Publication : samedi 6 février 2010

Sermon du : 2009/02/06

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L’éducation dans la santé : L’hygiène

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1ère Partie

Nous revenons à notre sujet qui est l'éducation de notre corps. Nous avons démontré que l'Islam a donné une grande importance à cet aspect de l'éducation. Le musulman comme nous l'avons dit se doit de se nourrir de ce qui est bénéfique et doit éviter tout ce qui est néfaste à son corps.

Aujourd'hui nous allons nous attacher plus particulièrement à l'hygiène, car elle fait partie de l'éducation. D'ailleurs les livres de sciences donnent un intérêt certain à l'hygiène puisque nous pouvons remarquer que tous les livres de jurisprudence (fiqh) commencent par le chapitre de la purification. La première chose que le musulman apprend avant toute chose, c'est la purification. La purification est la clé de l'adoration, de la prière et la prière est la clé du paradis. La prière n'est valable que lorsqu'on se purifie de la souillure mineure avec les ablutions mineures ou de la souillure majeure avec le lavage.

Une religion sans hygiène est une religion sans importance et sans considération. Le prophète (sw) a dit "la pureté c'est la moitié de la religion". Ou alors encore une sagesse qui est répandue parmi les musulmans c'est "la propreté fait partie de la foi".


L'Islam nous recommande la purification, car c'est le meilleur moyen de venir à bout de la saleté et donc les microbes et bactéries, puisque scientifiquement il est prouvé que la saleté est un sanctuaire pour toutes sortes de microbes et de bactéries. Les ablutions font partie de l'hygiène en Islam, et elles consistent à laver et rincer ses membres apparents qui sont les endroits les plus exposés aux microbes et faire ses ablutions pour les cinq prières quotidiennes permettra sans aucun doute d'éviter aux différents microbes de s'attacher et se coller aux membres lavés. Etant donné qu'il y a cinq prières quotidiennes, le musulman se lavera donc au maximum cinq fois et au minimum deux ou trois fois. Ces ablutions répétées donneront hygiène, propreté et dynamisme à celui qui les applique. Allah donne dans le coran de manière explicite la façon de pratiquer ses ablutions, il dit "O vous qui avez la foi lorsque vous avez l'intention de prier lavez vous le visage ainsi que vos bras jusqu'aux coudes et essuyez vous la tête et lavez vos pieds jusqu'aux chevilles". Quant au prophète (sw) il est entré encore plus dans les détails, et nous a demandé de rincer la bouche et de rincer le nez en pratiquant l'istinchaq (inhaler de l'eau et la rejeter par le nez). Il (sw) nous incitait à perfectionner nos ablutions et d'être exigent dans le lavage des membres. C'est dans ce sens qu'il avait l'habitude de dire "ma communauté ressuscitera au jour du jugement dernier avec de la lumière sur les visages, les bras et les pieds (grâce aux ablutions)".

Dans un autre hadith il (sw) a dit "voulez-vous que je vous indique une pratique par laquelle Allah efface les péchés et fait élever en degré ?", ils répondirent "si nous nous le voulons O messager d'Allah!", il (sw) dit "perfectionner ses ablutions malgré la difficulté à les appliquer convenablement".

Les autres ablutions sont ce qu'on appelle les ablutions majeures ou le lavage. Ce lavage doit obligatoirement être pratiqué lors de deux situations : après la période des menstrues chez la femme, et lorsqu'un individu se trouve en état de janaba (c'est-à-dire après les rapports sexuels ou après éjaculation). Un verset dit "et lorsque vous êtes en état de janabah purifiez-vous" ou encore "n'approchez pas vos femmes lorsqu'elles ont leur menstrues (c'est-à-dire n'ayez pas de rapports sexuels avec elles) jusqu'à ce qu'elles retrouvent la purification et dès qu'elles se lavent, allez à elles comme Allah vous l'a ordonné". Le prophète (sw) a dit "lorsqu'un homme se met entre les membres de sa femme (pour jouir) qu'il se lave quand bien même il n'aurait pas éjaculé". On doit également se laver quand il y a éjaculation chez l'homme ou sortie d'un liquide après un rêve érotique. L'Islam nous ordonne aussi en plus de cela de pratiquer au moins un lavage par semaine. Il faut que ce jour qu'il choisit pour se laver soit le jour du vendredi car le prophète (sw) a dit "le lavage du vendredi est un devoir pour chaque personne ayant atteint la puberté".


