Publication : dimanche 7 février 2010

Sermon du : 2009/02/06

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L’éducation dans la santé : La cigarette

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

 

 

1ère Partie

Notre sujet aujourd'hui concerne toujours la santé de l'individu, et comment la préserver. Nous avons déjà donné une série de facteurs qui soignent et préservent une bonne santé. Parmi les facteurs positifs pour la santé, il y a l'alimentation saine et à l'inverse parmi les facteurs négatifs pour la santé, il y a la nourriture néfaste et illicite. Nous avons aussi vu que les éléments positifs pour la santé sont l'hygiène et la propreté, et à l'inverse la saleté et la souillure sont nuisibles à la santé.

Aujourd'hui, nous allons voir un autre aspect qui est néfaste et nuisible à l'individu et à sa santé. C'est le tabac, la cigarette. Beaucoup de musulmans sont touchés par ce vice, et c'est devenu aujourd'hui un mal contagieux, une épidémie. Beaucoup sont touchés par ce mal sans prêter attention à toutes les conséquences gravissimes que ce vice apporte. La cigarette n'est pas seulement nuisible à la santé, mais aussi aux richesses, à l'âme, au cerveau, à la religion et à la capacité de se reproduire. Ce vice nuit aux intérêts de l'homme, ces intérêts que les juristes musulmans ont nommé les cinq grandes nécessités. Ici il s'agit des cinq nécessités qui sont un besoin pour que l'humanité continue une vie normale : la santé, l'âme, la religion, la richesse, la raison et préserver sa dignité.

Les médecins dans le monde entier et les institutions médicales internationales sont d'accord pour dire que la cigarette et le tabac sont les causes et ils représentent des facteurs de risque pour bien des maladies qui touchent l'être humain. Il est prouvé qu'il cause de nombreux cancers comme le cancer des poumons, le cancer de l'œsophage. 90% des décès suite au cancer du poumon sont causés par le tabac comme l'a mis en évidence la faculté de médecine de Grande Bretagne. Les statistiques montrent aussi que les décès causés par le tabac sont beaucoup plus nombreux que ceux causés par les accidents de la route, alors que les accidents de la route sont à l'origine de millions de morts dans le monde. La cigarette affaiblit le cœur et endommage ses valves et artères.

La cigarette est donc néfaste pour l'homme et à sa santé, et celui qui décède à cause de la cigarette c'est qu'il s'est suicidé. Certes l’individu ne se tue pas directement et de manière immédiate, mais il se suicide progressivement, puisqu'il y a des poisons qui tuent immédiatement et d'autres qui tuent après plusieurs jours ou bien d'autres après même plusieurs années.

La cigarette est toxique, et c'est donc un poison qui tue que ce soit à court terme ou à long terme. La cigarette contient de nombreux éléments toxiques comme le goudron ou la nicotine.

Allah dit "ne vous poussez pas vous même au péril". Celui qui fume se nuit à lui-même et à l'autre. Il est connu et prouvé médicalement que la cigarette nuit à celui qui fume mais aussi à celui qui ne fume pas, mais qui se trouve à proximité du fumeur et inhale la fumée. C'est ce qu'on appelle le tabagisme passif. Des médecins ont dit que rester dans une pièce dans laquelle il y a la fumée du tabac, c'est équivalent à fumer 10 cigarettes. 
Pour toutes ces raisons, nous disons que les méfaits de la cigarette sont prouvés et nombreux, il n'est donc pas permis à quiconque doué d'un minimum de raison de fumer.

Allah dit "C'est lui qui leur a rendu licite ce qui est saint et rendu illicite, ce qui est mauvais" et nul doute que la cigarette et le tabac sont néfastes pour l'homme et ceux qui l'entourent. Le prophète (sw) a dit "celui qui croit en Allah et au jour dernier qu'il ne nuise pas à son voisin". Le fumeur nuit à son épouse, ses enfants, ses voisins, ceux avec qui il prie et les anges. Le prophète (sw) nous a par exemple interdit de manger de l'oignon ou de l'ail et ensuite se rendre à la mosquée parce que cela donne une mauvaise haleine alors que les oignons et l'ail sont licites de consommation, que dire alors de la cigarette?

Allah nous a donné la raison pour réfléchir et être raisonnable, alors comment pourrions-nous concevoir que l'individu qui est doué de raison choisit lui-même de se faire du mal sans aucune contrainte. Il y a dans le fait de fumer une sorte d'ivresse en particulier pour ceux qui fument pour la première fois, c'est ce que certains médecins ont démontré. Le prophète (sw) a dit "ce qui enivre en grande quantité est interdit en petite quantité".

La cigarette et le tabac sont également néfastes pour la religion. Il y a certaines personnes qui n'arrivent pas à jeûner parce qu'ils sont trop dépendants de la cigarette. D'autres jeûnent mais dès que l'instant de rompre le jeûne arrive, il rompt son jeûne en commençant par fumer une cigarette. Ensuite la cigarette pousse le fumeur à commettre les interdits comme la dilapidation des biens ou encore nuire à autrui. Allah dit "ne dilapide point, car ceux qui dilapident, sont les frères du diable". Tout comme la cigarette poussera le fumeur à négliger ses devoirs religieux et envers Dieu, car la cigarette l'affaiblit et l'empêchera d'être actif dans l'adoration de son Seigneur. La cigarette est aussi néfaste à la progéniture. Il est prouvé médicalement que des enfants qui grandissent dans un environnement de fumeurs seront plus faibles que d'autres, ils sont plus touchés par les maladies cardiovasculaires.

