Publication : dimanche 7 février 2010

Sermon du : 2009/02/20

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L’éducation des mœurs : L’adultère et l’homosexualité

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

 

 

 

 

1ère Partie

Nous avons vu dernièrement les vices que sont l'alcool et les drogues, et à quel point ils sont néfastes pour l'individu et la société. Ensuite nous avons énuméré les moyens pour en venir à bout.

Aujourd'hui, nous allons voir un autre vice qui est aussi grave et dangereux. Un vice qui contredit la foi, altère la santé et met à mal la fondation de la famille. Il s'agit des vices sexuels, c'est-à-dire l'adultère, la fornication et l'homosexualité. Ce sont là des vices qui touchent les adultes comme ils touchent les plus jeunes adolescents et enfants.

A combien de reprises, avons-nous entendu que des enfants qui n'ont pas encore atteint la majorité ont pris ce chemin de turpitude pour la seule raison que leurs parents les négligent ? Et quelle est la stupeur des parents de ces enfants et leurs responsables quand ils découvrent que leurs propres enfants sont noyés dans le vice, la turpitude et les dérives sexuelles. Mais à ce moment là, les soupirs ne sont d'aucune utilité tout comme les regrets ne le sont. Si les parents avaient rempli leurs engagements en éduquant leurs enfants selon les meilleures vertus et s'ils avaient supervisé leurs faits et gestes, ils ne seraient pas arrivés à cette étape de non retour.

Le père et la mère sont les premiers responsables dans l'éducation des enfants et ensuite vient la responsabilité de l'état et celle de la société. Si la société et l'état se défont de leurs responsabilités, il ne reste que la responsabilité des parents qui doivent se battre pour éduquer leurs enfants de la meilleure manière qu'il soit. 
Après cette introduction nous allons résumer ce vice en énumérant trois points :

- Premièrement : les conséquences néfastes de ce péché.

- Deuxièmement : la position de l'Islam.

- Troisièmement : le remède pour l'éradication de ce méfait. Le temps ne nous permettra d'évoquer le troisième point que lors du prochain prêche si Allah le veut.

Commençons par les dégâts engendrés par la fornication, l'adultère et l'homosexualité. Ces dégâts sont, de plus, destructifs. Il y a des dégâts sur la santé. Ces péchés engendrent des maladies et font répandre ces maladies à la vitesse grand V. Il y a un temps où les gens pensaient qu'ils pouvaient combattre les maladies sexuellement transmissibles telles que la syphilis qui sont des maladies anciennes. Et c'est alors que sont apparues des maladies plus graves face auxquelles l'homme reste impuissant. Le meilleur exemple c'est le virus du V.I.H., le sida. Cette maladie consiste à faire perdre à l'homme son système immunitaire de telle sorte à ce qu'il ne puisse plus se défendre devant n'importe quelle maladie. En effet, Allah a doté l'être humain de ce système qui le défend de tous les virus et qui empêche la propagation des virus dans son corps. Cette maladie qu'est le sida attaque ce système, et le met à mal et lorsque l'homme est touché par une maladie, il tombe et ne peut plus se défendre.

Aujourd'hui des millions d'individus sont touchés à travers le monde. Des études montrent que les premières causes de propagation de ce vice sont la fornication, l'adultère, l'homosexualité et toutes autres sortes de dérives sexuelles. Les hommes sont certes incapables jusqu'à aujourd'hui de trouver un remède à cette maladie, mais en tout cas ils ont été capables de trouver les causes. Je dis qu'Allah a fait abattre sur les hommes ce mal à partir du moment où ils ont décidé de dévier en sortant de la pureté qu'Allah leur a donnée. Cette pureté c'est que l'homme ne peut avoir des rapports sexuels qu'avec une femme et cela uniquement dans le cadre du mariage. Par ailleurs le prophète (sw) nous a mis en garde contre cela, et il a dit "à chaque fois qu'un peuple choisit de faire apparaitre la turpitude et de la revendiquer, la peste et toutes sortes de souffrances que leurs ancêtres ne connaissaient pas s'abattront sur eux". Lorsqu'on entend ces paroles on a l'impression que le prophète (sw) regardait à travers le monde de l'invisible pour découvrir ce qui se passe aujourd'hui. Ces dégâts sur la santé et le corps ne s'abattent sur l'homme qu'à cause de ce que l'homme a commis de ses propres mains. Allah dit "la débauche s'est répandue sur terre et mer à cause de ce que les gens commettent de leurs propres mains".


