2015/02/20 - La foi en les livres révélés

Publication : dimanche 22 février 2015

 

Sermon du : 2015/02/20

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La foi en les livres révélés

 

 

La foi en les livres révélés

 

Parmi les piliers essentiels de la foi, après la foi en Allah et en ses anges, nous retrouvons la foi en ses livres révélés aux messagers. Ces livres se divisent en deux catégories :

1-      Ceux qu'Allah a cités dans Son livre ou que notre prophète (saws) a cités dans la sounna par leurs noms.

2-      Puis, ceux qui n'ont pas été cités par leurs noms mais dans leur ensemble.

Concernant la première partie – les livres cités par leurs noms – nous retrouvons cinq livres :

-          La Thora, descendue sur le prophète Moussa (as),

Allah a dit : (Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins).

-          L'Evangile,

Allah a dit : (Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l'Evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. 

-          Le Zabour,

Allah dit : (et Nous avons donné le Zabour à David)

-          Les feuillets, descendus sur les deux prophètes : Ibrahim (as) et Moussâ (as),

Allah a dit : (Ne lui a-t-on pas annoncé ce qu'il y avait dans les feuilles de Moïse et celles d'Abraham qui a tenu parfaitement (sa promesse de transmettre) qu'aucune (âme) ne portera le fardeau (le péché) d'autrui et qu'en vérité, l'homme n'obtient que (le fruit) de ses efforts et que son effort, en vérité, lui sera présenté (le jour du jugement). Ensuite il en sera récompensé pleinement).

-          Le Coran, descendu sur notre prophète Mouhammed (saws).

Allah a dit : (Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et il fit descendre la Thora et l'Evangile auparavant, en tant que guide pour les gens. Et Il a fait descendre le Discernement).

Il dit aussi (soubhanah) : (À toi aussi Nous avons révélé le Coran, expression de la pure Vérité, qui est venu confirmer les Écritures antérieures et les préserver de toute altération. Juge donc entre eux d'après ce que Dieu t'a révélé. Ne suis pas leurs passions, loin de la Vérité qui t'est parvenue. À chacun de vous Nous avons tracé un itinéraire et établi une règle de conduite qui lui est propre. Et si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule et même communauté, mais Il a voulu vous éprouver pour voir l'usage que chaque communauté ferait de ce qu'Il lui a donné. Rivalisez donc d'efforts dans l'accomplissement de bonnes œuvres, car c'est vers Dieu que vous ferez tous retour, et Il vous éclairera alors sur l'origine de vos disputes.)

            Le sens de ce verset est qu'Allah a descendu le Coran sur son prophète Mohammed (saws), dans un but de vérité. Il est vérité dans toutes choses. Il est une confirmation des cinq livres précédents descendus sur les messagers ainsi qu'une balance qui vient peser ce qu'ils renferment de véridique et ce qu'ils contiennent comme altérations. Ensuite, Allah a ordonné à son prophète de juger d'après le Coran auprès des hommes, musulmans et gens du livre, afin de les écarter de leurs passions.

            En effet, Allah (soubhanahou wa taala) a donné à chaque communauté une législation dans ce qui concerne les actes et qui correspond à leurs dispositions. Quant aux fondements de la croyance et des adorations, de l'éthique et du bon comportement, de ce qui ne change pas quelque soit le lieu ou l'époque, tout cela est unique quelque soit la religion.

Allah a dit : (Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus: «Etablissez la religion; et n’en faites pas un sujet de divisions».)

            Ensuite, les jugements concernant les actes dans les législations précédentes ont été abrogés pour être remplacés par ceux de l'Islam et donc pour devenir inchangeables et éternels. Ainsi, désormais la croyance est une, la législation est une et ceci pour l'humanité entière. Voilà ce que l'on peut dire des livres qui ont été cités dans le Coran.

            Quant à la deuxième partie, c'est-à-dire les livres dont le nom a été tu, ils ont été cités globalement dans le coran.

