Publication : lundi 2 octobre 2017

 

Mosquee Halluin

Sermon du : 2017/09/22

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Remercier Allah pour cette année de bienfaits

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

O musulmans !

L’année 1438 de l’hégire a touché à sa fin et nous nous rapprochons ainsi de plus en plus de notre mort. Nous accueillons l’année 1439 sans savoir ce qu’Allah nous y a réservé. La question qui se pose à nous tous désormais est la suivante : qu’avons nous préparé pour notre vie future ?

Notre seigneur soubhanahou wa taala a dit dans son livre révélé à notre prophète (saws) :

(Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd... voilà ceux qui réussiront!
Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger... voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements.)

Les jours de l‘année sont passés, emportant avec eux des occasions importantes pour se préparer et faire ses provisions alors que les négligents parmi les hommes les ont délaissé.

Demain, chacun d’entre nous trouvera face à lui son livre, Allah l’a décrit en ces termes :

(Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu’il y a dedans, dire: «Malheur à nous, qu’a donc ce livre à n’omettre de mentionner ni péché véniel ni péché capital?» Et ils trouveront devant eux tout ce qu’ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne )

Les serviteurs se doivent de remercier Allah pour les bienfaits de la religion et pour ce qu’Allah leur a enseigné comme règles et législation. La guidée vers le droit chemin est un bienfait, la science est un bienfait, le succès dans les actes est un bienfait et chaque bienfait implique le remerciement. En réalité, le remerciement en lui-même est un bienfait. Le remerciement est un bienfait qui implique également d’être remercié au point où l’homme ne cesse de remercier Allah à tout instant.

L’être humain est soit reconnaissant soit ingrat envers Allah et il n’existe pas de troisième possibilité. Allah azza wa jal a dit :

(Nous l’avons guidé sur le chemin, qu’il soit reconnaissant ou ingrat.)

Celui qui lit le coran avec effort et compréhension comprend que celui-ci lui enseigne la reconnaissance d’Allah envers ses bienfaits et principalement le bienfait de la guidance vers la vérité et son application, ceci est la voie des prophètes (paix sur eux.)

Yousouf (as) fût éprouvé par l’emprisonnement, ce qui ne l’a pas détourné d’un bienfait plus immense que cette épreuve et qui est celui de la guidée sur le droit chemin.

Il a dit, alors qu’il était en prison :

(Et j’ai suivi la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Il ne nous convient pas d’associer à Allah quoi que ce soit. Ceci est une grâce d’Allah sur nous et sur tout le monde; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.)

Le prophète de Dieu Ibrahim (as) remarqua que ce qui lui fût apporté au niveau religieux était une conséquence de la guidée vers l’islam qu’Allah lui apporta à lui et à ses parents. Il demanda alors à être parmi les reconnaissants en disant :

(«Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m’as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux».)

O musulmans !

Toutes les règles et adorations mises en place par Allah azza wa jal sont des bienfaits qui rapprochent de Lui, qui rapportent des récompenses dans la vie future et qui procurent une bonne vie et un cœur sain dans cette vie d’ici-bas. Voilà pourquoi il convient de remercier Allah pour tous ces bienfaits.

Lorsqu’Allah octroya la sagesse à Loqman , il lui demanda d’être reconnaissant car c’est avec sa sagesse que les affaires de sa vie mondaine et de sa religion furent fructueuses.

Allah sobhanah a dit :

(Nous avons effectivement donné à Luqmān la sagesse: «Sois reconnaissant à Allah, car quiconque est reconnaissant, n’est reconnaissant que pour soi-même; quant à celui qui est ingrat... En vérité, Allah se dispense de tout, et Il est digne de louange».)

Sans la miséricorde d’Allah qui nous est venue par la descente de sa législation, sa guidée et son suivi, nous aurions perdu notre vie présente et future.

(Allah vous donne des explications pour que vous ne vous égariez pas. Et Allah est Omniscient)

(Sans la grâce d’Allah sur vous et sa miséricorde vous auriez suivi le diable)

Le coran insiste sur le remerciement d’Allah en conclusion de nombreux versets traitant des adorations.

Dans le verset du tayyammum, Allah taala a dit :

(Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants.)

Dans le verset du jeûne, Allah taala a dit :

(Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah por vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!)

Dans le verset du pèlerinage, Allah taala a dit :

(Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie, quoi qu’auparavant vous étiez du nombre des égarés.)

Dans le verset de l’expiation du serment Il a dit soubhanah :

(Voilà l’expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants!)

Dans le verset du halal et du haram, Allah a dit :

(Que dites-vous de ce qu’Allah a fait descendre  pour vous comme subsistance et dont vous avez alors fait des choses licites et des choses interdites? - Dis: «Est-ce Allah qui vous l’a permis? Ou bien forgez vous (des mensonges) contre Allah?»
Et que penseront, au Jour de la Résurrection, ceux qui forgent le mensonge contre Allah? - Certes, Allah est Détenteur de grâce pour les gens, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.)

Allah taala a confié au prophète Ibrahim (as) la construction de la kaaba car il était reconnaissant. Il a dit soubhanahou wa taala :

(Abraham était un guide parfait. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à Lui et il n’était point du nombre des associateurs.
Il était reconnaissant pour Ses bienfaits et Allah l’avait élu et guidé vers un droit chemin.)