Il fait aussi partie de l'hygiène d'appliquer avec assiduité les sounnah de la fitra (les traditions de la pureté). Le prophète (sw) a dit "cinq (actes) font partie de la pureté : rasez les poils du pubis, la circoncision, se tailler la moustache, couper ses ongles et se raser sous les aisselles". Ces actes de propreté concernent des endroits qui peuvent facilement se salir et dégager de mauvaises odeurs. La circoncision consiste à débarrasser l'organe génital de l'homme du bout de chaire qui le couvre et dans lequel les dernières gouttes d'urine restent, et qu'il est difficile de nettoyer avec la présence de cette chaire. Il faut aussi se raser les poils autour des parties intimes, sous les aisselles, tailler sa moustache et couper ses ongles. Ces actes sont recommandés de les pratiquer chaque semaine et la durée limite est de quarante jours, car Anas Ibn Malik disait "le messager d'Allah nous a donné un délai de quarante jours pour se raser les poils autour des parties intimes, sous les aisselles, se tailler la moustache et se couper les ongles" il n'est donc pas permis au musulman de laisser passer une durée de quarante jours sans pratiquer ces actes.

L'Islam nous recommande aussi de soigner et nettoyer ses dents et sa bouche. Le prophète (sw) a dit "le siwak est une purification pour la bouche et un moyen d'obtenir la satisfaction du Seigneur" et dans un autre hadith "si je n'avais peur d'être trop dur envers ma communauté je leur aurai ordonné d'utiliser le siwak pour chaque ablution". Et bien sûr c'est la même chose pour tout ce qui prend la place du siwak comme la brosse à dent ou le dentifrice.
L'Islam nous demande aussi de soigner ses cheveux. Il (sw) a dit "celui qui a des cheveux qu'il les soigne". Il y a aussi le fait de bien s'occuper de sa demeure et ce qu'elle contient. Le prophète (sw) a dit "nettoyez devant vos demeures et ne ressemblez pas aux juifs".

Ce que l'Islam a aussi décrété et qui fait partie de l'hygiène, c'est le fait de se nettoyer et de se débarrasser de l'impureté. En réalité l'Islam est la religion de propreté. Parmi les clichés qui sont répandus ici en occident, c'est que les arabes manque d’hygiène, alors qu'en réalité lorsque les arabes se sont convertis à l'Islam, ce sont eux qui ont enseigné aux autres les règles d'hygiène et de propreté. Par exemple, en Andalousie (quand elle était musulmane), on distinguait les musulmans des non musulmans par la présence d'une salle de bain ou d'une pièce pour se laver dans la maison. Seuls les musulmans à cette époque construisaient dans leur maison des salles de bain. Nous avons donc dit "se débarrasser de l'impureté". L'impureté c'est tout élément qui a été souillé par les microbes, qui a une odeur nauséabonde et qui est néfaste à ce qui touche. Parmi les exemples d'impureté : L’urine, les selles, le cadavre d'un animal etc... L'Islam a ordonné au musulman de se nettoyer de ce genre d'impureté et de s'en nettoyer et d'éviter tout contact avec.

Cela fait d'ailleurs partie des conditions de validité de la prière. Allah a dit "et purifie tes vêtements et éloigne-toi de l'impureté". Ce verset nous indique qu'il faut purifier et son apparence et son fort intérieur de toutes souillures. Purifier son intérieur se fait à travers l'unicité de Dieu, en évitant toute forme d'idolâtrie.

Le prophète (sw) a dit "lorsque l'un d'entre vous se réveille qu'il ne mette pas sa main dans un récipient d'eau avant de l'avoir lavé trois fois, car il ne sait pas où sa main a dormi". Il (sw) a dit aussi "que personne n'urine dans de l'eau stagnante pour ensuite se laver de cette eau". Dans un autre hadith "prenez garde de (tout contact avec) l'urine, car la plupart des châtiments de la tombe seront causés par l'urine". Un jour il est passé à côté de deux tombes et il (sw) a dit "ils sont en ce moment même châtiés et ils ne sont pas châtiés pour grand chose, l'un ne se débarrassait pas de son urine et l'autre colportait la médisance entre les gens". Le prophète (sw) disait aussi "méfiez-vous des deux causes de malédictions : faire ses besoins sur le chemin des gens ou l'ombre qu'ils utilisent pour se reposer". Le prophète (sw) a appelé cela les deux causes de malédiction, car si un individu s'assoit sur un de ces endroits qui a été souillé, il dira que maudit soit celui qui a fait ses besoins ici.

Tous ces enseignements nous ont été transmis afin de préserver notre hygiène de vie et notre environnement.

