Publication : vendredi 5 février 2010

Sermon du : 2009/01/23

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L’éducation dans la santé : L’alimentation

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

Aujourd'hui notre sujet du prêche est un nouvel aspect d'éducation c'est l'éducation du corps ou plutôt l'éducation dans la santé. En effet les parents se doivent d'éduquer leurs enfants dans le sens de l'hygiène et la santé afin qu'ils aient un corps convenable, un corps fort et un corps protégé des maladies.

C'est pour cela qu'un des devoirs des parents envers leurs enfants est la dépense pour ce que sa famille a besoin. D'ailleurs le Prophète (sw) a dit "un dinar que tu dépenses dans le sentier d'Allah, un dinar que tu dépenses pour affranchir un esclave, un dinar que tu dépenses en aumône pour un nécessiteux, un dinar que tu dépenses pour ta famille, le meilleur de ces dinars en récompense c'est celui que tu dépenses pour ta famille". Sachons que puisque la récompense est grande pour celui qui dépensera beaucoup pour sa famille la sanction sera d'autant plus grande contre celui qui est avare dans les dépenses pour son foyer en particulier ceux qui ont de quoi dépenser. Le Prophète (sw) a dit "Qu'il est terrible le péché de celui qui néglige ceux qui sont à sa charge".

Il fait partie des dépenses pour la famille l'alimentation saine et la demeure paisible. Le responsable de famille ne peut en aucun cas alimenter sa famille avec l'illicite et ce qui est néfaste au corps humain et à sa santé comme le porc ou les animaux cadavres ou qui non pas été abattus dans les règles. Allah a dit "il vous est interdit à la consommation les cadavres, le sang, la viande de porc et ce qui a été sacrifié pour autre qu'Allah et la bête qui est morte étouffée ou celle qui a été battue à mort ou celle qui est morte en faisant une chute ou celle qui est morte après avoir été encorné par une autre bête ou celle qui est dévorée par un prédateur sauf ce que vous avez égorgé".

Allah nous a donc interdit les animaux qui n’ont pas été égorgés. En effet les animaux qui non pas été abattus selon ces règles conserveront leur sang dans leur entrailles et cela ne pourra qu'être mauvais pour l'être humain. Ou encore les animaux morts d'une maladie sont aussi interdits à la consommation et ici nul besoin d'expliquer que cet animal s'il est consommé il pourrait être dangereux pour la santé de l'homme.

Nous voyons qu'ici en occident malheureusement beaucoup de ceux qui vendent de la viande inscrivent sur leurs produits "halal" car cette indication est plus devenue une publicité qu'autre chose. Il appartient donc aux musulmans et cela à travers leurs institutions et leurs représentants de s'assurer de la licéité des produits lorsque le fournisseur y inscrit "halal". Cela est allé à un tel point que certains inscrivent des produits "halal" alors que ce sont des aliments qui sont déjà licites c'est-à-dire sur des aliments qui ne sont pas de la viande.

Le sang est aussi interdit et ici il s'agit du sang qui jaillit lorsque la bête est tuée. Il est interdit à la consommation d'abord parce qu'il n'est pas considéré comme un aliment et ensuite parce qu'il est l'élément qui transporte le plus de bactéries et que c'est là que les microbes prolifèrent. C'est pour cela qu'on égorge la bête licite de consommation afin de purifier cet animal de son sang et donc de toutes les bactéries qu'il transporte.

La viande de porc est également interdite de consommation. Cette viande est aussi néfaste pour l'être humain car cet animal n'est pas propre il vit dans la souillure et la plupart du temps il se nourrit de cela. Par ailleurs la médecine contemporaine a prouvé que dans cette chaire il y a un ver qui celui qui mange cette viande peut aussi absorber ce ver qui est très néfaste pour l'être humain et engendre beaucoup de maladies.

Ensuite ce qui a été sacrifié pour autre qu'Allah est aussi interdit car lorsqu'on tue une bête en prononçant d'un autre qu'Allah cet animal envient impur souillé et mauvais.
La bête qui est morte étouffée est elle aussi interdite à la consommation ainsi comme le dit le verset la bête qui a été frappée ou battue à mort, celle qui a été encornée ou abattue par une autre bête, celle qui a fait un chute mortelle, celle qui a été attaquée par un prédateur et qui a été entamée par celui-ci. Toujours dans le verset Allah conclue "sauf ce que vous avez égorgé" c'est-à-dire sauf ce que vous avez tué au nom d'Allah et en respectant les règles de sacrifice.

Il y a aussi d'autres interdictions qui sont citées par le Prophète (sw). Il (sw) a dit "tous les prédateurs qui ont des crocs et tous les oiseaux qui des grandes griffes". Nous comprenons ici que ce sont les animaux carnivores.