L’objectif de la construction de cette maison est la guidée des serviteurs comme le prouve ce verset :

(Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], - ô notre Seigneur - afin qu’ils accomplissent la Ṣalāt. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants?)


Pendant les jours du pèlerinage, Allah taala a prescrit le sacrifice d’une bête afin de se rapprocher de Lui alors que c’est Lui qui leur donne ses bestiaux et qui les leur soumet afin qu’ils soient reconnaissants. Allah a dit :

(Ne voient-ils donc pas que, parmi ce que Nos mains ont fait, Nous leur avons créé des bestiaux dont ils sont propriétaires; et Nous les leur avons soumis: certains leur servent de monture et d’autres de nourriture; et ils en retirent d’autres utilités et des boissons. Ne seront-ils donc pas reconnaissants?)

O musulmans !

Alors que nous venons de quitter une année de notre vie, nous nous devons de réaliser tous les bienfaits dont Allah nous a comblé car c’est en réalisant toutes les grâces qu’Il nous a donné que nous  multiplierons les remerciements et les louanges et que nous nous écarterons de l’ingratitude.

Allah  a dit :

(Certes, ton Seigneur est pourvoyeur de grâce aux hommes, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.)

2ème partie

O musulmans !

L’imam Ibn Al Qayyim (rh) a défini la reconnaissance  en disant: « La reconnaissance c’est de réaliser les traces laissées par les bienfaits d’Allah par la langue de son serviteur, et par son cœur en l’attestant et en l’aimant ainsi que dans ses actes par la soumission et l’obéissance .

Cela démontre que la reconnaissance a trois piliers :

1- le premier est que l’adorateur reconnaisse ce bienfait avec son cœur :

Ibn Abass (ra) a dit : « La pluie tombait à l’époque du prophète (saws) et il dit : « Il y a des gens qui ont commencé leur journée reconnaissants et d’autre ingrats. »

« Les reconnaissants ont dit : cela est la miséricorde d’Allah et d’autres ont dit la pluie a été descendue par cette étoile ci ou cette étoile là… »(rapporté par muslim).

Lorsque la pluie est descendue, il y a des gens qui ont affirmé qu’elle descendait par la grâce et la miséricorde d’Allah, ils sont donc reconnaissants.

Et d’autres ont affirmé que la pluie a été descendue par telle ou telle étoile, c’est-à-dire que c’est une étoile qui est la cause de cette pluie, ils n’ont alors pas remercié Allah et ils ont mécru.

2 - le deuxième est le fait de parler des bienfaits d’Allah et de le louer pour ses bienfaits. Allah a dit :

( Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le.)

Tu dois donc dire que c’est Allah qui t’a donné tous les bienfaits, et non pas que c’est avec ton savoir ou ton expérience que tu possèdes cette compétence ou cet argent. Mais tu dois toujours attribuer ces bienfaits à sa source et à son origine. Sa source, c’est Allah 3azza wajal, Seigneur de l'univers : 

(Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le. )

3- le troisième est le fait d’utiliser ces bienfaits dans l’obéissance du bienfaiteur qui est Allah Azza wa jal.

Il a dit :

 ( Ô famille de David, œuvrez par gratitude, alors qu'il y a peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.)

C’est pourquoi, il y a des savants qui ont dit que la prière est une reconnaissance, le jeûne est une reconnaissance, l’aumône est une reconnaissance, faire le pèlerinage est une reconnaissance, honorer ses parents est une reconnaissance et tout le bien qui tu fais pour Allah  est une reconnaissance.

Allah azza wajal dit :

( Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination. )

Et dans le Sahih, Aicha (ra) a dit : 

« Le Prophète passait ses nuits en prière au point de fissurer la plante de ses pieds. » Elle lui a demandé alors : « Pourquoi agir ainsi, Envoyé de Dieu, alors que Dieu t'a déjà pardonné tes péchés ?» Il répondit : « Ne pourrais-je pas me comporter en serviteur reconnaissant ? »

Pour finir, toutes les bonnes actions qui nous ont été facilitées, c’est bien grâce à l’aide d’Allah et sa guidée, et c’est cela l’explication du verset :

  ( C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. )

Toi seul tu ne peux te guider. Et tu ne pourras pas être reconnaissant sauf si Allah t’aide à accomplir cela. Tu as donc besoin d’être reconnaissant envers Allah. Puis si Allah t’a facilité et t’a permis d’être reconnaissant, tu dois le remercier.

C’est pourquoi le prophète (saws) a conseillé Mou’ad ibnou Jabal (ra) en lui disant : « Ô Mou'ad wallah je t'aime, n’omet pas après chaque prière de dire « Ô Allah aide moi à t’évoquer, à te remercier et à t'adorer comme il se doit »

En effet,  sans l’aide d’Allah tu serais incapable de l’adorer et de le remercier.

Ô Allah, aide nous à t’évoquer, à te remercier et à t'adorer comme il se doit.

Affichages : 234

Horaires de Prières (*)

Horraires du 12/12/2017
Fajr : 07:14
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11