2016/03/11 - Le 3ème souffle dans la trompe : le souffle de la résurrection

Publication : vendredi 11 mars 2016

 

O musulmans,

 

        nous avons parlé précédemment du souffle du foudroiement qui prendra les âmes des habitants des cieux et de la terre excepté ceux qu'Allah voudra préserver.

 

       Nous allons parlé aujourd'hui du souffle de la résurrection, ce souffle qui fera revivre toute chose. Allah taala a dit :

 

(et on soufflera dans la trompe, et voilà que ceux qui seront dans les cieux et ceux qui seront dans la terre seront foudroyés, sauf ceux qu'Allah a voulu épargner. Puis on y soufflera de nouveau, et les voilà debout à regarder)

 

 

Et dans un autre verset Il a dit soubhanah :

 

(le jour où la terre tremblera au premier son de clairon) (immédiatement suivi du deuxième)

 

 

Dans un autre verset, Allah taala a appelé le souffle du foudroiement : le cri. Il a dit soubhanahou wa taala :


 (Ils n’attendent qu’un seul Cri qui les saisira alors qu’ils seront en train de disputer. Ils ne pourront donc ni faire de testament, ni retourner chez leurs familles. Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que, des tombes, ils se précipiteront vers leur Seigneur, en disant: «Malheur à nous! Qui nous a ressuscités de là où nous dormions?» C’est ce que le Tout Miséricordieux avait promis; et les Messagers avaient dit vrai. Ce ne sera qu’un seul Cri, et voilà qu’ils seront tous amenés devant Nous.)

 

 

        Il a été rapporté dans des hadiths que le souffle de la résurrection sera précédé par une pluie descendant du ciel et qui fera sortir les corps enfouis dans la terre.

 

D'après Abdallah ibn Amr (ra) le messager d'Allah (saws) a dit :

 

« Puis on soufflera dans la Trompe, et celui qui l’entendra aura juste le temps de baisser la tète et de la relever. « Puis, il a dit : « Le premier homme qui l' entendra sera un homme qui réparera le bassin de ses chameaux, il sera foudroyé ainsi que les autres hommes. Ensuite, Allah enverra ou  fera tomber une pluie semblable a du crachin ou a de l’ombre(le rapporteur du hadith a eu un doute ici entre les deux) qui fera pousser les corps des gens. « Puis on soufflera une autre fois, et voilà qu’ils seront debout à regarder. »

 

L'imam An Nawawi est d'avis que ce qui correspond le plus est une pluie semblable a du crachin car dans un autre hadith le messager d'Allah (saws) a dit :

 

« puis Allah fera descendre une pluie semblable à la semence de l'homme ».

 

Cette pluie qui tombera du ciel et fera revivre les morts est donc comparée à la pluie qui fait sortir la végétation et cette métaphore a beaucoup été utilisée dans le coran.

 

Allah azza wa jal a dit :

 

(C'est Lui qui envoie les vents comme une annonce de Sa Miséricorde. Puis, lorsqu'ils transportent une nuée lourde, Nous la dirigeons vers un pays mort [de sécheresse], puis Nous en faisons descendre l'eau, ensuite Nous en faisons sortir toutes espèces de fruits. Ainsi ferons-Nous sortir les morts. Peut-être vous rappellerez-vous.)

 

 (Et c'est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C'est ainsi que se fera la Résurrection.)

 

 

       Ces deux versets montrent clairement la comparaison entre la sortie des morts pour la résurrection et la poussée des plantes après l'arrivée de la pluie.

Il est connu que les plantes sont composées de petites graines qui prennent vie une fois au contact de l'eau et poussent par la suite pour devenir des plantes complètes.

Quant à l'homme, il sera simplement constitué d'un petit os lorsque l'eau de la pluie le touchera :le coccyx.

