2ème Partie

Nous vivons le mois de Mouharram qui est le premier mois lunaire, et son début a d'ailleurs coïncidé cette année avec le début de l'année du calendrier grégorien. Il nous fallait normalement en parler plus longtemps et en faire un sujet mais puisque nous avons commencé une série de prêches sur le même sujet, nous ne pouvions faire un sujet différent pour garder une suite.

Sachons tout de même qu'il est recommandé de jeûner pendant ce mois. On demanda au prophète () quel jeûne était le mieux après le Ramadan, il répondit "c'est le mois d'Allah que vous appelez mouharram". Et il est plus particulièrement recommandé de jeûner les jours de ‘Achoura qui est le dixième de ce mois. Aicha a dit "les qoraich avaient l'habitude de jeûner le jour de achoura pendant la jahiliya et le prophète () aussi le jeûnait et lorsqu'il est venu à Médine, il a décrété son obligation et par la suite lorsqu'Allah a décrété le pilier du jeûne du Ramadan le prophète () a dit celui qui désire qu'il le jeune et celui qui ne veut pas il n'y a pas de mal (c'est à dire qu'il est maintenant recommandé et non plus obligatoire)". Dans un autre hadith, on nous dit que ce sont les juifs qui avaient l'habitude de le jeûner, parce que c'est le jour qui coïncide avec le jour où Allah a sauvé Moussa et son peuple de Pharaon, et le prophète () a dit : nous sommes plus à même que vous de jeûner ce jour. Puis certains compagnons ont dit au prophète () que c'est un jour que les juifs jeûnent donc nous leur ressemblons, alors le prophète () dit "l'année prochaine nous jeûnerons le neuvième et dixième jour" mais le prophète () est décédé avant le Mouharram de l’année suivante. Les savants ont donné trois formes de jeunes pour achoura. Jeûner trois jours (9ème 10ème et 11ème jour). Jeûner deux jours (neuvième et dixième). Ou jeûner un jour le dixième. Certains disent que le jour de Achourah doit être un jour de fête et ils ramènent certains hadiths mensongers à ce sujet, d'ailleurs l'imam Nawawi a dit que c'était probablement les assassins de Alhoussayne qui ont inventé ce hadith puisque Alhoussayne a été tué le jour de Achoura. A l'inverse, Les chiites pratiquent énormément d'innovations et oublient le véritable sens de Achoura, et ils en font un jour de commémoration pour la mort de Houssayne, ils se lamentent, ils pleurent, ils se frappent et rien de tout cela n'a été amené par notre religion.

Le jour de Achoura n'est donc ni un jour pour se réjouir, ni un jour pour se lamenter, c'est un jour où l'on doit louer Dieu qui a sauvé Moussa et son peuple de Pharaon.

Affichages : 1703

Horaires de Prières (*)

Horraires du 19/9/2018
Fajr : 06:12
Dohr : 13:46
Asr : 17:04
Maghrib : 19:56
Isha : 21:10
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11