Allah a dit (soubhanah) : (Les gens formaient (à l'origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Dieu envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité ! Puis Dieu, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Dieu guide qui Il veut vers le chemin droit)

            La foi en ces deux catégories de livres est obligatoire pour chaque croyant. Celui qui a été cité par son nom, nous croyons en lui par son nom. Quant à celui qui a été cité globalement, nous croyons en lui globalement car cette foi portée aux livres est un des piliers de la foi. Celui qui en doute sort de l'islam.

Allah jalla wa ala a dit : (Ô vous qui avez cru, croyez en Allah et en Son messager ainsi que dans le livre qui lui a été révélé et le livre qui a été descendu auparavant. Quant à celui qui mécroit en Allah, en Ses anges, en Ses livres, en Ses messagers et au jour du jugement dernier s'est certes égarer d'un égarement lointain).

            La parole (le livre qui a été descendu auparavant) est une parole globale est signifie : l'ensemble des livres précédents. Ô vous qui croyez, le Coran est la dernière parole divine concernant la guidée des hommes. Allah a voulu qu'elle soit éternelle et l'a donc préservée de l’altération, du rajout, du changement ou de la transformation.

Allah a dit : (Absolument, nous avons descendu le rappel, et, absolument, nous le préserverons).

Il a aussi dit (soubhanah) : (Ceci est un honorable coran. Dans un livre protégé. Nul ne peut le comprendre excepté les sincères. Une révélation du Seigneur de l’univers).

            Allah a donc distingué le Coran des autres livres en lui donnant certaines caractéristiques propres à lui seul.

1-      Sa préservation.

            Comme nous venons de le dire, Allah a préservé le coran de l'altération et du changement.

2-      Sa transmission et sa mise en page.

            Ce qui est écrit dans les exemplaires du Coran que nous possédons, nous a été transmis par de multiples chaînes de transmission. Soit de façon écrite dans des recueils soit oralement.

3-      Son inimitabilité.

            Allah a défié quiconque serait capable de l'imiter en disant : (Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.)

4-      Sa facilité.

            Le Coran a été facilité pour les gens à la fois dans sa compréhension et son application. Allah a dit : (Nous avons facilité la compréhension du Coran en vue du Rappel. Y a-t-il quelqu'un pour s'en souvenir? )

            Il a été aussi facilité dans sa mémorisation, que ce soit pour les hommes ou les femmes, petits ou grands, riches ou pauvres. Ils le répètent chez eux ou dans les mosquées et le son des récitateurs du coran ne s'arrête pas de s’élever aux quatre coins du globe. Aucun livre ne peut se vanter d'avoir une telle spécificité …

            Ô musulmans, la croyance en la torah, descendue sur Moussa (as) est un des piliers de la foi. Allah a informé qu'elle contenait la guidée et la lumière et Il a fait son éloge en disant : (Nous avons déjà apporté à Moïse et Aaron le Livre du discernement (la Thora) ainsi qu’une lumière et un rappel pour les gens pieux.)

            Seulement, cette torah n'existe plus de nos jours et le livre qui est appelé « torah » à notre époque a certes connu de nombreux auteurs qui l'ont modifiée et altérée. Voilà pourquoi Allah nous a informés de cela dans le coran en disant :

 (Eh bien, espérez-vous [Musulmans], que des pareils gens (les Juifs) vous partageront la foi ? alors qu'un groupe d'entre eux, après avoir entendu et compris la parole d'Allah, la falsifièrent sciemment).

(Et il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures).

(Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent!)

            Les réformateurs juifs, eux-mêmes, admettent d'ailleurs que la Torah a été altéré comme l’a écrit un rabbin dans son livre « al yahoudiya ». Ceci est la même chose concernant l'Evangile, descendue sur le prophète jésus(Issa) (as). La Torah et l'Evangile sont des livres d'Allah qui contiennent la guidée et la lumière. Sauf que l'Evangile, tout comme la Torah, ont été falsifiées.

Allah a dit :

(Et de ceux qui disent : "Nous sommes chrétiens", Nous avons pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Nous avons donc suscité entre eux l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Et Allah les informera de ce qu'ils faisaient.