Le musulman doit donc s'éloigner de tout ce qui est néfaste pour son corps et sa santé. Le musulman doit donc se renseigner concernant les aliments que ce soit dans ce qui est licite ou ce qui ne l'est pas et dans ce qui est bénéfique au corps et ce qui ne l'est pas afin qu'il sache ce qui peut faire partie de son alimentation et celle de sa famille. Aujourd'hui tout s'est mélangé on peut tout trouver en vente que ce soit ce qui est bon ou mauvais et cela en grande quantité. Par exemple on peut trouver dans certains commerces les aliments périmés, des aliments qui ont été stockés dans des congélateurs pendant une longue durée avant d'être mis en vente. Toutes ces sortes de produits et d'autres sont répandus en Europe et en Amérique. La cause de cela c'est que les fournisseurs ne cherchent plus qu'à faire beaucoup de profit en peu de temps quelque soit la conséquence sur la santé publique.

Pas plus tard qu'hier la Chine a condamné à mort par pendaison deux personnes qui ont reconnu coupable d'avoir rajouté un élément toxique (mélanine) dans le lait pour enfant pour augmenter le taux de protéine de ce lait et ce lait a engendré beaucoup de maladies et certains en sont même morts. La cause c'est la cupidité et la convoitise de l'homme qui est prêt à tout pour faire encore plus de profit. L'homme ne pense plus au bien de l'humanité, il a perdu sa raison, il a perdu son humanité, il a perdu sa moralité. Nous ne pouvons qu'être en accord avec les décisions judiciaires fermes à l'encontre de ceux qui sont prêts à entrainer la mort des autres uniquement par convoitise et cupidité.

Ce qui pousse aussi à acheter ces produits néfastes c'est le fait que bien entendu leur prix sont beaucoup plus bas que les autres parce que la plupart des gens ne recherchent pas ce qui leur est bénéfique mais d'abord ce qui est moins coûteux.

Le Coran nous indique et nous recommande certains aliments qui sont bons pour l'être humain. Par exemple le poisson et cela bien sûr à condition qu'il soit frais. Allah dit "c'est lui qui a créé pour vous les océans afin que vous en puisiez une chaire fraiche". Ce verset nous indique que ce qui provient de la mer est bénéfique pour l'homme mais aussi qu'il faut qu'il soit frais c'est-à-dire qu'il a été péché depuis peu.

A propos du lait Allah dit "il y a certes pour vous dans les bestiaux un enseignement : nous vous abreuvons de ce qui est dans leur ventre, un produit extrait du mélange des excréments intestinaux et du sang un lait pur et délicieux pour les buveurs". Ce verset indique que le lait est un produit très bénéfique pour l'être humain à condition qu'il soit naturel et qu'il soit pur c'est-à-dire qu'il ne soit mélangé à rien. Le Prophète (sw) a dit "celui qui veut manger ou boire qu'il dise O mon dieu bénis pour nous cette subsistance que tu nous as donné et donnes nous ce qui est meilleur mais si c'est du lait que vous voulez boire dites O mon dieu bénis pour nous cette subsistance que tu nous as donné et donnes nous en encore car je ne sais pas ce que peut compenser de manger ou boire a part le lait". Le Prophète (sw) a dit vrai car le lait abreuve et nourrit le corps et la meilleure preuve pour ça sont les deux premières années de vie d'un individu où il ne fait que boire du lait en guise de breuvage et d'alimentation et cela lui est largement suffisant.

Allah parle aussi du miel et dit "et ton Seigneur révéla aux abeilles : prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et les treillages que les hommes font. Puis mangez de toutes espèces de fruits et suivez les sentiers de votre seigneur, rendus facile pour vous. De leur ventre sort un liquide aux couleurs variées dans lequel il y a une guérison pour les gens". Dans les deux authentiques il nous est rapporté qu'un homme est venu auprès du Prophète (sw) et a dit "mon frère se plaint de douleurs au ventre". Le Prophète (sw) lui dit : "donne lui du miel" puis l'homme est parti pour ensuite revenir et dire au Prophète (sw) ce qu'il lui avait dit au début. Le Prophète (sw) répéta "donne lui du miel". L'homme dit "je lui ai donné mais cela n'a eu aucun effet", puis cela s'est reproduit encore un fois et le Prophète (sw) a dit "Allah a dit vrai et le ventre de ton frère a menti". Le Prophète (sw) a dit cela parce qu'Allah a révélé que le miel était une guérison pour les gens. Mais il faut préciser ici que le miel qui est un remède c'est celui qui est fabriqué uniquement par les abeilles et cela à base de ce que l'abeille consommera en pollen naturel. Ici on peut se poser une question et se demander pourquoi le miel n'a pas été bénéfique dans sa maladie, cela parce que le miel qu'il a absorbé n'était pas suffisant pour venir à bout de son mal. On voit par exemple que le médecin lorsqu'il prescrit il prescrit une certaine quantité et cela pour une durée bien précise sinon ces médicaments ne seront d'aucune utilité pour le malade.