Cet os est présent a l’extrémité de la colonne vertébrale de chaque personne et il est aussi petit qu'un petit pois. C'est à partir de lui qu'Allah redonne la vie aux humains. Une fois que le squelette sera complètement reconstitué ainsi que touts les membres, Allah leurs enverra alors leurs âmes, ces âmes qui avaient été saisi par l'ange de la mort lorsque la mort se présentait à chacun dans cette vie d'ici bas.

          Ensuite on entendra une voix dire : « levez-vous pour votre seigneur ! ». Alors les gens sortirons, vivants, de leurs tombes pour la résurrection.

 

 

Selon Abou Hourayra  (ra), le Prophète ( saws) a dit :


« Entre les deux souffles du clairon (de l’Apocalypse) il y aura une période de quarante….
Tout le corps de l’homme sera mangé par la terre sauf la tête de son coccyx. C’est à partir de cet os que se crée l’homme. Puis Dieu fera descendre du ciel une eau et les hommes repousseront de nouveau comme pousse la verdure » .(al-Boukhari et Mouslim)

 

Et dans un autre hadith :

 

« il y a dans le corps un os que la terre ne pourra jamais mangé et ce sera à partir de lui qu'on sera reconstitué le jour du jugement »

on dit alors : « quel est cet os ô messager d'Allah ? »

- « le coccyx » répondit il.

 

A notre époque, les scientifiques ont découvert que le coccyx ne pouvait pas s'user tout comme nous en a informé notre prophète (saws). Ils ont essayé de détruire la cellule de l'os mais ils n'ont pu réussir. Même en le brûlant à des températures qui feraient fondre le métal...la cellule de l'os demeurait toujours vivante. Gloire à Celui qui a commencé la création et l'a recommencé par la suite !

 

 

           Des textes authentiques indiquent également  que le corps des prophètes ne disparaît pas contrairement aux autres.

 

D'après Aws Ibn Aws (ra), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« Parmi les meilleurs de vos jours le jour du vendredi, ce jour là Adam a été créé, ce jour là il est mort, ce jour là il sera soufflé dans la trompe, ce jour là aura lieu l'évanouissement, ainsi multipliez les prières sur moi ce jour là car certes vos prières me sont présentées ».
Ils ont dit: Ô Messager d'Allah, comment nos prières te seront présentées alors que ton corps sera décomposé ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah a interdit à la terre de manger le corps des prophètes ».

 

Certains savants ont été jusqu'à affirmer que la terre ne mangeait pas non plus le corps des martyrs. ibn Abdel Barr (rh) a dit :

« il a été rapporté que la terre ne mange pas le corps des prophètes et des martyrs. Il suffit de voir les martyrs de Ouhoud pour cela. S' il est permis à la terre de ne pas manger le coccyx alors il lui est également permis de ne pas manger le corps des martyrs. Tout ceci par le jugement et la sagesse d'Allah azza wa jal »

 

Al Qortobi (rh) a dit : « ce qui est apparent ici c'est que le terre ne mange pas le corps des martyrs  et ceci a été prouvé lorsque l'on a examiné des martyrs : ils ont été retrouvé tout comme ils avaient été enterré et ceci après une longue période. »

 

        Quant à moi je dis qu'il n'y a aucune preuve authentique prouvant que la terre ne mange pas le corps des martyrs excepté certains faits qui ont montré cela.

 

Dans l'authentique de Boukhari, jabir (ra) rapporte l'histoire de la mort en martyr de son père lors de la bataille de Ouhoud en ces termes :

 

« Mon père fut le premier tué. Je l'ai donc enterré à côté d'un autre homme mais par la suite  mon cœur ne fut pas apaisé d'avoir fait cela. (il voulait enterrer son père seul)Je l'ai donc déterré 6 mois après et je l'ai trouvé dans le même état que je l'avais laissé excepté au niveau de son oreille. »

 

Il est également rapporté dans le « mouwatta » que quarante six ans plus tard, sur les lieux d'Ouhoud une source d'eau coulante en permanence  contraignit les musulmans à prendre la décision de déplacer les rester des martyrs. Quand ils ouvrirent les tombes ils trouvèrent les martyrs intacts. Jabir Ibn Abdallah, qui était encore vivant et présent à l'opération vit son père Amr Ibn Haram et l'époux de sa tante, Amr Ibn al-Jamouh dans leur tombe: Ils étaient comme endormis l'un près de l'autre, les bras allongés. La terre n'avait rien entamé de leur corps.