Il y a en plus de ces dégâts des préjudices sur la société et sur le comportement. Il suffit pour prouver la nocivité de ces péchés de voir les dégâts engendrés sur les enfants qui naissent sans savoir de quels parents, ou encore sur la violation de la dignité humaine. Quand ce genre de vices se répand dans la société, la moralité n'a plus d'importance. Et quelle est la valeur d'une société qui a perdu toutes vertus, toutes moralités et sa pudeur? Et quelle est la valeur d'une société qui réduirait ses enfants au vagabondage, ses femmes à la débauche et ses jeunes au libertinage. Et quelle est la valeur d'une société qui serait dominée par ses instincts et ses pulsions et qui ne connaîtrait que la pratique de la sexualité sous toutes ses formes.

Nul doute que ce genre de société est menacé à chaque instant par le péril et sa propre fin. Allah dit dans son livre "quand nous voulons faire périr une contrée nous commandons à leurs notables (notre adoration et notre obéissance), mais ils désobéissent et répandent la décadence et alors nous la détruisons d'une grande destruction". Ibn Abbas disait que le prophète (sw) avait dit "si le péché sexuel et l'usure se répandent dans une région, c'est que ses gens permettent le châtiment divin sur eux même". Le péché sexuel désigne toutes les déviances morales quant à l'usure cela désigne toutes les déviances économiques. Il faut donc que chaque individu suive à la lettre le chemin que Dieu nous a tracé que ce soit dans le comportement ou dans l'économie. En effet il n'y a pas plus juste et équitable que le chemin de Dieu.

A partir de tous ces dégâts, il est facile de comprendre que notre religion interdit la fornication, l'adultère et les autres dérives sexuelles. Allah a dit "Ne vous approchez pas de l'adultère, de la fornication car c'est une turpitude et un bien mauvais chemin". L'islam nous interdit donc ces pratiques, mais aussi tous les moyens qui permettent d'aboutir à la pratique de cette turpitude. L'islam nous interdit par exemple le fait de s'isoler avec une femme étrangère (ici étrangère dans le sens qui n'est ni notre sœur ni notre mère ni notre tante ni notre épouse ni notre nièce). Il nous a interdit de regarder avec désir, le fait de s'embellir et de s'exhiber et tous les facteurs qui poussent à commettre ce mal.

L'islam ne s'est pas contenté d'interdire mais il a aussi éduqué l'individu, afin qu'il préserve sa chasteté. Allah dit "dis aux croyants qu'ils baissent leurs regards et préservent leur chasteté c'est plus pur pour eux, Allah sait ce qu'ils œuvrent, et dis aux croyantes qu'elles baissent leurs regards et préservent leur chasteté et qu'elles ne montrent ce qui les embellit, sauf ce qui est vu (le visage et les mains)...". L'Islam a ordonné aux gens de rester chastes jusqu'à ce qu'ils aient la possibilité de se marier. Allah dit "et que ceux qui ne trouvent le moyen de se marier restent chastes jusqu'à ce qu'Allah les enrichissent de ses bienfaits". L'Islam a interdit la fornication et l'adultère en les désignant comme faisant partie des grands péchés afin de protéger la foi du croyant et afin que le croyant ne soit que le serviteur d'Allah et non pas celui de ses instincts. Le prophète (sw) a dit "le fornicateur ne saurait être croyant alors qu'il pratique la fornication". Cela veut dire qu'il n'a plus de foi pendant cette pratique et s'il se repent sa foi revient. L'Islam enseigne au musulman qu'il ne doit utiliser que les moyens licites (le mariage) s'il n'y arrive pas, il reste chaste en se rappelant de l'ombre du trône d'Allah, car là il y aura sept catégories de personnes qui y seront protégées et parmi lesquels un homme qu'une femme belle et riche a appelé à commettre l'interdit avec elle, mais il a refusé par crainte d'Allah et cela va dans le même sens pour la femme qui aura su dire non à un homme beau et riche par crainte d'Allah.