Si aujourd'hui, il y a des personnes qui s'insurgent contre la pollution et appellent à préserver l'environnement, qu'il sache que l'islam n'a cessé de le faire depuis bien longtemps. Ces enseignements nous indiquent par ailleurs qu'il nous faut éviter tout ce qui nous est nuisible.

Les musulmans doivent savoir qu'ils étaient les premiers appelés à pratiquer ces enseignements afin qu'ils préservent leur corps de ce qui est nuisible et afin qu'ils soient des modèles dans l'hygiène pour le reste de l'humanité, et afin qu'ils ressuscitent après la mort avec des lumières sur leur visage, leurs pieds et leurs mains grâce aux traces des ablutions.

2ème Partie

O musulman parmi l'attachement que l'Islam donne à la santé et l'hygiène de vie de l'individu, il y a le fait qu'il désavoue ceux qui rende licite ce qui ne l'est pas. Allah dit "O vous qui avez cru ne rendez pas illicite ce que Dieu vous a donné parmi les subsistances agréables". Si nous méditons les enseignements de l'Islam nous comprendrons qu'ils ont le même objectif, préserver la santé de l'individu. Il y a des gens qui s'interdisent les bonnes choses parmi les subsistances ou bien par avarice ou bien par excès dans la religion. Allah dit "dis qui donc interdit les belles subsistances que Dieu a fait sortir pour ses serviteurs".

Mais cela ne doit pas nous faire oublier que Dieu nous a interdit d'être excessif dans l'alimentation et les boissons car cela aussi est néfaste. Allah a dit "mangez et buvez sans commettre d'excès car Allah n'aime pas ceux qui sont excessifs". Dans un hadith le prophète (sw) dit "il suffit à l'être humain le bien être de son corps, de prendre quelques bouchées, et lorsqu'il se nourrit il prend un tiers pour sa nourriture un tiers pour s'abreuver et un tiers pour sa respiration". L'Islam donne donc un équilibre et un juste milieu dans chaque acte. C'est pour cela que l'Islam interdit de fatiguer son corps à travers une activité trop longue et difficile. Au temps du prophète (sw), Il y avait trois hommes qui étaient excessifs dans leurs actes. Le premier disait je ne dormirai aucune nuit, car je resterai chaque nuit éveillé en prière. Le deuxième indiquait qu'il ne mangerait plus la journée et qu'il jeûnera quotidiennement. Et le troisième précisait qu'il allait être chaste et sa preuve de chasteté serait qu'il ne se permettra jamais le mariage. Le prophète (sw) leur dit "je connais mieux que vous votre Seigneur et je le crains plus que vous et pourtant je jeûne tout en mangeant d'autres jours, je dors certaines nuits tout en priant d'autres et je me marie, celui qui s'éloigne donc de ma sounnah ne fait pas partie des miens. " Le prophète (sw) a mis en tort Uthman Ibn Madh3oun et à Abdollah ibn Omar et d'autres pour leurs abus dans l'adoration en leur disant "ton corps a un droit sur toi, ta famille a un droit sur toi, ton âme a un droit sur toi, et ta société a un droit sur toi, donne donc à chacun son droit".

On retrouve encore cet attachement de l'Islam à la préservation du corps dans les permissions qu'il a décrétées aux croyants dans leurs actes d'adoration lorsqu'ils font face à une difficulté pour mettre en pratique convenablement. Si un acte ou une pratique peut nous rendre malade et retarder notre guérison l'Islam a donné un certain nombre de décrets pour lui faciliter sa pratique. Il est par exemple permis de pratiquer le tayamum (les ablutions sèches qui consistent à s'essuyer les mains et le visage après avoir frappé un sol pur de ses mains). Celui qui a du mal à pratiquer sa prière normalement, il lui est permis de prier assis ou encore allongé. Il lui est permis en cas de difficulté ou maladie de ne pas jeûner et il y a bien d'autres règles et enseignements qui vont dans ce sens...

De cela les musulmans tirent une règle de base dans leur religion c'est que la santé du corps est aussi importante que la santé du religieux, car il ne saurait y avoir une bonne santé religieuse qu'avec une bonne santé du corps.
Si ces règles sont respectées, les corps seront saints et forts et les générations qui seront éduquées selon ces enseignements seront des individus forts et à la hauteur de la victoire qui attend notre religion.

Affichages : 1967

Horaires de Prières (*)

Horraires du 24/4/2018
Fajr : 05:09
Dohr : 13:51
Asr : 17:42
Maghrib : 21:00
Isha : 22:24
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11