 

Les deux versions des hadiths peuvent donc être rassemblées de sortes que jabir sortit son père de terre deux fois : une première fois 6 mois après sa mort et une seconde fois 46 ans après sa mort. Il le trouva intact à chaque fois.

 

 

Ibn Abi el 3izz al hanafi a dit dans son explication de « al tahawiyya » que plus le martyr était une bonne personne plus son corps sera préservé dans le temps.

 

 

 

 

 

2ème partie

 

 

O musulmans,

 

Allah jalla wa 3ala a dit :

( C'est Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et vers Nous sera la destination,  le jour où la terre se fendra, les [rejetant] précipitamment. Ce sera un rassemblement facile pour Nous. )

 

           Avant la résurrection, les gens seront donc tous dans leurs cercueils enfouis dans la terre et parmi eux le messager d'Allah (saws).  Mais il sera le premier à être ressuscité comme il est rapporté par Mouslim , d'après abou Hourayra (ra) le prophète a dit :

 

 

« Je suis le maître des fils d'Adam au Jour Dernier; le premier dont la tombe s'ouvrira, le premier intercesseur, et le premier dont l'intercession sera acceptée »

 

 

Et dans une autre version du hadith il a dit (saws) :

 

« Je serai le maître des fils d'Adam, et je ne dis pas cela par vantardise »

 

Ces hadiths nous montrent clairement la place importante qu'occupe le messager d'Allah (saws).

 

Abou Hourayra (ra) rapporte qu'un musulman se disputait avec un juif. Le musulman dit alors :

 

-  « je jure par celui qui a préféré Mouhammed au reste de l'humanité ! » et le juif dit :

-  « je jure par celui qui a préféré Moussa au reste de l'humanité ! »

Le musulman leva alors la main sur le juif qui se rendit alors auprès du messager d'Allah (saws) pour lui en informer. Le prophète rétorqua :

- « Ne me préférez pas à Moussa car les hommes périront foudroyés à la fin des temps, je serai le premier à reprendre conscience et je verrai Moïse saisissant un pied du Trône. Or, je ne sais pas s’il s’est réveillé avant moi ou s’il a été épargné par le foudroiement, l’ayant déjà subi sur la montagne ».(lorsqu'Allah lui parla)

 

 

La parole du prophète (saws) : « Ne me préférez pas à Moussa » a été expliqué de 5 façons par les savants :

1- le prophète a prononcé cette parole avant d'être informé qu'il représente le maître des fils d'Adam.

2- le prophète a prononcé cette parole par humilité.

3- ce qui est interdit c'est de favoriser un prophète tout en dénigrant un autre.

4- le messager d'Allah a dit cette parole pour montrer l'interdiction de se disputer dans le but de favoriser un prophète et ceci est en accord avec le contexte du hadith.

5- l'interdit de préférer un prophète à un autre est interdite seulement au niveau de la prophétie en générale car dans la prophétie touts les prophètes sont égaux. Mais ce qui est permis c'est de les différencier par leurs spécificités et leurs mérites. Allah nous dit d'ailleurs dans le coran :

 

(voici les messagers, nous en avons préférez certains aux autres)

 

Nous reviendrons prochainement sur le sujet de la résurrection qui nécessite d'être traité en profondeur inshallah.

Affichages : 938

Horaires de Prières (*)

Horraires du 12/12/2017
Fajr : 07:14
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11