La fornication et l'adultère sont interdits pour l'homme et la femme de la même manière. Dans un hadith le prophète (sw) a dit "celui qui me garantit (de préserver) ce qui se trouve entre ses jambes et entre ses lèvres je lui garantis le paradis" c'est-à-dire la langue et le sexe. Si l'individu sait protéger sa langue et son sexe de l'interdit, Allah lui donnera le paradis. Le prophète a aussi dit à propos de la femme pieuse "si la femme prie ses cinq prières et qu'elle jeûne son mois (de ramadan) et qu'elle préserve sa chasteté et qu'elle obéit à son mari, elle entrera au paradis par une des huit portes qu'elle désire".

2ème Partie

De la même manière que l'Islam a interdit l'adultère et la fornication, il a également interdit les pratiques du peuple de Loth, l'homosexualité. L'homosexualité est une pratique sexuelle qui n'est pas naturelle. La relation sexuelle a sa façon d'être normale et naturelle, ce sont deux sexes différents qui sont faits pour se rencontrer et l'inverse n'est ni normal ni naturel. C'est ainsi qu'Allah a voulu que ça se passe pour n'importe quel être vivant qui se reproduit. Le fait de choisir un autre moyen pour assouvir ses désirs est une dérive de la pureté et une infraction à la loi de la vie.

En réalité la soif sexuelle ne peut être apaisée qu'à travers la rencontre d'un homme et d'une femme dans le cadre du mariage. L'inverse est un crime impardonnable qui met en danger le sens même de la famille. L'homosexualité est une pratique répugnante qui ne peut que dégoûter les âmes pures. Celui qui commettra ce genre de dérives ne peut qu'être quelqu'un qui a perdu son humanité et sa pureté.


L'Islam parle de la pire des sanctions pour celui qui commet ce genre de péchés. Le coran nous raconte le récit du peuple de Loth qui ont commis ce péché. Allah dit "Et loth dit à son peuple qu'avez-vous à pratiquer une turpitude que personne avant vous n'a commis : vous allez vers les hommes pour assouvir vos désirs au lieu d'aller vers les femmes, vous êtes vraiment un peuple d'ignorants" et dans un autre verset "vous choisissez les hommes et vous mettez de côté vos épouses qu'Allah a créées pour vous, vous êtes un peuple de transgresseurs". Leur prophète les a mis en garde mais sans aucun succès alors Allah envoya ses anges et ils retournèrent leur ville de telle sorte que le haut se retrouva en bas et inversement, et Allah a fait en plus pleuvoir sur eux une pluie de pierres brûlantes. Allah dit "lorsque notre ordre vint nous retournâmes leur ville et nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie de pierres brûlantes, et ce genre de châtiment n'est pas si éloigné (contre tout ceux qui feraient la même chose)". Que chaque nation qui autorise l'homosexualité prenne garde et attend le châtiment de son Seigneur. Le prophète (sw) a répété trois fois "qu'Allah maudisse ceux qui commettent les même pratiques que le peuple de Loth". Il (sw) nous a aussi mis en garde contre une autre pratique qu'il a surnommée la petite homosexualité. C'est la sodomie quand l'homme pratique la sodomie avec son épouse. Il (sw) a dit "ayez de la pudeur car Allah n'a pas honte de la vérité et ne pratiquez pas la sodomie avec vos femmes".

 

Affichages : 2784

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2018
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11