Ces enfants fument, qu'ils le veulent ou non. Les parents fumeurs sont un modèle dans le mal pour leurs enfants et le prophète (sw) a dit "celui montre (ou invente) une mauvaise tradition (ou habitude) il est le responsable de cette mauvaise tradition et de ceux qui le suivront jusqu'au jour du jugement dernier".
Le tabac est néfaste à la richesse. Le fumeur dépense énormément de richesses dans le tabac, et cela ne lui est en rien bénéfique ni dans sa vie d'ici bas, ni dans celle de l'au-delà. Le prophète (sw) a dit "Allah vous déteste trois choses : parler beaucoup et rapporter les paroles des autres, poser beaucoup de questions et gaspiller son argent". Et le jour du jugement dernier, il devra rendre des comptes pour ces richesses dépensées. Et tout le monde sait à qui appartiennent les grandes firmes de tabac, un seul euro dépensé à ces firmes sera réutilisé pour des balles qui tueront nos frères. Le prophète (sw) a dit "au jour du jugement dernier l'individu sera interrogé à propos de quatre choses" et parmi ces choses "sa richesse d'où elle provient et dans quoi il l'a dépensé". Le fumeur achète avec son argent des cigarettes qui ne l'abreuvent ni le rassasient. D'ailleurs Allah a dit à propos de la nourriture des gens de l'enfer "il n'y aura pour eux d'autre nourriture que des plantes épineuses qui n'engraissent ni n'apaisent la faim".

Mon frère, ma sœur, l'Islam est attaché à préserver ta santé. C'est pour cela qu'il t'a permis tout ce qui est bénéfique et il t'a interdit tout ce qui est néfaste. Tous ceux qui sont touchés par ce vice doivent tout faire pour mettre un terme et avoir une ferme volonté pour arrêter.

2ème Partie

Sachez mes frères et sœurs que ces cigarettes sont en réalité une catastrophe. Il n'est pas permis aux musulmans de s'associer d'une manière ou d'une autre à ce vice et ce mal. Au contraire nous devons être des fermes opposants à la cigarette pour préserver notre sécurité, notre santé, nos raisons, notre religion, nos enfants, nos voisins et nos richesses. Il n'est pas permis par exemple au père de donner de l'argent à son enfant pour qu'il achète des cigarettes, et cette interdiction est valable quand bien même il n'est pas son enfant. Les juristes musulmans ont été même jusqu'à dire que s'il y a quelqu'un de pauvre à qui on lui donne de l'argent qui provient de la zakat, il l'utilisera pour acheter des cigarettes ou tout autre interdit, on ne lui donne pas.

Allah dit "entraidez-vous dans le bien et le recommandé et ne vous entraidez point dans le péché et le blâmable".
Faciliter par exemple pour aboutir à un interdit est interdit. C'est pour cela que concernant ceux qui ont un rapport avec le vin et les boissons alcoolisées, le prophète (sw) en a maudit dix catégories. Il (sw) dit "qu'Allah maudisse celui qui presse le raisin (pour en faire du vin), et celui qui demande qu'on le presse (pour en faire du vin) et celui qui le boit et celui qui le transporte et pour qui on le transporte, et celui qui le verse, et celui qui le vend, et celui qui consomme l'argent provenant de cet achat et celui pour qui on l'a acheté". Donc tous ceux qui participent de près ou de loin à la consommation des boissons alcoolisées ont été maudits par le prophète (sw), de la manière nous disons le tabac est interdit dans la consommation, mais aussi cultiver le tabac, le vendre ou l'acheter. Le prophète (sw) a dit "lorsqu'Allah interdit à un peuple la consommation d'un aliment, il leur interdit également les richesses qui proviennent de sa vente". Celui qui vend ou achète du tabac, des cigarettes et toutes les sortes de drogues, participe au péché.

Nous voyons aujourd'hui comment les gouvernements et leurs lois se retrouvent en contradiction. Tout le monde sait que le tabac tue et on l'inscrit sur les paquets de cigarettes, mais il est tout à fait simple d'accéder à cette arme. On permet sa vente et rien ne l'interdit. Les gens savent que l'alcool est néfaste, mais on le vend et on permet sa vente et sa consommation. On sait que le tabac est néfaste, mais on le vend et on le consomme.

L'Islam par contre lorsqu'il interdit quelque chose, il ferme toutes les portes qui pourraient permettre d'accéder à l'interdit. Par contre ici non, on interdit aux personnes en état d'ivresse de conduire, mais on lui permet de boire tant qu'il le désire. Cela fait partie des contradictions de l'occident. Le harcèlement sexuel est interdit mais permet tout ce qui pousse à le commettre comme s'isoler avec une femme, l'exhibition, la mixité etc...

Comment peut-on interdire quelque chose et dans le même temps ouvrir toutes les portes qui amènent à cet interdit ?

Quant à l'islam par clémence pour les personnes touchées par ces maux, et qui en sont dépendants, l'islam leur prépare un environnement qui les aidera à arrêter et à s'en sortir. 
Pour toutes ces raisons nous disons que celui qui vend du tabac et des cigarettes commet deux crimes. Le premier c'est qu'il fait répandre auprès des gens un interdit et quelque chose qui leur est néfaste. Et le second crime c'est que son argent est illicite et Allah ne met pas de baraka dans sa richesse.

Affichages : 1913

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11