Publication : vendredi 15 septembre 2017

 

Mosquee Halluin

Sermon du : 2017/09/15

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La reconnaissance envers les bienfaits d’Allah

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

O musulmans !

Le musulman ne peut réaliser qu’une de ces trois choses : soit il accomplit un ordre, soit il évite un interdit, soit il patiente sur une chose décrétée. Voilà dans quel état il doit vivre , il accomplit les ordres d’Allah, il évite ce qu’on lui a interdit, il patiente sur ce qu’Allah a décrété pour lui et il Le remercie.

Le cœur vivant est celui qui médite sur les bienfaits d’Allah et Le remercie matin et soir. Lorsqu’il termine une adoration il remercie Allah afin qu’Il lui rajoute des adorations à accomplir. Il passe d’une prière à une autre, d’une aumône à une autre et d’un jeûne à un autre jeûne etc..

de même qu’il s’écarte de l’interdit afin de se rapprocher d’Allah.

O musulmans !

Remercier pour les bienfaits et patienter sur les décret divin font parti des qualités les plus importantes des croyants. Il est interdit à un musulman d’accomplir des péchés du matin au soir alors qu’Allah l’a comblé de bienfaits chaque jour.

Pourquoi nous ne remercions pas notre seigneur ?!

Nos ventres sont pourtant remplis de tout ce qu’Il nous a attribué ! Il convient donc d’augmenter notre reconnaissance envers Allah et de le remercier !

Allah soubhanah a dit :          

(Et c’est Lui qui a assigné une alternance à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir ou montrer sa reconnaissance.)

L’alternance des jours et des nuits doit nous pousser à l’obéissance et non à son contraire.

Nous avons réellement besoin de remercier notre seigneur car c’est le remerciement qui est la cause de la permanence et de l’augmentation des bienfaits.

Allah soubhanah a dit :

(Si vous êtes reconnaissants je vous augmenterai alors)

(Et lorsque votre Seigneur proclama: «Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible».)

O musulmans !

Lorsque le musulman prend connaissance de la valeur et de la place du remerciement envers Allah il s’y empresse. 

Parmi ce qui pousse à être reconnaissant, nous trouvons le fait d’accepter ce qu’Allah a voulu pour nous et de penser du bien dans tout ce qui se passe car ô serviteur d’Allah ! Tu ignores où se trouve le bien dans ce qu’on t’a donné ou ce qu’on ta pris.

Dans le hadith authentique rapporté par Mouslim, le prophète (saws) a dit :

"Comme l'affaire du Croyant est étonnante! Son affaire ne comporte pour lui que du bien, et cette faveur n'appartient qu'au Croyant: s'il est l'objet d'un événement heureux, il remercie Dieu et c'est là pour lui une bonne chose. S'il est victime d'un malheur, il l'endure avec patience et c'est là encore pour lui une bonne chose".

Regarder ceux qui se trouvent en dessous de nous est également une cause poussant à remercier Allah.

Le messager d’Allah a dit dans un hadith authentique :

« regardez ceux qui sont en dessous de vous et non pas ceux qui sont au-dessus de vous ! Ceci afin que vous ne méprisez pas les bienfaits qu’Allah vous a donné ! »

Également, parmi ce qui pousse à remercier Dieu, il convient de méditer sur les bienfaits de la vie future qui est la vraie demeure. Nous trouverons au paradis ce que nul œil n’a vu, ce que nul oreille n’a entendu, et ce que nul cœur n’a pu imaginer.

Allah soubhanah a dit : 


(Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux,
dans un séjour de vérité, auprès d’un Souverain Omnipotent.)

Comment ne remercierais tu pas Allah ô serviteur de Dieu alors qu’il t’a assujetti ta monture, qu’il ta octroyé ta demeure, qu’il ta comblé de biens , d’enfants et d’épouses avec lesquels tu vis.

Allah soubhanah a dit :

(Ne voient-ils donc pas que, parmi ce que Nos mains ont fait, Nous leur avons créé des bestiaux dont ils sont propriétaires; et Nous les leur avons soumis: certains leur servent de monture et d’autres de nourriture; et ils en retirent d’autres utilités et des boissons. Ne seront-ils donc pas reconnaissants? )

Parmi ce qui aide à remercier Allah, il y a le fait de se rappeler les moments de faiblesse que tu as connu et comment Allah te les a transformé en état de force et de richesse. Tu étais pauvre..alors Allah t’a enrichi par l’argent !  Tu étais célibataire...alors Allah t’a marié !  Tu n’avais pas d’enfant...alors Allah t’a fait don d’enfants !  Tu étais étudiant puis tu es devenu employé!  Tu vivais dans un petit logement puis tu as déménagé dans une maison plus grande !

Cependant les hommes ne méditent pas sur leur passé et sur ce qui leur manquaient avant !

Un homme aperçu durant la nuit Abou Hourayra prononcer le takbir  et lui demanda pourquoi il prononçait le takbir. Il répondit alors :

« J'ai grandi en orphelin, j'ai émigré en tant que pauvre et indigent. J'ai nourri mon estomac de la nourriture pourvue par Busrah Bint Ghazwan. J'ai servi les gens lorsqu'ils revenaient de voyage et conduit leurs chameaux lorsqu'ils se mettaient en route. Ensuite, Dieu fit que j'épouse Busrah. »

Par la suite Abou Hourayra devint dirigeant d’une contrée sous ordre de Omar ibn el Khattab prince des croyants.

