Publication : vendredi 20 novembre 2015

 

Mosquee Halluin

Sermon du : 2015/11/20

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le terrorisme, ses causes et ses effets

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

O musulmans,
Il était normalement prévu aujourd'hui de continuer notre série de prêches concernant les grands signes de la fin des temps, cependant les derniers événements qui se sont déroulés à Paris nous poussent à nous arrêter et à traiter un sujet différent : celui du terrorisme « al irhab » (sa définition, ses causes et ses effets).

Le mot « arhaba » signifie en langue arabe « faire peur » et d'une manière plus spécifique ce mot  est utilisé pour « toute action malveillante sur laquelle l'islam a mise en garde et a interdite.
Parmi les effets du terrorisme on trouve la peur, la crainte, la destruction des biens, la propagation de la haine et de l'animosité et encore bien d'autres choses néfastes pour le pays et ses habitants.

Le terrorisme est un crime universel qui n'est pas réservé à un pays ou à un peuple.
Le terrorisme est connu d'hier à aujourd'hui.
Le terrorisme est le désordre sur terre, l'amour d'accomplir des crimes et de causer du tort aux gens.
Ce terrorisme est présent là où les gens sont présents que ce soit dans les pays musulmans ou non.
Les traces du premier acte terroriste accompli remonte à la première communauté qui a existé sur terre, le jour où Qabil décida de tuer son frère Habil pour seul motif que la jalousie et l'amour du mal. Il était jaloux du bien dont jouissait son frère et n'a pas trouver d'autre moyens que de le tuer afin que ce bien ne cesse. Ce fût le premier acte terroriste sur terre.

A l'époque du prophète (saws), des gens très pauvres et dans un réel besoin vinrent à lui. Le prophète invita alors les musulmans à verser l'aumône pour ces gens afin qu'ils puissent se vêtir, se nourrir  puis il leur donna également en aumône des chameaux accompagnés de leurs bergers afin qu'ils puissent boire leur lait  et les utiliser. Cependant, lorsque leur situation s'était améliorée, ils se sont rebellés et ont tués les bergers du prophète (saws). Il a alors envoyé des gens à leurs traces qui les ont rattrapés. Le prophète leur a alors crevé les yeux  tout comme ils avaient fait aux bergers. Il les a donc puni de la façon qu'ils méritaient suite à leur acte terroriste accompli.

Allah a dis à ce sujet dans le coran :
(La récompense de ceux qui  s'efforcent de semer le désordre sur la terre, c'est qu'ils soient exécutés, ou crucifiés, ou que leur soit coupée la main et la jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés de la terre: voilà pour eux l'ignominie d'ici-bas; et dans l'au-delà il y a pour eux un énorme châtiment)

Le terrorisme ne connaît ni patrie, ni nationalité, ni religion, ni idéologie, ni lieu ,ni temps.
Bien que le monde entier doit faire face au terrorisme ceux qui ont le plus à le subir à notre époque ceux sont certes les musulmans.

O musulmans,
l'islam a accordé une immense importance à la vie de l'être humain et a interdit de verser le sang des innocents. Plutôt, l'islam considère que celui qui tue quelqu'un sans que ce soit pour motif valable c'est comme s'il avait tué toute l'humanité, de même que celui qui fait don de la vie à quelqu'un c'est comme si il l'avait fait pour toute l'humanité.

Allah a dit :

(Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes.)

Le messager d'Allah (saws) a dit : «Le serviteur ne cesse d'être dans une situation aisée en matière de religion tant qu'il ne s'est pas entaché les mains d'un sang d'interdit.»  (Boukhari)

Il a dit également (saws) : « Celui qui tue un non-musulman qui a conclu un pacte avec les musulmans ("dhimmi") ne sentira pas l'odeur du Paradis, or l'odeur du Paradis se sent déjà à une distance équivalente à quarante années de marche »

Ces personnes accomplissant ces actes odieux tuent les autres ou se tuent eux-mêmes parfois dans les attentas suicides qui sont aussi interdit par Allah qui a dit dans le coran :

(Et ne vous tuez pas vous-mêmes . Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah.  )

Le prophète (saws) a dit : «  celui qui se tue par quelque chose sera châtié par cette même chose le jour de la résurrection. » (boukahri et mouslim)

Celui donc qui se tue en se faisant exploser, sa punition sera alors de se faire exploser sans arrêt au jour de la résurrection.

O musulmans,
Le terrorisme est un grand fléau contre lequel il convient de s'entraider pour le faire cesser et l'interdire. Chaque personne sage et intelligente, quelque soit sa nationalité, son origine et sa religion se doit de le dénoncer.  
Sachez que le musulman se doit de dénoncer ces actes bien avant que les médias ne le font et n'ont pas juste les suivre dans leur condamnation comme c'est souvent le cas. Non, le musulman condamne cela bien avant car c'est sa religion qui le lui demande en interdisant le meurtre.