Allah a aussi parlé d'autres aliments, il a dit "Par le figuier et l'olivier", il a juré par la figue et l'olive pour nous montrer l'importance de ces deux fruits. Allah a aussi mis en évidence l'huile et bien entendu il s'agit de l'huile provenant des produits naturels qui ne sont mélangés à rien d'autres, Allah dit "Allah est la lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un récipient de cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat, son combustible vient d'un arbre béni, un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche". Dans un hadith le Prophète (sw) a dit "alimentez-vous de l'huile et soignez vous avec car elle vient d'un arbre béni".

Allah a aussi parlé des palmiers et des vignes en disant que c'est une bonne subsistance. En effet le raisin et les dattes sont une bonne subsistance car ils peuvent se conserver, les dattes à leur état naturel et le raisin lorsqu'il est séché et qu'il devient du raisin sec. Les dattes sont très bénéfiques car elles nourrissent le corps humain et une seule datte donne à l'homme une grande quantité de ce qu'il a besoin. D'ailleurs les dattes sont bénéfiques entre autre pour la vue et l'ouïe, elles sont aussi un calmant pour l'homme, elles sont aussi bénéfiques pour le cerveau et elles sont un stimulant pour l'activité sexuelle. C'est pour cela que le Prophète (sw) a dit "une demeure dans laquelle il n'y a pas de dattes c'est une demeure dans laquelle ses habitants sont touchés par la faim". Cela veut dire que c'est leur corps qui a faim quand bien même ils mangent à leur faim car il leur manque ce que la datte peut donner au corps humain. Dans un autre hadith, le Prophète (sw) avait l'habitude de manger du melon et il l'accompagnait de dattes et il disait : "nous cassons la chaleur de celui-ci avec le froid de celui-là et le froid de celui-là avec le chaud de celui-ci" car le melon est un produit frais et froid et la datte un produit tiède. Et cela met en évidence le fait qu'il faut changer d'alimentation et ne pas toujours manger la même chose car le fait de manger la même chose ne donnera pas au corps tout ce dont il a besoin.

Il nous faut donc frères et sœurs nous attacher à connaître les différents aliments et ceux qui sont bénéfiques pour notre corps et à quelle quantité. Combien d'hommes en bonne santé on trouvé leur péril dans l'alimentation et combien d'hommes malades ont trouvé leur remède dans l'alimentation.

2ème Partie

Mes frères mes sœurs, parmi ce qui entre en ligne de compte dans les dépenses du père de famille pour son foyer et l'éducation de ses enfants il y a comme nous l'avons dit les alimenter avec ce qui est saint. Ce qui doit aussi être pris en compte dans les dépenses c’est ce qui concerne les soins médicaux. L’islam nous a enseigné que l'alimentation est meilleure que le soin, cela veut dire qu'il doit s'attacher à s'alimenter avec des aliments qui sont bénéfiques et utiles pour lui afin qu'il ne soit pas amené à se soigner contre une maladie mais s'il est atteint par une maladie l'homme doit se soigner et faire les causes pour accéder à la guérison. Le Prophète (sw) a dit "a chaque fois qu'Allah a fait descendre une maladie il fait descendre avec elle son remède". Et dans un autre hadith "chaque maladie a un remède et quand le remède touche la maladie elle en vient à bout". Ces textes nous montrent que chaque maladie a son remède et que si le remède n'est pas trouvé c'est uniquement par ce que l'homme ne l’a pas trouvé mais son remède existe. Dans un autre hadith "Chaque maladie à un remède sauf une". On demanda quelle est-elle celle qui n'en a pas? Il répondit "c'est la vieillesse". On demanda également au Prophète (sw) est-ce que le fait de se soigner repousse la fatalité de la maladie? Est-ce que cela repousse le destin ? Le Prophète (sw) répondit "Non mais le fait de se soigner fait partie du destin". Mais le Prophète (sw) nous a interdit de se soigner avec quelque chose d'illicite ou avec un produit illicite. Le Prophète (sw) a dit "soignez-vous mais ne vous soignez pas avec l'illicite". Le Prophète (sw) nous a par exemple interdit de se soigner avec le vin. Dans un autre hadith on lui indiqua que les grenouilles pouvaient être un remède et il a répondu "ne les tuez-pas". Tout cela car ce qu'Allah nous a interdit, il ne l’a fait que par ce que c'est mauvais pour nous et notre corps. On ne peut donc prétendre que ce qui est illicite peut nous guérir car même si c'est un remède pour un mal il nous ramène en même temps beaucoup d'autres maux dont on n’était pas touché.

Affichages : 1764

Horaires de Prières (*)

Horraires du 10/12/2018
Fajr : 07:12
Dohr : 12:45
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11