Abou Hourayra se rappelle donc qu’il était à la base pauvre et au service des gens puis il est devenu un riche dirigeant marié avec la fille de la famille qui l’employait.

Parmi ce qui aide à remercier Allah, il y a la méditation sur la vie des gens reconnaissants. Allah taala a fait l’éloge de la famille de Daoud en disant :

 «Ô famille de David, œuvrez par gratitude»

Ceci est une preuve que le remerciement ne se fait pas seulement par la langue mais aussi par les actes. C’est d’ailleurs pour cela que le prophète priait longuement la nuit au point où ses pieds enflaient alors que c’est tous ses péchés lui étaient déjà pardonné pourtant. Il disait :

«  Ne serais-je pas un serviteur reconnaissant ? »

Il remerciait donc Allah par la prière.

Les exégètes ont affirmé que la famille de Daoud (as) ne passait pas une heure dans la journée sans être en prière et en adoration, homme ou femme car c’était une demeure de gens reconnaissants.

Ibrahim (as), l’Ami intime de Dieu était reconnaissant également, Allah a dit de lui :

(Il était reconnaissant pour Ses bienfaits et Allah l’avait élu et guidé vers un droit chemin.)

Nous pouvons également citer Youssouf (as) lorsqu’il sortit de prison et devint ministre de l’agriculture il n’oublia pas sa situation précédente. Il dit :

(Et Il m’a certainement fait du bien quand Il m’a fait sortir de prison)

Sa famille était très loin de lui puis il l’a retrouva à ses côtés.

(Ô mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C’est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l’au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fais moi rejoindre les vertueux)

 Voilà pourquoi Allah a ordonné qu’on le remercie lorsqu’il nous attribue un bienfait.

Il dit :

(O Moussa Je t'ai préféré à tous les hommes, par Mes révélations et par Ma Parole  prend donc ce que je te donne, et sois du nombre des reconnaissants. )

 Un homme dit à cheikh al islam ibn Taymiya :

« comment t’es tu trouvé ce matin ? »

Il répondit :

« entre deux bienfaits mais j’ignore lequel est meilleur que l’autre. Entre des péchés qu’Allah a caché et donc personne ne peut me les reprocher et entre de l’amour qu’Allah place dans le coeur des serviteurs. »

Par sa grande humilité il cite donc le fait qu’Allah a caché ses péchés aux gens et a mis en valeur ses bons actes afin que les gens l’aiment.

Ses personnes étaient des gens vertueux au point où elles se réjouissaient même des bienfaits que recevaient les autres. Ceci est une position immense ! Être heureux pour les bienfaits que reçoivent les autres parmi les musulmans est une qualité immense !

La science est également une porte vers la reconnaissance des bienfaits de Dieu.

2ème partie

O musulmans !

L’être humain est un grand injuste et un grand ignorant. C’est cet orgueil, cette ignorance et insouciance qui le détournent du remerciement.

L’ignorant ne connaît pas les bienfaits d’Allah et ne le remercie pas. L’orgueilleux lui, oublie le mérite de celui qui donne les bienfaits et le renie.

C’est pourquoi Qaloun a dit :

( «C’est par une science que je possède que ceci m’est venu» )

Il s’est donc enflé d’orgueil plutôt que remercier celui qui l’a comblé de bienfaits. Pharaon a également était trompé par sa royauté et a oublié Allah en disant :

(«Ô mon peuple! Le royaume de Miṣr [l’Egypte] ne m’appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds? N’observez-vous donc pas?)

Le rôle de Shaytan est de faire oublier à l’homme la reconnaissance envers les bienfaits.

Allah a dit dans le coran (citant les paroles de Shaytan) :

(«Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants.»)

L’homme reste donc soumis à la ruse du diable tant qu’il ne remercie pas son seigneur. Le diable lui fait pensant que les autres ont plus de biens que lui, que leurs femmes sont meilleures, que les enfants des autres sont meilleurs, que le travail des autres est meilleur etc au point où il ne ressent plus les bienfaits qu’Allah lui a donné et ne le remercie donc pas.

O musulmans !

Allah soubhananhou wa taala punit des sociétés toutes entières pour leur refus de reconnaissance et de remerciement.

Allah le très haut a dit sur le peuple de Saba :

(Il y avait assurément, pour la tribu de Saba˓ un Signe dans leurs habitat: deux jardins, l’un à droite et l’autre à gauche. «Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez-Lui reconnaissants: une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur».

Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l’inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers.
Ainsi les rétribuâmes Nous pour leur mécréance. Saurions-Nous sanctionner un autre que le mécréant?)

Allah a dit également :

(Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient.)

Telle est donc la punition de ceux qui ne sont pas reconnaissants envers leur seigneur et ne le remercient pas. Dieu a certes dit vrai dans le coran en disant :

(Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats , Mon châtiment sera terrible)

Affichages : 91

Horaires de Prières (*)

Horraires du 24/10/2017
Fajr : 07:08
Dohr : 13:37
Asr : 16:07
Maghrib : 18:40
Isha : 19:54
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11