Allah soubhanah a dit :
(Ceux qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit)

Le droit d'Allah c'est la pureté de l'intention et l'unicité tandis que le droit des gens c'est de ne pas les offenser et les agresser.

Ce qui est demandé c'est d'avoir un point de vue global qui permettra de traiter réellement le problème et non pas d'en apporter des nouveaux qui risquent d'être encore pires. Il faut trouver des solutions éloignées de toute formes de vengeances, de meurtres et de destructions.
Est certes tombé dans le piège du terrorisme que celui qui traite la terreur par la terreur.

O musulmans,
Beaucoup de médias ne font qu'attiser le feu et essaient de diviser le monde en 2 partie :
un monde civilisé et un monde arriéré.

Les musulmans sont malheureusement assimilés à ces terroristes alors que si l'on médite sur le terrorisme en général on remarque que les actes  accomplis par des non musulmans surpassent largement ceux qui sont attribués a des musulmans. Mais malheureusement, il n'y a que lorsqu'un individu qui se revendique musulman accomplit un acte terroriste que l'on va attribuer cet acte à l'islam alors qu'on ne le fait pas pour les autres religions.
Nous venons pourtant de dire : le terrorisme ne connaît ni patrie, ni religion, ni idéologie. Plutôt, il se propage de toute part.

Si vous trouvez des jeunes touchés par ce mal et se revendiquant de l'islam, sachez alors que les causes de cet égarement sont les suivantes :

1 - L'ignorance de la religion, de ces piliers et de ses lois.
Les khawaridjs sont un groupe égaré apparu à l'époque des compagnons du prophète (saws), ceux sont de grands ignorants de l'islam qui ont brandit leurs armes contre les musulmans et les ont excommuniés.
Le prophète (saws) a dit à leur sujet : « ils sortent de l'islam comme la flèche sort de l'arc » malgré le fait qu'ils liront le coran, prieront et jeûneront mais leur problème est la mauvaise compréhension de la religion musulmane

2 - Le fait de ne pas prendre la science des savants.
En effet, ces gens là ont étudié chez leurs semblables ignorants et sont donc tombés dans ce dans quoi étaient tombés leurs mentors.

3 - Le fait de s'attribuer à des groupes égarés.
Ces groupes égarés éduquent les jeunes à l’exagération, l'extrémisme et à aimer verser le sang sans même différencier entre celui dont le sang est sacré ou pas.

4 - La lecture des livres d'égarés et des gens du mal.
Ces livres attisent un feu intérieur chez le lecteur et l'éloigne de la vérité et du juste-milieu.

5 - Le fait d'échouer dans sa vie.
Lorsque l'avenir des jeunes s'assombrit ces derniers rejoignent ces groupes extrémistes. Voilà pourquoi si l'on  jette un œil au passé de ces ces jeunes on remarque qu'ils étaient pour la plupart des vendeurs de drogues ou des voleurs. Ils sont passés d'un extrême à un autre.

6 - La pauvreté, le chômage et le temps libre.
Le fait que ces jeunes ne travaillent pas les exposent à toutes les fitnas et ils ont énormément de temps pour s'y adonner.

7 - L'injustice qui se trouve dans certains pays.
Si l'état utilise le meurtre, la destruction, la tyrannie et l'injustice alors le citoyen ne verra pas d'autres moyens pour se défendre que d'utiliser les mêmes procédés.

8 - L’insouciance envers les jeunes.
Il est obligatoire aux parents de s'occuper de leurs enfants et de les mettre en garde sur les mauvaises fréquentations que ce soit niveau comportement ou idéologie.

(Dis : “ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.)

2ème partie

O musulmans

Vous venez d'entendre les causes menant à l'accomplissement d'actes terroristes. Pour mettre fin à tout cela il nous faut désormais :

1 - Faire cesser notre ignorance ainsi que celle de nos enfants concernant la législation musulmane en :
- Appliquant le coran et la sounna avec une bonne compréhension. Car chaque fois que l'homme augmentera sa science de la religion, il s'éloignera de l’extrémisme, de l'exagération et de le déviance.
- En choisissant de bons enseignants pour nos enfants que ce soit à l'école, à la mosquée ou parmi les prêcheurs.
- En avertissant  les gens dans des conférences, des cours etc...

Pour régler ce problème il faut également :

2 - Saisir cette occasion pour ne plus être insouciant face à ce problème du terrorisme.
3 - Répandre la justice entre les gens et leur donner leurs droits.
4 - Dialoguer et débattre afin de raisonner certains égarés.
5 - Prendre soin de sa famille car elle est un rempart. Ainsi si la famille est préservée alors la société le sera mais si la famille est détruite alors la société le sera aussi.

Affichages : 1213

Horaires de Prières (*)

Horraires du 21/10/2017
Fajr : 07:04
Dohr : 13:37
Asr : 16:11
Maghrib : 18:46
Isha : 19:59
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11