Ô gens du Livre! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d'autres choses! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d'Allah !)

            Il nous suffit pour réaliser à quel point l'Evangile a été altérée de compter le nombre d’Evangile existant : quatre évangiles choisies parmi 70 dont les auteurs sont connus et qui ont même leurs noms écrits sur les exemplaires. Ce sont d’ailleurs les savants chrétiens qui ont décidé que la croyance chrétienne serait basée sur les avis de Paul et non des autres apôtres, pourtant plus rapprochés de Issa (as).

            Une question mérite d'être posée : pourquoi la Torah et l'Evangile furent falsifiées et non pas le saint Coran ? Comme nous avions déjà cité, Allah s'est chargé de protéger le coran en disant : (Absolument, nous avons descendu le rappel, et, absolument, nous le préserverons). Quant aux autres livres, ceux sont les rabbins et les moines qui furent chargés de cela mais ils ne l'ont pas fait.

            L'imam al bayhaqi (ra) rapporte qu'un intellectuel juif est entré chez le calife Al Ma'moun et lui a parlé de la meilleure façon. Al Ma'moun l'a alors invité à se convertir à l'islam mais il a répondu que sa religion était celle de ses ancêtres et qu'il ne l’abandonnera pas puis il s'en alla. Un an plus tard, il revint chez Al Ma'moun et lui parlât de la jurisprudence musulmane qu'il maîtrisait puisqu'il n'avait pas cessé de l'étudier durant cette année. Al Ma'moun lui demanda alors quelle était la cause de son entrée dans l'islam. L'homme répondit : « Quand je t'ai laissé l'année dernière après que tu m’aies invité à l'islam, je me suis posé des questions et j'ai voulu mettre ma foi à l'épreuve. J'ai alors pris trois exemplaires de la Torah et parmi eux, j'ai rajouté ou enlevé certains passages. Je les ai mis en vente et on me les a achetés. J'ai fait de même avec l'Evangile: j'ai acheté trois exemplaires et les ai modifiés, ensuite je les ai déposés dans une église et on me les a achetés. Enfin, j'ai acheté trois exemplaires du Coran que j'ai ensuite modifié. Je les ai amenés chez les libraires mais lorsqu'ils les ont feuilletés ils ont remarqué les modifications et ne les ont pas achetés. J'ai alors su que ce livre était préservé et je me suis converti.

2ème partie

Ô musulman,

-          La guidée et le bien que l'on trouve dans le Coran pour l'humanité entière ne peut être trouvé dans un autre livre de nos jours. Le Coran est un guide vers le bien et le bonheur dans les deux demeures.

Allah a dit :  (Alif, Lam, Mim . C'est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute, c'est un guide pour les pieux.)

-          Le Coran, c'est aussi une miséricorde complète car elle englobe la miséricorde envers les hommes, les djinns et animaux, petits et grands, croyants ou mécréants, morts ou vivants.

-          Le Coran est une guérison pour l'ensemble des maladies, psychologiques, mentales ou corporelles. Une guérison contre la mécréance et associationnisme, contre le stress et le désarroi, contre l'embarras et la peur, contre l'orgueil et la jalousie, contre la paresse et l'incapacité, contre l'avarice et la cupidité, contre l'injustice et la tyrannie.

Allah a dit : (Nous avons fait descendre du coran une guérison et une miséricorde pour les croyants).

-          Le Coran est une lumière. Une lumière qui dissipe l’entièreté des ténèbres du cœur, une lumière qui transforme les ignorances de l'âme et qui informe des secrets de l'univers.

Allah a dit : (Ô vous les gens, une preuve évidente de votre seigneur vous est parvenue, et nous vous avons descendu une lumière éclatante).

-          Le Coran est une exhortation qui appelle à l'acquisition de tous les mérites et à l'éloignement de choses viles.

(Ô gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants).

-          Le Coran est annonciateur de la bonne nouvelle.

Allah a dit: (Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans).

 

Affichages : 1261